REDI FRANCESCO (1626-1697)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ses travaux sur les vipères

Dans le domaine des sciences naturelles, Redi étudie tout d’abord la production et le mode d’action du venin des serpents élevés à la pharmacie ducale dont il est le surintendant. Ces animaux entrent en effet dans la préparation de la célèbre thériaque (antidote de divers poisons). Il montre que le venin n’a pas de rapport avec la bile, comme on le pensait à son époque, et qu’il est produit par deux glandes. Ayant découvert que le venin de vipère n’est dangereux que s’il est injecté dans les tissus, et donc dans le sang, il préconise de ligaturer fermement le membre au-dessus de la morsure pour empêcher le venin d’être transporté jusqu’au cœur par la circulation sanguine. Osservazioni intorno alle vipere (« Observations sur les vipères »), que Redi publie en 1664, montre qu’il multiplie les expériences sur les animaux pour étudier les effets de la morsure de serpents. Ce sont les premiers essais de toxicologie expérimentale. Mais il ne parvient pas à élucider les mécanismes de l’action du venin.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur en histoire des sciences, université de Bordeaux

Classification


Autres références

«  REDI FRANCESCO (1626-1697)  » est également traité dans :

JOBLOT LOUIS (1645-1723)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 885 mots

Le naturaliste français Louis Joblot est né à Bar-le-Duc, le 9 août 1645, très probablement dans une famille de marchands relativement aisés. On sait peu de choses sur sa vie et ce que l’on sait vient presque entièrement d’une biographie de 1895 rédigée par Wlodimir Konarski et publiée à Bar-le-Duc. D’abord apprenti chez un graveur à Paris, il est en 1680 professeur de géométrie à l’Académie royal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-joblot/#i_53611

ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 9 222 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La révolution technique du microscope »  : […] Les observations permises par le microscope (un appareil qui n'est, à ses débuts, qu'une simple lentille) ouvrent toute une série de champs entièrement nouveaux en zoologie et contribuent à lui donner un statut de véritable science. Avec cet outil, on découvre avec étonnement que l'anatomie d'animaux très petits est aussi complexe que celle des plus grands. Les magnifiques planches de puces, de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoologie-histoire-de-la/#i_53611

Voir aussi

Pour citer l’article

Pascal DURIS, « REDI FRANCESCO - (1626-1697) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-redi/