FORMARIAGE

AUBAIN

  • Écrit par 
  • Jean GAUDEMET
  •  • 433 mots

Terme qui, dans l'ancien droit français, désigne l'étranger. Dans le morcellement politique du premier âge féodal, l'aubain était non seulement l'étranger au royaume, mais même à la seigneurie : ceux qui venaient du dehors s'établir dans une seigneurie devaient dans l'an et jour s'avouer l'homme du seigneur sur la terre duquel ils s'établissaient, sous peine de s'exposer à être saisis corps et bie […] […] Lire la suite

SERVAGE

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 3 154 mots

Dans le chapitre « L'élargissement du servage »  : […] Tandis que s'estompait, avec l'affaissement des institutions publiques (plus précoce en France, plus tardive en Allemagne), l'antique opposition entre liberté et servitude, le groupe des serfs, dont les contours devenaient plus flous, se gonflait d'un apport considérable ; il tendit au cours des xi e et xii e  siècles à englober et à confondre avec les descendants d'esclaves des hommes et des fem […] […] Lire la suite