FRANCE, histoire des villes

AGEN

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 542 mots
  •  • 2 médias

Agen, préfecture du Lot-et-Garonne, département rural, est au centre d'une agglomération qui compte 80 177 habitants (recensement de 2012), dont 34 899 pour la commune même. Sa position d'étape sur l'axe reliant Bordeaux à Toulouse par la Garonne, puis par le canal latéral et, aujourd'hui, par la voie ferrée et l'autoroute a de tout temps structuré son évolution. Le site originel d'Agen se situe s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agen/#i_4668

AJACCIO

  • Écrit par 
  • Bernard RAFFALLI
  •  • 894 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu de la collectivité territoriale de Corse et du département de la Corse-du-Sud, « cité impériale » ainsi que la nomment ses habitants, Ajaccio (67 007 hab. en 2012) occupe dans la partie sud-ouest de l'île les bords d'un des plus beaux golfes de la Méditerranée . La légende prétendait que la ville avait été fondée par Ajax. En fait, parmi les diverses étymologies proposées pour Ajaccio, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ajaccio/#i_4668

ALBI, histoire et histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 093 mots
  •  • 2 médias

En dépit des aléas de l'histoire, Albi a toujours joué le rôle d'une petite capitale régionale . La contrée dont elle a orienté le destin n'est pas une région naturelle. La ville a établi sa zone d'influence en organisant et en contrôlant les échanges entre deux domaines complémentaires : un haut pays de roches primaires, se rattachant au Ségala et au Rouergue, et une bande de terrains sédimentair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albi-histoire-et-histoire-de-l-art/#i_4668

AMIENS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 804 mots
  •  • 3 médias

Amiens, avec 135 800 habitants recensés en 2012, chef-lieu du département de la Somme et de la région Picardie jusqu’au 31 décembre 2015, est la ville-centre d'une agglomération de 174 900 habitants (2012) et d'une aire urbaine de 270 900 habitants (210 communes), développée au cœur de la vallée de la Somme. Sur la route antique reliant Lyon à Boulogne, son site primitif permettait le franchisseme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amiens/#i_4668

ANGERS

  • Écrit par 
  • François MADORÉ
  •  • 652 mots
  •  • 1 média

Angers est le chef-lieu du département du Maine-et-Loire. C'est la deuxième aire urbaine ligérienne, avec 403 765 habitants (recensement de 2012), au vingt-deuxième rang national ; la commune elle-même compte 153 472 habitants. Après un accroissement rapide entre 1990 et 1999, sa population décline lentement depuis quelques années. La ville est installée sur la rive gauche de la Maine, à proximité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angers/#i_4668

ANNECY

  • Écrit par 
  • Franck SCHERRER
  •  • 692 mots
  •  • 2 médias

Annecy, commune-centre (53 043 habitants) d'une aire urbaine de 221 111 habitants (recensement de 2012), chef-lieu de Haute-Savoie , est une ville indissociable de son lac , tant l'un et l'autre sont liés dans l'imaginaire collectif. Annecy est sise au bord même du lac, au débouché d'une cluse, à cheval sur le Thiou, qui fournit naguère la force motrice à de nombreuses fabriques et sert aujourd'hu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annecy/#i_4668

ARRAS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 1 007 mots
  •  • 2 médias

Arras, 42 941 habitants en 2012, ville centre d'une agglomération de 86 902 habitants, se situe à la frange sud de l'aire urbaine formée autour de Lille-Roubaix-Tourcoing, immense conglomérat transfrontalier. Elle en est l'une des plus anciennes cités, installée sur les bords de la Scarpe, un affluent de l'Escaut, et au carrefour des routes qui conduisaient d'Angleterre au Rhin, via Boulogne, et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arras/#i_4668

AUCH

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 466 mots
  •  • 2 médias

La préfecture du Gers, Auch, compte 23 226 habitants (recensement de 2012) et forme, avec deux petites communes voisines, une agglomération de 25 213 habitants. Ce pôle urbain rayonne sur trente-six communes où réside une partie de sa population active. L'ensemble forme une aire urbaine de 41 523 habitants. Dans la structure urbaine s'opposent nettement la ville ancienne, construite sur un site d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auch/#i_4668

AURILLAC

  • Écrit par 
  • Christian JAMOT
  •  • 719 mots
  •  • 1 média

Aurillac, préfecture du Cantal , compte 28 850 habitants et l'aire urbaine 64 991 habitants (au recensement de 2012). La ville s'établit en position de contact entre le massif volcanique du Cantal, au nord, et les plateaux (Châtaigneraie, Xaintrie...) qui le bordent au sud. Un petit bassin (dit « plaine d'Arpajon ») matérialise le contact géologique et morphologique et vaut à Aurillac des relevés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurillac/#i_4668

AUXERRE

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 500 mots
  •  • 1 média

Auxerre, chef-lieu de l'Yonne , entre vraiment dans l'histoire à l'époque romaine, sous le nom d' Autussiodurum , en tant que port sur l'Yonne et étape sur la via Agrippa reliant Lyon à Cologne. Les Romains en font au iii e  siècle la capitale de la IV e  Lyonnaise et l'entourent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auxerre/#i_4668

AVIGNON & COMTAT VENAISSIN

  • Écrit par 
  • Alain MAUREAU
  •  • 1 059 mots

Autour d'Avignon, la préhistoire a laissé des traces surtout pour la période néolithique. Abris-sous-roche, stations en plein air, « fonds de cabanes » ont livré armes, outils, parures. Le dolmen de Ménerbes et les stèles anthropomorphes de l'Isle-sur-la-Sorgue et d'Avignon appartiennent à l'âge des métaux. Des inscriptions en caractères grecs apparaissent au ~ v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avignon-et-comtat-venaissin/#i_4668

BANLIEUE

  • Écrit par 
  • Jean BASTIÉ, 
  • Stéphane BEAUD, 
  • Jean ROBERT
  •  • 6 548 mots

Dans le chapitre « Genèse et évolution de la notion »  : […] Le terme « banlieue » est apparu dans la langue française dès le xiii e siècle. Il vient du mot «  ban », qui désignait la proclamation d'un suzerain s'appliquant à un territoire autour d'une ville. La banlieue était une couronne d'une lieue, où s'exerçait la juridiction de l'autorité citadine en raison de la proximité de la ville. Ce territoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banlieue/#i_4668

BAR-LE-DUC

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • Colette RENARD-GRANDMONTAGNE
  •  • 414 mots
  •  • 1 média

Modeste chef-lieu de la Meuse, Bar-le-Duc, seconde ville de ce département après Verdun, ne compte guère plus de 16 638 habitants (2012). Elle souffre sans aucun doute de sa situation sur la « diagonale du vide » qui prend la France en écharpe de la frontière belge aux Corbières en passant par les hautes terres du Massif Central. Trop loin de Paris (à 230 kilomètres) pour en ressentir les effets p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bar-le-duc/#i_4668

