KELLOGG FRANK BILLINGS (1856-1937)

GUERRE

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE, 
  • P. E. CORBETT, 
  • Victor-Yves GHEBALI, 
  • Q. WRIGHT
  •  • 14 311 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La mise hors la loi de la guerre »  : […] Au Moyen Âge prévalait la conception que la guerre était nécessairement juste d'un côté, injuste de l'autre. La « guerre juste » était une procédure légale, par laquelle une autorité compétente employait la force des armes hors de sa juridiction normale pour défendre des droits, redresser des torts ou punir des crimes. Cette notion était admise, par Grotius, qui déclarait dans son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre/#i_21773


Affichage 

Pacte Briand-Kellogg

photographie

Aristide Briand (1862-1932), à gauche, et le secrétaire d'État américain Frank B Kellog (1856-1937), à droite, artisans du pacte multilatéral signé à Paris le 27 août 1928 qui condamne la guerre comme moyen de règlement des différends internationaux 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Sinclair Lewis, Frank Kellogg, Albert Einstein et Irving Langmuir

photographie

De gauche à droite, Sinclair Lewis (1885-1951), Prix Nobel de littérature 1930, Frank Kellogg (1856-1937), Prix Nobel de la paix 1929, Albert Einstein (1879-1955), Prix Nobel de physique 1921, et Irving Langmuir (1881-1957), Prix Nobel de chimie 1932 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pacte Briand-Kellogg
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Sinclair Lewis, Frank Kellogg, Albert Einstein et Irving Langmuir
Crédits : Hulton Getty

photographie