DÜRRENMATT FRIEDRICH (1921-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Engagement, dégagement et but de l'art

Dürrenmatt montre le fossé qui existe entre les idées et leur application, dénonce le fanatisme des idéologues ou, au contraire, démasque en eux des phraseurs incapables d'avoir prise sur une réalité chaotique. Il annonce la fin des idéologies et, contre Brecht et le théâtre engagé, propose une morale du dégagement qui n'est pas exempte d'ambiguïté. Le courage civique d'un Václav Havel le touche profondément.

Le royaume de Dieu sur terre sombre dans la folie et le crime : tel est le thème de la première pièce de Dürrenmatt : Il est écrit (Es steht geschrieben, 1947). Dans Le Mariage de M. Mississippi, trois hommes croient à la possibilité de changer le monde, l'un par la justice divine, le deuxième par la révolution, le troisième par l'amour du prochain ; tous trois échouent lamentablement et la réalité leur apporte un démenti tragique. L'idéalisme a fait faillite.

Dürrenmatt n'épargne pas davantage ceux qui font semblant de ne rien voir et dont le non-engagement est une collaboration de fait. Tous se disent contre la construction de la tour de Babel et tous y participent.

Romulus a compris que, derrière la façade des grandes phrases, les gestes pétrifiés et le masque des attitudes, Rome était morte. Sa passivité est toute feinte ; son désengagement est une forme de « conscience » et de « courage », car il va « dans le sens de l'histoire ». Mais Romulus, dont toute l'« action » est située dans une perspective de sacrifice personnel, échoue : on ne s'instaure pas non plus l'exécuteur de l'histoire.

L'asile de fous est-il le dernier cloître du monde moderne, celui où les physiciens, conscients des dangers que la science moderne fait courir à l'univers, s'imposent le masque du silence et de la folie, trahissent la science pour sauver le monde ? Cette castration scientifique se révélera là encore inutile : nous sommes pris au piège.

Devant l'évolution du monde, l'individu isolé est désarmé. Seul, il lui est impossible de changer un monde dont les mécanismes profonds lui échappent. Notre seule ressource : tenter de survivre, et occasion [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  DÜRRENMATT FRIEDRICH (1921-1990)  » est également traité dans :

ALLEMAND THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 8 423 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'après-guerre »  : […] Dans cette Allemagne occidentale, sous le signe de la démocratie renaissante, l'héritage culturel est rendu à sa vocation humaniste traditionnelle, tandis que fait son entrée en force le répertoire international des modernes proscrits pendant les douze années d'une dictature autarcique : répertoire français avec Giraudoux, Cocteau, Anouilh, Sartre et Camus, anglais avec T. S. Eliot et Christopher […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-allemand/#i_8468

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 22 521 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « 1945 n'est pas l'année zéro »  : […] La fin de la guerre laisse les pays de langue allemande dans des situations matérielles et morales très différentes. Le fait nouveau est évidemment, en 1949, la naissance de la RDA dont la littérature, reposant sur des présupposés particuliers, mérite un développement spécifique. Le vide relatif laissé par les ruines matérielles, la liquidation de l'héritage moral et linguistique du nazisme est, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemandes-langue-et-litteratures-litteratures/#i_8468

LA VISITE DE LA VIEILLE DAME, Friedrich Dürrenmatt - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 760 mots
  •  • 1 média

C'est en 1956 au Schauspielhaus de Zurich, dans une mise en scène d'Oscar Wälterlin que fut créée La Visite de la vieille dame, du dramaturge suisse Friedrich Dürrenmatt (1921-1990). La pièce valut à son auteur une consécration internationale et fut mise en scène par Peter Brook et Giorgio Strehler . Sa création française, due à Jean-Pierre Grenier et Olivier Hussenot, eut lieu en 1957 à Paris, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-visite-de-la-vieille-dame/#i_8468

Pour citer l’article

Jean MORTIER, « DÜRRENMATT FRIEDRICH - (1921-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-durrenmatt/