BASTIA

  • Écrit par 
  • Bernard RAFFALLI
  •  • 1 038 mots
  •  • 2 médias

Préfecture du département de la Haute-Corse, Bastia (44 121 hab. dans la commune et 66 717 dans l'agglomération en 2012) jouit au nord-est de l'île, à 55 kilomètres de l'île d'Elbe et à 110 kilomètres de Livourne, d'une position très avantageuse : au nord, le cap Corse avec ses vignobles fameux (Patrimonio), région traditionnellement fertile, en net recul cependant ; au sud, la vaste plaine orient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bastia/#i_4668

BAYONNE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

Héritière de l'antique Lapurdum mentionnée vers la fin du iv e  siècle (d'où le nom du pays de Labourd), Bayonne était administrée au x e  siècle par un évêque et un vicomte. Faisant partie de l'Aquitaine, elle appartient aux Anglais de 1199 à 1451, date à laquelle elle redevient française. Son in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bayonne/#i_4668

BEAUVAIS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 678 mots
  •  • 2 médias

Beauvais, qui comptait 55 739 habitants en 2012, est le chef-lieu du département de l'Oise. La ville assure le fonctionnement administratif d'un département dont le centre de gravité s'est déplacé vers la vallée de l'Oise et ses grands axes de communications (T.G.V., autoroute A 1), dans l'orbite parisienne. Elle rayonne surtout sur la partie occidentale du département, le Beauvaisis, dont elle es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beauvais/#i_4668

BESANÇON

  • Écrit par 
  • Serge ORMAUX
  •  • 1 021 mots
  •  • 2 médias

Chef-lieu du département du Doubs et capitale de la région Franche-Comté jusqu’au 31 décembre 2015, Besançon comptait 120 200 habitants en 2012 et se trouvait au cœur d'une aire urbaine de 246 800 personnes. Située au contact des plateaux jurassiens et du bas-pays, elle constitue l'une des pièces maîtresses de l'axe du Doubs, qui concentre la majeure partie de la population franc-comtoise. À l'éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/besancon/#i_4668

BÉZIERS

  • Écrit par 
  • Jean SAGNES
  •  • 826 mots
  •  • 2 médias

Baeterra (premier nom de Béziers) apparaît dès le vii e  siècle avant notre ère. C'est alors la plus importante ville des Elysices après Narbonne. La cité originelle est une acropole bâtie sur deux collines surplombant l'Orb. La ville commerce avec les Étrusques et les Grecs dès le vi e  siècle av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beziers/#i_4668

BORDEAUX

  • Écrit par 
  • Jean DUMAS, 
  • Charles HIGOUNET
  • , Universalis
  •  • 1 936 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] D'abord emporium des Bituriges où transitait l'étain britannique, Burdigala doit sa première fortune à la création au i er  siècle d'un vignoble atlantique. La cité gallo-romaine,  « petite Rome » cultivée et aristocratique, étendait son quadrillage de rues et ses monuments sur une vaste étendue urbaine. La civilisation anti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bordeaux/#i_4668

BOULOGNE

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 716 mots
  •  • 1 média

La ville de Boulogne-sur-Mer, 43 508 habitants en 2012, est le centre d'une agglomération de plus de 88 500 habitants, établie sur un relief de collines pentues, de part et d'autre de l'estuaire de la Liane, site primitif du port, déplacé par la suite en bordure de mer sous la protection de digues. Boulogne est en même temps une ville neuve dans sa partie basse, entièrement reconstruite après les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boulogne/#i_4668

BOURG-EN-BRESSE

  • Écrit par 
  • Bruno BENOIT
  •  • 544 mots
  •  • 2 médias

Bourg (prononcer Bourq), commune de 42 146 habitants (en 2012) et chef-lieu du département de l'Ain , est située au sud-est de la plaine de l'Ain, à 226 mètres d'altitude, au pied des collines du Revermont, sur la rive gauche de la Reyssouze. La ville de Bourg est associée, sur le plan identitaire, à la Bresse en tant que capitale de cette région et porte-drapeau de la gastronomie bressane (volai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourg-en-bresse/#i_4668

BOURGES

  • Écrit par 
  • Franck GUÉRIT
  •  • 825 mots
  •  • 2 médias

Ancienne capitale de la province royale du Berry, chef-lieu du département du Cher, Bourges comptait, en 2012, 68 727 habitants et son agglomération 82 944 habitants. Établi sur un éperon dominant la confluence de deux rivières marécageuses, l'Auron et l'Yèvre, le site de Bourges est très tôt occupé par les Celtes Bituriges ( v e  siècle av. J.-C. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourges/#i_4668

BREST

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 1 062 mots
  •  • 2 médias

Principale ville du Finistère (dont Quimper est le chef-lieu), Brest, avec 143 902 habitants dans la commune et 314 844 dans l'aire urbaine (en 2012), est la deuxième ville de la Bretagne administrative, après Rennes, la capitale régionale. La localisation de Brest est si exceptionnelle qu'elle explique en grande partie l'histoire de la ville. Brest occupe en effet une situation stratégique près d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brest/#i_4668

CAEN

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 988 mots
  •  • 1 média

Caen, chef-lieu du Calvados et capitale de la Basse-Normandie jusqu’au 31 décembre 2015, est depuis 2016 le siège du conseil régional de la région Normandie. La ville compte 111 300 habitants et son aire urbaine 403 600 habitants (2012). La ville est établie de part et d'autre de l'Orne, à dix kilomètres de la Manche. Les fouilles archéologiques ont révélé de nombreuses implantations gallo-romain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caen/#i_4668

CALAIS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 1 033 mots
  •  • 3 médias

Le développement de Calais, qui comptait 73 504 habitants en 2012 et 96 594 pour son agglomération, a presque toujours dépendu de sa position remarquable, au plus près des côtes anglaises. Ce n'est pas un hasard si le détroit, ou « pas » en langage picard, aujourd'hui traversé par un tunnel, qui sépare la mer du Nord de la Manche porte son nom. La ville est née au Moyen Âge, sur une des percées na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calais/#i_4668

CARCASSONNE

  • Écrit par 
  • Régis KEERLE, 
  • Laurent VIALA
  •  • 948 mots
  •  • 3 médias

La ville de Carcassonne, chef-lieu de l'Aude, rayonne bien au-delà de sa région. Témoignage monumental de son passé médiéval, la Cité (la ville haute) a été inscrite en 1997 par l'U.N.E.S.C.O. au Patrimoine mondial de l'humanité, un an après le canal du Midi qui traverse la commune. Devenue pièce maîtresse de la promotion touristique en terres cathares, elle sert l'image du département. Sans dout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carcassonne/#i_4668

CASTRES

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 525 mots
  •  • 1 média

Sous-préfecture du Tarn, située sur l'Agout, Castres compte 43 213 habitants (recensement de 2012) soit un peu moins que la commune d’Albi, la préfecture. Deux siècles d'histoire n'ont pas effacé la structure bicéphale de ce département qui, de sa création en 1790 jusqu'en 1797, fit choisir Castres comme chef-lieu. Quatorze communes périphériques, où réside une partie de la population active de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castres/#i_4668

