FOSSILES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fossilisation

Pour que des processus de fossilisation puissent avoir lieu, il est nécessaire que certaines conditions biologiques, physiques et chimiques soient réalisées, ce qui semble avoir été souvent le cas au cours des « temps fossilifères ». À ce propos, les terrains antécambriens sont pauvres en fossiles identifiables ce qui paraît dû principalement aux actions destructives du métamorphisme et à la rareté des êtres vivants. Un autre facteur excluant pratiquement la possibilité de fossilisation est l'action prolongée des agents météoriques ; aussi les fossiles correspondent-ils généralement, à des organismes qui ont été enfouis rapidement après leur mort.

Conservation des organismes

On connaît des cas exceptionnels dans lesquels les individus ont été conservés dans leur totalité, y compris leurs parties molles : insectes inclus dans l'ambre, rhinocéros momifiés dans les asphaltes des Carpates, mammouths congelés dans les glaces de Sibérie et dont l'estomac gardait encore « surgelées » les dernières plantes qu'ils avaient ingérées ; on cite également des fragments de peau momifiés de quelques Reptiles de l'ère secondaire (Iguanodon, Anatosaurus et Ichthyosaurus). Les micro-organismes fossilisés dans les silex ont conservé leur matière organique toujours susceptible de coloration. Mais la fossilisation débute, le plus souvent, avec la décomposition et la disparition des tissus mous par oxydation ou putréfaction.

Insecte prisonnier de l'ambre

Photographie : Insecte prisonnier de l'ambre

Photographie

Il y a des millions d'années, de la résine coulant d'arbres blessés a englué insectes, petits reptiles, amphibiens, plumes d'oiseaux ou débris de végétaux. Prises sur le vif, certaines espèces dévoilent des comportements prédateurs ou reproducteurs que les fossiles seuls ne pourraient... 

Crédits : Jochen/ Fotosearch LBRF/ Age Fotostock

Afficher

Les étapes ultérieures diffèrent, d'une manière générale, selon les conditions d'enfouissement (les parties dures peuvent, à l'extrême, disparaître sous l'action des bactéries) et l'évolution du gisement (roches sédimentaires, généralement), et selon qu'il s'agit d'Invertébrés, de Vertébrés ou de Végétaux.

Les Invertébrés (Foraminifères, Oursins, Coraux, Brachiopodes, Mollusques divers) ont habituellement des coquilles calcaires qui sont souvent conservées en assez bon état pour pouvoir être déterminées ; il en est de même pour la plupart des organismes au squelette silicie [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Écrit par :

  • : professeur honoraire à la faculté des sciences de Paris, membre de l'Académie des sciences d'outre-mer
  • : professeur au Collège de France, chaire de biologie historique et évolutionnisme

Classification

Autres références

«  FOSSILES  » est également traité dans :

ACANTHODIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 817 mots
  •  • 4 médias

Les acanthodiens ( Acanthodii Owen, 1846 ; du gr. acantha , épine) sont un groupe de vertébrés à mâchoires, ou gnathostomes, éteints, connus par des fossiles de l'ère primaire, ou Paléozoïque. Ils sont les plus anciens gnathostomes certains à apparaître dans le registre fossile, à l'Ordovicien supérieur, il y a 445 millions d'années (Ma), mais disparaissent au Permien inférieur, il y a 290 Ma. […] Lire la suite

ACTINOPTÉRYGIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 2 762 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « actinoptérygiens fossiles »  : […] Les actinoptérygiens fossiles sont abondants depuis la fin du Dévonien (370 Ma) et souvent représentés par des individus complets. Ainsi, les données paléontologiques ont largement contribué à la connaissance de l'histoire évolutive et de la phylogénie du groupe. Des écailles d'apparence ganoïde datant du Silurien supérieur (418 Ma) ont été attribuées à un actinoptérygien ( Andreolepis ) mais pou […] Lire la suite

AGASSIZ LOUIS (1807-1873)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul SCHAER
  •  • 445 mots
  •  • 1 média

Le naturaliste suisse Louis Agassiz commence sa carrière scientifique par une étude des poissons actuels de l'Amazone que suit une étude des poissons fossiles du Brésil. Il en établit un inventaire très précis. Ces travaux sont publiés dans les cinq volumes des Recherches sur les poissons fossiles (1833-1844), où sont mentionnées mille sept cents espèces ; l'ouvrage, qui se distingue par la qual […] Lire la suite

TERRE ÂGE DE LA

  • Écrit par 
  • Pascal RICHET
  •  • 5 142 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les fossiles, marqueurs du temps »  : […] Pour les chrétiens, l’histoire prenait un nouveau sens de suite ordonnée, et non plus de séquence quasiment aléatoire d’événements. Le changement fut particulièrement bien illustré par la première chronologie « universelle » que l’évêque Eusèbe de Césarée (~265-av. 341) établit par le biais d’habiles rapprochements effectués entre systèmes chronologiques différents : ceux des Romains et des Grecs […] Lire la suite

AMMONOÏDÉS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 1 431 mots
  •  • 7 médias

