GAUCHE & DROITE, histoire politique

GAUCHE EN FRANCE DANS L'ENTRE-DEUX-GUERRES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 521 mots

Décembre 1920 Réunie en congrès à Tours, la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) se scinde en deux partis. Majoritaires, les partisans de l'adhésion à la IIIe Internationale créent la Section française de l'Internationale communiste (rebaptisée Parti communiste, PC, en 1921), tandis que la minorité menée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gauche-en-france-dans-l-entre-deux-guerres-reperes-chronologiques/#i_41422

HISTOIRE DES GAUCHES EN FRANCE (dir. J.-J .Becker et G. Candar)

  • Écrit par 
  • Benoît VERRIER
  •  • 1 037 mots

Plus de 1 300 pages consacrées aux gauches en France, explorant ses hommes, ses idées, ses projets et ses politiques sur plus de deux siècles, des contributions présentées par plus de quarante spécialistes des diverses disciplines des sciences sociales... L'Histoire des gauches en France (La Découverte, Paris, 2004), dirigée par Jean-Jacques Becker et Gilles Candar, impressionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-gauches-en-france/#i_41422

APOLITISME

  • Écrit par 
  • Étienne SCHWEISGUTH
  •  • 1 346 mots

Dans le chapitre « La tendance à la dépolitisation »  : […] De nos jours, on observe, dans l'ensemble de l'Europe occidentale, une tendance à la désaffection des citoyens à l'égard de la vie politique. Après une phase de hausse de la participation électorale, liée au développement économique et culturel qui a suivi la fin de la Seconde Guerre mondiale, la tendance est à la baisse dans tous les pays depuis les années 1980, le niveau atteint se révélant souv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apolitisme/#i_41422

BLOC NATIONAL (1919-1924)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 887 mots
  •  • 1 média

Coalition des partis du centre et de la droite, victorieuse aux élections de novembre 1919 des radicaux et des socialistes. Renversant la majorité de gauche élue à la veille de la guerre, les droites ont, pour la première fois depuis l'instauration de la III e République, la majorité des élus. Les candidats du Bloc national disposent de quatre cent trente-trois sièges sur six cent treize, soit pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bloc-national/#i_41422

BONAPARTISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RIOUX
  •  • 1 049 mots

Phénomène spécifiquement français, le bonapartisme rend compte à la fois des pratiques politiques, économiques, sociales, culturelles des règnes de Napoléon I er ou surtout de Napoléon III et de l'action politique des hommes ou des groupes qui entendent en transmettre l'héritage après 1870. Il s'oppose aux droites légitimistes et orléanistes par son mépris des hiérarchies naturelles, des élites e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonapartisme/#i_41422

BOULANGISME

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 078 mots

C'est la première crise et la plus grave du régime républicain français entre 1886 et 1889. Le boulangisme dépasse par ses causes et par ses conséquences la personne même du général Boulanger. À l'origine des troubles qui pendant trois ans ébranlèrent la République, on trouve des causes à la fois rationnelles et irrationnelles : dégradation politique et mécontentement dus à l'instabilité ministéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boulangisme/#i_41422

CARTEL DES GAUCHES (1924-1926)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 750 mots

Coalition des partis de gauche, victorieuse aux élections du 11 mai 1924, le Cartel des gauches rassemble les socialistes S.F.I.O., les radicaux-socialistes, les républicains-socialistes et la gauche radicale contre les modérés et la droite, détenteurs de la majorité dans la Chambre « bleu horizon » élue en 1919. C'est le parti du mouvement le plus uni qui bénéficie de la prime à la majorité, assu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cartel-des-gauches/#i_41422

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période post-gaullienne (1969-1981)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 6 873 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'union de la gauche »  : […] À partir de 1958, la domination du gaullisme sur la vie politique française a poussé la gauche à s'unir. Mais le processus a été long et sinueux. L'année 1972 va marquer une nouvelle étape, celle d'un accord sur un programme commun de gouvernement, permettant aux formations de gauche de manifester leur capacité à gouverner ensemble et à créer une dynamique pour la conquête du pouvoir. La vieille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-post-gaullienne-1969-1981/#i_41422