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN
  •  • 839 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département de la Marne, la ville perd son statut de capitale régionale de la Champagne-Ardenne lors de la fusion avec l’Alsace et la Lorraine dans la région Grand Est le 1 er janvier 2016 . Elle comptait 46 500 habitants (81 100 dans l'aire urbaine) en 2012, et s'appelait Châlons-sur-Marne jusqu'en 1995. La ville tient son nom de la peuplade gauloise des Ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chalons-en-champagne/#i_4668

CHALON-SUR-SAÔNE

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 498 mots
  •  • 2 médias

Chalon-sur-Saône, principale ville de Saône-et-Loire, bien qu'elle ne soit que sous-préfecture, doit son développement à sa situation de carrefour entre une belle voie navigable, la Saône, et trois voies terrestres : l'une qui file vers l'Alsace par le pied du Jura (l'actuelle N73), une autre qui, du Bassin parisien, va vers le sud (N6 et A6 dans le val de Saône), une troisième en direction de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chalon-sur-saone/#i_4668

CHAMBÉRY

  • Écrit par 
  • Pierre PRÉAU
  •  • 688 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département de la Savoie , Chambéry comptait 181 533 habitants dans l'unité urbaine et 60 029 dans la commune selon le recensement de 2012. Les comtes puis les ducs de Savoie ont fait Chambéry, en y établissant leur capitale en 1232. Agrégeant peu à peu leurs domaines, ils étaient en situation de renforcer leur État, tandis que le royaume de France faisait l'acquisition du Dauphiné vo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chambery/#i_4668

CHARLEVILLE-MÉZIÈRES

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN
  •  • 736 mots
  •  • 2 médias

Chef-lieu du département des Ardennes, Charleville-Mézières est issue de la fusion, en 1966, de Charleville, de Mézières et de trois autres communes. Elle comptait, lors du recensement de 2012, 51 561 habitants et 61 417 dans l'agglomération. La ville occupe une position remarquable sur la Meuse, là où le fleuve change de direction : il décrit quatre méandres serrés pour pénétrer en direction du n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charleville-mezieres/#i_4668

CHARTRES

  • Écrit par 
  • Franck GUÉRIT
  •  • 691 mots
  •  • 3 médias

Chartres, chef-lieu du département de l'Eure-et-Loir, comptait, lors du recensement de 2012, 40 247 habitants, l'agglomération 89 136, et l'aire urbaine 145 735. C'est la richesse des terres beauceronnes qui a fait la prospérité de Chartres, au risque néanmoins de l'enfermer dans son rôle de capitale agricole de la Beauce. Occupé dès le ii e  sièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chartres/#i_4668

CHÂTEAUROUX

  • Écrit par 
  • Franck GUÉRIT
  •  • 705 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département de l'Indre, la commune de Châteauroux comptait, lors du recensement de 2012, 47 128 habitants, l'agglomération 61 940 et l'aire urbaine 92 723. La ville de Châteauroux a été précédée dans l'histoire par Déols, premier centre chrétien ( iv e  siècle) du Bas-Berry. Au x e  s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chateauroux/#i_4668

CHAUMONT

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN
  •  • 393 mots
  •  • 1 média

Chaumont , chef-lieu du département de la Haute-Marne, comptait, lors du recensement de 2012, 24 046 habitants dans la commune et l’aire urbaine rassemblait 42 700 habitants. À l'origine point fortifié sur le Calvus Mons (Mont-Chauve), promontoire allongé entre les profondes vallées de la Marne et de son affluent la Suize, la cité fut rattachée en 1228 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaumont/#i_4668

COLMAR

  • Écrit par 
  • Raymond WOESSNER
  •  • 675 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du Haut-Rhin, Colmar comptait, en 2012, 68 842 habitants, et l'aire urbaine 127 625 habitants. Une communauté d'agglomération de Colmar a été créée en 2003, elle compte quatorze communes en 2015, année où elle prend le nom de Colmar agglomération. Colmar se situe en plaine, à 200 mètres d'altitude, au pied d'un cône de déjection formé par la Fecht. Elle est dominée par la vallée de Munst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colmar/#i_4668

CORTE

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 551 mots
  •  • 1 média

Avec 7 422 habitants en 2012, Corte, commune du département de la Haute-Corse, venait au quatrième rang des villes corses, après Porto-Vecchio et loin derrière les agglomérations d'Ajaccio et de Bastia rassemblant à elles deux près du tiers de la population de l'île. C'est dire que son importance se mesure moins en termes de démographie ou d'économie qu'au rôle qu'elle a joué dans l'histoire insul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corte/#i_4668

DIEPPE

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON, 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 711 mots
  •  • 1 média

Dieppe, chef-lieu d'arrondissement de la Seine-Maritime, est une ville de 31 533 habitants en 2012 (37 863 hab. pour l'agglomération) située à l'embouchure de l'Arques sur la côte de la Manche. Elle occupe un site de vallée assez profonde (d'où le nom de Dieppe, deep en anglo-saxon) entre les falaises du pays cauchois. C'est le port de mer le plus proche de Paris. La cité de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieppe/#i_4668

DIJON

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 1 037 mots
  •  • 3 médias

Dijon, capitale de la région Bourgogne et chef-lieu de la Côte-d'Or, a été désignée en 2015 comme chef-lieu de la nouvelle grande région Bourgogne-Franche-Comté . La ville se situe à l'une des intersections entre les voies nord-sud unissant la Méditerranée à l'Europe du Nord et les voies sud-est - nord-ouest joignant l'Italie du Nord au Bassin parisien. Elle a donc bénéficié de certains atouts, ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dijon/#i_4668

DOUAI

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 702 mots
  •  • 1 média

Douai, avec 43 011 habitants en 2012, est la principale ville centre de l'agglomération du Douaisis (la partie centrale de l'ancien bassin minier du nord de la France) : près de 158 000 habitants sur 35 communes (2012). Elle est la seule, de cet ensemble de plusieurs dizaines de villes, qui puisse s'enorgueillir d'un brillant passé et d'une tradition urbaine, perceptibles autant dans sa morphologi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douai/#i_4668

DUNKERQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 715 mots
  •  • 2 médias

Dunkerque, ville de 92 510 habitants, est le centre d'une agglomération industrielle et portuaire de 180 000 habitants (en 2012) qui s'étend en bordure de la mer du Nord, entre l'estuaire de l'Aa et la frontière belge. D'abord petit port de pêche, Dunkerque a supplanté Bergues, ancien siège de l'amirauté de Flandre, aujourd'hui à l'intérieur des terres, à mesure que la poldérisation comblait la Pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dunkerque/#i_4668

