GAG

BURLESQUE COMÉDIE, cinéma

  • Écrit par 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 3 072 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un art de l'instant »  : […] Autre différence essentielle : la comédie traditionnelle doit se soumettre à une progression dramatique qui lie organiquement la partie au tout. Elle ne peut exclure un déroulement temporel rigoureux où le personnage s'enferre toujours plus avant dans ses travers. Au contraire, le personnage burlesque jouit d'une liberté catastrophique. François Mars définit fort bien le gag comme « une incidente […] Lire la suite

KEATON BUSTER

  • Écrit par 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 2 076 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le mécano de la relativité généralisée »  : […] Le rire est donc rigoureusement réservé au spectateur payant, qui ne doit pas savoir que « tous les gags sont tirés des lois de l'espace et du temps » et « qu'une bonne scène comique comporte plus de calculs mathématiques qu'un ouvrage de mécanique ». L'important, c'est le résultat, l'effet. L'invention, par exemple, dans Le Mécano de la « General » de cette poutrelle lancée depuis la locomotive […] Lire la suite

LEWIS JERRY (1926-2017)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 534 mots
  •  • 1 média

Né d'un couple d'artistes de music-hall, à Newark (New Jersey), le 16 mars 1926, Joseph Levitch exerce toutes sortes de métiers à partir de ses douze ans. En 1944, il met au point un numéro d'imitation de chanteurs et passe avec succès en attraction dans les cinémas de la chaîne Paramount. Contre la volonté de ses parents, il se marie et sera père de six enfants. En juillet 1946, il est « adopté » […] Lire la suite

TATI JACQUES (1908-1982)

  • Écrit par 
  • Jean COLLET
  •  • 1 546 mots

Dans le chapitre « Au-delà du mythe »  : […] Parade éclaire, peut-être mieux que tout autre film, l'originalité du comique de Tati. M. Hulot, après le facteur de Jour de fête , pouvait laisser croire que le cinéma de Tati allait se fonder sur un personnage mythique, héritier de Charlot, de Keaton et des grands burlesques. On comprend aujourd'hui que Mon Oncle ait pu décevoir. Hulot n'y était déjà plus qu'une silhouette parmi une foule de p […] Lire la suite