FUTURISME RUSSE

ÉCRITS, Kasimir Malévitch - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 305 mots
  •  • 2 médias

Lorsque Kasimir Malévitch (1878-1935) présente au printemps 1915 un ensemble de toiles dites « alogistes » à l'exposition Tramway V (à Saint-Pétersbourg, alors Petrograd), il lance dans le catalogue cette boutade : « Le contenu de ces tableaux n'est pas connu de l'auteur. » Quelques mois plus tard la même année, alors qu'il dévoile sa nouvelle esthétique, le suprématisme, au public de la fameuse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrits/#i_49417

FORMALISME RUSSE

  • Écrit par 
  • Georges NIVAT
  •  • 3 392 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les origines »  : […] Le formalisme russe est né de deux cénacles littéraires : l'un, le Cercle moscovite de linguistique, qui se forma en 1915 à Moscou, à l'initiative de quelques étudiants, l'autre constitué à Saint-Pétersbourg et baptisé Société pour l'étude de la langue poétique, en abréviation Opoïaz. À Moscou le président du cercle était Roman Jakobson, un étudiant qui s'intéressait à l'éthnographie slave et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formalisme-russe/#i_49417

FUTURISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI, 
  • Claude FRONTISI, 
  • Claude KASTLER
  •  • 5 047 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Antonio Sant'Elia (1888-1916) »  : […] Issu du groupe avant-gardiste Nuove Tendenze, Antonio Sant'Elia adhère au mouvement en 1914 et publie le Manifeste de l' architecture futuriste . Sa pensée architecturale n'a pu s'exprimer que dans les projets conçus pour la Città nuova, vision « aveniriste » de métropole géante. Les pièces maîtresses – immeubles à gradins, complexes de communication terrestre et aérienne – dérivent de la central […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/futurisme/#i_49417

ILIAZD (1894-1975)

  • Écrit par 
  • Régis GAYRAUD
  •  • 949 mots

Iliazd, de son vrai nom Ilia Mikhaïlovitch Zdanevitch, connu comme éditeur de bibliophilie, mais aussi comme poète et critique d'art, est né le 21 mars 1894 à Tiflis, dans une famille mixte polonaise et géorgienne de russification récente. Ces origines complexes et son enfance à Tiflis, cité cosmopolite où se mêlaient l'Orient et l'Occident, expliquent peut-être son adhésion à une conception total […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iliazd/#i_49417

KHLEBNIKOV VIKTOR (1885-1922)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude LANNE
  •  • 1 535 mots

« Pour conserver la véritable perspective littéraire, j'estime de mon devoir d'imprimer noir sur blanc en mon nom et, je n'en doute pas, au nom de mes amis, les poètes Asseïev, Bourliouk, Kroutchonykh, Kamenski, Pasternak, que nous l'avons considéré et le considérons comme un de nos maîtres en poésie, et le plus magnifique, le plus probe chevalier de notre combat poétique. » Ces quelques lignes e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-khlebnikov/#i_49417

KIRSANOV SEMEN ISAAKOVITCH (1906-1972)

  • Écrit par 
  • Claude KASTLER
  •  • 197 mots

Poète russe. En 1920, Semen Kirsanov s'inscrit comme étudiant à la faculté des lettres d'Odessa. Dans ses premières poésies, il subit l'influence de Khlebnikov et de Maïakovski. Ses œuvres sont publiées dans la revue LEF ( Levyj Front Iskusstva , « Front gauche dans l'art »). En 1925, il se rend à Moscou, où il se montre partisan de l'art le plus utilitaire (slogans, tracts, chansons) mais il exp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/semen-isaakovitch-kirsanov/#i_49417

KROUTCHENYKH ALEXEÏ ELISSEÏEVITCH (1886-1968)

  • Écrit par 
  • Claude KASTLER
  •  • 143 mots

Écrivain russe. Élève à l'École des beaux-arts d'Odessa, Kroutchenykh devient l'idéologue du groupe cubo-futuriste. En 1912, il publie un recueil de poésies, Le Jeu en enfer (en collaboration avec Khlebnikov) ; l'année suivante, un recueil de poésies et de dessins, Vzorval (avec Malevitch). En 1913, il fait représenter Victoire sur le soleil , le premier spectacle futuriste. Kroutchenykh se fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexei-elisseievitch-kroutchenykh/#i_49417

MAÏAKOVSKI VLADIMIR VLADIMIROVITCH (1893-1930)