FRÉJUS

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 418 mots

Forum Julii (Fréjus) est mentionné pour la première fois dans la correspondance de Cicéron, en ~ 43, mais on ne sait rien sur l'emplacement ni sur l'importance de l'agglomération primitive. Son nom fait supposer la création ou la réorganisation par César d'une étape sur la route d'Italie en Espagne. Le port prend de l'importance avec la venue de la flotte d'Actium (~ 31). L' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frejus/#i_4668

GRENOBLE

  • Écrit par 
  • Martin VANIER
  •  • 1 049 mots
  •  • 1 média

Entrer dans Grenoble, c'est entrer dans les Alpes . À 212 mètres d'altitude, sous des cimes culminant entre 2 000 et 3 000 mètres, les 504 734 habitants de l'agglomération grenobloise (2012) occupent le site réputé le plus plat de France, bien qu'exceptionnel pour ce qu'il donne à voir. Car, au bout de chaque rue, la perspective rappelle qu'ici, depuis près de deux millénaires, la ville a pour cad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grenoble/#i_4668

LANGRES

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD
  •  • 532 mots
  •  • 1 média

Située sur une hauteur près de la Marne, dans le département de la Haute-Marne, la ville de Langres fut d'abord, sous le nom d'Andomatunum, le chef-lieu du pays des Lingons ; elle en garde un arc de triomphe qui fut incorporé dans l'enceinte édifiée vers le iv e  siècle autour de la ville haute. Cette enceinte, plusieurs fois agrandie pour englobe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langres/#i_4668

LAON

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 561 mots
  •  • 1 média

Laon, qui comptait 26 318 habitants en 2012 pour la ville proprement dite et 28 682 pour l'agglomération, est le chef-lieu de l'Aisne, département traditionnellement rural et agricole. Hormis pour les fonctions administratives, Laon rayonne sur tout le centre et l'est du département, tandis que les agglomérations de Saint-Quentin et de Soissons, sous-préfectures plus peuplées et plus industrialisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laon/#i_4668

LA ROCHE-SUR-YON

  • Écrit par 
  • François MADORÉ
  •  • 542 mots
  •  • 1 média

La Roche-sur-Yon, chef-lieu du département de la Vendée, est une commune de 56 186 habitants (recensement de 2012), l'aire urbaine atteignant 117 965 habitants, ce qui la situe au soixante-quinzième rang en France. Elle compte parmi les aires urbaines les plus dynamiques du point de vue de la démographie, résultat d'un solde naturel et surtout d'un bilan migratoire nettement positifs. La Roche-sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-roche-sur-yon/#i_4668

LAVAL

  • Écrit par 
  • François MADORÉ
  •  • 454 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département de la Mayenne, Laval est une ville de 53 871 habitants et l'aire urbaine compte 121 399 habitants en 2012. Son dynamisme démographique est soutenu exclusivement par l’excédent naturel, car le bilan migratoire est déficitaire. Laval s'est développée sur la rive occidentale (rive droite) de la Mayenne, contrôlant le passage du cours d'eau entre Rennes et Le Mans. Si la trave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laval/#i_4668

LÉON, Bretagne

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 780 mots

Rien n'est, en Bretagne, plus nettement individualisé que le pays léonard : ce peuple « sévère », de forte piété catholique, alliant le « puritanisme gallois » à la « démocratie cléricale », se distinguait du reste de la Basse-Bretagne et par son dialecte et par la faiblesse du rôle joué par le domaine congéable. Le pays léonard s'identifie avec l'ancien diocèse de Saint-Pol-de-Léon : 4 villes, 81 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-bretagne/#i_4668

LE PUY-EN-VELAY

  • Écrit par 
  • Christian JAMOT
  •  • 707 mots
  •  • 3 médias

Le Puy , préfecture de la Haute-Loire , s'épanouit au cœur d'un ample bassin tertiaire, perché à 630 mètres d'altitude, encadré de lourds sommets, et isolé par des cols à plus de 1 000 mètres. Pourtant, ce n'est pas cette situation, partagée avec d'autres lieux proches, qui a fait sa fortune. C'est son site exceptionnel, constitué de pointements volcaniques acérés, jaillis au cœur même du bassin ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-puy-en-velay/#i_4668

LILLE

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY, 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 2 552 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Histoire et activités »  : […] Fondée au Moyen Âge, Lille (Rijsel en flamand) tire son nom de son site primitif : une terre ferme entre les bras marécageux de la Deûle. Là, ce petit affluent de la Lys, à lent débit, qui déjà en amont se frayait difficilement son chemin à travers une basse banquette de craie, s'étalait jadis au contact des argiles flamandes. Aussi, bien que située en plaine vers 20 mètres d'altitude, la ville a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lille/#i_4668

LIMOGES

  • Écrit par 
  • Olivier BALABANIAN
  •  • 675 mots
  •  • 1 média

Capitale de la région Limousin jusqu’au 31 décembre 2015, Limoges a longtemps été considérée comme la plus petite des grandes villes françaises. En effet, sa population est relativement modeste : la ville comptait 138 600 habitants et l'agglomération, nommée Limoges Métropole, 206 800 habitants en 2012 . La fortune de Limoges a été diverse au cours des âges. Fondée à l'époque gallo-romaine (Augus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/limoges/#i_4668

LONS-LE-SAUNIER

  • Écrit par 
  • Serge ORMAUX
  •  • 723 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département du Jura, Lons-le-Saunier (18 148 habitants en 2012) est située au contact du plateau jurassien et de la Bresse, sur un mince liseré de collines, le Vignoble. Comme Poligny et Arbois, la ville est localisée au débouché d'une petite reculée que l'érosion a taillée dans la masse du plateau calcaire. Mais la spécificité du lieu tient à l'existence de sources salées, en liaiso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lons-le-saunier/#i_4668

LORIENT

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 776 mots
  •  • 1 média

Du passé prestigieux de la ville créée sous Louis XIV pour asseoir la prospérité de la Compagnie des Indes orientales, il ne reste que le nom. Lorient a en effet été très largement détruite en 1943, à l'exception de quelques faubourgs et de l'importante base sous-marine allemande de Keroman, qui était précisément la cible des avions britanniques et américains. De ce drame et d'une reconstruction e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorient/#i_4668

LYON

  • Écrit par 
  • Franck SCHERRER
  •  • 1 726 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  L'occupation continue d'un site, patrimoine de l'humanité »  : […] Lugdunum, colonie romaine fondée par Munatius Plancus en 43 avant J.-C. connut très vite un destin brillant, celui de capitale des Gaules. Tout le site historique composé des deux collines enserrant le confluent du Rhône et de la Saône est alors occupé. La colline de Fourvière est le siège de la colonie (forums, temples, théâtres, ces derniers encore visibles), la colline de la Croix-Rousse celui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyon/#i_4668

MÂCON

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 522 mots
  •  • 2 médias

Préfecture de la Saône-et-Loire, Mâcon ( Matisco ) a été fondée vers le iii e  siècle avant J.-C. sur un gué de la Saône, par les Éduens qui y aménagent un port. Devenue castrum sous les Romains, la ville connaît une belle période en tant que port et étape sur la via Agrippa qui relie Lyon à Cologne. Ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macon/#i_4668

