GROVE FREDERICK PHILIP (1879-1948)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le romancier canadien d'expression anglaise Frederick Philip Grove est célèbre pour ses œuvres naturalistes sombres qui traitent avec franchise et réalisme de la vie des pionniers dans les prairies canadiennes.

Frederick Philip Grove – de son vrai nom Felix Paul Greve – naît en 1879 en Prusse orientale (Allemagne). Durant sa jeunesse, il fréquente les universités de Bonn et de Munich et publie ses premiers ouvrages. Criblé de dettes, il finit par s'expatrier aux États-Unis avant de se fixer au Canada. Travaillant dès lors comme ouvrier agricole itinérant pour gagner sa vie, il occupe par la suite plusieurs postes d'instituteur dans le Manitoba de 1912 à 1924. Il quitte ensuite cette région pour l'Ontario, et s'établit dans une ferme non loin du lac Simcoe. Ses romans et essais sur les prairies, Over Prairie trails (1922), The Turn of the year (1923), Settlers of the Marsh (1925), A search for America (1927) Our Daily Bread (1928), The Yoke of Life (1930) et Fruits of the Earth (1933), remportent un vif succès. Écrits dans la veine du réalisme, ils évoquent les petites communautés agricoles, à l'esprit souvent étroit, confrontées à une nature implacable. Settlers of the Marsh et Fruits of the Earth, qui décrivent la lutte de l'homme pour dompter la terre, témoignent par ailleurs de façon émouvante du courage de ces fermiers. Bien que ces ouvrages présentent un style quelque peu contraint et une construction maladroite, ils ont le mérite de rendre avec fidélité la vision de l'auteur. Grove est également l'auteur d'une autobiographie, intitulée In Search of Myself (1946). Il meurt le 19 août 1948 à Simcoe, en Ontario.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  GROVE FREDERICK PHILIP (1879-1948)  » est également traité dans :

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le réalisme »  : […] L'une des figures principales du courant réaliste qui se développa à la suite du darwinisme et du positivisme était Frederick Philip Grove (1879-1948), un expatrié allemand qui s'établit dans les prairies, et entreprit de peindre la vie des immigrants, obligés de défricher la terre et de lutter contre un climat hostile. Ses romans du terroir, Settlers of the Marsh (1925), Our Daily Bread (1928), […] Lire la suite

Pour citer l’article

« GROVE FREDERICK PHILIP - (1879-1948) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-philip-grove/