GAULEITER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef de région (Gau) du parti national-socialiste (N.S.D.A.P.), dont la fonction est créée par Hitler en 1925. Il y a alors trente-quatre gauleiters pour l'Allemagne, sept pour l'Autriche, la Sarre, les Sudètes et Dantzig. À partir de 1933, plusieurs de ces chefs politiques sont nommés Reichsstatthalter, véritables gouverneurs de province aux pouvoirs presque illimités, appuyés sur les onze millions de membres de la N.S.D.A.P. Outre les tâches de direction politique, le gauleiter assume après 1933 des fonctions publiques, doublant en quelque sorte les structures administratives normales. Durant la Seconde Guerre mondiale, des gauleiters sont nommés pour assurer le pouvoir nazi dans les territoires annexés (Burckel en Lorraine, Wagner en Alsace) ou occupés (Terboven en Norvège), avec, dans ce dernier cas, le titre de commissaires du Reich. D'autres gauleiters reçoivent des fonctions non plus territoriales mais spécialisées, tel Fritz Sauckel, ancien gauleiter de Thuringe, nommé en 1942 plénipotentiaire pour le travail des étrangers au service du IIIe Reich.

—  André BRISSAUD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

André BRISSAUD, « GAULEITER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gauleiter/