MANS LE

  • Écrit par 
  • François MADORÉ
  •  • 629 mots
  •  • 1 média

Troisième aire urbaine de la région des Pays de la Loire après Nantes et Angers, Le Mans avec plus de 344 893 habitants en 2012, est le chef-lieu du département de la Sarthe. Le Mans est resté, jusqu'au milieu du xix e  siècle, une ville de taille modeste. Elle garde de son passé pré-industriel un quartier historique, le Vieux Mans, qui a fait l'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mans/#i_4668

MARSEILLE

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  • , Universalis
  •  • 2 222 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La formation de la cité »  : […] Marseille a été fondée vers 600 avant J.-C. par des Grecs venus de Phocée, en Asie Mineure. Le site primitif de Massalia est celui d'une calanque bien protégée de la houle. Les versants des collines orientés au sud, à l'abri des vents du nord-ouest, dominent directement la baie du Lacydon, où se jetait un petit fleuve côtier (talweg suivi approximativement par la Canebière aujourd'hui). Sur le som […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marseille/#i_4668

MELUN

  • Écrit par 
  • Jean STEINBERG
  •  • 854 mots
  •  • 1 média

Melun, chef-lieu du département de Seine-et-Marne, est une ville de 41 506 habitants (2012) au cœur d'une agglomération d'environ 125 000 habitants (comprenant seize communes, notamment Dammarie-les-Lys, Le Mée-sur-Seine, Vaux-le-Pénil). Oppidum celte pris par Labienus, lieutenant de Jules César, en 53 avant J.-C., Melun ( Melodunum ) est choisie comme résidence par les premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melun/#i_4668

MÉMOIRES (Baron Haussmann)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 076 mots

Pour ou contre Haussmann ? Préfet de la Seine de juin 1853 à janvier 1870, Haussmann fut-il un bienfaiteur, le bâtisseur du Paris moderne, l'inventeur d'un urbanisme opérationnel ou « l'éventreur » de la capitale, en zélé serviteur de Napoléon III ? À ces questions est ordonné un débat que plusieurs biographies – celle de Michel Carmona, Haussmann (Fayard, 2000), Nicolas Cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoires/#i_4668

MENDE

  • Écrit par 
  • Régis KEERLE, 
  • Laurent VIALA
  •  • 517 mots
  •  • 1 média

Mende (12 967 habitants en 2012), chef-lieu du département de la Lozère établi au bord du Lot, à 730 mètres d'altitude, doit son essor au tombeau de saint Privat, martyr chrétien du iii e  siècle. Dès le milieu du x e  siècle, son évêque y contrôle l'organisation religieuse du pays du Gévaudan, pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mende/#i_4668

METZ

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • Colette RENARD-GRANDMONTAGNE
  •  • 1 130 mots
  •  • 5 médias

Préfecture de la Moselle et, jusqu’en 2015, de la région administrative Lorraine , Metz est une ancienne cité épiscopale. Son agglomération a connu une forte expansion depuis sa création en 2002 puisque, en 2012, elle comprend quarante communes pour une population de 389 700 habitants. Bien que proche des grands foyers industriels de la Lorraine du Nord, Metz est demeurée une ville essentiellemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metz/#i_4668

MONTAUBAN

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 718 mots
  •  • 2 médias

Préfecture du Tarn-et-Garonne, la commune de Montauban comptait 58 566 habitants en 2012. L'urbanisation s'y est développée presque essentiellement à l'intérieur de son vaste territoire communal : de ce fait, avec neuf communes seulement et 74 115 habitants, son agglomération n'occupe qu’une place secondaire dans la région Occitanie, loin derrière Toulouse, tout comme l'aire urbaine dont elle est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montauban/#i_4668

MONTBÉLIARD

  • Écrit par 
  • Serge ORMAUX
  •  • 884 mots
  •  • 1 média

On ne peut guère parler de la ville de Montbéliard sans la resituer dans un ensemble géographique plus vaste, le Pays de Montbéliard, auquel la rattachent son histoire politique et religieuse, son orientation économique et sa structure urbaine. Si le comté de Montbéliard devient au xiv e  siècle une principauté wurtembergeoise pour près de quatre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montbeliard/#i_4668

MONT-DE-MARSAN

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 514 mots
  •  • 1 média

Mont-de-Marsan, préfecture des Landes, compte 33 150 habitants et l'agglomération 40 200 habitants (2013). La ville est située à la confluence de deux rivières, le Midou et la Douze, qui se rejoignent pour former la Midouze, affluent de l'Adour. Ce n'est qu'en 1133 que le vicomte de Marsan, Pierre de Lobanner, édifie une forteresse sur l'éperon délimité par la confluence. Cette implantation initi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mont-de-marsan/#i_4668

MONTPELLIER

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  • , Universalis
  •  • 1 565 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une cité marchande »  : […] Montpellier, de naissance tardive, ne dispose pas de racines romaines et ne deviendra française qu'en 1349. Le nom apparaît en 985 dans une charte locale accordant un terroir agricole à Guilhem, fondateur de la cité. Sa croissance est rapide : un château, un marché, des églises, un prieuré et un village circulaire prennent place sur deux collines réunies par une enceinte protectrice. L'essor de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montpellier/#i_4668

MOULINS

  • Écrit par 
  • Christian JAMOT
  •  • 696 mots
  •  • 1 média

Moulins doit son rang de préfecture de l'Allier à un long héritage historique. Elle apparaît dans l'histoire au xi e  siècle, lorsque les sires puis ducs de Bourbon y transfèrent leur capitale en lieu et place de Bourbon-l'Archambault, attestant ainsi la valeur de sa situation et de son site. En effet, le lieu établissait le contact entre le « B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moulins/#i_4668

MULHOUSE

  • Écrit par 
  • Raymond WOESSNER
  •  • 1 146 mots
  •  • 2 médias

Ville née de l'industrie textile – le « Manchester français » –, Mulhouse, dans le Haut-Rhin, constitue un cas particulier en Alsace, avec un brassage continu de populations et un patrimoine de brique, de fer et de béton. Ses manufactures ont été ruinées à partir des années 1950, mais l'arrivée de Peugeot, le travail frontalier et la montée en puissance des services ont permis sa reconversion. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mulhouse/#i_4668

NANCY

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • Colette RENARD-GRANDMONTAGNE
  •  • 1 022 mots
  •  • 5 médias

L'ancienne capitale du duché de Lorraine est, au début du xxi e  siècle, à la tête d'une agglomération de 434 470 habitants. Celle-ci est un des deux pôles principaux de la métropole lorraine qui s'étire, sur une centaine de kilomètres, pour l'essentiel le long du couloir mosellan, de Nancy à Thionville. Si la renommée internationale de Nancy est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nancy/#i_4668

