FUSTAT ou FOSTÂT

CAIRE LE

  • Écrit par 
  • Éric DENIS, 
  • Gaston WIET
  •  • 5 838 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Agrandissements de l'ancienne cité »  : […] La Citadelle une fois édifiée, la ville se donna de l'air, en démolissant une partie des remparts fatimides, tout au moins au sud et à l'ouest. Cependant, la poussée démographique exigeait des agrandissements : vers le sud, la ville s'étend jusqu'à Fostat (Le Vieux-Caire actuel), dont elle avait besoin comme port sur le Nil. Toutefois, entre les deux cités, de beaux jardins subsisteront jusqu'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-caire/#i_82880

CALIFAT FATIMIDE DU CAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 339 mots

969 Djawhar conquiert l'Égypte pour le compte d'al-Mu‘izz, calife fatimide de Kairouan. Il fonde al-Qāhira (« la Victorieuse », Le Caire). 972 La Grande Mosquée d'al-Azhar, au Caire, est achevée. 973 Arrivée du calife et installation dans la nouvelle ville palatiale du Caire. 1001 Pour l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/califat-fatimide-du-caire-reperes-chronologiques/#i_82880

ÉVOLUTION DE LA VILLE ISLAMIQUE

  • Écrit par 
  • Janine SOURDEL
  •  • 3 967 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ville de la Conquête »  : […] Le premier type sera pris à l'époque de la conquête islamique du vii e siècle, lorsqu'une importante expansion urbaine se marqua par la création de villes nouvelles. L'afflux d'envahisseurs venus d'Arabie qui, dans les premiers temps, restaient groupés tout en progressant dans des régions hostiles explique le phénomène. Par la suite, la sédentari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolution-de-la-ville-islamique/#i_82880

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 393 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le coton »  : […] Ce sont des fragments de vêtements en coton portant des traces de rouge garance, datant du iii e  millénaire avant J.-C., découverts au cours des années 1920 à Mohenjo-Daro, dans la vallée de l'Indus, qui permettent d'affirmer que le coton était cultivé et teint en Inde dès cette époque. Le célèbre site de Fustat, en Égypte, où d'autres cotonnade […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/textile/#i_82880