FRANCEL'année politique 2007

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un gouvernement marqué du signe de l'ouverture

Dirigé sans surprise par François Fillon, nommé Premier ministre après l'élection présidentielle et reconduit au lendemain des législatives, le gouvernement accueille, de façon visible, plusieurs ministres de gauche, qu'il soient issus de l'aile droite du Parti socialiste comme Bernard Kouchner et Jean-Marie Bockel ou se soient déjà détachés de ce dernier comme Éric Besson et Jean-Pierre Jouyet, le président d'Emmaüs-France Martin Hirsch, qui fut membre de plusieurs cabinets de gauche, devenant pour sa part haut commissaire aux solidarités actives contre les pauvretés Sont également nommés ministres Hervé Morin et André Santini, anciens compagnons de François Bayrou et dirigeants du Nouveau Centre. Si des portefeuilles vont à des proches du président (Brice Hortefeux, Christian Estrosi) et à d'anciens chiraquiens (Alain Juppé jusqu'à sa démission consécutive à sa défaite aux législatives de juin, Michèle Alliot-Marie, Christine Albanel), on note la place faite à des personnalités issues de l'immigration, peu connues du grand public (Fadela Amara, Rachida Dati, Rama Yade). Le gouvernement se caractérise aussi par une volonté de resserrement (32 ministres et secrétaires d'État, dont 11 femmes) et par l'entrée de ministres jeunes (Rama Yade, Laurent Wauquiez, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet). Le portefeuille sensible de l'Économie, des Finances et de l'Emploi revient à l'ancienne avocate d'affaires, déjà présente dans le gouvernement Villepin, Christine Lagarde. Quant à Jean-Louis Borloo, bientôt porté à la présidence du Parti radical et d'abord nommé à Bercy, il remplacera Alain Juppé à la tête du grand ministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables.

Cette volonté [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Nicolas Sarkozy clôture le Grenelle Environnement

Nicolas Sarkozy clôture le Grenelle Environnement
Crédits : E. Feferberg/ AFP/ Getty

photographie

Dominique Strauss-Kahn

Dominique Strauss-Kahn
Crédits : T. Coaex/ AFP/ Getty

photographie





Écrit par :

  • : président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

3-9 juillet 2007 • France - Union européenne • Le déficit budgétaire français en débat à Bruxelles.

de diminuer le taux de déficit public de 0,5 p. 100 du P.I.B. par année de croissance – il doit être de 2,5 p. 100 en France en 2007 –, mais le gouvernement ne prévoit pas de baisse en 2008. Le 4, le gouvernement allemand critique la position française. Le 5, le directeur de la Banque centrale [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicolas TENZER, « FRANCE - L'année politique 2007 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2007/