BARTOLOMEO DELLA PORTA FRA (1475-1517)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une peinture rhétorique

L'autre manière de Fra Bartolomeo, qui connut de son vivant un large succès, est une rhétorique codifiée. Peu à peu, le dominicain a formé une argumentation picturale qui est devenue le nervus probandi de son œuvre. Il adopte alors un style d'une grandiloquence toute particulière. Ses sujets sont des célébrations : gloire de la Madone, mariage mystique de saints. Leur architectonique est toujours la même. Au fond, une abside très profonde et concave qui permettra aux personnages de se détacher ; en haut, un baldaquin que découvrent des angelots ou putti, disposés symétriquement et opposés deux à deux ; au centre, la Vierge et l'Enfant forment un triangle ; puis, autour, le groupe des saints, saintes et Pères de l'Église qu'on peut inscrire dans un trapèze dont la base constitue le premier plan du tableau. On note ici une violente opposition des attitudes, un contraposto très prononcé. Les couleurs accentuent ces oppositions par de violents contrastes de valeurs. Sept, au moins, des œuvres de Fra Bartolomeo sont construites sur ce même schéma. C'est là sans doute la preuve qu'il était tout à fait conscient du rôle didactique de sa peinture ; il voulait ainsi convaincre le fidèle et le spectateur de la toute-puissance de la foi incarnée dans ces figures picturales. Il restait donc fidèle à Savonarole et à sa rhétorique de l'élévation spirituelle. Cette rhétorique est le point d'aboutissement d'une longue tradition de l'ordre dominicain. Depuis la peste de 1348, en effet, l'ordre a bousculé l'esprit franciscain qui régnait à Florence. Et cette implantation s'est traduite par la présence de trois bastions : l'église Sainte-Marie-Nouvelle, l'église Or San Michele et le couvent de Saint-Marc. Les bûchers, les condamnations, les excommunications ne datent pas de Savonarole. Mais l'éclosion de la Renaissance et le nouvel ordre social ont obligé les domini canes à composer avec le nouveau mode de représentation : alors que les peintres de la seconde moitié du xive sièc [...]

Vierge à l'Enfant, Fra Bartolomeo della Porta

Vierge à l'Enfant, Fra Bartolomeo della Porta

Photographie

Fra Bartolomeo della Porta (1475-1517), Vierge à l'Enfant. Fresque. Museo di San Marco, Florence. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Mariage mystique de sainte Catherine de Sienne, Fra Bartolomeo della Porta

Le Mariage mystique de sainte Catherine de Sienne, Fra Bartolomeo della Porta

Photographie

Fra Bartolomeo della Porta (1475-1517), Le Mariage mystique de sainte Catherine de Sienne, huile sur bois, 1511. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Médias de l’article

Tabernacle de Piero del Pugliese, Fra Bartolomeo della Porta

Tabernacle de Piero del Pugliese, Fra Bartolomeo della Porta
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Vierge à l'Enfant, Fra Bartolomeo della Porta

Vierge à l'Enfant, Fra Bartolomeo della Porta
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Mariage mystique de sainte Catherine de Sienne, Fra Bartolomeo della Porta

Le Mariage mystique de sainte Catherine de Sienne, Fra Bartolomeo della Porta
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie




Écrit par :

  • : maître de conférences de sociologie à l'université de Paris-VIII

Classification


Autres références

«  BARTOLOMEO DELLA PORTA FRA (1475-1517)  » est également traité dans :

RAPHAËL (1483-1520)

  • Écrit par 
  • Vincenzo GOLZIO
  •  • 3 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Raphaël peintre de Madones »  : […] Plus que la décoration des stanze et que ses fresques, ce sont les Vierge qui constituent l'élément le plus vivant de la popularité de Raphaël et la source la plus sûre de l'admiration qu'il suscite. Au cours de sa période florentine, Raphaël assimile dans la peinture de ses Madones tout ce qu'il peut apprendre de Léonard, de Michel-Ange et de Fra Bartolomeo. La première de cette époque est la M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raphael/#i_5033

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri PERETZ, « BARTOLOMEO DELLA PORTA FRA - (1475-1517) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fra-bartolomeo-della-porta/