FRACTIONNEMENT ISOTOPIQUE, chimie et géochimie

GÉOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Marie-Laure PONS
  •  • 2 060 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Isotopes stables »  : […] Un isotope est stable s'il ne présente pas de radioactivité décelable. La géochimie des isotopes stables s'intéresse aux déviations du rapport entre deux isotopes d'un élément donné vis-à-vis d'un ratio standard et à l'interprétation de ces variations dans des échantillons naturels (roches, sols, eaux...). Ces écarts sont dus à une concentration des isotopes lourds dans les liaisons les plus stabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geochimie/#i_54669

MÉTÉORITES

  • Écrit par 
  • Mireille CHRISTOPHE MICHEL-LEVY, 
  • Paul PELLAS
  •  • 14 743 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Composition isotopique des météorites »  : […] Avant 1973, il était d'usage de considérer que la composition isotopique des éléments contenus dans les météorites n'était pas différente de celle qui est mesurée dans des échantillons de matière terrestre, à l'exception des variations produites soit par des éléments radioactifs à vie courte piégés lors de la formation des météorites ( 129 I, 244 P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteorites/#i_54669

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Isotopes

  • Écrit par 
  • René BIMBOT, 
  • René LÉTOLLE
  •  • 5 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vitesses de réaction »  : […] Des effets isotopiques beaucoup plus importants sont observés lorsque l'on considère les vitesses de réaction. L'interprétation exacte de ces phénomènes repose sur des considérations de mécanique statistique et, souvent, les mécanismes des réactions chimiques ne sont pas suffisamment bien connus pour permettre une explication détaillée. Toutefois, si l'on écrit symboliquement la réaction sous la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-isotopes/#i_54669

TERRE BOULE DE NEIGE HYPOTHÈSE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 7 133 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le temps des modèles climatiques performants »  : […] Les données géologiques contradictoires et si dépendantes des lieux géographiques d’observation ne suffisent plus. L’usage de modèles climatiques est devenu indispensable. Depuis le modèle de Boudyko, bien des améliorations ont été apportées. La difficulté majeure est de contraindre les paramètres et les conditions initiales de modèles établis pour l’époque actuelle et non pour le Néoprotérozoïque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothese-de-la-terre-boule-de-neige/#i_54669