INTRAMOLÉCULAIRES FORCES

LIAISONS CHIMIQUES - Liaison et classification

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 8 330 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Forces intramoléculaires »  : […] Le fait que les liaisons ne soient pas parfaitement localisées entre les atomes, même dans les molécules non conjuguées, entraîne que l'énergie totale de la molécule n'est pas exactement égale à la somme des énergies des liaisons. Ici encore, on pourra conserver l'approximation de la localisation en introduisant des forces fictives d'interaction intramoléculaires. L'exemple le plus simple est cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liaisons-chimiques-liaison-et-classification/#i_27804

LIAISONS CHIMIQUES - Liaison hydrogène

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 3 324 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Étude théorique »  : […] La liaison hydrogène entre dans le cadre général des interactions intermoléculaires ou intramoléculaires. À strictement parler, c'est le système global A–H...B que l'on doit étudier directement comme un édifice moléculaire unique. Cependant, étant donné qu'à l'intérieur de celui-ci on peut, en général, encore reconnaître les constituants A–H et B, le problème de l'association est envisageable da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liaisons-chimiques-liaison-hydrogene/#i_27804

LIAISONS CHIMIQUES - Liaisons biochimiques faibles

  • Écrit par 
  • Antoine DANCHIN
  •  • 5 907 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Nature qualitative des liaisons faibles »  : […] Dans la description atomique, discontinue, de la matière, les chimistes se fondent sur les propriétés électromagnétiques des atomes pour en décrire les interactions. À la température ordinaire (300 K), les atomes peuvent ainsi s'associer par des liaisons stables, dites covalentes , dans lesquelles des électrons occupent des positions moyennes vis-à-vis des noyaux de plusieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liaisons-chimiques-liaisons-biochimiques-faibles/#i_27804