Les Ammonoïdés (sens large) sont des Mollusques Céphalopodes constituant une sous-classe entièrement fossile. Ce groupe, géologiquement très important, comprendrait environ 10 000 espèces qui vécurent entre le Dévonien inférieur et la fin du Crétacé. Connues autrefois sous le nom de cornes d'Ammon, les Ammonites, proches des Nautiles, en ont été séparées par Lamarck. Leur coquille, enroulée à la […] Lire la suite

AMPHIBIENS ou BATRACIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER, 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 6 171 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Évolution »  : […] On considère désormais que, des trois groupes actuels d'Amphibiens, ce sont les Urodèles et les Anoures qui sont les plus étroitement apparentés et sont regroupés sous le nom de Batrachia, tandis que les Gymnophiones constituent leur groupe frère . À l'état fossile, on connaît peu de lissamphibiens antérieurs au Crétacé, le plus ancien étant un anoure très primitif, Triadobatrachus , du Trias […] Lire la suite

ANGEAC-CHARENTE SITE PALÉONTOLOGIQUE D'

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 633 mots

On connaît en France, principalement en Provence et en Languedoc, un grand nombre de gisements de vertébrés continentaux datant du Crétacé supérieur, la plupart se situant entre — 83 et — 66 millions d'années. Ceux qui remontent au Crétacé inférieur (de — 145 à — 100 millions d'années) sont beaucoup plus rares. La découverte d'un site paléontologique particulièrement riche datant de l'Hauterivien […] Lire la suite

ANGIOSPERMES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 6 122 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Origine des Angiospermes »  : […] L’origine des Angiospermes est l’un des axes de recherche les plus complexes et passionnants en biologie évolutive. Il comporte de nombreuses facettes. Déjà au xix e  siècle, Darwin avait qualifié d’abominable mystère l’apparition soudaine des Angiospermes au Crétacé et la diversification rapide qui suivit pour conduire à la diversité actuelle du groupe. Les progrès effectués, tant sur le plan ph […] Lire la suite

ANTHOZOAIRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Yves TURQUIER
  •  • 4 390 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Tétracoralliaires »  : […] Ordre d'Anthozoaires entièrement fossiles qui a occupé toutes les mers du monde depuis l'Ordovicien jusqu'à la fin du Permien, soit pendant 400 millions d'années. Les polypes, solitaires, sécrétaient un épais squelette calcaire caractérisé par l'existence de 4 septes disposés en croix, d'où le nom de l'ordre. Mais l'étude des formes jeunes a montré qu'il y en avait réellement six, faisant ainsi […] Lire la suite

ARACHNIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 3 672 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Arachnides fossiles »  : […] Le plus ancien fossile d’arachnides connu est un scorpion qui a été découvert en Écosse dans les sédiments datant du Silurien inférieur (— 435 millions d’années). Les espèces de scorpions du Carbonifère (autour de — 280 millions d’années) ressemblent beaucoup aux formes actuelles, raison pour laquelle ces animaux sont souvent qualifiés de véritables fossiles vivants. Des fossiles d’araignées ont e […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

O.N.U. Sommet sur l’ambition climatique. 9-31 décembre 2020

un rebond des émissions dès 2021 dans la perspective d’une reprise économique fondée sur les énergies fossiles. Aussi préconise-t-il de profiter des plans de relance mondiaux, d’un montant total de 12 000 milliards de dollars (9 900 milliards d’euros) pour promouvoir la transition écologique. Le 11 […] Lire la suite

Canada. Dénonciation de la « Grande Réinitialisation » par l’opposition. 16-17 novembre 2020

, l’accueil de millions de réfugiés, l’abandon des énergies fossiles et remettre en cause les valeurs occidentales. Il s’appuie sur les propos tenus fin septembre par le Premier ministre Justin Trudeau qui affirmait que la pandémie représentait « l’occasion d’une réinitialisation [reset […] Lire la suite

Belgique. Adoption du plan climat de la région bruxelloise. 24 octobre 2019

Le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale approuve un plan climat qui prévoit une réduction de 40 p. 100 des émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 2005 et une neutralité énergétique à l’horizon de 2050. Ce plan comprend l’abandon progressif des énergies fossiles […] Lire la suite

Sommet Action Climat à l’ONU. 20-23 septembre 2019

subvention aux énergies fossiles. Le 23, la jeune militante environnementaliste Greta Thunberg s’emporte à la tribune : « Comment osez-vous ? […] Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses. » Le bilan de la réunion est maigre. Les plus grands producteurs de gaz à effet de serre (GES […] Lire la suite

Canada. Rapport du commissariat à l’Environnement et au Développement durable. 1er-2 avril 2019

durable, qui est chargé de vérifier la gestion des ministères fédéraux dans ces domaines, dénonce le non-respect des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre par les gouvernements fédéraux « depuis des décennies », critiquant notamment le maintien par ceux-ci de subventions « inefficaces » aux combustibles fossiles. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Raymond FURON, Armand de RICQLÈS, « FOSSILES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fossiles/