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Sarkozy (2007-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 5 626 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Popularité en berne et mauvais résultats électoraux »  : […] Malgré des réformes rapidement mises en œuvre au début du quinquennat et une stratégie très dynamique, l'image de Nicolas Sarkozy, très bonne en août 2007 (69 p. 100 de satisfaits selon le baromètre I.F.O.P.- Le Journal du dimanche ), se dégrade rapidement : il n'y a plus que 37 p. 100 de satisfaits en mars 2008, au moment des élections municipales. Le président regagne un peu de terrain à la fin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-les-annees-sarkozy-2007-2012/#i_41422

CONTRE-RÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 4 953 mots

La Révolution ne fut pas un torrent impétueux balayant tout sur son passage ; les idées de liberté et d'égalité n'ont pas triomphé d'un coup, sans susciter de résistance. À la Révolution s'est opposée, dès 1789, la contre-révolution, à l'innovation la tradition, à la croyance au progrès celle du péché originel. Loin de se limiter sur le plan idéologique, la lutte fut sanglante, divisant la France […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contre-revolution/#i_41422

DÉMOCRATIE

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 10 277 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La représentation des intérêts sociaux »  : […] Du fait de leur autonomie, les champs politiques se focalisent souvent sur des enjeux spécifiques en relation avec les intérêts propres de leurs acteurs. Mais les débats politiques s'organisent aussi autour de questions qui préoccupent les citoyens « ordinaires » (chômage, éducation, environnement, transports, logement). Des problèmes sociaux se trouvent alors constitués en enjeux politiques. Dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie/#i_41422

ÉCOLOGISTE MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION, 
  • Bruno VILLALBA
  •  • 10 797 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'unification (1981-1986) »  : […] Lalonde obtient 3,90 p. 100 des voix et ne donne pas de consigne pour le second tour. Le Parti socialiste et son allié communiste gagnent l'élection et François Mitterrand devient président de la République. Ce dernier met fin aux projets controversés de Plogoff et du Larzac, ce qui contribue à désamorcer les mobilisations écologistes. Il bénéficie en outre des intenses querelles internes aux dif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-ecologiste/#i_41422

ÉLECTION DE FRANÇOIS MITTERRAND

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 232 mots
  •  • 1 média

Plusieurs fois ministre sous la IV e  République, adversaire en son temps du général de Gaulle, battu de justesse en 1974 par Valéry Giscard d'Estaing, le socialiste François Mitterrand est élu à l'Élysée le 10 mai 1981 et permet ainsi à la gauche d'accéder au pouvoir pour la première fois depuis la fondation de la V e  République. Cette alternance politique, confirmée par un raz-de-marée socialis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/election-de-francois-mitterrand/#i_41422

EXTRÊME DROITE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves CAMUS
  •  • 11 028 mots
  •  • 2 médias

L’expression extrême droite hante commentaires et analyses de l'actualité politique française depuis la fin des années 1970. Elle permet de rapprocher des événements aussi dissemblables que l'attentat d'Oklahoma City commis en 1995 aux États-Unis, l'entrée en 2000 et en 2017 dans le gouvernement autrichien du parti FPÖ (Freiheitliche Partei Österreichs ou Parti libéral autrichien) dirigé par Jör […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extreme-droite/#i_41422

FÉVRIER 1934 JOURNÉE DU 6

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 455 mots

Accident ou complot, le 6 février 1934 est la plus grande journée parisienne de colère depuis la Commune. Daladier a formé un nouveau gouvernement le 30 janvier. Il déplace le préfet de police Jean Chiappe, suspect d'entretenir trop de liens avec l'extrême droite. L'esprit frondeur de la petite bourgeoisie, volontiers nationaliste et antiparlementaire, le mécontentement des anciens combattants de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/journee-du-6-fevrier-1934/#i_41422

FONCTION PUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis de CORAIL, 
  • François GAZIER, 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 13 122 mots