NANTES

  • Écrit par 
  • François MADORÉ
  • , Universalis
  •  • 1 266 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une ville portuaire tournée vers l’Atlantique »  : […] La ville, dont le nom viendrait des Namnètes, peuple armoricain qui y aurait établi sa capitale, est devenue un centre du commerce sous les Romains. Pillée par les Normands puis occupée par eux de 834 à 936, Nantes fait l'objet, tout au long du Moyen Âge, d'une lutte incessante entre les comtes de Nantes et la maison de Rennes. Durant les guerres de Religion, la ville rejoint la Ligue des catholi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nantes/#i_4668

NARBONNE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 1 363 mots
  •  • 2 médias

Au carrefour de routes terrestres qui relient l'Espagne à l'Italie et à l'Europe centrale d'une part (l'ancienne via Domitia), la Méditerranée et l'Atlantique par la voie d'Aquitaine d'autre part, Narbonne bénéficie de conditions favorables au développement d'une économie ouverte vers l'extérieur. Entre le massif des Corbières et le littoral méditerranéen, la basse plaine de l'Aude offre de nombre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narbonne/#i_4668

NEVERS

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 625 mots
  •  • 2 médias

Nevers (36 480 hab. en 2013), préfecture de la Nièvre, est née sur une butte (où s'élève la cathédrale) dominant le confluent de la Loire et de la Nièvre. L'occupation du site est ancienne ; si on doute aujourd'hui que Nevers ait été la Noviodunum Aeduorum dont fait mention César, on sait que la ville gallo-romaine reçoit une ence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nevers/#i_4668

NICE

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  • , Universalis
  •  • 1 213 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une ville attractive »  : […] Le site, lieu d'implantation d'une cité grecque, Nikaïa (Victoire), est celui d'une vaste baie dont la courbe harmonieuse est célèbre (Promenade des Anglais ). La plaine littorale d'un fleuve côtier (le Paillon) est dominée par un amphithéâtre de collines, dont les pentes orientées au sud, couvertes d'oliviers, constituent aujourd'hui un lieu de résidence (pavillons et petits immeubles collectifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nice/#i_4668

NÎMES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 1 166 mots
  •  • 2 médias

À l'extrémité orientale du couloir languedocien, Nîmes, chef-lieu du Gard, garde la porte rhodanienne et assure la transition avec les villes provençales d'Arles et d'Avignon. Au milieu du xx e  siècle, Nîmes a activement participé aux grands aménagements régionaux : la Compagnie du Bas-Rhône-Languedoc y installe son siège social, la chambre de co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nimes/#i_4668

NIORT

  • Écrit par 
  • Yves JEAN
  •  • 634 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département des Deux-Sèvres, la ville de Niort compte 59 700 habitants (2013). Niort doit sa naissance à sa situation de place frontière entre le Poitou et l'Aunis-Saintonge. Ce fut une ville-marché, au contact de plusieurs pays du Poitou. La forteresse édifiée au xii e  siècle , dont il subsiste un double donjon, était destinée à con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niort/#i_4668

ORLÉANS

  • Écrit par 
  • Franck GUÉRIT
  •  • 969 mots
  •  • 1 média

Ancienne capitale de la province royale de l'Orléanais, Orléans est le chef-lieu de la région Centre-Val de Loire (appelée Centre jusqu’en janvier 2015) et du département du Loiret. En 2013, la commune d'Orléans comptait 117 990 habitants, l'agglomération 275 000. En 52 avant J.-C., Orléans (Genabum ou Cenabum), port de commerce fluvial et centre religieux des Carnutes, est le lieu de départ de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orleans/#i_4668

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Naissance d'une capitale »  : […] Le site de Paris, hémicycle de plaine alluviale formé dès le Pléistocène, a été définitivement modelé, depuis le Paléolithique jusqu'au Néolithique inclus, par le déplacement du cours de la Seine, du pied des collines du nord et de l'ouest à son emplacement actuel. L'île principale, formant un réduit défensif naturel, était en même temps un point de passage favorable du fleuve séparant les deux mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris/#i_4668

PAU

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 761 mots
  •  • 2 médias

Pau, chef-lieu des Pyrénées-Atlantiques, rayonne sur une partie du piémont pyrénéen. La ville centre compte 79 260 habitants et son aire urbaine 240 850 habitants en 2012. Pau doit sa situation de préfecture à son histoire et à son statut de capitale du Béarn, province à l'identité ancienne et marquée qui, au cours des siècles, a joui d'une certaine autonomie. Mais la ville ne joue que tardivement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pau/#i_4668

PÉRIGUEUX

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 509 mots
  •  • 1 média

Situé sur l'Isle, Périgueux, préfecture de la Dordogne, compte 31 530 habitants (2013). L'agglomération (66 690 hab.) est le premier bassin d'emplois du département. Les Petrocores, premiers habitants de la ville (Vesunna), qui donneront les toponymes de Périgord et de Périgueux, s'étaient installés vers 60 avant J.-C. sur les collines de Cornebœuf situées sur la rive gauche de l'Isle, au sud de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perigueux/#i_4668

PERPIGNAN

  • Écrit par 
  • Jean SAGNES, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

Il n'y a pas de continuité entre la ville antique de Ruscino, fondée au viii e  siècle avant J.-C., abandonnée au i er  siècle de notre ère, et Perpignan, qui apparaît en 927 seulement. Toutefois, Ruscino, d'abord capitale des Sordes puis romanisée, est située à quelques kilomètres du site initial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perpignan-france/#i_4668

POITIERS

  • Écrit par 
  • Yves JEAN
  •  • 1 101 mots
  •  • 2 médias

Poitiers, chef-lieu de la Vienne et capitale régionale de Poitou-Charentes jusqu’au 31 décembre 2015, compte 90 340 habitants dans la ville et 138 760 dans l'agglomération (2012). Cette cité du Haut-Poitou dispose d'une bonne situation géographique, sur le seuil du Poitou. Lieu de communication entre le Bassin parisien et le Bassin aquitain, entre le Massif central et le Massif armoricain, Poitie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poitiers/#i_4668

PRIVAS

  • Écrit par 
  • Michel BOYER
  •  • 535 mots
  •  • 1 média

Ville indissociable de l'histoire tourmentée du Vivarais et des guerres de Religion, Privas, chef-lieu de l'Ardèche, est située, comme Annonay et Aubenas, dans une dépression des gradins intermédiaires qui font la jonction entre les hauteurs du Massif central et le couloir rhodanien. Dominée à l'ouest par le mont Toulon (436 m), la colline de Privas occupe une belle position défensive protégée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/privas/#i_4668

QUIMPER

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 667 mots
  •  • 1 média

La ville de Quimper , chef-lieu du Finistère et capitale de la Cornouaille, bénéficie d'une situation remarquable au confluent du Steir, du Frout et de l'Odet (en breton, kemper signifie « confluent »). Les premières traces de la ville se trouvent au sud de l'Odet, à proximité d'un mont Frugy anciennement occupé par la tribu gauloise des Corisopites. Les troupes romaines so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quimper/#i_4668

REIMS

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN
  •  • 900 mots
  •  • 3 médias