  • Écrit par 
  • Claude FRIOUX
  •  • 3 046 mots
  •  • 1 média

Maïakovski est un des plus grands noms de la poésie russe contemporaine dont il a puissamment contribué à créer le nouveau visage. Dans le cadre de l'école futuriste, il affirme et illustre une conception révolutionnaire du langage poétique, liée à la fois à une exploitation approfondie du matériau verbal sous toutes ses formes, et à une intuition aiguë de la modernité urbaine et prométhéenne qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-vladimirovitch-maiakovski/#i_49417

MANDELSTAM OSSIP EMILIEVITCH (1891-1938)

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER
  •  • 1 355 mots

Dans le chapitre « Les débuts et l'acméisme »  : […] Né à Varsovie, fils d'un commerçant juif de langue maternelle allemande, Ossip Émiliévitch Mandelstam a passé son enfance et sa jeunesse à Saint-Pétersbourg dont le faste impérial et l'architecture monumentale ont frappé son imagination. Après de bonnes études secondaires, il visite Paris et se consacre à l'étude de l'ancien français et de la littérature médiévale à l'université de Heidelberg. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ossip-emilievitch-mandelstam/#i_49417

LE NUAGE EN PANTALON, Vladimir Maïakovski - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Hélène HENRY
  •  • 897 mots
  •  • 1 média

En 1910, le symbolisme, qui vingt années durant a dominé la poésie russe, se reconnaît en crise : étouffé par ses propres mots d'ordre, affaibli par ses dissensions internes, il dissout son organe principal, La Balance , et cède le terrain à un ensemble de groupes littéraires nouveaux, qui tous appellent à un renouveau du verbe poétique. Les « futuristes » russes sont les plus virulents. Leur man […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-nuage-en-pantalon/#i_49417

PASTERNAK BORIS LEONIDOVITCH (1890-1960)

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER
  •  • 2 568 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du symbolisme à « Ma Sœur la vie » »  : […] Fils du peintre Léonide Pasternak, illustrateur de Tolstoï, professeur à l'École des beaux-arts de Moscou, et de Rosa Kaufmann, pianiste de talent, Boris Pasternak a passé son enfance dans un milieu imprégné de culture et d'art. Ses dons artistiques se sont révélés d'abord dans le domaine musical : séduit par l'œuvre et la personnalité de Scriabine, il a fait jusqu'à l'âge de dix-neuf ans de série […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-leonidovitch-pasternak/#i_49417

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 103 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La littérature de la révolution »  : […] Trois ans de guerre civile consomment la rupture avec le passé. La majorité des écrivains connus, en particulier les prosateurs réalistes, liés à la gauche libérale ou révolutionnaire (Bounine, Kouprine, Léonide Andréïev, et même Gorki), voient dans le coup d'État de Lénine la ruine des espoirs démocratiques nés de la révolution de février. La plupart émigrent, beaucoup de façon définitive. Au con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-litterature/#i_49417

RUSSIE (Arts et culture) - Le théâtre

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN, 
  • Nicole ZAND
  •  • 8 636 mots

Dans le chapitre « Recherches et expérimentations »  : […] L'ouverture de studios voués à la recherche et à la pédagogie concrétise la volonté de penser le théâtre de l'avenir. Stanislavski fonde en 1911 le Premier Studio du Théâtre d'art où il développera son système par un travail avec les comédiens sur la mémoire affective. Le Premier Studio, où jouent Evgueni Vakhtangov et Mikhaïl Tchekhov ( Le Grillon du foyer , d'après Dickens, 1914) deviendra en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-le-theatre/#i_49417

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 580 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'épanouissement de l'avant-garde russe de 1910 à 1922 »  : […] Parallèlement au bouillonnement social qui agite la Russie du début du xx e  siècle et qui culmine dans la révolution sociale de 1917, les arts plastiques connaissent en ce pays un développement remarquable, sous l'influence du fauvisme et du cubisme (Matisse, Bonnard, Picasso) introduits par les collectionneurs Stchoukine et Morosov. Kasimir Malevitch, d'abord marqué par l'académisme, fauve de 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-dans-les-pays-socialistes/#i_49417

SUPRÉMATISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 2 715 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Suprématisme et avant-garde »  : […] Le mot « suprématisme » apparaît pour la première fois en décembre 1915, à Saint-Pétersbourg, lors de la deuxième exposition futuriste « 0,10 ». À cette occasion, le peintre Kasimir Malevitch (1878-1935) expose un ensemble de trente-neuf toiles non objectives, accompagnées de la brochure-programme : Du cubisme et du futurisme au suprématisme. Un nouveau réalisme pictural. Dans ce texte, qui ser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suprematisme/#i_49417