Dans le chapitre « Des sous-ensembles flous »  : […] Si autrefois la fonction publique a pu apparaître comme une caste privilégiée, dotée d'un statut préférentiel et imposant l'autorité de l'État aux simples citoyens, et si certains auteurs marxistes ont présenté les fonctionnaires comme de simples exécutants à la solde de la classe dirigeante, on doit constater que ni sa composition interne, ni la condition sociale de ses membres, ni la participati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonction-publique/#i_41422

FRANCE (Histoire et institutions) - La France d'aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 6 682 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les répercussions de la crise »  : […] La mort brutale du président Georges Pompidou le 2 avril 1974 met fin à l'équilibre politique institué par le général de Gaulle en 1958, au moment même où s'efface le contexte économique qui avait contribué à la stabilisation politique. Désormais la vie politique française est dominée par les vains efforts des gouvernements successifs pour relancer la croissance, redynamiser l'économie, réduire le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-la-france-d-aujourd-hui/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2018

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 493 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La gauche française en déroute »  : […] Après la défaite de Benoît Hamon à la présidentielle de 2017 et celle de ses candidats aux législatives, le Parti socialiste (PS) peine à reconquérir l’opinion. Son premier secrétaire, Olivier Faure, élu le 29 mars, reste un inconnu pour la plupart des Français. Les députés socialistes sont peu audibles à l’Assemblée nationale et n’arrivent pas à se construire une identité propre entre LRM et La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2018/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2017

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 343 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La gauche française désarticulée »  : […] La défaite cuisante du PS et le ralliement de nombre de ses militants et de ses cadres au parti d’Emmanuel Macron laissent la gauche historique en déshérence. Conséquence des règles sur le financement public des partis politiques, le PS est en outre privé de ses ressources. Il vend son siège de la rue de Solferino en décembre et licencie une partie de ses permanents. Son ancien candidat à la prési […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2017/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2016

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 158 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La gauche en quête d’un second souffle »  : […] Les turbulences qui secouent la gauche sont indissociables de celles qui touchent le gouvernement. Le lancement par Emmanuel Macron, en avril, de son mouvement En marche !, présenté comme devant transcender le clivage traditionnel gauche-droite, rendait à brève échéance sa présence au gouvernement difficile à assumer. Après plusieurs mois d’incertitudes, marqués par une opposition sourde à la poli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2016/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2015

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 369 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Deux élections sous tension »  : […] Sans surprise, les élections – départementales (ex-cantonales), les 22 et 29 mars, et régionales, les 6 et 13 décembre – font perdre des positions à la gauche, ce qui est un phénomène classique en deuxième tiers de mandature présidentielle. La gauche perd la présidence de 29 départements et n’en gagne qu’un. Elle perd plus de 13 points par rapport aux cantonales de 2011, réalisant son plus mauvai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2015/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2014

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 693 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Trois tournants électoraux »  : […] Les trois élections de l’année 2014 sont des coups de semonce pour le gouvernement. Elles ne constituent pas pour autant des victoires sans appel de l’opposition, mais plutôt des signes répétés de la montée de l’extrême droite dans le paysage politique français. En mars, aux municipales, la gauche perd 151 villes de plus de 10 000 habitants et 10 villes de plus de 100 000 habitants. Sur les 42 vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2014/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2012

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 3 561 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La droite en crise »  : […] Dès la campagne électorale, et plus encore après la défaite de Nicolas Sarkozy, les rivalités internes au sein de l' U.M.P. s'exacerbent. Elles atteignent leur paroxysme lors de la désignation du président du parti par les militants, en novembre. Alors que des tensions étaient déjà apparues à propos du nombre de parrainages dont devaient bénéficier les candidats pour concourir, la compétition entr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france/#i_41422

FRANCE - Les élections présidentielle et législatives de 2012

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 997 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Une amplification du résultat de la présidentielle »  : […] Dès lors, il est d'autant plus important pour le président élu de ne pas faire mentir la règle – empirique – d'un vote aux législatives en conformité avec celui de la présidentielle. De surcroît, il est essentiel pour lui que le P.S. obtienne une majorité suffisamment forte pour que l'action de son gouvernement ne dépende ni du Front de gauche, ni même de ses alliés écologistes. Le défi s'adresse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-les-elections-presidentielle-et-legislatives-de-2012/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2011

