DHOMONT FRANCIS (1926- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Créations et recréations

En 1988, à l'occasion du trentième anniversaire du Groupe de recherches musicales et des quarante ans de la musique concrète, il rend hommage à cette double naissance avec Novars (l'Ars nova du xxe siècle), œuvre par laquelle il veut témoigner de la pérennité de cette musique, qui n'est pas un phénomène de mode. Novars prend valeur de symbole : des fragments de la Messe Notre-Dame de Guillaume de Machaut et de L'Étude aux objets de Pierre Schaeffer constituent l'originalité de cette pièce, qui signifie qu'à dix siècles d'intervalle on peut établir des liens entre deux théoriciens d'un art nouveau.

En 1991, Francis Dhomont écrit une pièce radiophonique, Simulacres : un autoportrait, pour bande magnétique et sept voix, parmi lesquelles celles de Pierre Schaeffer et du compositeur lui-même. Le titre de cette œuvre fait référence à un phénomène propre à l'électroacoustique et défini par Schaeffer : « J'ai appelé simulacre le phénomène global de la restitution d'un événement qui s'est passé dans un autre temps, dans un autre espace et qui nous est restitué par les haut-parleurs. » Une fois captés et enregistrés, les sons sont travaillés, donc nécessairement transformés, parfois dénaturés. Il ne rendent donc plus compte de la réalité ; ils n'en sont pas pour autant irréalité mais « dépouillés de leur réalisme : déréalisés ».

Marqué par la guerre en ex-Yougoslavie et plus particulièrement par les bombardements de Sarajevo, Francis Dhomont écrit en 1995 Lettre de Sarajevo. Véritable cri de désespoir devant cette barbarie, il exprime en musique, un peu à la manière de Primo Levi dans son livre Si c'est un homme, la honte d'être un homme, la honte devant son époque. Une première version de cette pièce est créée en août 1995 au festival d'art acousmatique Futura de Crest (Drôme), sous le titre Esquisse pour Sarajevo.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « DHOMONT FRANCIS (1926- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-dhomont/