FORMULE 1

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'organisation du Championnat du monde

La F.I.A., « gouvernement » mondial du sport automobile, organise le Championnat du monde de formule 1. Celui-ci, le plus ancien des championnats de la F.I.A., est aussi celui qui connaît le plus fort impact médiatique : chaque grand prix est suivi par plus de 300 millions de téléspectateurs, et 650 journalistes et photographes, venus de plus de soixante pays, couvrent les épreuves.

Deux titres mondiaux sont décernés : un pour les pilotes, qui est attribué depuis 1950 ; un pour les constructeurs, institué en 1958. Chaque constructeur ne peut engager que deux voitures. Depuis 1991, tous les points marqués à l'occasion de chaque course (10, 6, 4, 3, 2, 1 pour les six premiers jusqu'en 2002 ; 10, 8, 6, 5, 4, 3, 2, 1 pour les huit premiers à partir de 2003 ; 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2, 1 pour les dix premiers à partir de 2010) sont additionnés pour décerner les titres. Dans le cas où deux pilotes auraient marqué le même nombre de points, l'attribution du titre est déterminée en fonction des places obtenues, à savoir le plus grand nombre de victoires, puis de deuxièmes places, etc. Le Championnat du monde compte de seize à dix-neuf grands prix selon les années.

Pour les circuits, des conditions très strictes, concernant le tracé, le revêtement, les dispositifs de sécurité et les aménagements, sont établies par la F.I.A. Seuls les circuits répondant au « Degré 1 F.I.A. » peuvent accueillir une course de formule 1. Chaque circuit doit être homologué par la F.I.A. à l'issue d'une série d'inspections. La F.I.A. peut contraindre les organisateurs à la réalisation de travaux d'entretien ou d'adaptation des aménagements pour accorder à un circuit le renouvellement de son homologation.

Dans le passé, à l'exception du Grand Prix de Monaco, seule épreuve en ville, les circuits étaient en général très rapides, avec de longues lignes droites. Ainsi, la moyenne la plus élevée de l'histoire a été réalisée lors du Grand Prix d'Italie de 1971, remporté par Peter Gethin, sur B.R.M., à la vitesse de 242,615 km/h sur le circuit de Monza lequel, à cette époque, ne comportait pas de chicanes. En raison de la progression constante des performances des monoplaces, l'importance des lignes droites a été volontairement réduite, et les enchaînements de virages destinés à éviter des vitesses excessives ont été privilégiés. De même, les tracés très longs, tel l'ancien Nürburgring (22,835 km), ont été abandonnés, car il était impossible de les doter des dispositifs et du personnel de sécurité exigés par le règlement, ainsi que des installations techniques nécessaires aux retransmissions télévisées. Actuellement, le circuit le plus court est celui de Monaco (3,340 km) et le plus long, celui de Spa-Francorchamps en Belgique (7,004 km). Parmi les principaux circuits où se déroulent des courses de formule 1, citons : Monza (Italie), Hockenheim (Allemagne, 6,823 km), Silverstone (Grande-Bretagne), Sepang (Malaisie), Interlagos (Brésil), Suzuka (Japon), le Hungaroring de Budapest (Hongrie), Shanghai (Chine), ainsi que les nouveaux circuits futuristes de Singapour et Yas Marina d'Abu Dhabi, financé par les pétrodollars, deux pistes où la course se déroule de nuit, ou celui de Sotchi (Russie).

Pour obtenir son inscription au Championnat du monde de formule 1, un constructeur doit apporter à la F.I.A. la preuve qu'il a à la fois conçu et fabriqué le châssis de sa monoplace, et qu'il possède les ressources techniques et financières suffisantes pour participer au Championnat. Le nombre de constructeurs autorisés à s'engager est aujourd'hui limité à douze. Quant au pilote, il doit, pour participer à un grand prix, posséder une « superlicence ». Celle-ci lui est accordée en fonction de critères prenant en compte son palmarès dans les autres compétitions (formule 3, formule 3000, devenu G.P.2 en 2005) relevant de la F.I.A. et seulement s'il possède un contrat avec une écurie engagée dans le Championnat du monde de formule 1. Parfois, des éléments extrasportifs peuvent influencer la décision : ainsi, en 1993, Alain Prost, en conflit avec les autorités de la F.I.A., s'était vu un moment refuser sa superlicence, alors qu'il avait déjà obtenu trois titres mondiaux...