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 620 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Impossible recomposition pour une droite divisée »  : […] Après le remaniement de février, une nouvelle modification du gouvernement intervient en juin en raison du départ de Christine Lagarde pour Washington afin de remplacer Dominique Strauss-Kahn à la tête du F.M.I. Par ailleurs, les tensions au sein de la droite gouvernementale restent importantes. Certaines paraissent liées à des querelles de personnes, notamment entre le Premier ministre François […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2011/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2010

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 575 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les élections régionales et le déplacement du centre de gravité politique »  : […] Alors que les élections européennes de 2009 avaient été un succès pour l'U.M.P., les élections régionales de mars 2010 voient la gauche triompher largement, réalisant sa meilleure performance électorale depuis les législatives de 1981 (cf. tableau ). L'Alsace reste la seule région métropolitaine présidée par la droite, à laquelle s'ajoutent la Réunion et la Guyane. Si l'extrême gauche régresse de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-annee-politique-2010/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2008

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 3 532 mots

L'année 2008 fut la première année pleine de la présidence de Nicolas Sarkozy. La présidence de l'Union européenne par la France pendant le second semestre, des tensions internationales majeures et l'ouverture d'une crise financière et économique de grande ampleur ont naturellement pesé sur la perception par l'opinion de la stratégie suivie. Elles n'ont pas masqué, toutefois, d'importantes contes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2008/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2007

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 990 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un gouvernement marqué du signe de l'ouverture »  : […] Dirigé sans surprise par François Fillon, nommé Premier ministre après l'élection présidentielle et reconduit au lendemain des législatives, le gouvernement accueille, de façon visible, plusieurs ministres de gauche, qu'il soient issus de l'aile droite du Parti socialiste comme Bernard Kouchner et Jean-Marie Bockel ou se soient déjà détachés de ce dernier comme Éric Besson et Jean-Pierre Jouyet, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2007/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2005

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 253 mots

Dans le chapitre « Un paysage fractionné »  : […] À l'issue de cette année 2005, le paysage politique paraît fractionné. Si certains thèmes, comme la réforme fiscale, la possibilité d'accéder à l'apprentissage à quatorze ans et, pour partie, le jugement à porter sur la période coloniale et le langage à tenir sur l'immigration paraissent encore diviser la droite et la gauche, d'autres clivages sont moins clairs. Ni l'attitude par rapport à l'Europ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2005/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2003

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 520 mots

Dans le chapitre « Une majorité conflictuelle »  : […] Cet affaiblissement du Premier ministre dans l'opinion ne pouvait qu'accroître les tendances centrifuges de la majorité. Au sein du gouvernement, Nicolas Sarkozy et François Fillon sont parfois présentés comme des rivaux possibles dans l'hypothèse d'un changement de Premier ministre. Le ministre de l'Intérieur, le plus populaire des hommes politiques après Bernard Kouchner dans les sondages, ne f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2003/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2001

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 3 457 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des élections municipales contrastées »  : […] Les élections municipales des 11 et 18 mars 2001, les premières où s'appliqua la loi sur la parité, offrent plusieurs clés de lecture suivant l'angle adopté. On peut à la fois souligner que la gauche l'a emporté sur la droite dans deux des trois grandes villes, en gagnant Paris et Lyon, qu'elle a limité ses pertes dans les trente-cinq villes de plus de 100 000 habitants en perdant six villes, mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2001/#i_41422

FRANCE - L'année politique 2000

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 817 mots

Dans le chapitre « Une droite de plus en plus divisée »  : […] L'avantage relatif en termes de popularité que conservent la gauche et le gouvernement tient pour une large part à la division accentuée de la droite. Malgré les appels à l'union lancés par certains ténors du R.P.R. (notamment Édouard Balladur et Alain Juppé), la droite apparaît peu apte à définir une doctrine capable de la rassembler. Pour autant, quoique mis en cause dans les « affaires », le pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2000/#i_41422

