FRANCE, histoire, de 1939 à 1958

ABBÉ PIERRE HENRI GROUÈS dit L' (1912-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT
  •  • 1 087 mots

L'abbé Pierre, de son vrai nom Henri Grouès, voit le jour à Lyon le 5 août 1912. Il est le cinquième d'une famille de huit enfants qu'il qualifie lui-même de bourgeoise. Cette famille nombreuse lui vaudra d'avoir cent vingt-trois neveux et nièces, tous âges, tous degrés et toutes conditions confondus, qui lui demanderont de répondre à leurs questions à l'occasion du cinquantième anniversaire de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbe-pierre/#i_85710

ACTION FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean TOUCHARD
  • , Universalis
  •  • 5 169 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Après 1914 »  : […] Pendant la Première Guerre mondiale, l'Action française pratique l'« union sacrée », et s'attache à dénoncer les traîtres, tous les traîtres : les laiteries Maggi, Malvy, Caillaux, Le Bonnet rouge . Elle bénéficie, après la victoire, de la vague nationaliste qui porte au Palais-Bourbon la Chambre « bleu horizon ». Daudet est élu député ainsi qu'une trentaine de sympathisants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-francaise/#i_85710

SUEZ AFFAIRE DE (1956)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 280 mots
  •  • 1 média

Le 22 décembre 1956, le rembarquement du corps expéditionnaire franco-britannique à Port-Saïd (Égypte) illustre les nouveaux rapports de forces internationaux de l'après-1945. En nationalisant le 26 juillet 1956 le canal de Suez, le leader égyptien Nasser entendait affirmer la force du monde arabe et la fierté des nations ex-colonisées, au détriment des intérêts et de l'orgueil des puissances impé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-de-suez/#i_85710

AFFICHE ROUGE L'

  • Écrit par 
  • Stéphane COURTOIS
  •  • 2 048 mots
  •  • 1 média

En février 1944, une gigantesque affiche fut placardée dans les principales villes de France par les services de la propagande allemande. Sur un fond rouge se détachaient en médaillon les visages de dix hommes aux traits tirés, avec une barbe de plusieurs jours. En haut de l'affiche, on pouvait lire, en larges lettres : « Des libérateurs ? » La réponse était au bas de l'affiche : « La libération p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-affiche-rouge/#i_85710

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 312 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Afrique noire francophone »  : […] La décolonisation de l'Afrique noire française apparaît, elle, largement comme un problème « mûri de l'extérieur » : à l'issue de la guerre, l'opinion, les partis et les gouvernants français n'étaient absolument pas prêts à envisager une perspective d'indépendance des colonies, tant la « reprise du rang » par la France dans le concert des grandes puissances s'identifiait à la grandeur de l'empire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-les-decolonisations/#i_85710

AGRICULTURE - Agriculture et industrialisation

  • Écrit par 
  • François PAPY
  •  • 7 392 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « 2 Le modèle productiviste triomphant, de l'après-guerre aux années 1980 »  : […] Dans les trente à quarante années qui suivent la Seconde Guerre mondiale, l'agriculture française connaît des transformations radicales. Pour la première fois de son histoire, à la fin de cette période, la France produit beaucoup plus qu'elle ne peut consommer. La politique agricole, qui, à partir des années 1960, s'inscrit dans le cadre européen, ainsi que la révolution culturelle qu'a représen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-agriculture-et-industrialisation/#i_85710

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République fédérale d'Allemagne jusqu'à la réunification

  • Écrit par 
  • Alfred GROSSER, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 16 224 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La construction de l'Europe »  : […] Le paradoxe de la République fédérale était évidemment que cet État, qui coopérait peu avec la R.D.A., restait solidement ancré dans des ensembles non allemands, notamment dans l'Europe communautaire. Il se trouve que l'idée européenne a été immédiatement populaire en Allemagne. Il était naturel que la République fédérale fût plus « européenne » que la France, de son côté plus « européenne » que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-republique-federale-d-allemagne-jusqu-a-la-reunification/#i_85710

ALSACE-LORRAINE QUESTION D'

  • Écrit par 
  • Françoise LÉVY-COBLENTZ
  • , Universalis
  •  • 2 675 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le dénouement du problème »  : […] Le 7 août 1914, l'armée Dubail pénètre en Alsace. Mois d'août glorieux pour les Français, puis recul obligé. Alors commence la guerre de positions : quatre ans de combats meurtriers dans les Vosges. Pendant ce temps, en Alsace, le drame arrive à son paroxysme : près de deux cent cinquante mille Alsaciens et Lorrains seront mobilisés dans l'armée allemande ; mais dix-sept mille engagés volontaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/question-d-alsace-lorraine/#i_85710

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 430 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le club antarctique »  : […] Le club est composé d'États qui, depuis longtemps, s'intéressent, de manière active, au continent austral. Ce sont : la Grande-Bretagne (suivie de deux membres du Commonwealth, l'Australie et la Nouvelle-Zélande), la France et la Norvège. On a appelé ces pays les « possessionnés ». En appliquant la théorie de la découverte , ils se sont mutuellement reconnu des secteurs dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antarctique/#i_85710

ARDANT GABRIEL (1906-1977)

  • Écrit par 
  • Alain-Gérard COHEN
  •  • 964 mots

Bien que né en Suisse, à Bex, Gabriel Ardant est issu d'une très vieille famille de Limoges. Il fit ses études à Paris, au lycée Carnot, où il montre pour la philosophie des capacités brillantes. Aussi, lorsqu'il entreprend des études de droit – il eut le premier prix au concours général –, poursuit-il également celles de philosophie ; il obtient sa licence. Luttant alors contre une pente naturell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-ardant/#i_85710

ARMISTICE DE 1940

  • Écrit par 
  • Guy ROSSI-LANDI
  •  • 928 mots
  •  • 1 média

L'armistice franco-allemand signé à Rethondes le 22 juin 1940 par le général Huntziger et le général Keitel reste l'un des sujets les plus controversés de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. La « drôle de guerre » a pris fin le 10 mai 1940 avec l'invasion de la Belgique et de la Hollande par l'armée allemande . Le 13 mai, le front français est rompu dans la région de Sedan. La capitulation d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armistice-de-1940/#i_85710

ART SOUS L'OCCUPATION

  • Écrit par 
  • Laurence BERTRAND DORLÉAC
  •  • 7 392 mots
  •  • 2 médias

En France, entre 1940 et 1944, l'art ne resta pas étranger à la situation historique. Sur la scène artistique, rien ni personne n'échappa à la tourmente, ni les dirigeants, ni les médiateurs (critiques ou conservateurs), ni les artistes, rappelés brutalement au chevet d'une communauté désemparée, ni le public ; tous certains que l'art devait résoudre la crise en édifiant les foules ou en soignant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-sous-l-occupation/#i_85710

ASSOCIATION

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GARRIGOU-LAGRANGE, 
  • Pierre Patrick KALTENBACH
  •  • 7 053 mots

Dans le chapitre «  D'une liberté politique à un expédient socio-commercial »  : […] On distinguera avant et après 1975. De 1901 à 1975, la vie associative connaît trois grandes vagues parfaitement en phase avec l'évolution politique et sociale du pays. La première vague est celle des « bonnes œuvres » avec les « bonnes sœurs » et les « dames d'œuvres », les bals de charité et les sociétés de bienfaisance, etc. L'immense appareil créé par l'Église depuis des siècles pour les pauvr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/association/#i_85710

ASTIER DE LA VIGERIE EMMANUEL D' (1900-1969)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 874 mots

Journaliste, fondateur d’un des trois grands mouvements de résistance en zone sud, ministre de l'Intérieur comme deux de ses aïeux maternels au xix e  siècle, Emmanuel d'Astier de la Vigerie, dernier fils du baron Raoul Olivier d'Astier de la Vigerie, partage avec ses deux frères aînés l'honneur d'être compagnon de la Libération et de former la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-d-astier-de-la-vigerie/#i_85710

AUBRAC LUCIE (1912-2007)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 830 mots

« Lumière rayonnante de la Résistance » : en définissant ainsi Lucie Aubrac, le président de la République Jacques Chirac a illustré la force en marche qu'a été, dans la clandestinité en France puis à Londres, cette agrégée de l'université, cofondatrice du mouvement Libération. Disparue à quatre-vingt-quatorze ans, le 14 mars 2007, cette dignitaire de la Légion d'honneur, grand-croix de l'Ordre d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucie-aubrac/#i_85710

AUBRAC RAYMOND (1914-2012)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 945 mots
  •  • 1 média

Résistant héroïque, co-fondateur du mouvement Libération, Raymond Aubrac était le dernier survivant des arrestations de Caluire qui scellèrent tragiquement, en juin 1943, le sort de Jean Moulin. Dès le 15 septembre 1944, à Marseille, Charles de Gaulle avait rendu hommage à son compagnon de lutte en lui dédicaçant son portrait avec les mots suivants : « À Raymond Aubrac qui a tant fait dans la lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-aubrac/#i_85710

AUPHAN GABRIEL (1894-1982)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 990 mots

Né à Alès (Gard), le 4 novembre 1894, élève à l'École navale, Gabriel Auphan est capitaine de vaisseau en 1936 et commande la Jeanne d'Arc , croiseur-école de la Marine nationale. Sous-chef d'état-major en 1939, après avoir appartenu aux cabinets des ministres de la Marine Georges Leygues et François Pietri en 1928 et 1934, il est nommé directeur du cabinet de l'amiral Darlan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-auphan/#i_85710

BANLIEUE

  • Écrit par 
  • Jean BASTIÉ, 
  • Stéphane BEAUD, 
  • Jean ROBERT
  •  • 6 548 mots

Dans le chapitre « Les logiques de peuplement des grands ensembles »  : […] Il faut se garder du piège de l'anachronisme si l'on veut retracer brièvement l'histoire des « grands ensembles », construits à marche forcée dans les années 1950-1960, et ne pas prêter après-coup, à cette politique de logement, une volonté à tout prix de ségrégation. Le problème des « mal logés » et de l'insalubrité des logements était devenu si grave en France dans les années 1950 (le fameux a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banlieue/#i_85710

BASTID PAUL (1892-1974)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 641 mots

Fils d'Adrien Bastid, député du Cantal petit-fils de Paul Devès, sénateur du même département et ministre de Gambetta, Paul Bastid mène parallèlement deux brillantes carrières, universitaire et politique. Ancien élève de l'École normale supérieure, il obtient les titres de docteur ès lettres, ès sciences politiques et économiques, ès sciences juridiques et passe brillamment les agrégations de phil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-bastid/#i_85710

BAUMGARTNER WILFRID (1902-1978)

  • Écrit par 
  • Claude RIVIÈRE
  •  • 831 mots

D'ascendance alsacienne et de confession protestante, Wilfrid Baumgartner était le fils d'un brillant chirurgien des hôpitaux de Paris. Il fait ses études au lycée Buffon puis à la faculté de droit et à la faculté des lettres de Paris (sociologie et géographie) ainsi qu'à l'École libre des sciences politiques. Sa thèse de doctorat a pour sujet le rentenmark et la politique m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilfrid-baumgartner/#i_85710

BEAUFRE ANDRÉ (1902-1975)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARNAY
  •  • 1 050 mots

Saint-cyrien de la victoire, André Beaufre choisit l'armée d'Afrique et l'infanterie. Du Rif, où, blessé, il frôle la mort, à l'Indochine en passant par la Tunisie, l'Italie, l'Alsace et l'Allemagne, du grade de lieutenant (1924) à celui de colonel (1946), il se bat chez les tirailleurs. Mais aussi il étudie (à l'École de guerre, à l'Institut des sciences politiques), exerce des fonctions d'état-m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-beaufre/#i_85710

BÉNOUVILLE PIERRE DE (1914-2001)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 760 mots

Journaliste, directeur de Jours de France dès 1954 puis de bien des publications de Marcel Dassault, député pendant trente et un ans, Pierre de Bénouville, général à trente ans, est resté jusqu'à sa mort, survenue à Paris le 5 décembre 2001, une des incarnations les plus célèbres de l'ordre des Compagnons de la Libération. Né à Amsterdam le 8 août 1914, fils d'un agent comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-benouville/#i_85710

BÉTHOUART MARIE ANTOINE (1889-1982)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 924 mots

Fils d'un conservateur des hypothèques, Marie Antoine Émile Béthouart naît à Dole (Jura) le 17 décembre 1889. Reçu à Saint-Cyr en 1909, dans la promotion des futurs général de Gaulle et maréchal Juin, il fait la Première Guerre mondiale dans l'infanterie. En mission d'instruction auprès de l'armée finlandaise qui épaule en 1919 les armées russes blanches, Antoine Béthouart est reçu à l'École de gu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-antoine-bethouart/#i_85710

BIDAULT GEORGES (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 914 mots
  •  • 2 médias

Homme politique français de la iv e République. Formé chez les jésuites. Georges Bidault fait des études à la faculté des lettres de Paris, qui déboucheront sur l'agrégation d'histoire. Il s'engage dans l'Association catholique de la jeunesse française. Proche du « Sillon » de Marc Sangnier, ce jeune enseignant goûte à la politique au Parti d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-bidault/#i_85710

BIGEARD MARCEL (1916-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 385 mots

Général français vétéran de trois guerres, Marcel Bigeard, dit « Bruno », était l'un des officiers les plus décorés de France. Né le 14 février 1916 à Toul (Meurthe-et-Moselle), Marcel Maurice Bigeard travaille comme employé de banque lorsque, en 1939, il est mobilisé dans l'infanterie et se porte volontaire pour les corps francs. Fait prisonnier par les Allemands au moment de l'armistice, en jui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-bigeard/#i_85710

BILLOTTE PIERRE (1906-1992)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 855 mots
  •  • 3 médias

Né à Paris le 8 mars 1906, Pierre Billotte, saint-cyrien à vingt ans, suit un parcours militaire classique. Lieutenant en 1930, élève de l'École supérieure de guerre de 1934 à 1936, le commandant Billotte est blessé pendant la campagne de France et fait prisonnier. Évadé d'Allemagne par l'U.R.S.S., avec cent quatre-vingt-cinq autres Français, il connaît les geôles soviétiques avant de devenir le r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-billotte/#i_85710

BLUM LÉON (1872-1950)

  • Écrit par 
  • René GIRAULT
  •  • 2 227 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le sage et le recours »  : […] Au début de la Seconde Guerre mondiale, Léon Blum est redevenu simple chef d'un parti, en perte de vitesse, déchiré par le problème du pacifisme. Il se situe parmi ceux qui veulent « résister », sans exclusives, mais sans concessions. Très meurtri par la défaite de juin 1940, il est à l'avance condamné par les dirigeants de Vichy, régime qui se veut la « revanche » sur le Front populaire. Dès sept […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-blum/#i_85710

BOISSIEU ALAIN DE (1914-2006)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 750 mots

« Ce sont ceux qui n'ont jamais voulu désespérer de la France qui l'incarnent ». Ces mots d'Alain de Boissieu saluant les cadets de Saumur à la BBC en 1942 devaient guider, soixante ans plus tard, le chancelier de l'ordre de la Libération pour les dix-sept allocutions qu'il eut à prononcer entre sa nomination le 26 septembre 2002 et sa mort, à Clamart, le 5 avril 2006. Son « Merci pour la France  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-de-boissieu/#i_85710

BOLLAERT ÉMILE (1890-1978)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 617 mots

Fils d'un professeur de musique, Émile Bollaert est né à Dunkerque (Nord), le 13 novembre 1890. Après avoir obtenu sa licence en droit, il devient attaché au cabinet du préfet du Nord en 1913. Officier de chasseurs pendant la Première Guerre mondiale, il est nommé chef de cabinet du préfet de la Loire en 1919, après avoir été adjoint du chef des services administratifs et financiers au ministère d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-bollaert/#i_85710

BONNET GEORGES (1889-1973)

  • Écrit par 
  • Guy ROSSI-LANDI
  •  • 477 mots

Né à Bassillac (Dordogne), Georges Bonnet fut docteur en droit, auditeur au Conseil d'État à vingt-quatre ans, chef de cabinet de Louis Deschamps de 1919 à 1921, sous-secrétaire d'État aux P.T.T. Il vécut une carrière politique fort remplie : conseiller d'arrondissement dès 1921, il est élu député radical-socialiste de la Dordogne en 1924 ; sous-secrétaire d'État à la présidence du Conseil en avri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-bonnet/#i_85710

BOUCHINET-SERREULLES CLAUDE (1912-2000)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 673 mots

Claude Bouchinet-Serreulles, fils d'industriel, né le 26 janvier 1912 à Paris, licencié en droit et diplômé de l'École libre des sciences politiques, avait observé les méfaits du nazisme en 1937-1938 lorsqu'il avait été attaché du conseiller commercial à Berlin. Officier d'ordonnance du général de Gaulle à partir du 26 juillet 1940, son « ami et compagnon de toutes les heures » et un de ses truch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bouchinet-serreulles/#i_85710

BOULADOUX MAURICE (1907-1977)

  • Écrit par 
  • André JEANSON
  •  • 927 mots

Maurice Bouladoux est né à Parthenay (Deux-Sèvres). Il a quinze ans quand commence pour lui la vie de travail : il est aide-comptable dans une entreprise de textile. Mais il est attiré par l'action militante du syndicalisme. Aussi est-il, en 1929, l'un des fondateurs de la Jeunesse syndicaliste chrétienne, mouvement qui sera une pépinière de militants pour la C.F.T.C. créée en 1919. En 1937, alor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-bouladoux/#i_85710

BOURGÈS-MAUNOURY MAURICE (1914-1993)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 947 mots

Maurice Bourgès-Maunoury est né à Luisant (Eure-et-Loir) le 19 août 1914. Polytechnicien, licencié en droit et diplômé de l'École des sciences politiques, il choisit d'être officier d'artillerie de 1935 à 1940, par fidélité à son aïeul maternel Joseph Maunoury (1867-1923), maréchal de France à titre posthume pour avoir, en gagnant la bataille de l'Ourcq, permis — en 1914 — la victoire de la Marne. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-bourges-maunoury/#i_85710

BOUSQUET RENÉ (1909-1993)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 100 mots

Né le 11 mai 1909 à Montauban (Tarn-et-Garonne), fils de notaire et docteur en droit de la faculté de Toulouse, René Bousquet était devenu, à vingt ans, chef de cabinet du préfet du Tarn-et-Garonne. Rendu célèbre, dès mars 1930, par le sauvetage de plusieurs personnes qu'emportait une inondation et fait chevalier de la Légion d'honneur à titre exceptionnel, il fut détaché à la présidence du Consei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-bousquet/#i_85710

BRAZZAVILLE CONFÉRENCE DE (1944)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 423 mots

Ouverte par un discours du général de Gaulle et placée sous la présidence de René Pleven, la Conférence de Brazzaville, à caractère uniquement administratif, rassemble, du 30 janvier au 8 février 1944 (quelques mois avant le débarquement allié en Normandie), les gouverneurs généraux et gouverneurs des colonies françaises d'Afrique noire et de Madagascar, dont Félix Éboué qui y joue un rôle essenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-brazzaville/#i_85710