Sous-préfecture du département de la Marne, située dans la région Grand Est, Reims compte 210 300 habitants dans l'agglomération pour 186 500 habitants dans la commune (2013). Le site primitif de la ville, plaine crayeuse bordée au sud-ouest par la vallée marécageuse de la Vesle, a été occupé dès l'époque préhistorique, puis une cité gauloise de moyenne importance, Durocortorum, chef-lieu de la pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reims/#i_4668

RENNES

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 1 193 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire d'une ville bretonne »  : […] Située à la confluence de l'Ille et de la Vilaine, Condate (qui signifie « confluent » en celte) est initialement la capitale du peuple gaulois des Redones. L'extension de la ville est longtemps limitée par les méandres de la Vilaine, qui multiplient les contraintes hydrologiques. Ainsi, le site initial occupe, jusqu'au haut Moyen Âge, une surface très réduite d'environ 9 hectares, protégée par de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rennes/#i_4668

RICHELIEU, Indre-et-Loire

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 666 mots

La petite ville de Richelieu, chef-lieu de canton de l'arrondissement de Chinon, située dans la vallée du Mable aux confins de la Touraine et du Poitou, fut fondée en 1631 sur un plan régulier par le cardinal de Richelieu. En 1621, après la mort de son frère aîné, Armand Jean du Plessis avait racheté le fief de Richelieu, qui appartenait à sa famille depuis le xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richelieu-indre-et-loire/#i_4668

ROCHELLE LA

  • Écrit par 
  • Yves JEAN
  •  • 1 091 mots
  •  • 1 média

La Rochelle , chef-lieu du département de la Charente-Maritime , est une ville presqu’aussi importante que Poitiers à l’échelle régionale. La commune comptait 77 119 habitants et l'agglomération 126 435 personnes lors du recensement général de 2012. Au fond d'une anse, abritée par trois îles, Oléron, Aix et Ré, La Rochelle a, dès sa naissance au x e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-rochelle/#i_4668

ROUEN

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 1 812 mots
  •  • 2 médias

Rouen, chef-lieu de la Seine-Maritime, capitale de la région de Haute-Normandie jusqu’en 2015, port maritime, à égale distance de la Manche et de Paris (100 km), est le chef-lieu de la nouvelle région Normandie. Elle constitue la plus importante agglomération du Bassin parisien après celle de Paris. La ville ne compte que 114 265 habitants, mais elle est à la tête d'une agglomération de 465 880 pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouen/#i_4668

SAINT-BRIEUC

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 795 mots
  •  • 1 média

Située dans le nord des Côtes-d'Armor dont elle est le chef-lieu, Saint-Brieuc est une agglomération de 94 620 habitants, avec 47 450 habitants dans la commune même (2013). Fondée à la confluence du Gouët et de son petit affluent le Gouëdic par le moine gallois Brieuc (ou Brieg), au v e  siècle, la ville n'a pendant longtemps qu'une dimension loca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-brieuc/#i_4668

SAINT-ÉTIENNE

  • Écrit par 
  • Georges GAY
  •  • 1 249 mots
  •  • 2 médias

Saint-Étienne, préfecture du département de la Loire, est une ville de 174 980 habitants (371 900 avec l'agglomération) dont la référence au travail – celui du « compagnon » d'atelier comme celui de l'ouvrier d'usine – structure l'identité et l'histoire. L'existence de la paroisse de Saint-Étienne de Furan, dans le site semi-montagneux du bassin moyen et supérieur du Furan, affluent de la Loire, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-etienne/#i_4668

SAINT-MALO

  • Écrit par 
  • Jean MEYER, 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 1 647 mots
  •  • 1 média

Située sur la côte nord de la Bretagne, dans l'actuel département d'Ille-et-Vilaine, Saint-Malo offre le curieux exemple de la création d'une capitale d'un petit pays en trois étapes. À la veille de la conquête romaine, la civitas des Coriosolites (dont la majeure partie a formé, par la suite, l'évêché de Saint-Malo) s'étend de la baie du Mont-Saint-Michel à celle de Saint- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-malo/#i_4668

SAVERNE

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 333 mots
  •  • 1 média

Située dans le département du Bas-Rhin, Saverne s'est développée autour de trois noyaux datant d'époques différentes. On distingue au cours de son histoire, la ville haute (Altstadt ou Oberstadt), la ville basse (Überstadt) et le faubourg (Vorstadt). À l'origine, c'est une station préhistorique, au carrefour des routes de la plaine et de la montagne, près du pont sur la Zorn, une agglomération du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saverne/#i_4668

SÉLESTAT

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 240 mots
  •  • 1 média

La ville de Sélestat (Schlestadt), située dans le département du Bas-Rhin, apparaît d'abord comme une résidence royale mérovingienne, puis carolingienne. Elle appartient, dès la fin du xi e  siècle, à la famille des Hohenstaufen ; Frédéric II fait entourer la ville de remparts et réglemente l'administration municipale. Avec Rodolphe de Hasbourg, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/selestat/#i_4668

SENS, ville

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 408 mots
  •  • 2 médias

À l'époque gauloise, la cité porte le nom d'Agedincum (ou Agendicum) ; le peuple des Senones, dont elle est le chef-lieu, est l'un des plus puissants de la Gaule : c'est lui qui envahit l'Italie et s'empare de Rome en ~ 390. Après la conquête de la Gaule, la position géographique de la ville, entre Seine et Loire, sur la grande voie reliant le Nord au Midi, lui vaudra de devenir un centre administ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sens-ville/#i_4668

STRASBOURG

  • Écrit par 
  • Raymond WOESSNER
  •  • 1 493 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire »  : […] La ville est un point de rencontre entre les mondes latin et germanique. Peu avant notre ère, Argentoratum, siège de la huitième légion, est un poste fortifié du limes romain. La ville est détruite par les Vandales, les Suèves, les Burgondes et les Huns avant que la résidence royale d'Austrasie ne se fixe à Kœnigshoffen ; une cité, Stratisburgum (la ville de la route), réapp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strasbourg/#i_4668

TOULON

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 1 028 mots
  •  • 2 médias

L'aire urbaine de Toulon s'étend de Bandol à l'ouest à Hyères à l'est. Elle regroupe environ 611 200 habitants en 2013, soit plus de la moitié de la population du département du Var. La croissance démographique a été exceptionnellement forte depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Toulon (165 800 habitants dans la commune en 2013) forme l'une des rades les plus belles et les plus sûres de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toulon/#i_4668

TOULOUSE

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 2 085 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le poids du passé »  : […] L'essor et le dynamisme de Toulouse depuis les années 1960 contrastent avec une longue période d'incertitudes au cours du siècle précédent. Capitale de province, dont les rivales étaient éloignées, Bordeaux pour l'Aquitaine, Montpellier pour le Bas-Languedoc, la ville a toujours joué un rôle administratif important, dont les institutions (Parlement, Université...) rayonnaient sur un territoire ass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toulouse/#i_4668