Les monoplaces doivent répondre au règlement technique de la F.I.A. Les commissaires techniques sont préposés à la vérification de la conformité des voitures à ce règlement. En cas d'infraction, le délégué technique rédigera un rapport adressé aux trois commissaires sportifs, qui seuls ont le pouvoir d'infliger d'éventuelles sanctions, après avoir entendu les arguments et la défense de toutes les parties concernées. Ces commissaires, dans un souci d'équité, ne sont pas les mêmes pour tous les grands prix. Lors de chaque épreuve, deux d'entre eux sont nommés par la F.I.A., le troisième par l'autorité sportive du pays où se déroule la course.

S'ils le jugent nécessaire, ces commissaires peuvent faire comparaître une écurie ou un pilote devant le Conseil mondial du sport automobile. L'instance de recours est le Tribunal d'appel international. Ce dernier est composé de quinze membres (juristes de profession) élus par l'Assemblée générale de la F.I.A.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Juan Manuel Fangio

Juan Manuel Fangio
Crédits : Express/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Jim Clark

Jim Clark
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Jackie Stewart

Jackie Stewart
Crédits : Allsport/ Getty

photographie

Alain Prost, 1990

Alain Prost, 1990
Crédits : Pascal Rondeau/ Allsport/ Getty

photographie

Afficher les 12 médias de l'article


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  FORMULE 1  » est également traité dans :

FORMULE 1 : CHAMPIONNAT DU MONDE

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 184 mots

Créée en 1946, la Fédération internationale de l'automobile décide en 1949 d'organiser en 1950 un Championnat du monde des conducteurs pour la catégorie des « formules internationales no 1 ». Pour cette première édition, le classement est établi en retenant les quatre meilleurs résultats obtenus par les pilotes au cours des sept grands prix disputés. L'Italien […] Lire la suite

ALONSO FERNANDO (1981- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 761 mots
  •  • 1 média

Pilote automobile espagnol né le 29 juillet 1981 à Oviedo (Asturies). Son père, José Luis Alonso, un ouvrier passionné de sports mécaniques, l'initie au karting dès sa tendre enfance. Pour permettre à son fils et à quelques autres gamins de piloter, il construit, avec des amis, une petite piste en face de l'usine où il travaille, à La Manjoya, dans la banlieue sud d'Oviedo. Le petit Fernando montr […] Lire la suite

ANDRETTI MARIO (1940- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 404 mots

Pilote automobile américain d'origine italienne né le 28 février 1940 à Montona (act. Motovun, Croatie). Mario Andretti débute sa carrière aux États-Unis, en IndyCar, en 1964. Dès 1965, il est champion IndyCar, titre qu'il conserve en 1966, et qu'il s'attribuera de nouveau en 1969. Il fait ses débuts en formule 1 en 1968, au sein de l'écurie Lotus. Mais il ne se consacre pas entièrement à cette di […] Lire la suite

ASCARI ALBERTO (1918-1955)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 432 mots

Pilote automobile italien né le 13 juillet 1918 à Milan. Fils d'un pilote qui a trouvé la mort en 1925 à Montlhéry, Alberto Ascari , après s'être essayé à la moto dès 1936, se lance dans la course automobile en 1940. Il est engagé par Enzo Ferrari – un ami de son père – et dispute les Mille Miglia. Avant la création du Championnat du monde de formule 1, Alberto Ascari remporte le Grand Prix d'Euro […] Lire la suite

AUTOMOBILE SPORT

  • Écrit par 
  • Jean DURRY
  •  • 863 mots
  •  • 9 médias

Au mois de mai 1903, lorsque Gabriel atteint Bordeaux, vainqueur à 105 km/h sur Mors de la première étape du Paris-Madrid, il ne peut savoir que cinq morts et de nombreux blessés — pilotes, mécaniciens, foule inconsciente — viennent de signer la condamnation de cette forme de compétition : l'épreuve, interdite par le ministère de l'Intérieur, ne repartira pas de la capitale girondine . Cela faisai […] Lire la suite

BALESTRE JEAN-MARIE (1921-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 329 mots

Dirigeant sportif français. Pendant près d'un quart de siècle, Jean-Marie Balestre fut l'homme fort du sport automobile français. En outre, de 1985 à 1993, son action à la tête de la Fédération internationale de l'automobile (F.I.A.) permit de moderniser la formule 1, qui connut sous son impulsion un essor qui ne s'est pas démenti depuis lors. D'abord journaliste, ce passionné de sports mécaniqu […] Lire la suite

BRABHAM JACK (1926-2014)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 663 mots

