GABO NEEMIA PEVSNER dit NAUM (1890-1977)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Naum Gabo, «Linear Construction no 2»

Naum Gabo, «Linear Construction no 2»
Crédits : D. Miller/ Hulton Getty

photographie

Construction dans l'espace équilibrée sur deux points, N. Gabo

Construction dans l'espace équilibrée sur deux points, N. Gabo
Crédits : M. Carrieri/ De Agostini

photographie


L'espace hors limites

La minimalité de l'effet visuel est, dans la célèbre Construction cinétique de 1920, inversement proportionnelle à la totale nouveauté de la réponse donnée à la question que posait dès 1912 (avec la Guitare de Picasso et le Développement d'une bouteille dans l'espace de Boccioni) toute la sculpture moderne : comment mettre en forme un volume sans lui conférer toujours la monumentalité pesante de la masse, comment sculpter l'espace sans toujours le borner dans les limites d'un bloc, si évidé soit-il ? Cette œuvre est sans doute la première sculpture mobile importante de notre histoire (les essais des futuristes italiens n'étaient guère convaincants) ; c'est, en outre, la première fois qu'un volume plastique, fictif, illusoire, impalpable et diaphane est engendré par la répétition d'un mouvement trop rapide pour que la vision humaine parvienne à le décomposer. La persistance rétinienne, sur laquelle se fonde tout le cinématographe, passionnera les artistes du xxe siècle (de Lissitzky et des membres du Bauhaus aux auteurs ultérieurs de happenings « cinétiques »), mais Gabo abandonnera cette voie (après avoir prévu de grandioses fêtes de lumière dans les ciels nocturnes). En effet, l'importance visuelle que prenait fatalement le poids du mécanisme moteur, au détriment du travail proprement sculptural, en ces temps où la miniaturisation technique n'existait pas encore, lui semblait conduire à de profonds malentendus : il ne s'agissait plus pour lui du sempiternel hymne à la machine, commun aux avant-gardes des années 1920, du futurisme italien au constructivisme russe.

Pourtant, bien que le Manifeste réaliste soit à tort souvent pris pour le programme du constructivisme (alors qu'il n'emploie même pas ce vocable), l'œuvre de Gabo et celle des membres de ce large mouvement ont un fonds commun : l'interrogation essentialiste que toute pratique artistique de la modernité voulut porte [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  GABO NEEMIA PEVSNER dit NAUM (1890-1977)  » est également traité dans :

CONSTRUCTIVISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 3 374 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Enseignement et pratique »  : […] Les fréquents contacts des artistes russes avec le milieu allemand contribuèrent à la diffusion rapide des idées constructivistes en Europe. Plusieurs architectes occidentaux vont construire de grands ensembles pour le jeune État socialiste : Le Corbusier réalise sa première grande construction à Moscou, le Centrosoyouz (1930). En 1921, l'exode des artistes russes commence : Kandinsky, Gabo, Pevs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constructivisme/#i_8826

PEVSNER LES

  • Écrit par 
  • Georges T. NOSZLOPY
  •  • 2 317 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Construire le nouveau Grand Style »  : […] Après des études à l'École des beaux-arts de Kiev en 1909, puis à l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg en 1911, Pevsner (Anton Pevsner, né à Orel en 1886 et mort à Paris en 1962) s'engage dans une carrière artistique avec plus de détermination que Gabo (Naum Neemia Pevsner, né à Briansk en 1890 et mort aux États-Unis en 1977) ; ce dernier, en effet, se rend à Berlin pendant l'été de 191 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pevsner/#i_8826

SCULPTURE - L'espace sculptural

  • Écrit par 
  • Henri VAN LIER
  •  • 3 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Surface et profondeur »  : […] Pourtant, il n'y aurait pas véritablement de corps s'il n'y avait que ces délimitations et ces distributions. En même temps que des contours, des parties et des mouvements – une kinesthésie –, l'organisme est une cénesthésie profonde, une relation dynamique d'un dedans et d'un dehors. Tel est le volume dont parle Read : capacité d'occuper l' espace. Ainsi, pour achever de se donner un corps, l'hom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-l-espace-sculptural/#i_8826

Voir aussi

Pour citer l’article

Yve-Alain BOIS, « GABO NEEMIA PEVSNER dit NAUM - (1890-1977) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabo-neemia-pevsner-dit-naum/