FOVEA

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 129 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Rôle des cellules visuelles »  : […] Les deux populations de cellules visuelles qui occupent les 1 250 millimètres carrés de rétine répondent à deux fonctions différentes. Les bâtonnets, qui font défaut au centre de la rétine, voient les formes et sont capables de le faire à très faible luminosité (vision scotopique). Les cônes, au contraire, ne voient qu'en lumière du jour (vision photopique), mais ils sont capables de saisir les […] […] Lire la suite

PERCEPTION

  • Écrit par 
  • Paolo BARTOLOMEO
  •  • 3 892 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Attention et perception »  : […] Nos surfaces sensorielles ne sont pas homogènes : par exemple, dans la rétine de l’œil il y a une toute petite partie centrale, la fovéa, qui est bien plus sensible que la périphérie rétinienne. Quand nous voyons quelque chose à la périphérie de notre champ visuel, nous avons besoin de bouger nos yeux pour centrer l’image sur cette région à haute résolution et reconnaître l’objet correspondant. U […] […] Lire la suite

VISION Neurophysiologie visuelle

  • Écrit par 
  • Jean BULLIER
  •  • 9 860 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Différents circuits pour différents photorécepteurs »  : […] Les principes généraux décrits ci-dessus sont valables pour la plupart des circuits rétiniens, mais les différents photorécepteurs et leurs combinaisons permettent de créer divers types de sélectivité. Dans la partie fovéale de la rétine, chaque cône de type M et L fait synapse de façon exclusive avec une cellule bipolaire naine de chaque type (on et off) et chaque bipolaire contacte une seule ce […] […] Lire la suite

VISION Optique oculaire et optométrie

  • Écrit par 
  • Pierre DENIEUL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Françoise VIÉNOT
  •  • 8 811 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Champ visuel, vision périphérique »  : […] Une vision précise des détails ne s'obtient que lorsqu'on les « fixe », c'est-à-dire quand on oriente l'œil de façon à amener leur image sur une région centrale de la fovéa. L'image rétinienne d'un objet vu sous un angle de une minute a des dimensions transversales de l'ordre de quelques micromètres, comparables à celles des cônes, et très inférieures à celles de la fovéa (0,33 mm). L'axe de l'œil […] […] Lire la suite


Affichage 

Globe oculaire

dessin :  Globe oculaire

Coupe horizontale dans un globe oculaire droit humain. La papille optique ou tache aveugle correspond à la région où se rassemblent les axones des cellules ganglionnaires et qui ne comporte donc aucun photorécepteur.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Photorécepteurs rétiniens

graphique :  Photorécepteurs rétiniens

Courbe de densité des cônes et bâtonnets en fonction de la distance angulaire par rapport au centre de la fovéa. Noter l'absence de photorécepteurs au niveau de la tache aveugle (modifiée à partir de Rodieck 1998).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

 Globe oculaire

Globe oculaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Photorécepteurs rétiniens

Photorécepteurs rétiniens
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique