Fragmente-Stille, an Diotima, NONO (Luigi)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Genre - Pièce pour quatuor à cordes

Fragmente-Stille, an Diotima est composé pour un quatuor à cordes: commande de la Ville de Bonn, cette pièce est dédiée au Quatuor LaSalle, qui la crée le 2 juin 1980, lors du 30e festival Beethoven de Bonn. Mais il ne s'agit pas vraiment d'un quatuor à cordes; il serait plus juste de parler d'un agrégat de fragments «inconstitués». L'auditeur peut être dérouté par le fait que les sonorités classiques du quatuor à cordes sont quasiment absentes de cette œuvre ascétique; il doit se préparer à entendre des sons inouïs. Selon Nono, sa musique de cette période veut «réveiller l'oreille, les yeux, la pensée humaine, l'intelligence, le maximum d'intériorisation extériorisée».

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Voir aussi

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « Fragmente-Stille, an Diotima, NONO (Luigi) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fragmente-stille-an-diotima-nono-luigi/