BROSSOLETTE PIERRE (1903-1944)

  • Écrit par 
  • Guillaume PIKETTY
  •  • 1 108 mots

Né à Paris le 25 juin 1903 dans une famille d'enseignants républicains, Pierre Brossolette entre premier à l'École normale supérieure en 1922. En juin 1925, il est reçu deuxième à l'agrégation d'histoire. Au long des années 1920, Pierre Brossolette milite assidûment pour la Société des Nations, le rapprochement franco-allemand et l'idée de fédération européenne. Il fait partie des groupes de jeune […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-brossolette/#i_85710

BROUILLET RENÉ (1909-1992)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 929 mots

Né à Cleppé (Loire), le 9 mai 1909, René Brouillet, fils d'instituteur, est élève de l'École normale supérieure et de l'École libre des sciences politiques avant de devenir, à vingt-sept ans, secrétaire général du Centre polytechnicien d'études économiques (« X-crise »). Auditeur à la Cour des comptes en 1937, il est nommé chef adjoint du cabinet du président du Sénat en 1939-1940. Pendant la Seco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-brouillet/#i_85710

BRUSTLEIN GILBERT (1919-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 230 mots

Résistant communiste. Né dans le Paris populaire, Gilbert Brustlein milite aux Jeunesses communistes. À l'été de 1941, après l'entrée en guerre de l'Allemagne contre l'U.R.S.S., le Parti communiste français (P.C.F.) met sur pied des Bataillons de la jeunesse, composés de lycéens, d'étudiants et d'ouvriers ; Brustlein est nommé responsable du groupe de l'Est parisien. Le 20 août 1941, il est au c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-brustlein/#i_85710

CAIN JULIEN (1887-1974)

  • Écrit par 
  • Jacques RENOULT
  •  • 1 030 mots

Né à Montmorency, Julien-Maurice Cain, agrégé d'histoire, se trouvait du fait de ses blessures, à l'issue de la guerre, en 1918, hors d'état de reprendre son métier de professeur. Directeur du service d'information et de documentation étrangères du Quai d'Orsay puis, en 1927, du cabinet du président de la Chambre des députés, les circonstances l'avaient mené à la politique. S'il y garda toujours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julien-cain/#i_85710

CASSIN RENÉ (1887-1976)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 1 006 mots
  •  • 2 médias

L'œuvre et la pensée de René Cassin ont profondément marqué le xx e  siècle. Défenseur inlassable des droits de l'homme, cet homme de doctrine engagé dans l'action et qui exerça les plus hautes fonctions (vice-président du Conseil d'État, président de la Commission des droits de l'homme des Nations unies, membre du Conseil constitutionnel, préside […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-cassin/#i_85710

CÉPÈDE MICHEL (1908-1988)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 914 mots

Universitaire et militant, catholique et socialiste, expert et homme de réalisation, agronome et administrateur, Michel Cépède sut allier en lui, sans contradiction apparente, des traits généralement disjoints en son temps. Né à Wimereux (Pas-de-Calais), d'un père biologiste et d'une mère enseignante, il fit ses études secondaires dans les grands lycées parisiens ; puis, à dix-sept ans, il entra à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-cepede/#i_85710

C.F.T.C. (Confédération française des travailleurs chrétiens)

  • Écrit par 
  • René MOURIAUX
  •  • 2 601 mots

Dans le chapitre « Du S.E.C.I. à la déconfessionnalisation »  : […] Plusieurs essais de syndicalisme chrétien sont observés au milieu des années 1880, dans le Nord et à Lyon. Le point de départ habituellement retenu est 1887, avec la création du Syndicat des employés du commerce et de l'industrie. Le S.E.C.I. a été fondé sur l'initiative du frère Hiéron, de la Congrégation des frères des écoles chrétiennes. Le pape Léon XIII avait chargé l'ordre de bâtir un syndi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confederation-francaise-des-travailleurs-chretiens/#i_85710

C.G.T. (Confédération générale du travail)

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT, 
  • René MOURIAUX
  • , Universalis
  •  • 4 358 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La C.G.T. et la Seconde Guerre mondiale »  : […] Mais bientôt les déceptions s'accumulent à l'intérieur : dévaluation, montée du coût de la vie, blocage des salaires, décrets-lois de novembre 1938. De plus, l'évolution de la politique internationale (guerre d'Espagne, accords de Munich) provoque chez les militants de la C.G.T. des réactions divergentes. Il en résulte une diminution des effectifs. Le mot d'ordre de grève générale de vingt-quatre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confederation-generale-du-travail/#i_85710

C.G.T.-F.O. (Confédération générale du travail-Force ouvrière)

  • Écrit par 
  • René MOURIAUX
  • , Universalis
  •  • 1 804 mots
  •  • 1 média

Née d'une scission de la C.G.T. intervenue en décembre 1947 et consacrée par un congrès constitutif en avril 1948, la Confédération générale du travail-Force ouvrière se déclare continuatrice du syndicalisme réformiste de la « vieille C.G.T. » de l'entre-deux-guerres. Depuis ses origines, l'organisation a connu une lente mais assez régulière progression et son ambition reste de reconquérir la pre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confederation-generale-du-travail-force-ouvriere/#i_85710

CHABAN-DELMAS JACQUES (1915-2000)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 882 mots

Général à vingt-neuf ans, député radical à trente et un ans, maire de Bordeaux durant quarante-sept ans, ministre de Mendès France, Premier ministre de Georges Pompidou, Jacques Chaban-Delmas a été aux premiers rangs de la vie politique durant un demi-siècle. À sa mort, survenue le 10 novembre 2000, les drapeaux en berne au Palais-Bourbon ont salué la mémoire de celui qui avait présidé l'Assemblée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-chaban-delmas/#i_85710

CHALLE MAURICE (1905-1979)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 1 054 mots

Maurice Challe est né le 5 septembre 1905 au Pontet (Vaucluse). À sa sortie de Saint-Cyr, il choisit l'aéronautique. En 1927, il est lieutenant pilote. Il fait une carrière rapide dans les états-majors d'escadre, à la tête de la 2 e  escadrille de la 35 e  escadre, de 1934 à 1936, puis, après son passage à l'École supérieure de guerre aérienne, à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-challe/#i_85710

CLASSES SOCIALES - Classes moyennes

  • Écrit par 
  • Louis CHAUVEL
  •  • 3 626 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'apogée du modèle européen de « nouvelles classes moyennes salariées » »  : […] En réalité, ce paradoxe marquant la disjonction entre les représentations et les réalités des classes moyennes est le legs historique de la période faste qui a vu culminer au cours des années 1970 le modèle européen de « nouvelles classes moyennes salariées ». La période caractérisée par Henri Mendras en 1988 comme la « Seconde Révolution française », qui s'étend de la fin des guerres coloniales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-classes-moyennes/#i_85710

CLAUDIUS-PETIT EUGÈNE (1907-1989)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 890 mots

Né à Angers, le 22 mai 1907, Eugène Petit, fils de cheminot, passionné de dessin, fut élève de l'école Boulle. Ouvrier ébéniste de 1919 à 1933, il prépara le certificat d'aptitude à l'enseignement du dessin et fut professeur de dessin dans le secondaire de 1934 à 1943. Il réaffirma bien plus tard son intérêt pour les arts plastiques en qualité de président de l'Union centrale des arts décoratifs ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-claudius-petit/#i_85710

C.N.R. (Conseil national de la Résistance)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 472 mots

Organisme chargé d'assurer en France et dans la clandestinité la coordination des mouvements de résistance, des maquis, de la presse, des syndicats et des représentants de partis politiques opposés à Vichy. La première réunion du C.N.R. eut lieu à Paris, rue du Four, le 27 mai 1943 sous la présidence de Jean Moulin. Celui-ci était le représentant du général de Gaulle depuis le 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-national-de-la-resistance/#i_85710

COLIN ANDRÉ (1910-1978)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 761 mots

André Colin était né à Brest en 1910, et c'est là qu'il s'est éteint après une longue carrière politique partagée entre les responsabilités nationales et les responsabilités régionales. Député du Finistère de 1946 à 1958, sénateur depuis 1959, conseiller général d'Ouessant depuis 1951, président du conseil général du Finistère depuis 1964, succédant à René Pleven à la présidence du conseil régiona […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-colin/#i_85710

COLONNE CINQUIÈME

  • Écrit par 
  • Arnaud JACOMET
  •  • 668 mots

Après le soulèvement du 18 juillet 1936 et leurs premiers succès contre les républicains, les troupes nationalistes des généraux Franco et Mola convergèrent vers Madrid. Elles étaient réparties en quatre colonnes. Cherchant le moyen de démoraliser leur adversaire, les responsables de la propagande franquiste eurent l'astuce, dans leurs émissions, de parler surtout de l'intervention proche et déci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-colonne/#i_85710

COMITÉ FRANÇAIS DE LIBÉRATION NATIONALE (C.F.L.N.)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 694 mots
  •  • 5 médias

La première séance du Comité français de Libération nationale (C.F.L.N.), créé le 3 juin 1943, eut lieu le 4 juin à Alger, sous la coprésidence du général de Gaulle , représentant les Français de Londres, et du général Giraud , représentant ceux d'Alger. Il comportait cinq membres : général Catroux, général Georges, Massigli, Monnet, Philip. Le 7, il sera complété avec Abadie, Couve de Murville et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comite-francais-de-liberation-nationale/#i_85710

CONSEIL DE LA RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Daniel AMSON
  •  • 492 mots
  •  • 1 média

Dans les dernières années de la III e République française, le Sénat avait renversé un certain nombre de gouvernements, et notamment — en juin 1937 et en avril 1938 — les deux ministères dirigés par Léon Blum . Cela explique que les partis de gauche, qui avaient en 1946 une grande importance numérique au sein de la deuxième Assemblée constituante, aient souhaité réduire l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-de-la-republique/#i_85710

CONSTITUTIONS FRANÇAISES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian HERMANSEN
  •  • 1 668 mots

Constitution de 1791 Adoptée le 3 septembre par l'Assemblée nationale constituante, deux années après la Déclaration de 1789 qui forme son Préambule, suspendue d'application le 10 août 1792, la première Constitution française ne dura pas un an. Essai de monarchie parlementaire, elle exacerbait en fait l'opposition entre exécutif et législatif : initiative des lois réserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constitutions-francaises-reperes-chronologiques/#i_85710

COSTE-FLORET PAUL (1911-1979)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 961 mots

Né le 9 avril 1911 à Montpellier (Hérault) où il s'est éteint soixante-huit ans plus tard, Paul Coste-Floret a consacré sa vie au droit, à la politique et à la démocratie chrétienne. Avec fougue. Fils d'avocat, Paul Coste-Floret s'est engagé tout naturellement dans des études juridiques – doctorat, agrégation –, mais la guerre qui a marqué sa jeunesse n'allait pas tarder à déranger une carrière ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-coste-floret/#i_85710

COUVE DE MURVILLE MAURICE (1907-1999)

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 713 mots

Maurice Couve de Murville fut le troisième et dernier Premier ministre du général de Gaulle, quelques mois seulement, de juillet 1968 à juin 1969. Mais il aurait pu aspirer à de plus hautes fonctions. Georges Pompidou, qui ne l'aimait pas, écrit dans ses Mémoires posthumes ( Pour rétablir une vérité , Flammarion) : « Il voulait être Premier ministre jusqu'en 1972, date normal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-couve-de-murville/#i_85710

CUSIN GASTON (1903-1993)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 551 mots
  •  • 1 média

Commissaire honoraire de la République et ancien secrétaire général du ministère de l'Économie nationale en 1945, Gaston Cusin a incarné la capacité de la haute fonction publique à s'engager, mais aussi à imposer une certaine vision technocratique du bien de la nation. Né à Annecy, le 15 juin 1903, ce fils d'un fonctionnaire des Douanes est lui-même contrôleur dans cette administration à l'âge de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-cusin/#i_85710

DAIX PIERRE (1922-2014)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 810 mots

«  Écoute, j’ai laissé raconter n’importe quoi sur moi ; mais toi, je t’aiderai. » Ces paroles de Picasso à Pierre Daix en disent long sur la capacité d’écoute que le peintre prêtait à l’écrivain, journaliste et historien d’art, né à Ivry-sur-Seine le 24 mai 1922, mort à Paris le 2 novembre 2014. Auteur de nombreux ouvrages sur l’Espagnol, notamment les catalogues raisonnés des années 1900-1906 et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-daix/#i_85710

DALADIER ÉDOUARD (1884-1970)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 022 mots
  •  • 4 médias

Resté dans l'histoire comme l'« homme de Munich » Édouard Daladier a été mêlé à d'autres graves événements. Maire de Carpentras en 1911, puis député en 1919, il le reste jusqu'en 1940 et le redevient de 1946 à 1958. En 1924, il rédige la partie consacrée à la Défense nationale du programme du Cartel des gauches. Ministre des Colonies puis de la Guerre en 1925, puis de l'Instruction publique en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-daladier/#i_85710

DEFFERRE GASTON (1910-1986)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 390 mots

Gaston Defferre est né le 14 septembre 1910 à Marsillargues (Hérault), dans une famille protestante. Son père, avoué, le conduit à choisir des études de droit. Après le lycée de Nîmes, Gaston Defferre s'inscrit à la faculté d'Aix-en-Provence, où il obtient une licence de droit et un diplôme supérieur d'économie politique. Souci d'indépendance ? Il quitte à vingt et un ans sa famille pour Dakar, où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-defferre/#i_85710

DÉMOCRATIE CHRÉTIENNE

  • Écrit par 
  • Pierre LETAMENDIA
  • , Universalis
  •  • 6 251 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Europe d'après guerre »  : […] Le retour de la démocratie en Autriche, en Allemagne et en Italie, la libération du reste de l'Europe et l'action de nombreux chrétiens contre le nazisme vont donner de nouvelles perspectives au catholicisme politique, qui dans de nombreux pays est de surcroît conforté par l'introduction du suffrage féminin. Les tendances catholiques autoritaires sont privées de légitimité par l'issue du conflit. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie-chretienne/#i_85710

DIÊN BIÊN PHÛ (BATAILLE DE)

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 232 mots
  •  • 1 média

Encerclées dans un camp retranché, dans la cuvette de Diên Biên Phu, les troupes françaises commandées par le général de Castries résistent pendant cinquante-sept jours à l'offensive massive des troupes nord-vietnamiennes du général Giap, qui veut obtenir une victoire décisive après huit années de guerre. Privés de toute possibilité d'évacuation, les Français subissent les tirs de l'artillerie enn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dien-bien-phu-bataille-de/#i_85710

DORIOT JACQUES (1898-1945)

  • Écrit par 
  • Guy ROSSI-LANDI
  •  • 802 mots

Issu d'une modeste famille de l'Oise, ouvrier métallurgiste de Saint-Denis, Jacques Doriot adhère très jeune à la S.F.I.O. En 1920, il rallie la III e  Internationale. Remplaçant par hasard un délégué malade, il devient suppléant au comité central des Jeunesses communistes ; c'est le début d'une belle carrière au sein du Parti communiste : il représente, pour la France, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-doriot/#i_85710

DRÔLE DE GUERRE

  • Écrit par 
  • Guy ROSSI-LANDI
  •  • 961 mots
  •  • 1 média

La période de la « drôle de guerre » s'étend du 3 septembre 1939, déclaration de guerre de la Grande-Bretagne et de la France à l'Allemagne, au 10 mai 1940, invasion de la Belgique et des Pays-Bas par les troupes allemandes. Elle doit son nom à l'inaction des armées alliées devant la défaite de la Pologne. Roland Dorgelès, correspondant de guerre, a revendiqué la paternité de l'expression qui pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drole-de-guerre/#i_85710

DUCLOS JACQUES (1896-1975)

  • Écrit par 
  • Gérard PONTHIEU
  •  • 366 mots

Né à Louey (Hautes-Pyrénées) dans une famille modeste, Jacques Duclos, jeune ouvrier pâtissier, suit à Paris les cours de l'Université populaire. Il est combattant de la guerre 1914-1918. Au lendemain du Congrès de Tours (1920), il adhère au Parti communiste français nouvellement fondé. Membre du comité central en 1926, puis membre du bureau politique et secrétaire du parti en 1931, il devient, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-duclos/#i_85710

ÉLY PAUL (1897-1975)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 697 mots

Né à Salonique, Paul Romuald Ély, saint-cyrien, est officier d'infanterie à la fin de la Première Guerre mondiale. En 1939, breveté de l'École de guerre, il appartient au 4 e  bureau du grand quartier général ; il sera gravement blessé au bras droit en 1940. En 1941, il commande le 10 e  bataillon de chasseurs dans l'armée d'armistice. En 1942, lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-ely/#i_85710

ÉPURATION (1944-1945)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 141 mots

En France, répression des actes de collaboration avec l'ennemi, en particulier à partir de l'été 1944. Dès le début de 1943, la mise à l'index de tous ceux qui avaient occupé de hautes fonctions dans le gouvernement de Vichy était décidée par les résistants et les gaullistes. En novembre 1943, l'Assemblée consultative d'Alger se prononce pour la condamnation sans appel de Vichy et des vichystes (« […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epuration/#i_85710

EUROPE - Histoire de l'idée européenne

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste DUROSELLE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 10 490 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'impératif de la réconciliation »  : […] Si la notion d'unité européenne ne s'est pas trouvée totalement discréditée durant cette période des plus sombres, c'est que, dès avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, une tout autre conception s'est développée. Ainsi, le 7 juillet 1944, à Genève, une Déclaration des résistances européennes appelait à la création d'une union fédérale et disait notamment : « Seule une union fédérale permettr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-histoire-de-l-idee-europeenne/#i_85710

EXTRÊME DROITE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves CAMUS
  •  • 9 736 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Fascisme français ? »  : […] Les années qui séparent la défaite de 1870 du début de la Grande Guerre ont changé complètement le paysage politique et idéologique français et européen. Le principal facteur explicatif de cette rupture est évidemment l'irruption des masses dans le débat politique, avec la généralisation du suffrage universel. En France, en même temps que le socle des valeurs républicaines et la République elle-mê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extreme-droite/#i_85710

FABRE-LUCE ALFRED (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 815 mots

Né le 16 mai 1899, Alfred Fabre-Luce est le petit-fils d'Henri Germain, le fondateur du Crédit Lyonnais et le fils d'un banquier. Ses études ? Licence de lettres, de droit et un diplôme de sciences politiques. Sa carrière ? Le Who's who la résume très brièvement : « Attaché d'ambassade (1919-1920) puis homme de lettres et journaliste. » Auteur d'une quarantaine d'ouvrages et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-fabre-luce/#i_85710

FAURE EDGAR (1908-1988)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 1 454 mots
  •  • 1 média

Homme politique, historien, juriste, académicien, Edgar Faure ne pouvait pas rester longtemps loin du pouvoir et des honneurs. Cacique de la IV e  République, il a siégé plus de six ans dans sept gouvernements et en a présidé deux sous Vincent Auriol et René Coty. Dignitaire de la V e  République, ministre de l'Agriculture et de l'Éducation nationa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-faure/#i_85710

FERMETURE DES MAISONS CLOSES

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 203 mots

La fermeture des maisons de tolérance, couramment appelées maisons closes, fut réclamée par Marthe Richard, le 13 décembre 1945, au conseil municipal de Paris dont elle était membre. Auréolée du prestige que lui valaient ses activités au cours de la précédente guerre et dans la Résistance, elle avait pris la tête du mouvement abolitionniste, après plusieurs mois d'enquête auprès des pensionnaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fermeture-des-maisons-closes/#i_85710

F.F.I. (Forces françaises de l'intérieur)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 551 mots
  •  • 3 médias

Nom donné, en février 1944, à l'ensemble des forces de la résistance intérieure française. Placées, en mars, sous l'autorité du général Kœnig, commandant suprême des forces françaises en Grande-Bretagne, les F.F.I. ont un état-major national et un commandement régional, parfois départemental. Le lien entre les forces militaires de la clandestinité et l'organisme politique créé au printemps de 1943 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forces-francaises-de-l-interieur/#i_85710

F.F.L. (Forces françaises libres)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 583 mots
  •  • 4 médias

Reconnu par Churchill chef des Français libres le 28 juin 1940, le général de Gaulle signa un accord avec le gouvernement britannique par lequel il s'engageait à « assurer la restauration intégrale de l'indépendance et de la grandeur de la France » ; le gouvernement britannique autorisait la formation d'une force française armée composée de volontaires, sous l'autorité du général de Gaulle, qui a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forces-francaises-libres/#i_85710

FIN DE LA GUERRE D'INDOCHINE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 198 mots
  •  • 1 média

Après huit ans de guerre entre forces françaises et Viet-Minh de Hô Chi Minh, soutenu par la Chine communiste, les accords de Genève, signés le 20 juillet 1954, marquent une étape décisive dans le processus de décolonisation asiatique entamé depuis 1945 et dans la progression du camp soviétique dans le Tiers Monde. L'ancienne métropole, affaiblie par la défaite de Diên Biên Phu (7 mai 1954) surve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fin-de-la-guerre-d-indochine/#i_85710

FOURCADE MARIE-MADELEINE (1909-1989)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 483 mots

Née le 8 novembre 1909 à Marseille, Marie-Madeleine Bridou fut élevée dans des institutions religieuses. En 1937, elle était secrétaire générale d'un groupe de publications dirigées par le commandant Georges Loustanau-Lacau. C'est de ce saint-cyrien qu'elle recueillit la charge du réseau Alliance dont elle fit, au service de l'Intelligence Service britannique, l'Arche de Noé, forte de trois mille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-madeleine-fourcade/#i_85710

FRACHON BENOÎT (1893-1975)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 539 mots

Né dans une petite commune proche de Saint-Étienne, Benoît Frachon est issu d'une famille de mineurs. Militant ouvrier dès 1909, il participe à la grève des métallurgistes pour la reconnaissance du droit syndical en 1910. À cette époque il adhère au syndicalisme révolutionnaire et participe aux activités d'un petit groupe anarchiste. La déclaration de guerre le mobilise dans une usine d'armement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benoit-frachon/#i_85710

FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  La Révolution contre la République (1880-1944) »  : […] En dépit de ses inflexions « radicales », la République définitivement installée dans les années 1880 apparut ambiguë. Tout d'abord, le suffrage universel dont elle assurait une pratique honnête était strictement masculin. À partir de la fin du xix e  siècle, s'inspirant d'exemples révolutionnaires, tel le souvenir d'Olympe de Gouges, tout un mou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-le-temps-des-revolutions/#i_85710

FRANCE (Histoire et institutions) - La France d'aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 6 682 mots
  •  • 7 médias

La France libérée en 1945 est un pays en ruine, usé par une décennie de crise économique puis cinq années d'occupation. Or, durant la seconde moitié du xx e  siècle, elle va connaître une spectaculaire mutation de ses structures économiques, sociales, politiques, culturelles, entraînant des transformations de l'existence quotidienne des Français c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-la-france-d-aujourd-hui/#i_85710

FRANCE (Histoire et institutions) - Le droit français

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HALPÉRIN
  •  • 7 137 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Évolutions heurtées entre 1880 et 1945 »  : […] La III e  République procède dans sa première période, avant 1914, à une mise en harmonie du droit français avec les valeurs républicaines de liberté, d'égalité et de laïcité. Le texte très succinct des lois constitutionnelles de 1875 – consolidé par un amendement de 1884 auquel nous devons, jusque dans notre droit actuel, l'idée que la forme républicaine de l'État n'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-le-droit-francais/#i_85710

FRANCE CAMPAGNE DE (1940)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 587 mots
  •  • 8 médias

Le 10 mai 1940, la guerre éclair succède à la drôle de guerre qui dure alors depuis le 2 septembre 1939. La neutralité belge pose un problème délicat à l'état-major allié. Le plan d'origine de Gamelin préconise une bataille défensive sur une ligne fortifiée en France ; l'entrée des forces alliées en Belgique n'aurait lieu que pour répondre à un appel belge. Ce plan conjugue une défensive prudent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/campagne-de-france-1940/#i_85710

FRANC FRANÇAIS

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 9 668 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le franc flexible »  : […] La France n'en vient à l'indispensable dévaluation qu'en 1936, à l'avènement du gouvernement de Front populaire. La reflation est enfin à l'ordre du jour. Elle intervient malheureusement trop tard, car la conjoncture est déjà à la hausse et la mise en œuvre des mesures sociales est mal financée. Dans un climat de panique financière et d'exode des capitaux, pire qu'en 1924, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franc-francais/#i_85710

FRANÇOIS-PONCET ANDRÉ (1887-1978)

  • Écrit par 
  • Armand BÉRARD
  •  • 1 110 mots
  •  • 1 média

La personnalité d'André François-Poncet, germaniste, journaliste, député, ambassadeur, académicien, est tout aussi marquante que le caractère dramatique des événements auxquels il fut mêlé. Jeune lycéen, il avait été envoyé par son père magistrat étudier outre-Rhin. Normalien, il avait passé brillamment l'agrégation d'allemand. Journaliste, il fut le fondateur du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-francois-poncet/#i_85710

FRENAY HENRI (1905-1988)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 597 mots

« Patriote ardent, au courage exceptionnel, a, dès la première heure, mis son activité totale au service de la Résistance française. Toujours à la pointe du combat, s'est attaché à forger les armes de la délivrance en créant, malgré les pires dangers, une organisation de propagande et de lutte contre l'ennemi, qui a acquis des titres impérissables à la reconnaissance de la Nation. » Cette citation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-frenay/#i_85710

FREY ROGER (1913-1997)

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 669 mots

De père alsacien et de mère normande, Roger Frey est né le 11 juin 1913 à Nouméa. Ce caldoche fera d'ailleurs ses débuts professionnels en Nouvelle-Calédonie, où il dirige les affaires familiales. Comme pour tant d'autres gaullistes, la guerre – et la Résistance – marquera un tournant dans sa vie. Il s'engage dès 1940 dans le bataillon des Forces françaises libres du Pacifique, se retrouve chargé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-frey/#i_85710

F.T.P. (Francs-tireurs et partisans)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 236 mots
  •  • 1 média

Organisation armée de résistance à l'occupation allemande de la France, durant la Seconde Guerre mondiale, les F.T.P., ou Francs-tireurs et partisans , avaient été créés par le Front national, lui-même mouvement de résistance en zone nord à partir de juin 1941 et qui était dominé par le Parti communiste. Ces maquisards conservèrent jusqu'à la fin de la guerre une indépendance de fait, même lorsque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francs-tireurs-et-partisans/#i_85710

GALLEY ROBERT (1921-2012)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 660 mots
  •  • 1 média

Treize années de charges ministérielles, un fauteuil de maire occupé durant vingt-trois ans à Troyes, des mandats de parlementaire dans l'Aube pendant trente-quatre ans font de Robert Galley un homme politique marquant de la V e  République. Mais ce Français libre, nommé Compagnon de la Libération à vingt-quatre ans en 1945, a été aussi ingénieur et son rôle dans le dével […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-galley/#i_85710

GAMBIEZ FERNAND (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 791 mots

Né à Lille le 27 février 1903, petit-fils d'un mineur du Borinage, fils d'un officier sorti du rang, homme de la frontière, Fernand Gambiez est soldat comme son père. Saint-cyrien, il mène d'abord une carrière classique : officier de légion pendant cinq ans au Maroc, stagiaire à l'École supérieure de guerre en 1935, capitaine commandant de compagnie en mai-juin 1940. Refusant de s'avouer vaincu, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-gambiez/#i_85710

GAMELIN MAURICE (1872-1958)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 461 mots
  •  • 2 médias

Né dans une famille d'officiers, et sorti major de Saint-Cyr en 1893, Gamelin fait partie de l'état-major de Joffre. C'est lui qui rédige, sinon le fameux ordre du jour de la Marne, du moins les instructions qui aboutissent à la grande victoire du 8 septembre 1914 ; c'est encore lui qui commande la 2 e  brigade de chasseurs à pied à la bataille de la Somme (1916) puis la 8 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-gamelin/#i_85710

GAUCHE EN FRANCE DANS L'ENTRE-DEUX-GUERRES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 521 mots

Décembre 1920 Réunie en congrès à Tours, la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) se scinde en deux partis. Majoritaires, les partisans de l'adhésion à la III e  Internationale créent la Section française de l'Internationale communiste (rebaptisée Parti communiste, PC, en 1921), tandis que la minorité menée par Léon Blum demeure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gauche-en-france-dans-l-entre-deux-guerres-reperes-chronologiques/#i_85710

GAULLE CHARLES DE (1890-1970)

  • Écrit par 
  • Jean LACOUTURE
  •  • 7 636 mots
  •  • 18 médias

L'empreinte qu'il aura laissée sur l'histoire de son temps, le caractère à la fois tragique et décisif de ses interventions dans la vie du pays, l'originalité exubérante de son personnage, l'ampleur de ses vues, les talents d'orateur, d'artiste et d'écrivain qu'il aura déployés pour les faire prévaloir, font sans doute de Charles de Gaulle le Français capital du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-gaulle/#i_85710

GAULLISME

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 5 643 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le gaullisme de guerre »  : […] Le gaullisme naît à l'histoire le 18 juin 1940 comme un réflexe patriotique de refus de l'armistice négocié par le maréchal Pétain, qui signifie l'acceptation de la défaite de la France, puis de l'asservissement que représenteront l'Occupation et la collaboration. À ce stade, le gaullisme est d'abord volonté de remettre la France dans la guerre et, pour ce faire, de combattre l'Allemagne et ses al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaullisme/#i_85710

GENÈVE CONFÉRENCE DE (1954)

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 442 mots
  •  • 2 médias

La conférence de Genève réunit du 26 avril au 21 juillet 1954 les représentants des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l'U.R.S.S., de la France, de la république populaire de Chine (dont ce fut l'entrée sur la scène diplomatique), des deux Corées, du Laos, du Cambodge, du Vietnam et du Viêt-minh. La conférence s'occupa d'abord de la Corée, puis essentiellement de l'Indochine. Sur la Corée l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-geneve/#i_85710

GESTAPO (Geheime Staatspolizei)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 482 mots

Police secrète de l'État nazi, contraction du mot allemand Geheime Staatspolizei. Ce nom générique de Gestapo a été utilisé par les Français occupés pour désigner à tort des organismes aussi différents que l'Abwehr (service de contre-espionnage de l'armée allemande, dirigé par l'amiral Canaris) ; la Kriminalpolizei, ou Kripo (police criminelle) ; le Sicherheitsdienst ou SD (Service de renseignemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestapo/#i_85710

GIRAUD ANDRÉ (1925-1997)

  • Écrit par 
  • Dominique GANIAGE
  •  • 753 mots

Né le 3 avril 1925 à Bordeaux dans une famille d'enseignants, André Giraud intègre l'École polytechnique en 1944. Il en sort major, ingénieur du corps des mines, non sans être passé par l'École nationale supérieure du pétrole et des moteurs. Sa carrière sera placée sous le signe de l'énergie. Entré en 1949 au ministère de l'Industrie, il entame en 1951 une longue période d'activité à l'Institut fr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-giraud/#i_85710

GIRAUD HENRI (1879-1949)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 605 mots
  •  • 1 média

Brillant officier d'infanterie pendant la Première Guerre mondiale, Henri Giraud participe ensuite à la guerre du Rif, puis devient professeur à l'École de guerre (1927-1929). Général en 1930, il retourne au Maroc. En 1936, il est gouverneur militaire de Metz et, en 1939, il commande la VII e  armée. Le 15 mai 1940, il est nommé à la tête de la IX e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-giraud/#i_85710

GOUIN FÉLIX (1884-1977)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RIOUX
  •  • 1 033 mots

Né à Peypin (Bouches-du-Rhône), fils d'instituteur, Félix Gouin, après des études au lycée de Marseille et à la faculté de droit d'Aix, s'inscrit au barreau de Marseille en 1907 et y fait toute sa carrière d'avocat, plaidant pour les syndicats ouvriers avant de mêler le civil et les procès d'affaires. Dès 1902, il est militant socialiste et s'impose parmi les nouveaux dirigeants de la fédération d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-gouin/#i_85710

GRENIER FERNAND (1901-1992)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 710 mots

Né à Tourcoing le 9 juillet 1901, Fernand Grenier est le fils d'un ouvrier métallurgiste mort pour la France en 1917. Ouvrier boulanger, il témoigne de son antimilitarisme lors de l'occupation de la Ruhr. Dès 1924, il suit les cours de l'école centrale du parti, aux côtés de Jacques Duclos. À la mairie d'Halluin avant guerre, comme député de Saint-Denis de 1937 à 1939 et de 1945 à 1968, il ne s'éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-grenier/#i_85710

GUERRE D'ALGÉRIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 216 mots

1 er novembre 1954 Déclenchement de l'insurrection armée par le F.L.N. nouvellement créé. 12 mars 1956 L'Assemblée nationale vote la loi sur les « pouvoirs spéciaux » pour l'Algérie. 20 août 1956 Congrès de la Soummam où le F.L.N. définit sa stratégie. 7 janvier 1957 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie-reperes-chronologiques/#i_85710

GUERRE D'ALGÉRIE, en bref

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

Le 1 er novembre 1954, les différentes tendances du nationalisme algérien, unifiées dans le nouveau Front de libération nationale (F.L.N.), déclenchent une insurrection armée contre la France, métropole de l'Algérie depuis 1830. La révolte prend vite de l'ampleur et, de janvier à septembre 1957, la « bataille d'Alger » sème la panique parmi les colons. Le 13 mai 1958, ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-d-algerie-en-bref/#i_85710

GUERRE ÉCLAIR, all. BLITZKRIEG

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 315 mots
  •  • 1 média

Le vendredi 10 mai 1940 au lever du jour, quatre-vingts divisions allemandes déferlent sur la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg . Des parachutistes s'emparent des points stratégiques tandis que l'aviation pilonne les Pays-Bas qui capitulent le 13 mai. Léopold III de Belgique tente de rassembler ses troupes endormies dans la neutralité. Les généraux Gamelin et Georges font manœuvrer les troupes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-eclair-blitzkrieg/#i_85710

GUERRE FROIDE

  • Écrit par 
  • André FONTAINE
  •  • 10 892 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « Victoire communiste en Chine »  : […] Personne à l'époque n'aurait osé prophétiser que le statu quo en Europe ne serait pratiquement pas modifié pendant quarante ans. Très vite, cependant, il devient évident que le théâtre principal de la guerre froide s'est transporté en Asie. C'est qu'un événement de première importance vient de s'y produire : la prise du pouvoir par les communistes en Chine au terme d'une guerre civile de plus de v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-froide/#i_85710

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 555 mots
  •  • 103 médias

Dans le chapitre « La « drôle de guerre » »  : […] À l'ouest, l'armée française a lancé une timide offensive dans la forêt de la Warndt, et conquis quelques centaines de kilomètres carrés. Mais les quatre divisions britanniques n'ont pris position en France que le 3 octobre. Certes, la France et le Royaume-Uni ont rejeté, le 6 octobre, les propositions de paix de Hitler qui reconnaissaient le fait accompli en Pologne. Le 16 octobre 1939, une contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-seconde/#i_85710

GUINGOUIN GEORGES (1913-2005)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 700 mots

« Extraordinaire entraîneur d'hommes que son exemple galvanise », « une des plus belles figures de la Résistance », ces mots de la citation le nommant chevalier de la Légion d'honneur, le 7 juillet 1945, puis sa désignation de Compagnon de la Libération par décret du 19 octobre 1945 ont témoigné du rayonnement de Georges Guingouin, « premier maquisard de France » dès 1941 et condamné par contumac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-guingouin/#i_85710

HAMON LÉO (1908-1993)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 629 mots
  •  • 1 média

Né à Paris, Léo Hamon, né Léo Goldenberg est fils d'un médecin marxiste émigré de Russie ; avocat à vingt-deux ans et secrétaire de la conférence du stage des avocats à la Cour de cassation et au Conseil d'État, il est docteur en droit en 1932. S'il éprouve « la vénération du droit public », ce spécialiste de droit administratif prend aussi plaisir à défendre la Fédération générale des fonctionnai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-hamon/#i_85710

HARKIS

  • Écrit par 
  • Philippe DENOIX
  •  • 1 153 mots

Le terme harkis , tiré de l'arabe harka (mouvement), s'applique aux soldats de certaines unités supplétives autochtones d'Algérie engagées avec l'armée française contre la rébellion indépendantiste, de 1954 à 1962. Cette appellation s'est étendue abusivement à tout autochtone ayant pris le parti de la France durant la guerre d'Algérie, qu'il soit civil ou armé, ainsi qu'à sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harkis/#i_85710

HERRIOT ÉDOUARD (1872-1957)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 809 mots

Homme politique français, figure de la III e  République, puis de la IV e . Démocratie parlementaire, liberté de la presse et de réunion, liberté syndicale à ses débuts, libéralisme économique, liberté de pensée et laïcité : ces principes, qu'il défendit toute sa vie, résument le credo politique d'une autre époque. Né à Troyes (Aube) le 5 juillet 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-herriot/#i_85710

HISTOIRE DE LA CARTE NATIONALE D'IDENTITÉ (P. Piazza)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BUSSIÈRE
  •  • 1 042 mots

Histoire de la carte nationale d'identité (Odile Jacob, 2004) entraîne le lecteur dans le dédale des décisions et des retournements dont elle a été l'objet en France pendant plus d'un siècle. Même si la carte nationale d'identité est intimement liée à l'État, son avènement n'est pas l'expression d'une toute-puissance de celui-ci, qui se déploierait san […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-carte-nationale-d-identite-p-piazza/#i_85710

INDÉPENDANCE DE L'AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 183 mots
  •  • 2 médias

Membres depuis 1946 de l'Union française, nouvelle appellation de l'empire créée par une IV e  République initialement résolue à conserver ses possessions d'outre-mer, les colonies françaises d'Afrique noire acquièrent leur indépendance de manière pacifique. Le processus commence avec la loi-cadre Defferre de juin 1956 qui les dote d'une autonomie interne, se poursuit avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-de-l-afrique-noire-francaise/#i_85710

INDÉPENDANCE DE L'AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 496 mots

30 janvier-8 février 1944 Inaugurée par le général de Gaulle, la conférence de Brazzaville exclut la possibilité de toute autonomie ou indépendance des colonies françaises, mais prévoit de leur conférer le droit d'élire des représentants dans les assemblées nationales. 13 octobre 1946 Approuvée par référendum, la Constitution de la IV […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-de-l-afrique-noire-francaise-reperes-chronologiques/#i_85710

INSOUMISSION

  • Écrit par 
  • Pierre SPITZ
  •  • 610 mots

Les articles 122 à 131 du Code du service national français déterminent les conditions dans lesquelles un « assujetti au service national » peut être déclaré en état d'insoumission. Cependant, dans le langage courant, la notion d'insoumission est souvent confondue avec celle d'objection de conscience ou de désertion. L'objection de conscience est un refus préalable de se soumettre à l'assujettisse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insoumission/#i_85710

IZARD GEORGES (1903-1973)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 652 mots

Né à Abeilhan (Hérault), Georges Izard, ses études de droit terminées, s'inscrit au barreau de Paris en 1932. À cette époque, il fonde, avec Emmanuel Mounier, la revue Esprit , dont il assure la rédaction en chef. Trois ans auparavant, il avait épousé Catherine Daniélou, sœur de celui qui allait devenir le cardinal Jean Daniélou, fille de Charles Daniélou, ancien ministre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-izard/#i_85710

JEANNENEY JEAN-MARCEL (1910-2010)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 825 mots

S'il fut, comme son père, ministre du général de Gaulle puis son premier ambassadeur dans l'Algérie indépendante, Jean-Marcel Jeanneney a été surtout un économiste. Agrégé de sciences économiques en 1936, professeur à la faculté de droit de Grenoble à vingt-sept ans, il en fut le doyen de 1947 à 1951 avant d'être professeur d'économie politique à Paris dès 1952. À la Fondation nationale des scien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marcel-jeanneney/#i_85710

JOUFFA YVES (1920-1999)

  • Écrit par 
  • Madeleine REBÉRIOUX
  •  • 1 011 mots

La vie et la carrière d'Yves Jouffa sont marquées par ses origines juives et laïques, par les compétences juridiques qu'il a tôt acquises et par la constance d'un militantisme de gauche, longtemps « dissident » par rapport aux grands partis, qui le porta, de 1984 à 1991, à la présidence de la Ligue française pour la défense des droits de l'homme et du citoyen. Yves Jouffa est né à Paris le 20 janv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-jouffa/#i_85710

JOXE LOUIS (1901-1991)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 971 mots

Mort à Paris, le 6 avril 1991, Louis Joxe a pendant quarante-sept ans exercé les plus hautes fonctions et mandats de la République, tour à tour conseiller d'État, ambassadeur de France, ministre d'État, membre du Conseil constitutionnel. Issu de quatre générations de professeurs, Louis Joxe naît à Bourg-la-Reine, le 16 septembre 1901. Agrégé d'histoire et de géographie, il enseigne brièvement à M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-joxe/#i_85710

JUIN ALPHONSE (1888-1967) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 677 mots
  •  • 1 média

Né en Algérie dans une famille modeste (il se plaisait à rappeler qu'il était fils de gendarme), sorti major de Saint-Cyr en 1912 dans la promotion du général de Gaulle, Alphonse Juin se bat au Maroc jusqu'en 1914 puis sur le front français avec les tabors marocains. Il y est cinq fois cité et y perd définitivement l'usage de son bras droit. Aide de camp du général Lyautey, il passe par l'École de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphonse-juin/#i_85710

KŒNIG PIERRE (1898-1970)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 454 mots
  •  • 2 médias

D'origine alsacienne, le futur général s'engage à dix-sept ans dans l'infanterie et termine la Première Guerre mondiale comme officier avec trois citations. Passé dans les chasseurs alpins, Pierre Kœnig sert en Silésie, dans les Alpes et en Rhénanie. En 1930, il est affecté à la Légion étrangère et prend part à la pacification du Maroc. En 1940, le commandant Kœnig s'embarque avec la 13 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-koenig/#i_85710

KRASUCKI HENRI (1924-2003)

  • Écrit par 
  • Dominique ANDOLFATTO
  •  • 835 mots

Syndicaliste français, Henoch Krasucki est né le 2 septembre 1924, à Wolomin, près de Varsovie. Il a deux ans lorsque ses parents, juifs et communistes, émigrent à Paris, où il prendra le prénom d'Henri. Son père, Isaac Krasucki, tient un atelier de tricot dans le quartier de Belleville, qui compte alors une importante communauté yiddish. Il est également syndicaliste à la C.G.T.U., la fraction de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-krasucki/#i_85710

LABORDE JEAN DE (1878-1977)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 654 mots

Amiral français, responsable du sabordage de la force navale de haute mer à Toulon, le 27 novembre 1942. Le comte Jean de Laborde, né le 29 novembre 1878 à Chantilly, fut le premier chef de l'aviation maritime. Préfet maritime de Bizerte de 1932 à 1936, il est vice-amiral commandant en chef pour l'Atlantique en 1940 avant d'être nommé à Toulon à la tête de la flotte qui subsiste après l'affront […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-laborde/#i_85710

LABORIE PIERRE (1936-2017)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 1 025 mots

L’œuvre de l’historien Pierre Laborie est fondamentale pour comprendre les attitudes des Français entre 1940 et 1944 et, plus encore, pour interpréter les représentations qui en ont été données depuis la Libération. Pierre Laborie est né le 4 janvier 1936 à Bagnac-sur-Célé (Lot), dans une région marquée par la politique de terreur menée par l’armée allemande contre les résistants en 1944. C’est d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-laborie/#i_85710

LAMOUR PHILIPPE (1903-1992)

  • Écrit par 
  • Jacques PELISSIER
  •  • 899 mots

Philippe Lamour naît le 12 février 1903 à Landrecies, dans le Nord, d'un père agriculteur et artisan brasseur. Après de brillantes études de droit, à Paris, il participe très jeune aux mouvements d'idées qui foisonnent dans les domaines des lettres, de la musique, du cinéma, de l'architecture. En 1930, il fonde avec Jeanne Walter (dont il épousera la fille Geneviève) la revue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-lamour/#i_85710

LANGEVIN-WALLON PLAN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 478 mots

Élaboré en 1946 et en 1947 par une commission ministérielle présidée par Paul Langevin, puis, après la mort de ce dernier, par Henri Wallon, le plan Langevin-Wallon, bien que n'ayant jamais été appliqué en tant que tel, reste, en France, depuis la Libération, l'un des textes de référence essentiels en matière d'éducation. Divisé en huit parties (introduction théorique ; structures et organisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-langevin-wallon/#i_85710

LANIEL JOSEPH (1889-1975)

  • Écrit par 
  • Raymond MORINEAU
  •  • 772 mots

Né à Vimoutiers dans l'Orne en 1889, Joseph Laniel appartenait à une famille prospère d'industriels et de politiciens normands entreprenants et laborieux, dont des représentants siégèrent au Palais-Bourbon de 1896 à 1958. Son père était propriétaire de la Manufacture de toiles de Vimoutiers et Lisieux. Dès 1910, Joseph Laniel prend la direction des affaires familiales. Il se distingue durant la Pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-laniel/#i_85710

LAROQUE PIERRE (1907-1997)

  • Écrit par 
  • Suzanne GRÉVISSE
  •  • 879 mots

Par tradition familiale et par sa formation, Pierre Laroque était d'abord un juriste. Entré en 1930 au Conseil d'État, il y a fait la plus grande partie de sa carrière. Il en a été un membre éminent, apportant une importante contribution à l'évolution du droit public et suscitant, par la puissance de son intelligence, par sa rigueur morale et son indépendance, l'admiration et le respect de tous. M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-laroque/#i_85710

LECLERC PHILIPPE DE HAUTECLOCQUE dit (1902-1947) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 694 mots
  •  • 2 médias

Général français élevé à la dignité de maréchal à titre posthume en 1952. Ancien élève de Saint-Cyr et de Saumur, Philippe de Hauteclocque est reçu premier à l'École de guerre. Lieutenant de cavalerie au Maroc avant 1940, il a déjà fait preuve des qualités qui en feront un des meilleurs chefs militaires de la Seconde Guerre mondiale : entraîneur d'hommes, capable d'imagination et de décision dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leclerc/#i_85710

LECŒUR AUGUSTE (1911-1992)

  • Écrit par 
  • Annie KRIEGEL
  •  • 1 032 mots

Né le 4 septembre 1911 à Lille, Auguste Lecœur était à sa mort l'un des derniers, en Occident, à s'être trouvé au cœur du mouvement communiste, français et international, dans ses plus grandes années, de la seconde moitié des années 1930 à la première moitié des années 1950. Archétype du militant bolchevique de l'époque stalinienne, il avait pleinement réalisé en lui la rencontre et la fusion de d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-lecoeur/#i_85710

LEJEUNE MAX (1909-1995)

  • Écrit par 
  • Éric HINTERMANN
  •  • 846 mots

L'histoire de Max Lejeune se confond avec celle de trois Républiques. Né sous la III e , le 19 février 1909 à Flesselles, dans la Somme, de parents instituteurs, il s'engage très jeune dans les combats de la gauche sous la bannière d'un socialiste révolutionnaire, Marceau Pivert, tout en faisant sa scolarité au lycée d'Amiens, puis ses études en faculté à Paris. Licencié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-lejeune/#i_85710

LÉVY JEAN-PIERRE (1911-1996)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 724 mots

« Jean Moulin n'a nul besoin d'une gloire usurpée : ce n'est pas lui qui a fondé Combat , Libération , Franc-Tireur  : c'est Frenay, d'Astier, Jean-Pierre Lévy. » Ces mots d'André Malraux donnent à Jean-Pierre Lévy, mort à Paris le 15 décembre 1996, sa juste place dans l'histoire de la Résistance française. Il fut le créateur d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-levy/#i_85710

LIBÉRATION, France (1944-1946)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 3 903 mots
  •  • 4 médias

La libération de la France intervient après quatre années d'occupation. Elle se déroule selon un scénario qui était certainement espéré, mais qui n'était pas le mieux assuré. Les Alliés et les résistants prévoyaient une bataille prolongée. La Résistance était atomisée et ses principales composantes se disputaient de plus en plus vivement sa direction. Le risque de chaos était grand. Or l'essentie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberation-france/#i_85710

LOGEMENT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Susanna MAGRI
  •  • 4 032 mots

Dans le chapitre « L'essor d'une politique nationale du logement social »  : […] Ces programmes furent mis en œuvre après la Seconde Guerre mondiale. C'est alors que se réalisa la politique nationale du logement dont les lignes avaient été dessinées dans les années 1920 : relance de la construction par l'effort financier de l'État et développement de l'accession à la propriété comme condition de l'essor de la promotion immobilière privée – l'équilibre du marché ainsi retrouvé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logement-social/#i_85710

LUMIÈRES

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 7 857 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la tolérance à la défense des droits de l'homme »  : […] Cette division des Lumières entre un centre-gauche modéré et une extrême gauche révolutionnaire s'illustre dans les débats sur les Lumières qui agitent le milieu marxiste à la fin du xix e  siècle. Si la tentation est grande d'établir une filiation légitimatrice de la contestation, des millénaristes aux socialistes guesdistes, des résistances se m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumieres/#i_85710

MANDEL GEORGES (1885-1944)

  • Écrit par 
  • Cécile MÉADEL
  •  • 1 006 mots

Plus que par sa pensée ou ses fonctions politiques, Georges Mandel marque l'entre-deux-guerres par sa personnalité : brillant, lucide, influent, courageux, énergique, combatif, paradoxal, orgueilleux... il n'obtint jamais les postes auxquels ses qualités et sa réputation auraient pourtant dû le conduire. Il conserve encore une notoriété sans rapport avec sa carrière. Issu d'une modeste famille jui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-mandel/#i_85710

MARCHAIS GEORGES (1920-1997)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 719 mots
  •  • 1 média

Né à La Hoguette (Calvados) de père mineur, Georges Marchais entre à vingt ans comme mécanicien ajusteur à la Société nationale de construction aéronautique du Centre. Au cours de l'Occupation, il part travailler en Allemagne ; cette période de sa vie donnera lieu, après son accession à la tête du P.C.F., a une importante polémique qui se poursuivra devant les tribunaux. Dans un premier temps, Geo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-marchais/#i_85710

MARIE ANDRÉ (1897-1974)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 599 mots

Né à Honfleur (Calvados), André Marie est fils et petit-fils d'instituteurs. Après des études de droit, il s'inscrit au barreau de Rouen et commence une double carrière d'avocat et d'écrivain (il écrit plusieurs livrets d'opéras-comiques ainsi que des pièces de théâtre) avant d'adhérer au Parti radical-socialiste, dont il devient un des membres les plus fidèles et les plus représentatifs. Élu con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-marie/#i_85710

MARJOLIN ROBERT (1911-1986)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 085 mots

À l'époque du Front populaire, Robert Marjolin se définit « à la fois comme socialiste et libéral ». Il explique : « Le socialisme me paraissait essentiel parce que nous vivions dans une société inégalitaire qui ne comportait ni salaire minimal, ni sécurité sociale, ni éducation gratuite. Et j'étais libéral parce que, au fond, j'avais vu les États-Unis, et j'étais convaincu qu'il n'y avait qu'un s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-marjolin/#i_85710

MASSU JACQUES (1908-2002)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 820 mots

« Massu, le grognard du gaullisme » : Le Figaro , en annonçant sous ce titre la disparition du général Massu survenue le 26 octobre 2002, donnait un reflet exact des rapports de ce compagnon de la Libération avec Charles de Gaulle, qu'il avait rallié dès 1940, qu'il avait contribué à ramener au pouvoir en mai 1958 avant de « déblatérer » contre lui à cause de l'autodéterminat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-massu/#i_85710

MAYER DANIEL (1909-1996)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 985 mots

Militant des droits de l'homme et du socialisme, mort à Orsay le 29 décembre 1996, Daniel Mayer était né à Paris le 29 avril 1909. Fils d'un représentant et d'une institutrice, il travailla dès quatorze ans, après avoir obtenu son certificat d'études primaires. Adhérent à la Ligue des droits de l'homme et au Parti socialiste S.F.I.O. dès 1927, par révolte contre l'exécution aux États-Unis des ana […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-mayer/#i_85710

MEDEF (Mouvement des entreprises de France), ex-C.N.P.F.

  • Écrit par 
  • Olivier MÉRIAUX
  •  • 2 230 mots

Dans le chapitre « La difficile émergence d'une confédération patronale »  : […] Si les équilibres internes constituent une dimension essentielle pour analyser le syndicalisme patronal, c'est qu'ils exercent une influence majeure sur les stratégies de l'organisation vis-à-vis de son environnement politique ou social. C'est là un élément de continuité majeure entre le Medef, le « vieux » C.N.P.F. et tous leurs prédécesseurs dans l'histoire. Dès l'origine en effet, la distributi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medef/#i_85710

MENDÈS FRANCE PIERRE (1907-1982)

  • Écrit par 
  • Maurice DUVERGER, 
  • Emile SCOTTO-LAVINA
  •  • 4 628 mots
  •  • 2 médias

« Je n'aime pas ce vocabulaire », disait Pierre Mendès France quand on parlait de mendésisme (lettre publiée in Mendès France , de Jean Lacouture, p. 535). Il n'y a pas de système Mendès France. Il y a un homme Mendès France, qui a marqué l'histoire par son caractère plus que par ses idées. Il a été la conscience de toute une génération. Il a incarné la vertu, au sens romai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-mendes-france/#i_85710

MERS EL-KÉBIR (1940)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 289 mots

Aux yeux des Anglais, l'effondrement de la France et les négociations d'armistice rendent nécessaire la concentration de toutes les forces capables encore de se battre pour la défense de leur île. La flotte française devient ainsi un important enjeu. Le gouvernement français pourra-t-il la soustraire longtemps aux convoitises du vainqueur ? Le 1 er  juillet, le gouvernemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mers-el-kebir/#i_85710

MESSMER PIERRE (1916-2007)

  • Écrit par 
  • Jean JOANA
  •  • 783 mots

Pierre Messmer est né le 20 mars 1916 d'un père industriel. Son engagement dans les Forces françaises libres, sa carrière de haut fonctionnaire colonial, puis ses responsabilités ministérielles, dès les premières années de la V e  République, ont progressivement fait de lui une des figures historiques du gaullisme, jusqu'à sa mort, le 29 août 2007. Breveté de l'École natio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-messmer/#i_85710

MICHELIN ALFRED (1883-1975)

  • Écrit par 
  • Pierre LIMAGNE
  •  • 775 mots

Lorrain de cœur et de tempérament, Alfred Michelin, né à Wassu (Haute-Marne), a passé une bonne partie de sa jeunesse dans le sud-ouest de la France, où son père, qui appartenait à la fonction publique, avait été muté. Après ses études secondaires au lycée de Bordeaux, il entame ses études universitaires dans cette ville, et les poursuit à Paris, notamment à la Sorbonne. Licencié ès lettres, lice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-michelin/#i_85710

MOCH JULES (1893-1985)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 1 380 mots

Grande figure du socialisme français du xx e siècle, Jules Moch adhéra en octobre 1924 à la S.F.I.O. de Léon Blum, dont il épousa l'essentiel des idées, pour démissionner, le 31 décembre 1974, du Parti socialiste de François Mitterrand, dont il contestait la politique d'union de la gauche. Pendant près de cinquante ans, il occupa au sein de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-moch/#i_85710

MOLLET GUY (1905-1975)

  • Écrit par 
  • Gérard PONTHIEU
  •  • 344 mots

Né à Flers (Orne) dans une famille modeste, pupille de la nation, Guy Mollet fait ses études comme boursier à la faculté des lettres de Lille. De 1936 à 1944, il mène de front ses activités de professeur d'anglais à Arras, de secrétaire général de la Fédération de l'enseignement puis de résistant, notamment en tant que responsable de l'organisation civile et militaire pour le Pas-de-Calais (1942-1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-mollet/#i_85710

MONDE LE

  • Écrit par 
  • Pierre Albin MARTEL
  • , Universalis
  •  • 1 548 mots

Seul journal quotidien français qui bénéficie d'une audience internationale, Le Monde est aussi un cas unique dans la presse nationale de l'immédiat après-guerre. Né en 1944, il n'est pas « issu de la Résistance », comme beaucoup d'autres, mais du vœu du général de Gaulle et de ministres (surtout démocrates-chrétiens) du Gouvernement provisoire de la République française, dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-monde/#i_85710

MONNERVILLE GASTON (1897-1991)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 766 mots

Un mot, un seul mot — « forfaiture » — peut-il résumer un homme ? Un homme sans doute non, mais à coup sûr un destin. Le jour où Gaston Monnerville monte à la tribune du congrès radical à Vichy pour s'opposer au projet de référendum du général de Gaulle qui instaurera l'élection du président de la République au suffrage universel, il fait plus que prononcer un discours. Ce refus intransigeant est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-monnerville/#i_85710

MONNET JEAN (1888-1979)

  • Écrit par 
  • Pierre GERBET
  •  • 2 041 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une méthode d’action »  : […] Il n'était ni un intellectuel, ni un technocrate, ni un politicien, mais avant tout un homme d'action qui réfléchissait sur son action et avait très tôt élaboré une « méthode ». Durant la Première Guerre mondiale, membre de la mission commerciale française de Londres, il avait été frappé par l'incohérence de la politique des Alliés dans le domaine du ravitaillement. Il suggéra la mise en commun d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-monnet/#i_85710

MONTOIRE (1940)

  • Écrit par 
  • Guy ROSSI-LANDI
  •  • 561 mots
  •  • 1 média

Petit bourg du Loir-et-Cher, près de Vendôme, où le maréchal Pétain a rencontré Hitler le 24 octobre 1940. C'est au cours de cet entretien, le seul qu'ils aient jamais eu, que les deux chefs d'État ont envisagé une collaboration entre leurs pays. Aussi, pour les adversaires du régime de Vichy, Montoire est-il synonyme de trahison, tandis que les partisans de Pétain affirment que c'est, peu de temp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montoire/#i_85710

MOORE FRED (1920-2017)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 783 mots

Toujours Français l ibre  : par le titre de ses mémoires publiés deux ans après la fin de ses fonctions de dernier chancelier de l'ordre de la Libération, Fred Moore réaffirmait sa fidélité à l'engagement de ses vingt ans. Lors de l'hommage national qui lui fut rendu le 22 septembre 2017, six jours après son décès survenu à Paris, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fred-moore/#i_85710

MOULIN JEAN (1899-1943)

  • Écrit par 
  • Daniel CORDIER, 
  • Bénédicte VERGEZ-CHAIGNON
  • , Universalis
  •  • 1 786 mots
  •  • 1 média

Serviteur de la République, préfet et chef de cabinet de plusieurs ministères dans les années 1930, Jean Moulin se convertit à un gaullisme de raison et de circonstance après sa rencontre avec le général en octobre 1941. Il devient le délégué de celui-ci en France, organisant les structures clandestines, renforçant les mouvements, intégrant les partis, donnant ainsi, au sein de la Résistance fran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-moulin/#i_85710

MOUNIN GEORGES (1910-1993)

  • Écrit par 
  • Raymond JEAN
  •  • 732 mots

Georges Mounin a été connu comme militant du Parti communiste – ainsi qu'ami et témoin des poètes – pendant une longue partie de sa vie et comme linguiste éminent – professeur de linguistique générale – pendant la dernière partie de sa carrière. Cet itinéraire original commence le 20 juin 1910 à Vieux-Rouen-sur-Bresle, en Normandie. Là, Louis Leboucher, fils d'un ouvrier verrier, put observer très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-mounin/#i_85710

M.R.P. (Mouvement républicain populaire)

  • Écrit par 
  • René RÉMOND, 
  • Guy ROSSI-LANDI
  •  • 840 mots

On considère généralement que le courant démocrate-chrétien dont le Mouvement républicain populaire (M.R.P.) est issu a des racines politiques qui remontent à Lacordaire, à l'encyclique Rerum novarum du pape Léon XIII (1891) et au Sillon de Marc Sangnier. Plus précisément, Francisque Gay a fondé en 1920 un petit Parti démocrate populaire qui, s'il n'a guère eu de succès sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-republicain-populaire/#i_85710

MUSIQUE SOUS L'OCCUPATION

  • Écrit par 
  • Myriam CHIMÈNES
  •  • 3 738 mots
  •  • 1 média

Dès l’automne 1940, peu après l’installation des Allemands dans la France occupée, les musiciens, comme l’ensemble des artistes, reprennent leurs activités. Les salles de concerts et les studios radiophoniques et d’enregistrement rouvrent leurs portes. En dépit de la défaite et de l’Occupation, de la peur et des privations, les Français continuent à pratiquer la musique en amateur, à assister à d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-sous-l-occupation/#i_85710

NATIONALISATION

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BONICHOT, 
  • Universalis
  •  • 6 936 mots

Dans le chapitre « Motifs »  : […] Les motifs des nationalisations constituent le dernier élément de leur définition. L'idée fondamentale a toujours été de mettre les entreprises nationalisées au service de la collectivité. C'est la raison pour laquelle on a pu écrire que la nationalisation « est vraiment le lieu géométrique du socialisme » (B. Chenot, p. 361). Cependant, cette idée de subordination des ensembles économiques à l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nationalisation/#i_85710

NATIONALITÉ

  • Écrit par 
  • Henri BATIFFOL, 
  • Patricia BUIRETTE, 
  • Jean-Éric MALABRE, 
  • Marthe SIMON-DEPITRE, 
  • Paul TAVERNIER
  • , Universalis
  •  • 10 358 mots

Dans le chapitre « Les ordonnances de la Libération »  : […] Il est vrai qu'en 1945 la question des étrangers se pose en des termes oubliés aujourd'hui : la population étrangère de France a diminué de moitié depuis 1939 (de 3 millions à 1,5 million). Le législateur va ouvrir l'accès du territoire aux étrangers : comme cela avait été le cas après la Première Guerre mondiale, le pays est à reconstruire. Le déficit démographique, « cause profonde de nos malhe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nationalite/#i_85710

NEUWIRTH LUCIEN (1924-2013)

  • Écrit par 
  • François AUDIGIER
  •  • 697 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le gaulliste »  : […] Né le 18 mai 1924 à Saint-Étienne, Lucien Neuwirth fréquente une école de commerce avant d’entrer dans la Résistance au sein du mouvement Franc-Tireur. Arrêté en 1942, il s’enfuit en Espagne et rejoint le Royaume-Uni où il s’engage dans les Forces françaises libres. Ce parachutiste, capitaine de réseau, participe à des missions dangereuses sur les arrières de l’ennemi en Bretagne et en Belgique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-neuwirth/#i_85710

NIGER

  • Écrit par 
  • Mamoudou GAZIBO, 
  • Sadou GAZIBO, 
  • Emmanuel GRÉGOIRE
  • , Universalis
  •  • 7 487 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De l'institutionnalisation de l'État colonial à l'indépendance »  : […] L'heure est désormais à l'organisation militaire et administrative. Dès le 25 juillet 1900, le troisième territoire militaire est créé avec, à sa tête, le lieutenant-colonel Peroz. Entre 1900 et 1906, les Français renforcent leur présence avec la multiplication des postes militaires. Le 1 er  janvier 1905, le territoire militaire nigérien est créé avec Niamey comme siège […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niger/#i_85710

NOËL LÉON (1888-1987)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 143 mots
  •  • 2 médias

Né le 28 mars 1888 à Paris, Léon Noël est le fils d'un conseiller d'État. L'influence paternelle est manifeste : après des études de droit qui le conduiront jusqu'au doctorat, Léon Noël est reçu à son tour au Conseil d'État en 1912, à vingt-quatre ans. Auditeur en 1913, il deviendra maître des requêtes en 1924. Mais déjà le virus politique l'a saisi et il fréquente les cabinets ministériels. De 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-noel/#i_85710

NOGUÈRES HENRI (1916-1990)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 842 mots

Né le 13 novembre 1916, à Bages, dans les Pyrénées-Orientales, que son père, Louis Noguères, également avocat, représenta à la Chambre des députés, Henri Noguères fut fidèle à l'engagement socialiste de sa famille. À vingt ans, il collabora, avec Léon Blum, au journal Le Populaire , dont il fut rédacteur en chef de 1946 à 1949. À la même époque, il fut aussi marqué par les re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-nogueres/#i_85710

O.A.S. (Organisation de l'armée secrète)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 684 mots
  •  • 3 médias

Tout au long des huit années de la guerre d'Algérie, tant du côté algérien que du côté français, et pour les innombrables tendances de chacune des parties, la multitude des sigles est une des particularités du conflit. Au combat armé répond le combat des slogans, des manifestes, des mouvements. C'est sur les trois lettres qui baptisent l'Organisation de l'armée secrète que s'achèvera cette guerre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-de-l-armee-secrete/#i_85710

OBS L', hebdomadaire, anc. NOUVEL OBSERVATEUR LE

  • Écrit par 
  • Christine LETEINTURIER
  •  • 930 mots

L’ Obs est un magazine hebdomadaire qui a connu plusieurs changements de dénomination : il s’appelle L'Observateur politique, économique et littéraire à son lancement en 1950, puis L'Observateur aujourd'hui en 1953 ; devenu France-Observateur en 1954, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-nouvel-observateur-hebdomadaire/#i_85710

OCCUPATION (France)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 6 042 mots
  •  • 11 médias

Les représentations de la France des « années noires » oscillent entre l'image héroïque d'une France martyre et unie et celle, honteuse, d'une France de Vichy et s'accommodant de l'ennemi. Or « la » France, sous l'occupant, n'était pas une, elle était, à des degrés divers, contre la collaboration et aspirait à sa libération. Cette France sert de support à la France de la Résistance et s'est final […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/occupation-france/#i_85710

OCCUPATION (FRANCE) - Mémoires et débats

  • Écrit par 
  • Laurent DOUZOU
  •  • 3 874 mots
  •  • 3 médias

C'est un fait, quelque soixante-dix ans après la Libération, l'histoire de la période de l'Occupation en France a été surabondamment évoquée, étudiée, scrutée sous tous ses aspects. Des ouvrages scientifiques aux souvenirs des acteurs, sans oublier les livres de vulgarisation et les romans (de Joseph Kessel à Patrick Modiano, en passant par Roger Vailland, François Maspero et les pages posthumes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/occupation-france-memoires-et-debats/#i_85710

OCCUPATION ALLEMANDE

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 738 mots
  •  • 4 médias

Les Allemands qui occupèrent les trois quarts de l'Europe, avant et pendant la Seconde Guerre mondiale , se comportèrent de manière très différente selon les cas. C'est ainsi que l'Autriche, les Sudètes, certaines parties de la Pologne, les territoires d'Alsace et de Moselle furent purement et simplement annexés. La Bohême et la Moravie devinrent un protectorat, dirigé par Heydrich, au même titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/occupation-allemande/#i_85710

SPOLIATION DES ŒUVRES D'ART, France (1940-1944)

  • Écrit par 
  • Didier SCHULMANN
  •  • 4 764 mots

Le dossier du destin des œuvres d'art pendant l'Occupation a été rouvert publiquement à la fin de l'année 1995. La publication de l'enquête du journaliste Hector Feliciano Le Musée disparu et la traduction en français de la somme de l'historienne américaine Lynn H. Nicholas Le Pillage de l'Europe ont, d'entrée de jeu, alimenté le débat de nombreuses co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spoliation-des-oeuvres-d-art-france/#i_85710

O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

  • Écrit par 
  • André FONTAINE, 
  • Pierre MELANDRI, 
  • Guillaume PARMENTIER
  • , Universalis
  •  • 16 041 mots
  •  • 11 médias

L' Alliance atlantique est née de l'échec des plans américains pour l'après-guerre. On peut dire qu'elle a été l'instrument privilégié de la politique de rechange que les États-Unis ont dû improviser pour préserver ce qui pouvait l'être du système que l'O.N.U., le F.M.I., la B.I.R.D. et le G.A.T.T. incarnaient et qui, dans leur esprit, aurait dû être étendu au monde entier. L'échec de leur projet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-du-traite-de-l-atlantique-nord/#i_85710

PALEWSKI GASTON (1901-1984)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 921 mots

Salué par Michel Debré, en Sorbonne, le 19 janvier 1984, comme le « premier des gaullistes par l'ancienneté », Gaston Palewski a servi le gaullisme pendant cinquante ans puisque, dès 1934, il avait aidé à la diffusion des idées du colonel de Gaulle sur l'utilisation des divisions blindées, et qu'il a occupé ses dernières années au développement national et international des études gaulliennes. Né […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-palewski/#i_85710

PAPON MAURICE (1910-2007)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 836 mots

Depuis sa condamnation pour complicité de crimes contre l'humanité, Maurice Papon incarne la collaboration de la haute fonction publique avec les persécutions antisémites du III e  Reich. C'est pourquoi, au surlendemain de sa mort survenue le 17 février 2007, le journal Libération put qualifier de « préfet du crime » celui qui fut ensuite préfet de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-papon/#i_85710

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Naissance de la région parisienne »  : […] Le projet d'élargir les limites de Paris est, quant à lui, rapidement abandonné. Mais l'ambition de créer et surtout d'équiper une agglomération, même aux contours fictifs, reste plus que jamais à l'ordre du jour. Le maire de Boulogne-Billancourt, André Morizet, publie ainsi, en 1932, Vers le Grand Paris , tiré à part d'un chapitre de son ouvrage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris/#i_85710

PARIS DE BOLLARDIÈRE JACQUES (1907-1986)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 762 mots

Né le 16 décembre 1907 à Châteaubriant (Loire-Atlantique), sorti de Saint-Cyr en 1930, capitaine à la Légion étrangère lors du débarquement de Norvège en mars 1940, Jacques Paris de Bollardière s'évade de France à son retour et gagne l'Angleterre le 21 juin à bord d'un chalutier. Il rejoint à Londres la 13 e  demi-brigade de la Légion, ralliée au général de Gaulle. Il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-paris-de-bollardiere/#i_85710

PARODI ALEXANDRE (1901-1979)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 987 mots

Haut fonctionnaire, auditeur au Conseil d'État dès 1926, Parodi a occupé la vice-présidence de la Haute Assemblée de 1960 à 1971. Né à Paris, descendant d'un député de 1848, fils de Dominique Parodi, inspecteur général de l'Instruction publique, philosophe et membre de l'Institut, Alexandre Parodi, légiste républicain, est apparu dans toute sa stature aux temps difficiles de l'Occupation. « L'air […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-parodi/#i_85710

PARTI RADICAL, France

  • Écrit par 
  • Jean MENDELSON
  •  • 1 243 mots

L'organisation dite communément Parti radical se nomme en réalité Parti républicain radical et radical-socialiste. À sa naissance, le 21 juin 1901 à Paris, ce parti hérite de la tradition des divers comités radicaux dont le programme avait été exprimé par Gambetta (Belleville, 1869) puis par Clemenceau (Montmartre, 1881) ; plusieurs radicaux avaient déjà été présidents du Conseil (Ferdinand Buisso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-radical-france/#i_85710

PASSY ANDRÉ DEWAVRIN, dit LE COLONEL (1911-1999)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 723 mots

Compagnon de la Libération, il fut l'unique chef des services secrets de la France libre. Né le 9 juin 1911 à Paris, dans une famille d'industriels, André Dewavrin, licencié en droit et polytechnicien, est professeur adjoint de fortification à Saint-Cyr en 1938-1939. Rapatrié de Norvège, cet officier de vingt-neuf ans rallie de Gaulle dès la fin de juin 1940 et devient chef des 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passy/#i_85710

PATRIMOINE CULTUREL ET CONFLITS ARMÉS

  • Écrit par 
  • Julien ANFRUNS
  •  • 3 404 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La Seconde Guerre mondiale et les exactions à grande échelle contre les biens culturels »  : […] Les crimes commis durant la Seconde Guerre mondiale n’ont en rien épargné les biens culturels. Les exemples à citer seraient trop nombreux ; on retiendra autant les exactions dues à la mise en place, sous le régime nazi, d’un système organisé de spoliation que les destructions issues des affrontements et des bombardements de la guerre. Sur le premier point, on relèvera, entre autres, qu’ au print […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-culturel-et-conflits-armes/#i_85710

PAUL MARCEL (1900-1982)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 072 mots

Enfant trouvé dans le XIV e  arrondissement de Paris, le 12 juillet 1900, Marcel Paul, syndicaliste, militant communiste, résistant, ministre, officier de la Légion d'honneur, a reçu à sa mort, le 11 novembre 1982, l'hommage du président de la République pour n'avoir « jamais cessé de lutter et d'espérer, car il croyait avant tout à l'homme et à la liberté ». Pupille de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-paul/#i_85710

PAXTON ROBERT O. (1932- )

  • Écrit par 
  • Denis PESCHANSKI
  •  • 1 091 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un lieu de mémoire »  : […] Avec son Vich y France. Old Guard and New Order , publié en 1972 aux États-Unis et traduit l'année suivante sous le titre La France de Vichy , Robert Paxton s'inscrit dans une certaine continuité. En s'appuyant sur les archives allemandes, l'historien allemand Eberha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-o-paxton/#i_85710

P.C.F. (Parti communiste français)

  • Écrit par 
  • Bernard PUDAL
  •  • 7 066 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'apprentissage de la politique (1934-1956) »  : […] Durant les années 1920 et au début des années 1930, tout se passe comme si la formation d'un parti de type nouveau occupait l'essentiel des énergies militantes et n'avait pu s'opérer que dans une relative indifférence aux enjeux électoraux et à ceux du champ politique lui-même. À partir de 1933-1934, après l'échec historique du Parti communiste allemand (K.P.D.), l'arrivée d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-communiste-francais/#i_85710

PÉTAIN PHILIPPE (1856-1951)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 2 381 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'oracle »  : […] Une autre vie commence alors : il est élu à l'Académie des sciences morales et politiques en 1919, se marie en 1920, achète une maison sur la Côte d'Azur, à Villeneuve-Loubet. Vice-président du conseil supérieur de la guerre de 1920 à 1931, inspecteur général de l'armée en 1922, véritable chef des armées, il affirme son autorité et supporte mal qu'on lui résiste. Pendant la guerre du Rif, il écar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-petain/#i_85710

PFLIMLIN PIERRE (1907-2000)

  • Écrit par 
  • Paul COLLOWALD
  •  • 779 mots

Homme d'engagement et de conviction, Pierre Pflimlin le fut dans la triple dimension, alsacienne, française et européenne. Né le 5 février 1907, à Roubaix – son père étant à cette époque directeur dans une entreprise textile –, Pierre Pflimlin devait revenir, jeune enfant, en Alsace où il fit ses études secondaires au lycée de Mulhouse pour devenir ensuite docteur en droit à l'université de Strasb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-pflimlin/#i_85710

PIERRE-BLOCH JEAN (1905-1999)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 683 mots

Né le 14 avril 1905 à Paris, fils d'industriel, Jean Pierre-Bloch est journaliste du quotidien de la S.F.I.O., Le Populaire , dès 1930. Pour avoir enquêté sur des pogroms à Constantine en 1934, il devient un antiraciste résolu. Membre du comité directeur de la L.I.C.A. (Ligue internationale contre l'antisémitisme) dès 1937, il est l'inlassable président de la L.I.C.R.A. (Lig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-bloch/#i_85710

PINAY ANTOINE (1891-1994)

  • Écrit par 
  • Gérard PONTHIEU
  •  • 596 mots
  •  • 1 média

Natif de Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône), Antoine Pinay, fils d'un fabricant de chapeaux, fait ses études au collège mariste de Saint-Chamond, petite ville de la Loire ; après la guerre, où il est blessé, il y dirigera la tannerie de son beau-père jusqu'en 1948. Il est successivement élu maire de Saint-Chamond (1929) — mandat qu'il conservera jusqu'en 1977, avec une interruption de 1944 à 1947  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-pinay/#i_85710

PISANI EDGARD (1918-2016)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 936 mots
  •  • 1 média

« Résistant courageux, républicain détaché des querelles partisanes, réformateur ardent, esprit visionnaire » : les termes du communiqué publié par la présidence de la République le 21 juin 2016, à la mort d'Edgard Pisani , situaient bien les engagements de celui-ci. Né le 9 octobre 1918 à Tunis, licencié ès lettres et diplômé du Centre des hautes études administratives, Edgard Pisani, élément ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgard-pisani/#i_85710

PLEVEN RENÉ (1901-1993)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 038 mots
  •  • 1 média

Breton républicain et Français libre, ces qualificatifs symbolisent René Pleven, inamovible président du conseil général des Côtes-du-Nord de 1948 à 1976, député et ministre sous deux Républiques et deux fois président du Conseil des ministres de 1950 à 1952, au moment de l'ébauche de la Communauté européenne de défense (C.E.D.) et du lancement de la Communauté européenne du charbon et de l'acier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-pleven/#i_85710

POHER ALAIN (1909-1996)

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 961 mots

Alain Poher, décédé le 9 décembre 1996, a présidé le Sénat pendant vingt-quatre ans. C'est à ce titre, comme deuxième personnage de l'État, qu'il a assumé par deux fois l'intérim de la présidence de la République, en 1969 et en 1974. « Mes cent jours », ironisait-il volontiers sur ce double séjour à l'Élysée qui le fit connaître des Français. Ces deux intérims se sont cependant déroulés dans des c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-poher/#i_85710

POLICE SOUS VICHY

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BERLIÈRE
  •  • 3 850 mots
  •  • 1 média

Après soixante-dix ans de démocratie parlementaire, un régime autoritaire et antidémocratique s'installe en France en juillet 1940, à la suite de la défaite militaire, dans un pays aux trois cinquièmes occupé. Les quatre années qui vont suivre représentent un moment essentiel dans l'histoire de la police française. D'une part, la dérive des missions et des pratiques qu'ont connue tous les service […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/police-sous-vichy/#i_85710

POLICE EN FRANCE DE LA LIBÉRATION À NOS JOURS

  • Écrit par 
  • René LÉVY
  •  • 5 033 mots

Dans le chapitre « Guerre froide, décolonisation, Mai-68 : priorité à la sauvegarde des régimes politiques »  : […] De l’après-guerre au milieu des années 1970, les questions policières sont largement surdéterminées par le contexte politique : le maintien de l’ordre et la préservation du régime politique dominent l’agenda policier. Sur le plan du maintien de l’ordre à l’intérieur, la IV e  République a d’abord dû faire face à un cycle de troubles liés à la guerre froide, où la violence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/police-en-france-de-la-liberation-a-nos-jours/#i_85710

POLICE FRANÇAISE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BERLIÈRE
  •  • 3 668 mots

Dans le chapitre « La police sous Vichy  »  : […] L 'Occupation et l' État français, né à Vichy le 10 juillet 1940, représentent une étape essentielle dans l'histoire de la police française. Celle qui peut apporter le plus à une réflexion sur la nature, les usages, les contradictions des pouvoirs de police, les tâches, les pratiques et les responsabilités des hommes qui les mettent en œuvre et les exercent. « Serviteurs de la loi », les policiers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-police-francaise/#i_85710

POUJADE PIERRE (1920-2003)

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 847 mots

Pierre Poujade traverse en météore le ciel politique français des années 1950 sans laisser d'autre trace dans l'histoire qu'un terme, le «  poujadisme », négativement connoté et servant à désigner un mouvement de protestation à courte vue, corporatiste, populiste et réactionnaire. Le rôle inattendu joué par Pierre Poujade s'explique par la rencontre fortuite d'un homme – volontiers démagogue, brai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-poujade/#i_85710

PROTECTION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Vincent VIET
  •  • 4 319 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Apogée de la protection sociale »  : […] Le deuxième moment fort de la protection sociale date de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Considérer celle-ci comme l'événement fondateur des États-providence serait néanmoins aussi fallacieux que de présenter l'invention de la Sécurité sociale comme une conquête purement ouvrière. En réalité, ce furent les trois grandes crises du xx e  siècl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protection-sociale/#i_85710

P.S. (Parti socialiste), France

  • Écrit par 
  • Frédéric SAWICKI
  • , Universalis
  •  • 7 369 mots
  •  • 5 médias

En avril 2005, le P.S. avait célébré son centenaire, sans pompes particulières, principalement sous la forme d'un colloque. Cette discrète commémoration traduit le rapport problématique que ses dirigeants entretiennent avec leur histoire. Si ces derniers n'ont jamais cessé de revendiquer l'héritage de Jean Jaurès et de Léon Blum, la filiation avec la S.F.I.O. a toujours été beaucoup plus difficil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/p-s-parti-socialiste-france/#i_85710

PUJO MAURICE (1872-1955)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 201 mots

À vingt ans, Maurice Pujo fonde une revue d'art, L'Art et la Vie . L'affaire Dreyfus le jette dans la vie politique et, en 1898, il crée avec Henri Vaugeois un Comité d'action française, qui n'est d'abord qu'un banal comité à fins électorales. L'année suivante, rencontrant Maurras, ils lancent à eux trois l'Action française. Dès lors, sous l'influence de Maurras, Pujo devient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-pujo/#i_85710

QUATRIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 078 mots
  •  • 1 média

La France, une fois libérée de l'Occupation en 1945, devait se reconstruire. Il fallait rétablir les moyens de communication et les infrastructures économiques, relancer la production et les échanges, mais il était aussi urgent de rétablir une légitimité et un système politique, refaire une société sinon de consensus, du moins de régulation pacifique des conflits, assurer la présence de la France […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatrieme-republique/#i_85710

RAFLE DU VÉL' D'HIV'

  • Écrit par 
  • Denis PESCHANSKI
  •  • 935 mots

Les 16 et 17 juillet 1942, près de treize mille Juifs (pour la plupart étrangers) sont arrêtés dans le ressort du Gross-Paris. Tandis que les célibataires et les couples sans enfants sont directement emmenés au camp d'internement de Drancy, en banlieue nord-est, les familles, soit plus de huit mille hommes, femmes et enfants, sont détenues un temps au vélodrome d'hiver de Paris (situé rue Nélaton, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rafle-du-vel-d-hiv/#i_85710

RAPATRIÉS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 8 350 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « France »  : […] Comme pour les Pays-Bas et le Royaume-Uni, c'est en Asie que débutèrent, pour la France, les premiers retours (tabl. 3) . La guerre d' Indochine, le terrorisme, les revers militaires entraînèrent le reflux de la colonie européenne qui se réduisit de moitié entre 1950 et 1954. À cette date, la plupart des 34 500 Français demeurant au Vietnam (dont 29 000 en Cochinchine) étaient des Eurasiens ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapatries/#i_85710

RAVANEL SERGE (1920-2009)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 910 mots

Polytechnicien, ingénieur, conseiller ministériel : si ces titres ont contribué à ce que Serge Ravanel devienne grand officier de la Légion d'honneur, c'est son engagement dans les années 1940 qui en a fait l'un des quatre mille titulaires de la médaille de la Résistance avec rosette et l'une des figures emblématiques de la Libération. Né à Paris, le 12 mai 1920, d'une émigrée de Tchécoslovaquie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-ravanel/#i_85710

RAYSKI ADAM (1913-2008)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 878 mots

Né en Pologne, le 14 août 1913, à Bialystok, Abraham Rajgrodski, fils de commerçant, devient secrétaire de la jeunesse communiste locale. Il émigre à Paris en 1932 et est actif au sein de la Main-d'œuvre immigrée (MOI), dans laquelle le Parti communiste (PCF) rassemble ses militants étrangers. Il est journaliste au quotidien yiddish Naïe presse (« Pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-rayski/#i_85710

REFUS ET VIOLENCES (J. Verdès-Leroux) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 1 648 mots

Il faut d'abord saluer le travail énorme, méthodique et maîtrisé de Jeannine Verdès-Leroux, qui entreprend, avec Refus et violences (Gallimard), de brosser le tableau d'une génération d'écrivains d'extrême droite. Personne, avant elle, n'avait inventorié cette masse de revues et de journaux, proliférant dans une période où un seul média, la presse, régnait sans partage. On é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/refus-et-violences/#i_85710

RÉMY GILBERT RENAULT dit LE COLONEL (1904-1984)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 840 mots

Né à Vannes (Morbihan) le 6 août 1904, Gilbert Renault, attaché à la Banque de France en 1924, directeur d'un organisme de financement des films français en 1937, a vu sa vie transformée par la guerre où il est devenu Rémy, celui dont sir Dansey, l'un des chefs de l'Intelligence Service britannique, devait dire qu'il était « le plus extraordinaire agent secret » qu'il eût jamais rencontré. « Plein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/remy-gilbert-renault-dit-le-colonel/#i_85710

RÉUNION ÎLE DE LA

  • Écrit par 
  • Yvan COMBEAU, 
  • Guy FONTAINE
  •  • 4 746 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les mutations de la départementalisation »  : […] En 1946, alors que l'empire colonial français se fissure, La Réunion devient, le 19 mars, dans la continuité de ses revendications d'avant-guerre, le 87 e  département français. Cette victoire électorale est étroitement liée à l'action des députés réunionnais Léon de Lepervanche et Raymond Vergès, tous deux membres du Parti communiste français. Pourtant, avec l'instauratio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ile-de-la-reunion/#i_85710

REYNAUD PAUL (1878-1966)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 589 mots
  •  • 1 média

De Gaulle a dit de lui qu'il fut un « homme injustement broyé par des événements excessifs ». L'homme politique a pourtant du talent. Personnalité du centre droit, Paul Reynaud possède des talents d'économiste et il ose mettre en œuvre ses idées. Avocat, élu député des Basses-Alpes en 1919, puis, à partir de 1928, du II e  arrondissement de Paris jusqu'en 1940, il est tour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-reynaud/#i_85710

ROCHET WALDECK (1905-1983)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 1 672 mots

Le crâne chauve et bosselé, le visage massif et taillé comme à coups de serpe, l'allure d'un personnage de Tourgueniev, l'éloquence lente marquée de l'accent rocailleux du terroir bourguignon, Waldeck Rochet, secrétaire général du Parti communiste français de 1964 à 1972, puis président d'honneur jusqu'en 1979, apparaît comme une personnalité marquante de l'histoire duP.C.F., qu'il contribuera à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/waldeck-rochet/#i_85710

ROVAN JOSEPH (1918-2004)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 794 mots

Pionnier de l'entente franco-allemande et grand spécialiste de l'Allemagne, Joseph Adolphe Rosenthal (il prend le nom de Rovan après la guerre) est né le 25 juillet 1918 à Munich, dans une famille d'industriels d'origine juive, convertie au protestantisme ; il vit à Vienne (1921-1929), puis à Berlin. Hostiles à Hitler et au nazisme, ses parents émigrent à Paris dès avril 1933. Il les rejoint en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-rovan/#i_85710

R.P.R. (Rassemblement pour la République)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  • , Universalis
  •  • 1 234 mots
  •  • 1 média

Après sa démission de l'hôtel Matignon, en 1976, Jacques Chirac entreprend de réorganiser le mouvement gaulliste. C'est ainsi que naît le Rassemblement pour la République (R.P.R.), le 5 décembre 1976. La croix de Lorraine fait place au bonnet phrygien. La volonté d'ouverture se manifeste aussi par la nomination comme secrétaire général d'un haut fonctionnaire, Jérôme Monod, peu habitué jusque-là a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rassemblement-pour-la-republique/#i_85710

RURAL DROIT

  • Écrit par 
  • Joseph HUDAULT
  •  • 4 839 mots

Dans le chapitre « Le développement du droit rural moderne »  : […] Dans ce développement, deux étapes sont à distinguer : une première qui va du statut du fermage et du métayage (1945-1946) aux lois d'orientation agricole de 1960-1962 : au cours de cette période, le droit rural est avant tout une législation de protection ; une seconde phase, qui va des années 1960-1962 à nos jours, et dans laquelle le droit rural devient, par l'effet des circonstances économique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-rural/#i_85710

SAILLANT LOUIS (1910-1974)

  • Écrit par 
  • Guy PERRIMOND
  •  • 869 mots

Fils d'ouvrier, Louis Saillant sera, comme son père, ouvrier et syndicaliste. Apprenti sculpteur sur bois, il n'a que seize ans lorsqu'il adhère, en 1926, à la C.G.T. Trois ans plus tard, il est secrétaire de son syndicat et, à vingt et un ans, il succède à son père comme secrétaire de l'Union départementale C.G.T. de la Drôme. Son dynamisme, son sens de l'organisation lui ont, pour une part, per […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-saillant/#i_85710

SAINTENY JEAN (1907-1978)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 747 mots

Né au Vésinet, en 1907, Jean Sainteny entre à la banque de l'Indochine en 1929 et est envoyé aussitôt en Extrême-Orient. Il n'y reste alors que jusqu'en 1931, mais ce séjour suffit à l'attacher durablement à cette région du monde. Il y revient en 1945, comme chef de la mission militaire française en Chine, chargé d'infiltrations secrètes vers l'Indochine du Nord. Premier officier français à reven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-sainteny/#i_85710

SALAN RAOUL (1899-1984)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 894 mots
  •  • 2 médias

La carrière mouvementée du général Raoul Salan, né le 10 juin 1899 à Roquecourbe (Tarn), a été étroitement liée aux conflits de la décolonisation. Il entre à Saint-Cyr en 1917. Aspirant en 1918, il prend part aux derniers combats de la Première Guerre mondiale dans les troupes coloniales. Il est blessé au Levant en 1921 puis envoyé, en 1924, en Indochine où il fera, pendant treize ans, de nombreux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-salan/#i_85710

SANGUINETTI ALEXANDRE (1913-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 924 mots
  •  • 1 média

Né en 1913 au Caire, Alexandre Sanguinetti est bachelier en droit et licencié ès lettres quand survient la guerre où il s'illustre dans les commandos d'Afrique en perdant une jambe à l'île d'Elbe. Son rang est modeste : il n'est ni français libre, ni spécifiquement gaulliste et, pas plus à ce moment-là qu'à un autre n'apparaît dans les Mémoires du général de Gaulle. Rien ne semble, d'ailleurs, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-sanguinetti/#i_85710

SASSI JEAN (1917-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 287 mots

Militaire français, haute figure des services spéciaux. Après avoir servi dans la Légion puis dans les corps francs d'Afrique, Jean Sassi est affecté au Bureau central de renseignement et d'action (B.C.R.A.) à Londres au début de 1943. En novembre, il entre dans la force « Jedburgh », composée de trois cents volontaires choisis au sein des armées britannique, américaine et de la France libre afi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-sassi/#i_85710

SAVARY ALAIN (1918-1988)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 316 mots

Né le 25 avril 1918 à Alger, Alain Savary a mené une carrière politique tout entière placée sous le signe de la force de caractère. Au long de sa vie, il n'a pas hésité à dire « non » à Pétain, à de Gaulle, à Guy Mollet et à François Mitterrand. Après des études de droit et de sciences politiques, ce fils d'un ingénieur des chemins de fer n'a guère eu le temps de se poser de questions sur son aven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-savary/#i_85710

SCAPINI GEORGES (1893-1976)

  • Écrit par 
  • Roger BOURDERON
  •  • 628 mots

La vie de Georges Scapini, né à Paris, mort à Cannes, est représentative de l'itinéraire suivi par une partie de la « génération du feu » issue de la Première Guerre mondiale, que les options conservatrices et étroitement nationalistes des années 1920 conduisirent aux pires compromissions avec le fascisme. Aveugle de guerre, mutilé de la face, avocat au barreau de Paris, Scapini fut élu député « i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-scapini/#i_85710

SCHUMAN ROBERT (1886-1963)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 434 mots

Il fut l'un des principaux hommes d'État dans la France de l'après-guerre. Né de parents lorrains établis à Luxembourg, après des études dans les facultés de droit allemandes, il entreprit, au lendemain de la Grande Guerre, une carrière politique en France et se vit élire député de la Moselle dès 1919 ; de 1924 à 1938, il siégea à la Chambre des députés dans les rangs des démocrates-populaires. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-schuman/#i_85710

SCHUMANN MAURICE (1911-1998)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 801 mots
  •  • 1 média

« Si vous vous taisiez subitement, l'ennemi pourrait en tirer une indication. » La voix de Maurice Schumann ne s'est éteinte que le 9 février 1998, près de cinquante-quatre ans après que le colonel américain Drexel-Biddle lui eut donné témoignage du rôle qu'exerçait, en mai 1944, le porte-parole de la France libre . De Londres, entre juillet 1940 et juin 1944, cette voix du couvre-feu avait incarn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-schumann/#i_85710

SÉGUY GEORGES (1927-2016)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 347 mots

Syndicaliste français, secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT) de 1967 à 1982. Né à Toulouse d'un père cheminot membre du Parti communiste, Georges Séguy est devenu, après son certificat d'études, conducteur typographe, comme André Bergeron. En 1942, il adhère au Parti communiste. Responsable des Francs-Tireurs et Partisans français, il est arrêté deux ans plus tard par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-seguy/#i_85710

SERVICE DU TRAVAIL OBLIGATOIRE (S.T.O.)

  • Écrit par 
  • Guy ROSSI-LANDI
  •  • 472 mots

C'est en 1942-1943 que le Service du travail obligatoire (S.T.O.) a été organisé par une série de lois promulguées par le gouvernement de Vichy, à la demande des autorités allemandes. Dès 1941, la propagande allemande s'est efforcée d'attirer en Allemagne les travailleurs français, dont beaucoup étaient privés d'emploi. Au début de 1942, environ 60 000 volontaires français y travaillent ; la stabi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/service-du-travail-obligatoire/#i_85710

S.F.I.O. (Section française de l'Internationale ouvrière)

  • Écrit par 
  • François BROUSSE, 
  • Universalis
  •  • 1 499 mots

Après la défaite de la Commune, le mouvement ouvrier français est réduit au silence pendant plusieurs années, puis, à partir de 1876, se tiennent des congrès ouvriers regroupant des délégués de syndicats et de coopératives, auxquels se joignent bientôt des représentants des groupes d'études socialistes animés notamment par Jules Guesde. Sous l'impulsion de ces derniers, le Congrès ouvrier de Marse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/section-francaise-de-l-internationale-ouvriere/#i_85710

SHOAH

  • Écrit par 
  • Philippe BURRIN
  •  • 5 884 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les conditions de réalisation du génocide »  : […] À l'évidence, l'extermination des juifs ne fut pas accomplie par le seul Hitler ni par la seule S.S. Il faut donc s'interroger sur ce qui a rendu possible une entreprise criminelle aussi massive, sur les conditions qui l'ont permise, sur les cercles concentriques des responsabilités. Parmi les conditions favorables, il faut mentionner, en premier lieu, le secret. L'extermination fut menée avec un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shoah/#i_85710

SOUSTELLE JACQUES (1912-1990)

  • Écrit par 
  • Christian DUVERGER
  •  • 1 225 mots
  •  • 1 média

Scientifique et homme politique, Jacques Soustelle a mené deux carrières parallèles. Sa vocation première, il la trouva au Mexique, au contact des Indiens qu'il partit étudier sur les terres froides du plateau central et dans la forêt humide du Yucatan. Après de brillantes études secondaires à Lyon, il intègre à dix-sept ans l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. À vingt ans, il est reçu prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-soustelle/#i_85710

SPORT (Disciplines) - Le rugby

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 9 369 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Vichy interdit le XIII »  : […] Dans l'époque difficile de l'Occupation, le sport n'échappe pas aux dérives du temps. S'appuyant sur la volonté du commissariat général aux Sports de réduire les formes de professionnalisme, les quinzistes obtiennent, le 19 décembre 1941, la promulgation du décret « portant dissolution de l'association dite Ligue française de rugby à XIII ». Les compétitions de rugby à XIII reprendront après la Li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-rugby/#i_85710

STATUTS DES JUIFS (1940-1944), France

  • Écrit par 
  • Claude SINGER
  •  • 1 249 mots

D'octobre 1940 à la fin de 1942, l'État français adopta et publia au Journal officiel plus d'une centaine de textes juridiques, décrets et lois visant les juifs. En interdisant à ces derniers certaines professions et en les dépouillant d'une partie de leurs biens, les autorités de Vichy contribuaient indiscutablement à les affaiblir et à les marginaliser. Cette politique dél […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statuts-des-juifs-france/#i_85710

STEHLIN PAUL (1907-1975)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 922 mots

Né à Hochfelden (Bas-Rhin), Paul Stehlin est sorti de Saint-Cyr en 1928. Attaché de l'air adjoint à Berlin de 1935 à 1939, il fait parvenir à Paris des avertissements sur la puissance croissante de la Luftwaffe. En mai 1940, il commande le groupe de chasse Roussillon. Il accompagne l'amiral Darlan lorsque celui-ci rencontre Hitler à Beauvais en décembre 1940. Après le débarquement américain en Afr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-stehlin/#i_85710

SYRIE

  • Écrit par 
  • Fabrice BALANCHE, 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Charles SIFFERT
  •  • 34 141 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le mandat français »  : […] Séparée d'un Liban élargi, la Syrie fut divisée en quatre États : Damas, Alep, territoire des ‘Alawītes, djebel Druze, formant une confédération. Damas et Alep furent réunies en 1924. En 1925, une insurrection prit naissance dans le djebel Druze, et s'étendit bientôt à Damas ; elle ne fut réduite qu'en juillet 1926 après de sanglants combats. En 1930, le haut-commissaire français promulgua une Co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/#i_85710

TEITGEN PIERRE-HENRI (1908-1997)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 870 mots

Pierre-Henri Teitgen restera pour l'histoire l'un des organisateurs de l'épuration à la Libération et l'un des piliers de la « troisième force », sous la IV e  République ; il fut trois fois vice-président du Conseil, en 1947, 1948 et de juin 1953 à juin 1954, ainsi que le fort antigaulliste président du Mouvement républicain populaire de 1952 à 1956. Né à Rennes le 29 mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-henri-teitgen/#i_85710

TÉMOIGNAGE CHRÉTIEN

  • Écrit par 
  • Robert de MONTVALLON
  •  • 691 mots

En 1941, au plus sombre de l'occupation allemande, Témoignage chrétien est né à Lyon, d'abord sous la forme de Cahiers clandestins. Il y en eut quatorze, complétés en 1943 par le Courrier français du Témoignage chrétien , qui se rapprochait de la formule du journal. Le premier Cahier eut pour auteur le père […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temoignage-chretien/#i_85710

THOREZ MAURICE (1900-1964)

  • Écrit par 
  • Annette WIEVIORKA
  •  • 1 432 mots

Après le décès de Maurice Thorez le 12 juillet 1964 sur le paquebot Litva qui l’emmenait pour ses vacances sur les bords de la mer Noire, Jeannette Vermeersch, sa seconde épouse, écrivait à Nikita Khrouchtchev, alors premier secrétaire du Parti communiste de l’Union soviétique : « Maurice est mort à Istanbul. C’est comme le symbole de sa vie, d’une vie entre deux mers, d’une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-thorez/#i_85710

TILLON CHARLES (1897-1993)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 117 mots

« Un homme libre, un grand et beau caractère » : en saluant par ces mots, en Conseil des ministres, le 13 janvier 1993, la mémoire de Charles Tillon, disparu quelques heures auparavant, le président de la République soulignait les traits marquants d'une vie de près d'un siècle dans lequel Charles Tillon fut tour à tour un mutin au nom de l'internationalisme prolétarien, un syndicaliste révolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-tillon/#i_85710

TILLON RAYMONDE (1915-2016)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 878 mots
  •  • 1 média

« L'esprit de liberté, la soif de justice, la lutte contre l'arbitraire sous toutes ses formes » : c'est ce qui caractérisait Raymonde Tillon , selon le communiqué par lequel le président de l'Assemblée nationale salua sa disparition, le 17 juillet 2016. Déjà, pour célébrer les cent ans de la dernière survivante des trente-trois premières femmes élues députées en octobre 1945, il avait rappelé qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymonde-tillon/#i_85710

LES TRENTE GLORIEUSES, Jean Fourastié - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 1 224 mots

Cet ouvrage de Jean Fourastié (1907-1990), professeur au Conservatoire national des arts et métiers, membre de l'Institut, démographe, est resté célèbre pour avoir mis en évidence une expansion continue exceptionnelle des pays industrialisés après la Seconde Guerre mondiale. Cette expansion s'est caractérisée par des taux d'accroissement de 4 à 5 p. 100 pour la France sur presque une trentaine d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-trente-glorieuses/#i_85710

TRICOT BERNARD (1920-2000)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 737 mots

L'intérêt général fut le fil directeur de la vie de Bernard Tricot, qui était né à Aurillac, le 17 juin 1920. Du Conseil d'État au cabinet du président du Conseil, du secrétariat général du ministère des Armées à celui de la présidence de la République, ce haut fonctionnaire de tradition – issu du dernier concours direct d'accès au Conseil d'État d'avant la création de l'E.N.A. – a été un rouage i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-tricot/#i_85710

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'indépendance »  : […] Les années d'après-guerre furent avant tout celles de la reconstruction. L'effacement du Néo-Destour, l'exil volontaire de Bourguiba en mai 1945 permirent à la trêve politique de se prolonger. Mais les nationalistes conservaient leur influence et, dès son retour, en septembre 1949, Bourguiba retrouvait son autorité et sa popularité. Le programme qu'il présentait en avril 1950 visait à restituer au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_85710

UNE EXCEPTION ORDINAIRE (A. Bancaud)

  • Écrit par 
  • Frédéric CHAUVAUD
  •  • 1 076 mots

Tandis que les études d'histoire judiciaire se multiplient sur les avocats, le parquet, la justice politique et les grandes affaires, la magistrature, dans son ensemble, à condition d'excepter la grande fresque, volontiers hagiographique, publiée par Marcel Rousselet en 1957, restait un angle mort de cette recherche. La visée d'Alain Bancaud, dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/une-exception-ordinaire/#i_85710

URBANISME - L'urbanisme en France au XXe siècle

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 10 183 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un nouveau cataclysme »  : […] Les dégâts causés par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale sont sans commune mesure avec ceux, plus localisés et concernant essentiellement des zones rurales, de la Première Guerre mondiale. Les infrastructures sont touchées sur l'ensemble du territoire, les sites industriels détruits sont cinq fois plus nombreux, les logements deux fois plus. Quant aux villes – surtout maritimes –, ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-l-urbanisme-en-france-au-xxe-siecle/#i_85710

VAILLANT-COUTURIER MARIE-CLAUDE (1912-1996)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 725 mots
  •  • 1 média

Née à Paris le 3 novembre 1912, la fille de Cosette de Brunhoff et de Lucien Vogel, communiste et directeur de Vu , devait dire : « C'est la conscience de n'avoir pas eu d'autre effort à faire que celui de naître qui m'a donné une certaine conscience de classe. » Après ses études au collège Sévigné et aux Beaux-Arts, elle vécut à Berlin. Reporter-photographe, elle milita ensu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-claude-vaillant-couturier/#i_85710

VICHY RÉGIME DE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AZÉMA
  •  • 6 922 mots
  •  • 1 média

Entre juillet 1940 et août 1944, les Français eurent à supporter à la fois la sujétion de l'occupant allemand et les contraintes de plus en plus lourdes, au fil des ans, du régime le plus autoritaire et le plus répressif que la France ait connu au xx e  siècle. Si la grande majorité des Français firent d'abord confiance au maréchal Pétain pour fai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regime-de-vichy/#i_85710

VIETNAM

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Pierre-Bernard LAFONT, 
  • NGUYÊN TRÂN HUÂN, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Matthieu SALOMON, 
  • Stéphanie SOUHAITÉ, 
  • Christian TAILLARD
  • , Universalis
  •  • 46 527 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Forces nouvelles »  : […] C'est dans la clandestinité que se constituent et que se développent, à partir de 1925-1926, les forces politiques d'opposition au régime. Des chapelles et groupuscules qui se créent alors vont émerger deux courants importants, l'un essentiellement nationaliste, l'autre d'idéologie marxiste. Les sources d'inspiration ne seront plus seulement la Chine et le Japon, mais aussi et surtout l'Union sovi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vietnam/#i_85710

VILLE - Les politiques de la ville

  • Écrit par 
  • Véronique LE GOAZIOU
  •  • 4 358 mots
  •  • 1 média

En France, l'intervention publique en matière urbaine a une longue histoire et repose sur des dispositifs ou des mécanismes éprouvés remontant pour certains d'entre eux à la fin du XIX e  siècle : normes d'urbanisme, législations régissant la circulation ou la salubrité, politiques de peuplement, de gestion foncière, aides au logement, etc. Mais c'est surtout au sortir de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-les-politiques-de-la-ville/#i_85710

VOTE DES FEMMES (France)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 241 mots
  •  • 1 média

En France, les femmes ont obtenu le droit de vote par une ordonnance du 21 avril 1944. La décision fut prise à l'issue d'un débat à l'Assemblée d'Alger où Fernand Grenier, représentant du Parti communiste, introduisit ce droit dans la discussion qui se bornait à envisager l'éligibilité. L'article premier de l'ordonnance prévoit la convocation d'une Assemblée constituante « élue au scrutin secret p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vote-des-femmes/#i_85710

WEYGAND MAXIME (1867-1965)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 718 mots

Né de parents inconnus — dont l'un appartenait sans doute à la famille royale de Belgique — le futur généralissime des armées françaises entre à Saint-Cyr en 1885 à titre étranger (sous le nom de Nimal) et en sort dans la cavalerie. En 1888, il prend la nationalité française sous le nom de son père adoptif, Weygand. Dès le début de la grande guerre, il est choisi par Foch comme chef d'état-major d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-weygand/#i_85710

WYBOT ROGER WARIN dit ROGER (1912-1997)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 663 mots

Fondateur, en 1944, de la Direction de la surveillance du territoire (D.S.T.), Roger Wybot la dirigea jusqu'en 1958, s'y montrant, selon Paris-Match, comme un « alliage infernal de Cagliostro et de Vidocq ». Né à Paris le 13 octobre 1912, Roger Warin fait des études scientifiques ; officier d'artillerie en 1936, il se bat pendant la campagne de France puis, avec la 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wybot-roger-warin-dit-roger/#i_85710

ZAY JEAN (1904-1944)

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 1 128 mots

Jean Zay, l’un des plus brillants hommes politiques de la jeune génération de l’entre-deux-guerres, devait mourir à quarante ans, assassiné par la Milice du régime de Vichy. Issu d’une famille de juifs alsaciens ayant opté pour la France en 1871 et venue s’installer à Orléans, Jean Zay, né le 6 août 1904, est élevé, comme sa sœur, dans la religion protestante, celle de leur mère. Fils de Léon Zay, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-zay/#i_85710

ZELLER MARIE-ANDRÉ (1898-1979)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 932 mots
  •  • 1 média

Marie-André Zeller est né le 1 er  janvier 1898, à Besançon, d'une famille d'ingénieurs et d'officiers. En 1915, à dix-sept ans, il s'engage dans l'artillerie comme simple soldat. À la fin de la guerre, il commande une batterie. Officier dans ce qu'on appelait alors « les armes savantes », il poursuit sa carrière dans l'artillerie. Technicien et organisateur, il devient, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-andre-zeller/#i_85710


Affichage 

Affiche rouge

photographie

Placardée dans toute la France en février 1944 par l'occupant allemand pour attiser la haine raciste contre les « terroristes étrangers », cette affiche de propagande nazie a inspiré le célèbre poème d'Aragon L'Affiche rouge, interprété plus tard par Léo Ferré 

Crédits : O. Lévy

Afficher

André François-Poncet et Konrad Adenauer, 1951

photographie

André François-Poncet (1887-1978), haut-commissaire français en Allemagne, à droite, et le chancelier allemand Adenauer, à Paris, en 1951 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Antoine Pinay, Harold MacMillan et John Foster Dulles, 1955

photographie

Le ministre français des Affaires étrangères Antoine Pinay (1891-1994), au centre, en compagnie du Britannique Harold MacMillan (1894-1986) et de l'Américain John Foster Dulles (1888-1959), à la conférence de Genève, en 1955 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Appel à la résistance, juin 1940

photographie

Un mois après l'appel de Charles de Gaulle, le 18 juin 1940, sur les ondes de la BBC, une affiche est placardée dans Londres Si le texte n'est pas identique dans sa forme à celui de l'appel radiodiffusé, c'est bien le même esprit de résistance qui l'habite 

Crédits : D.R.

Afficher

Armée du peuple en Indochine, 1950

photographie

En Indochine, en 1950, des paysans ont été réunis par la police qui cherche des armes Dans certains paniers de riz se trouvent des grenades 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Barricades à Alger, janvier 1960

photographie

Lors de la "semaine des barricades" à Alger, en janvier 1960, les pieds-noirs manifestent leur refus d'une évolution politique de l'Algérie 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Changement de parité de 1944 à 1971

tableau

Les changements de parité du franc de 1944 à 1971 (source: Banque de France) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Charles de Gaulle, 1946

photographie

Le général de Gaulle s'exprime en octobre 1946, à Épinal, sur le projet de Constitution de la IVe République Le projet est adopté par référendum le 13 octobre 1946 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Charles de Gaulle, 1958

photographie

Conférence de presse de Charles de Gaulle à l'hôtel d'Orsay, à Paris, le 19 mai 1958 Critique à l'égard de la IVe République tout en rappelant son attachement aux libertés publiques («Croit-on, qu'à soixante-sept ans, je vais commencer une carrière de dictateur?»), il se déclare «à... 

Crédits : P. Almasy/ AKG

Afficher

Charles de Gaulle, 26 août 1944

photographie

Le 26 août 1944, acclamé par les Parisiens, le général de Gaulle descend les Champs-Élysées avec, derrière lui, ses fidèles de la première heure 

Crédits : Ralph Morse/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

Afficher

Charles de Gaulle à Alger, 1944

photographie

Le général Charles de Gaulle (1890-1970), président du gouvernement provisoire de la République française, s'adresse à l'Assemblée nationale installée à Alger, le 18 juin 1944 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Charles de Gaulle et son épouse à Londres, 1941

photographie

Le général Charles de Gaulle (1890-1970) et son épouse Yvonne, en 1941 De Gaulle a quitté la France en juin 1940 et est, à Londres, la tête de la France libre 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Churchill, Ironside, Georges, Gamelin et Gort

photographie

En janvier 1940, entourant Winston Churchill, (de gauche à droite) les généraux William Ironside, Joseph Georges, Maurice Gamelin et John Gort 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Combats pour la libération de Paris, 1944

photographie

Des combattants appartenant à la Résistance française luttent dans les rues de Paris, en 1944, pour libérer la ville après quatre années d'occupation allemande 

Crédits : Hulton-Deutsch/ Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

Afficher

Conférence de Casablanca, 1943

photographie

La conférence de Casablanca (Maroc) réunit, du 14 au 24 janvier 1943, le président américain Franklin D Roosevelt et le Premier ministre britannique Winston Churchill afin d'organiser les opérations militaires en Méditerranée Le conflit entre les généraux français Charles de Gaulle et... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Contrôle d'identité à Alger

photographie

Dans la Casbah d'Alger, en 1960, les soldats français interpellent des musulmans ne pouvant prouver leur identité 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Création du Marché commun, 1958

vidéo

Le début de 1958 voit l'entrée en vigueur des traités européens instituant le Marché commun et l'Euratom, signés à Rome le 25 mars 1957 On connaît l'idée directrice de ces traités : créer à l'échelle d'une économie mondiale, en abattant les barrières internes qui morcellent l'Europe,... 

Crédits : Pathé

Afficher

Crise de Suez, 1956

photographie

Une femme arabe crie son désespoir dans les rues de Port-Saïd, la ville égyptienne occupée par les troupes franco-britanniques depuis le 5 novembre 1956 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Crise de Suez, 1956

vidéo

Le 26 juillet 1956, le président égyptien Gamal Abdel Nasser, annonce à Alexandrie la nationalisation du canal de Suez Le 30 octobre, Français et Anglais lancent une intervention militaire dans la région Les Français reprochent à Nasser son soutien aux nationalistes algériens Les Anglais,... 

Crédits : National Archives

Afficher

Crise du logement en France, 1947

vidéo

Comment se loger ? C'est là pour les Français une des grandes préoccupations de l'après-guerre Le quart du parc immobilier du pays a été endommagé et, en 1947, l'ampleur des destructions hante toujours les espritsEn dépit de la pénurie de matériaux, le ministère de la Reconstruction et... 

Crédits : Pathé

Afficher

Défaite de la France en 1940

vidéo

Le 10 mai 1940, après neuf mois de " drôle de guerre ", les Allemands passent à l'offensive à l'ouest Les Pays-Bas et la Belgique tombent rapidement, puis les panzers réussissent une spectaculaire percée dans les Ardennes, provoquant un exode massif des populations civiles du Nord et de l'Est... 

