FORCE ÉLECTROMOTRICE

CANAUX IONIQUES

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON, 
  • Mallorie POËT
  •  • 4 294 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Les caractéristiques fonctionnelles des canaux ioniques »  : […] Classiquement, la conductance (inverse de la résistance), caractéristique de la population de canaux ouverts à un instant donné dans la membrane d'une cellule, est donnée par la loi d'Ohm. Celle-ci permet de représenter l'intensité d'un courant I, c'est-à-dire le nombre de charges traversant la membrane par unité de temps, comme le produit du voltage E, ou potentiel membranaire par la conductance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canaux-ioniques/#i_31311

ÉLECTRICITÉ - Lois et applications

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DONNINI, 
  • Lucien QUARANTA
  •  • 4 779 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'induction électromagnétique »  : […] Alors que la magnétostatique traite de champs magnétiques et de courants constants, la loi de l'induction de Lenz-Faraday introduit la notion de grandeur électrique variable au cours du temps. Elle indique que toute variation de flux ϕ du champ magnétique dans un circuit fermé( ) crée une force électromotrice de valeur e = — dϕ/dt (fig. 4) . Ainsi, le flux peut varier si on déplace le circuit (var […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-lois-et-applications/#i_31311

ÉLECTRO-ACOUSTIQUE

  • Écrit par 
  • Éric de LAMARE
  •  • 7 348 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Analogies électro-mécano-acoustiques »  : […] Le courant électrique, les vibrations mécaniques, les ondes sonores sont tous des phénomènes vibratoires . Il n'est donc pas étonnant que, en comparant les équations qui régissent certains circuits électriques à celles qui servent à décrire des régimes vibratoires, mécaniques d'abord puis, plus tard, acoustiques également, on ait constaté des analogies frappantes : il suffit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electro-acoustique/#i_31311

ÉLECTROCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques SIMONET
  •  • 6 283 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Demi-pile et système dit de référence »  : […] Décrivons maintenant le cas non plus de couples d'espèces solubles, mais d'un métal M non noble, donc oxydable, plongé dans une solution contenant un de ses cations : Dans ces conditions, l'équation de Nernst permet de définir un potentiel d'équilibre V M propre au métal M. Ce potentiel dépend de la concentration en cations. Ainsi, l'hydrogène H 2 , considéré comme le premier métal, dans les cond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrochimie/#i_31311

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 313 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Origine physico-chimique des forces électromotrices »  : […] D'une façon générale, il faut chercher l'origine des f.é.m. génératrices de biopotentiels dans l'existence de certaines forces ayant la propriété d'agir asymétriquement sur les charges de signes contraires portées par les ions présents dans les liquides de l'organisme. Ces forces n'ont rien de mystérieux, et il y a longtemps que les physico-chimistes ont montré que l'on peut produire du courant e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophysiologie/#i_31311

MÉTALLOGRAPHIE - Essais physico-chimiques

  • Écrit par 
  • Gérard BERANGER
  •  • 4 415 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Mesure des forces électromotrices »  : […] Les piles électrochimiques ont été utilisées avec succès depuis de nombreuses années pour déterminer des grandeurs thermodynamiques, notamment les variations d'enthalpie libre de Gibbs et les activités. La relation entre la force électromotrice (f.é.m.) E d'une pile réversible et la variation d'enthalpie libre de Gibbs ΔG 0 pour la réaction chimique virtuelle associée à ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallographie-essais-physico-chimiques/#i_31311

POLARISATION, électrochimie

  • Écrit par 
  • Bernard CARTON
  •  • 262 mots

On appelle tension de polarisation la différence entre la force électromotrice théorique d'une pile et la force électromotrice réelle. Une pile électrochimique fonctionnant dans des conditions irréversibles comme source d'électricité verra, par exemple, sa tension s'abaisser au-dessous de la valeur théorique ; inversement, s'il y a électrolyse, la tension aux bornes sera supérieure à la valeur thé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polarisation-electrochimie/#i_31311