FRANCE - L'année politique 1997

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 880 mots
  •  • 2 médias

L'année politique 1997 s'est achevée comme peu l'auraient imaginé en son début. La dissolution aventureuse de l'Assemblée nationale aura débouché sur une formule nouvelle de cohabitation entre un président de droite et un Premier ministre de gauche, caractérisée par un affaiblissement inédit, et peut-être durable, de l'Élysée . En ce qui concerne les forces politiques, les élections législatives […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-1997/#i_41422

NOTRE HISTOIRE INTELLECTUELLE ET POLITIQUE 1968-2018 (P. Rosanvallon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christophe LE DIGOL
  •  • 1 163 mots

Dans Notre histoire intellectuelle et politique, 1968-2018 (Seuil, 2018), Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France, retrace l’histoire des idées et des actions de la gauche française depuis les espoirs suscités par Mai-68, jusqu’aux échecs du Parti socialiste des années 2000. Ayant été lui-même partie prenante de cette histoire (membre de la CFDT, du PSU, puis du PS, il a participé à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notre-histoire-intellectuelle-et-politique-1968-2018/#i_41422

PROST ANTOINE (1933- )

  • Écrit par 
  • Nicolas OFFENSTADT
  •  • 1 108 mots
  •  • 1 média

L’historien Antoine Prost a mené à bien plusieurs chantiers, non sans établir des ponts entre eux. Dans un premier temps, il devient spécialiste de l’histoire sociale et de la gauche, avec une thèse de 3 e  cycle sur la CGT au temps du Front populaire (1962), puis de la guerre de 1914-1918 et de ses mémoires (sa thèse d’État, soutenue en 1975, porte sur les anciens combattants de la Grande Guerre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-prost/#i_41422

RÉVOLUTION FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN, 
  • Marc THIVOLET
  •  • 29 477 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Affirmation de l'histoire et violence des passions »  : […] « L'année terrible », 1871, bouleverse la donne ; la Commune apparaît comme une trahison des idéaux de fraternité à beaucoup qui en avaient été les fervents défenseurs jusque-là, au point que des auteurs républicains se rangent parmi les Versaillais ou que Michelet, désarçonné par le tour imprévu des événements, devient muet. Le choc amène Victor Hugo, qui incarne alors la figure respectable de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-francaise/#i_41422

SÉNAT (France)

  • Écrit par 
  • Arnaud LE PILLOUER
  •  • 2 655 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Monolithisme politique du Sénat »  : […] Le conservatisme du Sénat est proverbial, au point qu'il est longtemps apparu inimaginable qu'une alternance se produise en son sein. Or cette situation pouvait paraître choquante au regard des principes démocratiques. Le problème, réel, n'est sans doute pas résolu simplement parce que l'improbable est finalement advenu, avec le basculement à gauche du Sénat après le renouvellement partiel du 25  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senat/#i_41422

TRADITIONALISME

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 1 029 mots

Éviter toute rupture avec la tradition, parce qu'elle est le siège de la vérité, préserver les anciennes formes et valeurs politiques, religieuses, morales, parce qu'elles sont l'expression spontanée des vrais besoins d'une société, telle est l'essence du traditionalisme. Il a, certes, existé dans l'histoire autant de traditionalismes que de traditions. Mais la tradition en tant que telle peut êtr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traditionalisme/#i_41422

VICHY RÉGIME DE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AZÉMA
  •  • 6 922 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Toutes les droites se retrouvent dans les allées du pouvoir »  : […] Dès l'origine, le régime reçut un soutien sans équivoque de toutes les droites. Il est vrai cependant que tous les hommes de droite ne se retrouvèrent pas à Vichy, pas plus que, symétriquement, la Résistance ne saurait se réduire à la gauche. Reste que les personnalités militant jusqu'alors à gauche et qui ont pu être instrumentalisées par Vichy sont peu nombreuses (René Belin, ex-secrétaire du bu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regime-de-vichy/#i_41422


Affichage 

France : élections municipales (2001)

tableau

Élections municipales de 2001 : les maires des 35 villes de plus de 100 000 habitants 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

France : législatives de 1997

diaporama

Élections législatives de 1997 Analyse géographique des résultats 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

France : élections municipales (2001)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

France : législatives de 1997
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama