GANGLIONS LYMPHATIQUES

ADÉNOGRAMME

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 621 mots

L'adénogramme correspond à l'examen du frottis du suc ganglionnaire après ponction d'un ganglion. La ponction de ganglion est une technique simple et sans danger. Le ganglion est piqué avec une aiguille, et le suc ganglionnaire est éjecté sur une lame grâce à une seringue. Ce suc est ensuite étalé et séché sur cette lame. Après coloration, le frottis ainsi obtenu est regardé au microscope et le co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenogramme/#i_11503

ADÉNOPATHIE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 304 mots

Accroissement anormal, localisé ou généralisé, du volume des ganglions lymphatiques. Le diagnostic, qui est très aisé lors des atteintes des chaînes ganglionnaires superficielles (cervicales, axillaires, inguinales), devient très difficile dans les adénopathies profondes (thoraciques ou abdominales) qui sont décelables par des clichés radiologiques simples, ou mieux par l'exploration lymphographiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenopathie/#i_11503

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Histoire naturelle des cancers »  : […] On distingue quatre phases dans le développement du processus de cancérisation. – Des lésions précancéreuses existent pour un grand nombre de cancers, mais ce n'est que pour les cancers du col de l'utérus, du colon et des voies aérodigestives supérieures que l'on a tenté, par le dépistage systématique et le traitement des lésions précancéreuses, de réduire la fréquence des cancers. – La tumeur in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_11503

CANCER - Immunothérapie

  • Écrit par 
  • Emmanuel DONNADIEU
  •  • 4 699 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L’indispensable migration des lymphocytes T »  : […] Avant d’exposer les obstacles à la migration des cellules T dans les tumeurs, il est nécessaire de rappeler l’importance des déplacements lymphocytaires T dans l’initiation d’une réponse immune. Les lymphocytes T peuvent être considérés comme de véritables « explorateurs » qui assurent une veille permanente au sein de l’organisme. Ces cellules accomplissent leur fonction en se déformant et en mig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-immunotherapie/#i_11503

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Appareil circulatoire humain

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Jean PAUPE, 
  • Henri SCHMITT
  • , Universalis
  •  • 16 940 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La circulation lymphatique »  : […] La circulation lymphatique joue un rôle considérable ; elle draine les espaces interstitiels, extracellulaires, qui contiennent la lymphe. Ce liquide pénètre dans un système de vaisseaux de petit calibre, bosselés, multivalvulés, les canaux lymphatiques. Ils sont interrompus par des nodules, les ganglions lymphatiques. Les collecteurs lymphatiques s'unissent en troncs volumineux. Le plus importa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circulatoires-systemes-appareil-circulatoire-humain/#i_11503

GREFFES

  • Écrit par 
  • Jean PAUPE
  •  • 3 725 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Rôle de l'hypersensibilité cellulaire »  : […] L'absence d'intervention obligatoire des anticorps circulants conduit à penser que le phénomène de rejet est à rapprocher de l'hypersensibilité retardée à médiation cellulaire au cours de laquelle, précisément, les anticorps circulants n'interviennent pas. Il s'agit d'un conditionnement cellulaire où le rôle principal est assuré par le lymphocyte, qui enregistre la stimulation antigénique et rép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greffes/#i_11503

HÉMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD, 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 8 445 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Hématologie cellulaire »  : […] L'hématologiste, entre tous les médecins, jouit d'un remarquable privilège. Il peut à tout moment, en prélevant une goutte de sang, examiner le tissu dont il a charge de prévenir ou de corriger les variations. Ce privilège est singulier. Pour le rein, pour le foie, des prélèvements ne peuvent être faits qu'une fois, deux fois. Pour le cerveau, pour le cœur, ce type d'exploration reste exceptionnel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hematologie/#i_11503

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Organisation du tissu lymphoïde et circulation des lymphocytes »  : […] L'organisme humain adulte contient environ 10 12  lymphocytes (mille milliards), répartis de façon diffuse dans le sang, la lymphe et les tissus, ou bien rassemblés au sein de structures favorisant les interactions cellulaires nécessaires au développement de la réponse immunitaire et à sa régulation. Ces structures lymphoïdes constituent les organes lymphoïdes secondaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_11503

IMMUNOPATHIES

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH, 
  • Jean-Claude BROUET, 
  • Claude GRISCELLI, 
  • Pierre VERROUST, 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 11 761 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Syndromes immunoprolifératifs touchant les cellules B »  : […] Les leucémies aiguës lymphoblastiques correspondent dans 80 p. 100 des cas à la prolifération de cellules B immatures. Ce n'est que dans un tout petit nombre de cas que les cellules synthétisent des immunoglobulines décelables à leur membrane (cellules ayant atteint le stade du lymphocyte B immature). Plus souvent, l'origine B des cellules leucémiques est reconnue par la présence de chaînes lourde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunopathies/#i_11503

LYMPHOMES

  • Écrit par 
  • Claude SULTAN
  • , Universalis
  •  • 1 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Lymphomes malins non hodgkiniens »  : […] D'autres lymphomes malins, non hodgkiniens, sont le fait d'une prolifération monoclonale de l'une des composantes cellulaires du tissu lymphoïde. Dans plus de 90 p. 100 des cas, il s'agit d'une prolifération des lymphocytes B. Ces lymphomes sont observés dans une tranche d'âge légèrement supérieure à celle relevée dans le cas de la maladie de Hodgkin, sans prédominance de sexe. Les circonstances d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lymphomes/#i_11503

MÉTASTASES, médecine

  • Écrit par 
  • Brigitte BOYER
  •  • 7 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Dynamique du processus métastatique »  : […] La première constatation que l'on peut faire est que le processus métastatique correspond à un phénomène séquentiel, requérant un certain nombre d'étapes successives qui sont, pour la cellule tumorale, autant de barrières à lever. La cascade métastatique comprend en effet le détachement des cellules de la masse tumorale, l'invasion dans le parenchyme encerclant la tumeur, l'intravasation des cellu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metastases-medecine/#i_11503

SIDA (syndrome immuno-déficitaire acquis)

  • Écrit par 
  • François BRICAIRE, 
  • Patrice PINELL, 
  • Yves SOUTEYRAND
  •  • 9 685 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Évolution de l'infection »  : […] L'infection due au VIH évolue sur un mode chronique pendant plusieurs années. Dès que le VIH contamine un sujet, il s'intègre dans le génome des cellules, qu'il infecte pour se développer progressivement, sauf chez certains sujets, que l'on appelle des « non-répondeurs ». On distingue plusieurs étapes après la contamination : – Une période d'incubation silencieuse, d'une quinzaine de jours à deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sida/#i_11503

TUBERCULOSE

  • Écrit par 
  • Jean BRETEY, 
  • Charles COURY
  •  • 10 009 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des « écrouelles » et « scrofules » aux tuberculoses extrapulmonaires »  : […] Les tuberculoses extrapulmonaires paraissent aussi anciennes que la phtisie pulmonaire proprement dite. Mais leurs rapports étiologiques avec celle-ci n'ont été soupçonnés ou confirmés que très tardivement : pendant très longtemps, chacune d'entre elles a été considérée comme une entité pathologique propre et distincte. Les localisations les plus fréquentes portaient apparemment sur les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tuberculose/#i_11503

TULARÉMIE

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 810 mots

Maladie infectieuse aiguë ressemblant à la peste mais beaucoup moins sévère. C'est en 1911 que le germe a été isolé à partir de cadavres d'écureuils dans le comté de Tulare (Californie), d'où son nom ; la tularémie a été observée pour la première fois chez l'homme, aux États-Unis, en 1914. L'agent pathogène est une très petite bactérie : Pasteurella tularensis . La maladie a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tularemie/#i_11503

VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ELBAZ, 
  • Didier REINHAREZ
  •  • 14 781 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La lymphographie »  : […] La lymphographie est l'exploration radiologique des lymphatiques qui sont visualisés par l'injection d'un produit radio-opaque dans un lymphatique identifié et isolé par l'épreuve au bleu . On utilise une seringue adaptée sur un injecteur automatique, dont la poussée est fournie par la pression d'un gaz comprimé. La prise de clichés se fait immédiatement après l'injection (pour visualiser les vai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaisseaux-sanguins-et-lymphatiques/#i_11503


Affichage 

Examen T.E.P./T.D.M. d'un lymphome

photographie

Évaluation pré- et post-thérapeutique chez un patient présentant un lymphome malin non hodgkinien L'examen TEP/TDM, fusionnant données morphologiques et fonctionnelles, associe l'imagerie TEP (tomographie par émission de positons) et un tomodensitomètre Le bilan pré-thérapeutique (A) met... 

Crédits : service de médecine nucléaire, hôpital du Haut-Lévêque, Pessac, Gironde

Afficher

Examen T.E.P./T.D.M. d'un lymphome
Crédits : service de médecine nucléaire, hôpital du Haut-Lévêque, Pessac, Gironde

photographie