Crédits : National Archives

Afficher

Délégués viêtminh

photographie

La délégation du Viêtminh lors de l'ouverture des négociations de cessez-le-feu, pendant la guerre d'Indochine, en 1954 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Départ des soldats français de Saigon, 1956

photographie

En 1956, les derniers soldats français quittent Saigon 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Diên Biên Phu et accords de Genève, 1954

vidéo

Le 7 mai 1954, après cinquante-sept jours de résistance, les troupes françaises, retranchées dans le camp de Diên Biên Phu, succombent face aux communistes vietnamiens, menés par le général Giap La bataille, qui restera dans la mémoire française comme une défaite militaire cinglante,... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

Dunkerque

photographie

Sur les plages de Dunkerque (France), les troupes franco-britanniques attendent d'être embarquées, afin d'échapper à l'avancée des armées allemandes, en juin 1940 

Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

Afficher

Édouard Daladier, 1938

photographie

Édouard Daladier (1884-1970), ministre français de la Défense nationale à neuf reprises, de 1933 à 1940 On le voit ici, en 1938, à la sortie du Palais de l'Élysée 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Eisenhower et de Lattre De Tassigny

photographie

Le général américain Dwight Eisenhower (1890-1969) et le général de Lattre De Tassigny (1889-1952) commandant de la Ire Armée française, en 1944 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Fin de la guerre civile espagnole, 1939

vidéo

Entre décembre 1938 et février 1939, la Catalogne tombe aux mains des franquistes et sa capitale, Barcelone, est conquise par les troupes de Franco en janvier 1939 Durant les derniers mois de la guerre, des colonnes de réfugiés républicains, civils et soldats mêlés, traversent la frontière... 

Crédits : National Archives

Afficher

Forces françaises de l'intérieur (F.F.I.)

photographie

Des combattants des Forces françaises de l'intérieur (FFI) tirent depuis les fenêtres de la préfecture de police de Paris, lors des combats pour la libération de la capitale française, du 19 au 25 août 1944 

Crédits : Central Press/ Getty Images

Afficher

France : élections municipales (1947-2001)

tableau

Participation électorale au premier tour des élections municipales, 1947-2001 (en pourcentage des électeurs inscrits) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

France : référendum de 1946 sur la Constitution

carte

Référendum du 5 mai 1946 sur la Constitution (source : F Goguel, « Géographie des élections françaises ») 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Francs-Tireurs et partisans (F.T.P.)

photographie

Groupe FTP Soleil de Dordogne-Nord, formé en 1943 

Crédits : LAPI/ Roger-Viollet

Afficher

Georges Bidault

photographie

Georges Bidault 

Crédits : G. Skadding/ Time Life Pictures/ Getty

Afficher

Georges Bidault et Hô Chi Minh, 1946

photographie

Georges Bidault (1899-1983), président du Gouvernement provisoire, et Hô Chi Minh (1890-1969), en juillet 1946 En 1945, Hô Chi Minh a proclamé unilatéralement l'indépendance de la République démocratique du Vietnam, qui fait partie de l'Indochine française 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Guerre d'Algérie, 1954-1962

vidéo

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954, quelques mois après la perte de l'Indochine, les nationalistes algériens du FLN attaquent simultanément bâtiments civils et militaires Le gouvernement français réagit avec vigueur à ce qu'il croit être une vague terroriste limitée À partir... 

Crédits : National Archives

Afficher

Immigrés italiens en France

photographie

Un métallurgiste d'origine italienne et sa famille, installés en France depuis plusieurs années, en 1952 

Crédits : Charles Hewitt/ Getty Images

Afficher

Jean Monnet, 1947

photographie

Jean Monnet (1888-1979), commissaire général au Plan pour la reconstruction de la France de 1947 à 1952, deviendra le premier président de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), avant de présider, à partir de 1956, le Comité d'action pour les États-Unis d'Europe 

Crédits : Bert Hardy/ Getty Images

Afficher

Jean Moulin

photographie

Jean Moulin, le symbole de la Résistance française 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Jour J : le débarquement de Normandie, 1944

vidéo

À l'aube du 6 juin 1944, sur les plages de Normandie, s'ouvre le second front réclamé par les Soviétiques Des dizaines de milliers de soldats alliés se lancent à l'assaut du continent européen occupé par les nazis Américains, Britanniques et Canadiens se battent toute la journée pour... 

Crédits : National Archives

Afficher

La France libre

photographie

Les chefs de la France libre René Pleven (1901-1993), à gauche, et René Cassin (1887-1976), à droite, lors d'un rassemblement des Français libres au Royal Albert Hall, à Londres, en 1942 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La ligne Maginot

photographie

Des soldats français dans la ligne Maginot, en 1939 Ce réseau souterrain de forteresses, voulu par le ministre de la Guerre André Maginot en 1930 et réalisé le long de la frontière allemande, était censé garantir l'inviolabilité du territoire français 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

La voix de la France

photographie

De 1940 à 1944, Maurice Schumann intervient sur la BBC dans Honneur et Patrie, les 5 minutes officielles réservées au général de Gaulle, dont il est le porte-parole, avant les émissions en français de Radio Londres 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'abbé Pierre

photographie

Henry Grouès, connu sous son nom de guerre dans la Résistance : l'abbé Pierre Il lance un appel en faveur des déshérités, en 1954, et recueille des sommes considérables destinées à construire des logements pour les sans-abri 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Laval

photographie

Le politicien français Pierre Laval (1883-1945), ici en 1934 

Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Le Comité national français à Londres, 1941

photographie

À Londres, en octobre 1941, le général de Gaulle et les cinq membres du Comité national français, ancêtre du Comité français de libération nationale, observent une minute de silence en hommage aux otages français de Châteaubriant exécutés (de gauche à droite, André Diethelm, l'amiral... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le général Giraud

photographie

Le général français Henri Giraud (1879-1949), coprésident du Comité français de Libération nationale (CFLN), passe en revue, à Londres, le 21 juillet 1943, une garde d'honneur composée de soldats français 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le général Leclerc à Paris, 25 août 1944

photographie

À la tête de la 2e division blindée (DB), le général Leclerc entre dans Paris le 25 août 1944 

Crédits : National Archives, Washington, D.C.

Afficher

Le procès Papon, 1998

photographie

Arrivée à Bordeaux, le 22 mars 1998, de l'ancien haut fonctionnaire de Vichy Maurice Papon (au centre), accompagné de son avocat Jean-Marc Varaut (à droite) Jugé pour crimes contre l'humanité, il ne sera condamné, au terme d'un procès de six mois, que pour «complicité» par la cour... 

Crédits : PA Photos

Afficher

Leclerc en Tunisie

photographie

Le général Philippe de Hauteclocque dit Leclerc (1902-1947), à droite, participe à la campagne de Tunisie, en 1943 Il sera bientôt chargé de la formation et du commandement de la 2e division blindée 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'engagement tardif des patriotes

photographie

Des Français se pressent en foule à la mairie de Laval (Mayenne) afin de se déclarer membres de la Résistance après la libération de la ville par les forces américaines le 6 août 1944 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Les Collaborateurs, R. Capa

photographie

Robert Capa, Les Collaborateurs, 18 août 1944, tirage argentique À la Libération, une Française, le crâne rasé, accusée d'avoir porté l'enfant d'un soldat allemand, se fait conspuer par la foule 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Libération de Paris

photographie

Libération de Paris, le 25 août 1944, par la 2e division blindée du général Leclerc et les troupes américaines Photo de R Bertin 

Crédits : AKG

Afficher

Libération de Paris, 1944

vidéo

Un peu plus de deux mois après le débarquement anglo-américain du 6 juin 1944, en Normandie, la IIIe armée américaine est aux portes de Paris Le 20 août, les troupes du général Patton établissent une tête de pont sur la Seine, à Mantes Depuis la veille, Paris est insurgé Les résistants... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

Libération du camp de Vittel

photographie

Les prisonniers du camp de Vittel, en France, attendent leur libération après la prise de la ville par la IIIe armée américaine, en septembre 1944 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Manifestation de partisans de l'Algérie française à Alger, 1958

photographie

Les Algérois manifestent en foule devant le bâtiment du gouvernement général, à Alger, le 23 mai 1958 Ils brandissent des portraits du général de Gaulle Cette insurrection des partisans de l'Algérie française a commencé le 13 mai 1958 

Crédits : Meagher/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Masse monétaire de 1913 à 1944

tableau

Évolution de la masse monétaire M1 de 1913 à 1944, en pourcentage (source: Bulletin hebdomadaire de statistique, 8 déc 1951) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Maurice Gamelin, 1939

photographie

Le général français Maurice Gamelin, qui croit à l'efficacité de la ligne Maginot, est chef d'état-major général de la Défense nationale depuis 1938 Le déferlement des armées allemandes, en mai 1940, va mettre au jour la carence de son commandement 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Maurice Thorez, 1947

photographie

Le dirigeant du Parti communiste français Maurice Thorez (1900-1964), en 1947 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Omaha Beach, 7 juin 1944

photographie

Débarquement de soldats américains, le 7 juin 1944, à Omaha Beach, en Normandie, depuis un LCI («Landing Craft Infantry») 

Crédits : Fox Photos/ Getty

Afficher

Parachutistes au repos à Sainte-Mère-Église, juin 1944

photographie

Les parachutistes américains viennent de libérer Sainte-Mère-Église, en Normandie, le 6 juin 1944 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Paris occupé

photographie

Les troupes allemandes sont entrées dans Paris le 14 juin 1940 Derrière les cavaliers, on aperçoit l'Arc de triomphe de la place de l'Étoile 

Crédits : Henry Guttmann/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Pierre Koenig et Maurice Buckmaster, 1970

photographie

Le général Pierre Koenig (1898-1970), à gauche, nommé en 1944 commandant des FFI, et le colonel des services secrets britanniques Maurice Buckmaster (1902-1992), lors de la célébration du 25e anniversaire de la victoire, en 1970 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pierre Laval

photographie

Le chef du gouvernement français Pierre Laval (1883-1945) et le ministre italien des Affaires étrangères Bastiani rencontrent Adolf Hitler à son quartier général, en 1943 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pierre Mendès France

photographie

Pierre Mendès France, Premier ministre et ministre des Affaires étrangères en 1954-1955 

Crédits : Getty

Afficher

Préparatifs du débarquement

photographie

Le général américain, commandant en chef des forces alliées, Dwight Eisenhower (1890-1969), à gauche, et le général britannique Bernard Law Montgomery (1887-1976), en Grande-Bretagne, en février 1944 

Crédits : Horace Abrahams/ Getty Images

Afficher

Procès de Pétain, 1945

photographie

De gauche à droite, Albert Lebrun (ancien président de la République), Louis Marin (de profil) et Paul Reynaud, principal témoin à charge, au procès du maréchal Pétain en 1945 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Raoul Salan et Jacques Massu, 1958

photographie

Les généraux français Raoul Salan (1899-1984), à gauche avec un képi clair, et Jacques Massu (1908-2002), derrière lui avec un béret, le 15 mai 1958, lors des journées insurrectionnelles d'Alger 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Rapatriés en France, 1955-1961

tableau

Les rapatriés en France de janvier 1955 à septembre 1961 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Raymond Aubrac, 1944

photographie

Raymond Aubrac à Marseille, à la fin de 1944 Le 22 août, il est devenu le plus jeune commissaire de la République de France, faisant son entrée, à trente ans, dans « les allées du pouvoir » 

Crédits : Archives privées/ D.R.

Afficher

Reddition de von Choltitz,1944

photographie

L'état-major du général allemand von Choltitz, sur les quais de la gare Montparnasse, après la reddition du commandant de la place de Paris, le 25 août 1944 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Résistance française

photographie

La résistance intérieure française à l'occupation allemande s'organisa rapidement en maquis régionaux Des maquisards de Haute-Loire s'initient au maniement des armes qui leur ont été parachutées par les forces alliées 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Robert Galley, 1998

photographie

Robert Galley, résistant et baron du gaullisme, lors de la célébration de l’anniversaire de l’appel du 18 juin 1940, au mont Valérien en 1998 

Crédits : Alain Nogues/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Salan et Jouhaud

photographie

Le général Raoul Salan (1899-1984), délégué général en Algérie, et son adjoint le général Edmond Jouhaud (1905-1995) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Salon de l'auto, 1955

vidéo

- Mais, c'est un garage !- Les voitures, comme vous, aiment à changer de robe Ce serait plutôt un salon de collection Cette belle robe bleue, c'est celle de l'Aronde 1300 à ligne océane Elle vous irait à ravir Celle-ci est espagnole et celle-ci américaine La France occupe une place importante... 

Crédits : Pathé

Afficher

Seconde Guerre mondiale, bataille de Normandie

carte

Le débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 et la bataille de Normandie de juin à août 1944 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Seconde Guerre mondiale, campagne de France

carte

La campagne de France du 10 mai au 22 juin 1940 : l'occupation du territoire français par les Allemands 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Seconde Guerre mondiale, Europe, 1943-1945

carte

L'offensive générale des Alliés et des Soviétiques en Europe de 1943 à 1945 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Seconde Guerre mondiale, guerre en Méditerranée, 1940-1943

carte

Les positions des pays de l'Axe et des Alliés dans le bassin méditerranéen 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Seconde Guerre mondiale, libération de la France

carte

Vers la libération du territoire français : offensives alliées et retraite des Allemands, 1944-1945 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Supplétifs vietnamiens

photographie

Après leur parachutage dans la zone au nord de Diên Biên Phu, en Indochine, en 1953, des soldats vietnamiens attendent les instructions des officiers français 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Traité de Rome

photographie

Les ministres des Affaires étrangères de la France, de la Belgique, des Pays-Bas, du Luxembourg, de l'Allemagne et de l'Italie signent en 1957 le traité de Rome créant la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l'énergie atomique (Euratom) 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Tranchées de Diên Biên Phu, 1954

photographie

Un hélicoptère Sikorsky S-55 survole les tranchées, lors de la bataille de Diên Biên Phu, en Indochine, en 1954 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Affiche rouge
Crédits : O. Lévy

photographie

André François-Poncet et Konrad Adenauer, 1951
Crédits : Hulton Getty

photographie

Antoine Pinay, Harold MacMillan et John Foster Dulles, 1955
Crédits : Hulton Getty

photographie

Appel à la résistance, juin 1940
Crédits : D.R.

photographie

Armée du peuple en Indochine, 1950
Crédits : Hulton Getty

photographie

Barricades à Alger, janvier 1960
Crédits : Hulton Getty

photographie

Changement de parité de 1944 à 1971
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Charles de Gaulle, 1946
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Charles de Gaulle, 1958
Crédits : P. Almasy/ AKG

photographie

Charles de Gaulle, 26 août 1944
Crédits : Ralph Morse/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

photographie

Charles de Gaulle à Alger, 1944
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Charles de Gaulle et son épouse à Londres, 1941
Crédits : Hulton Getty

photographie

Churchill, Ironside, Georges, Gamelin et Gort
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Combats pour la libération de Paris, 1944
Crédits : Hulton-Deutsch/ Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

Conférence de Casablanca, 1943
Crédits : Hulton Getty

photographie

Contrôle d'identité à Alger
Crédits : Hulton Getty

photographie

Création du Marché commun, 1958
Crédits : Pathé

vidéo

Crise de Suez, 1956
Crédits : Hulton Getty

photographie

Crise de Suez, 1956
Crédits : National Archives

vidéo

Crise du logement en France, 1947
Crédits : Pathé

vidéo

Défaite de la France en 1940
Crédits : National Archives

vidéo

Délégués viêtminh
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Départ des soldats français de Saigon, 1956
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Diên Biên Phu et accords de Genève, 1954
Crédits : The Image Bank

vidéo

Dunkerque
Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

photographie

Édouard Daladier, 1938
Crédits : Hulton Getty

photographie

Eisenhower et de Lattre De Tassigny
Crédits : Hulton Getty

photographie

Fin de la guerre civile espagnole, 1939
Crédits : National Archives

vidéo

Forces françaises de l'intérieur (F.F.I.)
Crédits : Central Press/ Getty Images

photographie

France : élections municipales (1947-2001)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

France : référendum de 1946 sur la Constitution
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Francs-Tireurs et partisans (F.T.P.)
Crédits : LAPI/ Roger-Viollet

photographie

Georges Bidault
Crédits : G. Skadding/ Time Life Pictures/ Getty

photographie

Georges Bidault et Hô Chi Minh, 1946
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Guerre d'Algérie, 1954-1962
Crédits : National Archives

vidéo

Immigrés italiens en France
Crédits : Charles Hewitt/ Getty Images

photographie

Jean Monnet, 1947
Crédits : Bert Hardy/ Getty Images

photographie

Jean Moulin
Crédits : Hulton Getty

photographie

Jour J : le débarquement de Normandie, 1944
Crédits : National Archives

vidéo

La France libre
Crédits : Hulton Getty

photographie

La ligne Maginot
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

La voix de la France
Crédits : Hulton Getty

photographie

L'abbé Pierre
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Laval
Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Le Comité national français à Londres, 1941
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le général Giraud
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le général Leclerc à Paris, 25 août 1944
Crédits : National Archives, Washington, D.C.

photographie

Le procès Papon, 1998
Crédits : PA Photos

photographie

Leclerc en Tunisie
Crédits : Hulton Getty

photographie

L'engagement tardif des patriotes
Crédits : Hulton Getty

photographie

Les Collaborateurs, R. Capa
Crédits : Hulton Getty

photographie

Libération de Paris
Crédits : AKG

photographie

Libération de Paris, 1944
Crédits : The Image Bank

vidéo

Libération du camp de Vittel
Crédits : Hulton Getty

photographie

Manifestation de partisans de l'Algérie française à Alger, 1958
Crédits : Meagher/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Masse monétaire de 1913 à 1944
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Maurice Gamelin, 1939
Crédits : Hulton Getty

photographie

Maurice Thorez, 1947
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Omaha Beach, 7 juin 1944
Crédits : Fox Photos/ Getty

photographie

Parachutistes au repos à Sainte-Mère-Église, juin 1944
Crédits : Hulton Getty

photographie

Paris occupé
Crédits : Henry Guttmann/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Pierre Koenig et Maurice Buckmaster, 1970
Crédits : Hulton Getty

photographie

Pierre Laval
Crédits : Hulton Getty

photographie

Pierre Mendès France
Crédits : Getty

photographie

Préparatifs du débarquement
Crédits : Horace Abrahams/ Getty Images

photographie

Procès de Pétain, 1945
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Raoul Salan et Jacques Massu, 1958
Crédits : Hulton Getty

photographie

Rapatriés en France, 1955-1961
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Raymond Aubrac, 1944
Crédits : Archives privées/ D.R.

photographie

Reddition de von Choltitz,1944
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Résistance française
Crédits : Hulton Getty

photographie

Robert Galley, 1998
Crédits : Alain Nogues/ Sygma/ Getty Images

photographie

Salan et Jouhaud
Crédits : Hulton Getty

photographie

Salon de l'auto, 1955
Crédits : Pathé

vidéo

Seconde Guerre mondiale, bataille de Normandie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Seconde Guerre mondiale, campagne de France
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Seconde Guerre mondiale, Europe, 1943-1945
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Seconde Guerre mondiale, guerre en Méditerranée, 1940-1943
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Seconde Guerre mondiale, libération de la France
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Supplétifs vietnamiens
Crédits : Hulton Getty

photographie

Traité de Rome
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tranchées de Diên Biên Phu, 1954
Crédits : Hulton Getty

photographie