TOURS

  • Écrit par 
  • Franck GUÉRIT
  •  • 1 074 mots
  •  • 1 média

Ancienne capitale de la province royale de Touraine, Tours est le chef-lieu du département de l'Indre-et-Loire. En 2013, la commune comptait 138 150 habitants, l'agglomération 349 400 et l'aire urbaine plus de 483 000. La situation géographique de Tours combine les avantages d'une ville de la Loire à la croisée de deux voies d'échanges, fréquentées dès l'Antiquité : un axe est-ouest, reliant Lyon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tours/#i_4668

TRIANGLE D'OR (Paris)

  • Écrit par 
  • Michel PINÇON, 
  • Monique PINÇON-CHARLOT
  •  • 2 314 mots
  •  • 1 média

À Paris, les familles de la haute société, de la bourgeoisie ancienne et de la noblesse fortunée, ont manifesté leur position sociale par l'habitat qu'elles ont choisi et aménagé. Elles ont ainsi créé des quartiers, façonnés à leur image, sur des terres encore vierges, aux limites de Paris aux xviii e et xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/triangle-d-or/#i_4668

TROYES

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN
  •  • 750 mots
  •  • 2 médias

Chef-lieu du département de l'Aube, Troyes comptait 61 200 habitants (et 133 200 dans l’agglomération) en 2013. Les conquérants romains de la Gaule établirent à Augustobona le centre de la peuplade des Tricasses, dont la cité prit par la suite le nom. Les Tricasses, comme les Lingons (Langres), se trouvèrent rattachés à la Gaule celtique et, plus tard, à la Lyonnaise seconde sous Dioclétien puis à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troyes/#i_4668

TULLE

  • Écrit par 
  • Olivier BALABANIAN
  •  • 534 mots
  •  • 1 média

Ville de taille modeste, avec 15 200 habitants (en 2013), Tulle est la préfecture du département de la Corrèze. Située dans la vallée très encaissée de la Corrèze, à la confluence de la Solane et de la Céronne, la ville a connu un grand essor au Moyen Âge, comme en témoigne la morphologie urbaine actuelle. Ancienne capitale du Bas-Limousin, elle dut sa prospérité essentiellement au commerce, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tulle/#i_4668

URBANISME - L'urbanisme en France au XXe siècle

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 10 183 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Régions »  : […] Les autres villes françaises connaissent au xx e  siècle des évolutions contrastées. Les destructions entraînées par les deux guerres mondiales, qui bouleversent l'équilibre d'agglomérations voire de régions entières, constituent un facteur externe fondamental. Les transformations économiques et démographiques de la France contribueront, pour leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-l-urbanisme-en-france-au-xxe-siecle/#i_4668

VAISON-LA-ROMAINE

  • Écrit par 
  • Christian GOUDINEAU
  •  • 1 188 mots

Petite ville du Vaucluse (environ 6 000 hab.) au bord de l'Ouvèze, Vaison-la-Romaine fut dans l'Antiquité la capitale du peuple des Voconces qui occupait un territoire important dans les Préalpes, entre l'Isère, la Durance, le couloir rhodanien et les Alpes. Les Voconces sont cités lors de la conquête du midi de la Gaule par Rome en ~ 124-123 comme l'un des trois peuples vaincus. Lorsque Rome orga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaison-la-romaine/#i_4668

VALENCIENNES

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 689 mots
  •  • 1 média

Valenciennes, ville du Nord qui comptait 43 800 habitants en 2013, est le centre d'une agglomération transfrontalière d'une soixantaine de communes (env. 334 600 hab. pour sa partie française) – dont Denain, qui dépasse 20 700 habitants, et Saint-Amand-les-Eaux, qui approche 17 000 habitants. Sur un site marécageux défensif, au contact des pays de la craie du nord du Bassin parisien et des terres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valenciennes/#i_4668

VANNES

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 676 mots
  •  • 1 média

Vannes (en breton Gwened), chef-lieu du département du Morbihan, fait partie d'une Communauté d'agglomération, Vannes Agglo, qui regroupe environ 140 000 habitants. La ville elle-même compte 55 500 habitants (2013) et se trouve à distance presque égale de Nantes, Rennes et Quimper (soit environ 110 km). Elle est située au fond du golfe du Morbihan (« petite mer » en breton), véritable mer intérieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vannes/#i_4668

VESOUL

  • Écrit par 
  • Serge ORMAUX
  •  • 797 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu de la Haute-Saône, la ville de Vesoul (16 600 habitants en 2013) est installée à proximité d'un plateau calcaire boisé et karstifié, dominant au nord une dépression marneuse constituée de collines. Le rebord de ce dispositif de cuestas est accidenté de petites reculées qui échancrent le plateau, et de buttes témoins situées un peu en avant du front de côte. C'est précisément sur l'une de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vesoul/#i_4668


Affichage 

Avignon : le palais des Papes

photographie

Résidence des souverains pontifes au XIVe siècle, le palais des Papes d'Avignon a été édifié dès 1335 sur l'initiative des papes bâtisseurs: Benoît XII et Clément VI Peu restauré, il est un des rares témoignages de l'art gothique palatial (Vaucluse, France) 

Crédits : Gjon Mili/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

Afficher

Montauban

photographie

La place du Marché (aujourd'hui place Nationale) date de 1144, année de la création de Montauban, et constitue dès lors le centre de la vie urbaine Entourée d'arcades, la place accueille les corporations de marchands qui s'installent sous les «couverts» (ou galeries), surmontés des façades... 

Crédits : C. Desroches

Afficher

Nice : la Promenade des Anglais

photographie

La Promenade des Anglais fut créée sur l'initiative d'un révérend anglais, Lewis Way, en 1820-1821, pour servir de promenade à ses compatriotes, propriétaires de grandes villas qui s'étendaient jusqu'à la grève Au départ simple chemin large de 2 mètres, appelé «Camin dai Inglès»,... 

Crédits : Catherine Mouly

Afficher

Paris : accroissement de l'étendue de la ville

tableau

Accroissement de l'étendue de la ville 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Paris, les anciennes enceintes

dessin

Les enceintes successives de Paris, traces de l'essor urbain (d'après les travaux de A Grimault et M Fleury) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Paris, second Empire

dessin

Les grandes transformations de Paris sous le second Empire (1852-1870) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Royan: le front de mer

photographie

Durement touchée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, Royan, en Charente-Maritime, a été en grande partie reconstruite Ici les bâtiments du front de mer, long de 600 mètres, délimitent vie balnéaire et vie urbaine 

Crédits : CAP/ Roger-Viollet

Afficher

Avignon : le palais des Papes
Crédits : Gjon Mili/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

photographie

Montauban
Crédits : C. Desroches

photographie

Nice : la Promenade des Anglais
Crédits : Catherine Mouly

photographie

Paris : accroissement de l'étendue de la ville
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Paris, les anciennes enceintes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Paris, second Empire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Royan: le front de mer
Crédits : CAP/ Roger-Viollet

photographie