L’Australien Jack Brabham est le seul pilote automobile à avoir été sacré champion du monde de formule 1 au volant d’une monoplace de sa propre écurie. Jack Brabham est né le 2 avril 1926 à Hurtsville, près de Sydney. Après s'être essayé à la compétition automobile en Australie et en Nouvelle-Zélande à la fin des années 1940 et au début des années 1950, il gagne l'Europe et dispute le Championnat […] Lire la suite

BUTTON JENSON (1980- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 147 mots
  •  • 1 média

Le pilote britannique Jenson Button est devenu champion du monde de formule 1 en 2009, après dix années de compétition au plus haut niveau, confirmant enfin son talent. Il a obtenu ce titre au terme d'une saison atypique, au volant d'une Brawn G.P. qui a damé le pion aux monoplaces de toutes les grandes écuries. Jenson Button est né le 19 janvier 1980 à Frome (Somerset), bourgade campagnarde du […] Lire la suite

CLARK JIM (1936-1968)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 386 mots

Quand la monoplace de l'Écossais Jim Clark quitte la route et heurte un arbre, le 6 avril 1968, à Hockenheim, lors d'une course de formule 2, c'est le plus talentueux pilote de son temps qui trouve la mort. Juan Manuel Fangio a dit de lui : « Je l'ai vu courir plusieurs fois et je crois pouvoir affirmer qu'il était le meilleur de tous. » L'hommage d'une légende à un mythe. Jim Clark est né le 4 ma […] Lire la suite

FANGIO JUAN MANUEL (1911-1995)

  • Écrit par 
  • Johnny RIVES
  • , Universalis
  •  • 1 496 mots
  •  • 2 médias

Tous les records de la formule 1 que l'Argentin Juan Manuel Fangio a établis dans les années 1950 ont certes été battus. L'Écossais Jim Clark l'a dépassé en 1968 en ce qui concerne le nombre de victoires (25 contre 24), mais il a fallu attendre 2003 pour que l'Allemand Michael Schumacher obtienne un titre mondial de plus que lui. Fangio fut-il pour autant surpassé ? Juan Manuel Fangio doit en ef […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

5-27 mai 2020 Union européenne. Présentation du projet de plan de relance économique.

formulé par les dirigeants français et allemand, la présidente de la Commission européenne propose d’abonder le budget européen – 1 100 milliards d’euros prévus pour la période 2021-2027 – d’un emprunt de 750 milliards. Sur cette somme, 250 milliards seraient destinés à des prêts, 433 milliards à des transferts budgétaires aux États les plus touchés […] Lire la suite

11-22 mai 2018 Suisse. Élection de Pierre Maudet à la présidence du Conseil d'État de Genève.

formule 1. Reconnaissant une « imprudence », Pierre Maudet admet que le voyage a été payé par un ami et indique qu’il a reversé l’équivalent de son montant à des œuvres religieuses. Une enquête judiciaire contre X a été ouverte sur une éventuelle « acceptation d’un avantage », sur la base d’une dénonciation enregistrée en août 2017. Le 22, le Conseil […] Lire la suite

1er-6 mai 2017 Israël – Autorité palestinienne. Modification de la charte du Hamas.

Le 1er, le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, présente depuis Doha (Qatar) la nouvelle rédaction de la charte du Mouvement de la résistance islamique, initialement publiée en août 1988. L’organisation palestinienne qui contrôle la bande de Gaza est considérée comme terroriste par Israël, ainsi que par les États-Unis et l’Union européenne notamment […] Lire la suite

22 avril 2012 Bahreïn. Regain d'agitation politique à l'occasion du grand prix de formule 1

formule 1 se déroule sur le circuit de Sakhir, au sud de Manama, en dépit de l'agitation politique qui continue de secouer l'émirat depuis les émeutes de février 2011. Les jours précédents, les autorités ont fait arrêter de nombreux opposants, tandis que, dans les villages chiites entourant la capitale, des affrontements ont opposé les forces de l'ordre […] Lire la suite

14 décembre 2005 France. Rapport sur la dette publique

1 100 milliards d'euros. S'y ajoutent de 450 à 900 milliards d'euros, correspondant au versement des retraites aux fonctionnaires. La dette publique est passée d'environ 20 p. 100 du P.I.B. au début des années 1980 à 66 p. 100 aujourd'hui, au-delà du plafond de 60 p. 100 autorisé par le pacte de stabilité européen. Le rapport formule diverses propositions […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « FORMULE 1 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/formule-1/