FRÉQUENCE CYCLOTRON

MATIÈRE (physique) - Plasmas

  • Écrit par 
  • Patrick MORA
  •  • 7 678 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Plasmas magnétisés »  : […] Tout champ magnétique dans lequel se trouve plongé le plasma tend à incurver les trajectoires des particules chargées, qui s'enroulent autour du champ avec une vitesse angulaire appelée fréquence cyclotron, ω b = q B / m , où q et m sont respectivement la charge électrique (en module) et la masse de la particule. Les électrons et les ions tournent en sens opposés, avec un rayon de giration noté […] Lire la suite

RADIOASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • James LEQUEUX
  •  • 12 493 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Émissions de freinage magnétique (gyromagnétique et synchrotron) »  : […] Quand un électron se déplace dans un champ magnétique, en l'absence de collisions sur les ions, il décrit une trajectoire hélicoïdale autour des lignes de force du champ en émettant un rayonnement dont la fréquence, connue sous le nom de fréquence cyclotron , ou fréquence de Larmor , ne dépend que de l'intensité H du champ : e et m étant respectivement la charge et la masse de l'électron. Cett […] Lire la suite

SPECTROMÉTRIE DE MASSE

  • Écrit par 
  • Michel de SAINT SIMON
  •  • 7 086 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Analyseurs dynamiques »  : […] Le quadripôle à radiofréquence . Dans ce dispositif, le faisceau d'ions à analyser se déplace sur l'axe z d'un quadripôle constitué de quatre électrodes cylindriques . Ces électrodes de rayon de courbure minimale r 0 , séparées par la distance d égale à 2 fois r 0 , sont portées deux à deux aux potentiels +Φ 0 et —Φ 0 . Une distribution quadripolaire du potentiel électrique Φ est obtenue : (8) […] Lire la suite

THERMONUCLÉAIRE ÉNERGIE

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Pascal GARIN, 
  • Michel GRÉGOIRE, 
  • Guy LAVAL, 
  • Jean-Paul WATTEAU, 
  • Joseph WEISSE
  •  • 19 239 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La création et le chauffage du plasma »  : […] La configuration magnétique ainsi définie existe dans un volume utile délimité essentiellement par une enceinte étanche, qui est de forme toroïdale et dans laquelle on élimine toute source de pollution extérieure. Elle permet d'atteindre une pression résiduelle inférieure à 10 —6  pascal. Cette enceinte est alors remplie du gaz « utile » hydrogène-deutérium (puis tritium dans le réacteur) sous une […] Lire la suite