FONDS DE PENSION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Impact sur la gouvernance d'entreprise

La participation financière des grands fonds de pension anglo-américains est de plus en plus significative dans les entreprises cotées du monde entier. Ce développement n'a pas manqué de retentir sur l'orientation des décisions des entreprises dans de nombreux pays. En effet, ces opérateurs ont un rôle de plus en plus actif dans le fonctionnement de la gouvernance d'entreprise (corporate governance). Les principes qu'ils font valoir consistent principalement à promouvoir une transparence accrue en matière de gestion financière et de divulgation d'informations.

Dans le cas de la France, par exemple, on estime à près de 40 p. 100 la capitalisation boursière française détenue par les grands investisseurs institutionnels. Parmi les principaux intervenants dans le capital des sociétés françaises, on relève la présence de l'un des fonds de pension américains les plus importants, CalPERS (California Public Employees Retirement System), qui gérait à lui seul un actif 263,9 milliards de dollars en 2013, et des gestionnaires américains et britanniques de mutual funds tels que Franklin Templeton, Fidelity Investment, Capital Group et P.D.F.M. Ces grands fonds représenteraient, à eux seuls, plus de 10 p. 100 de la capitalisation boursière de Paris. Bien que leurs participations soient souvent minoritaires, l'influence de ces acteurs sur les entreprises dépasse largement leur poids dans le capital des entreprises.

En effet, de nombreux grands fonds de pension ont pour objectif la maximisation de la rentabilité de leurs placements. À cet égard, ils sont très attentifs à la qualité de la gestion des entreprises dans lesquelles ils investissent. Si l'objectif de rentabilité n'est pas atteint, alors ils n'hésitent pas à intervenir dans le processus décisionnel des entreprises. Leur intervention peut être directe ou indirecte. Certains fonds de pension, par exemple, cherchent à influer sur la gestion des entreprises en intervenant directement auprès de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  FONDS DE PENSION  » est également traité dans :

BOURSE - Réglementation des marchés boursiers

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 6 662 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'ouverture des Bourses »  : […] À la fin des années 1980 cependant, la concurrence est venue de Londres : de puissants intermédiaires financiers (souvent des banques américaines), disposant de capitaux importants, étaient en mesure d'acheter et de vendre des « blocs » d'actions à des investisseurs institutionnels, comme les fonds de pension ou les sociétés d'assurances. Or de cette époque date aussi le commencement d'un mouvem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourse-reglementation-des-marches-boursiers/#i_98506

CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 7 126 mots

Dans le chapitre « L'instabilité fondamentale des marchés financiers et les krachs boursiers »  : […] John Maynard Keynes, qui écrivait au lendemain de la grande crise de 1929, est sans doute l'économiste qui a donné l'analyse la plus éclairante de l'instabilité financière. Pour Keynes, le futur relève de l'incertitude dans nos économies. La raison principale de cette incertitude réside dans la difficulté d'effectuer des prévisions dans une situation de changement permanent dû aux fluctuations d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-financieres-instabilite-financiere/#i_98506

ENTREPRISE - Les relations interentreprises

  • Écrit par 
  • Alain BIENAYMÉ
  •  • 7 622 mots

Dans le chapitre « Les relations des firmes avec les intermédiaires financiers »  : […] Les banques sont des entreprises comme les autres ; elles doivent, dans un univers concurrentiel, gérer avec profit un double risque : le risque d'illiquidité (en cas de forts retraits de dépôts) et le risque de défaut de leurs débiteurs (insolvabilité, retards de paiements). Les entreprises qui sollicitent des crédits présentent des risques variant avec leur dimension, leurs spécialités et la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-les-relations-interentreprises/#i_98506

ÉPARGNE

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 7 537 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les disparités entre pays »  : […] Bien que les flux d'épargne s'orientent selon des directions globalement parallèles dans la plupart des pays, le stock de capital financier accumulé par les ménages varie sensiblement en fonction de l'histoire propre à chacun de ces pays . À bien observer la structure des patrimoines au début du xxi e  siècle, l'épargnant européen type n'existe pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epargne/#i_98506

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Nacima BARON, 
  • Sabine LE BAYON
  •  • 8 405 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Crise de liquidités et transferts de capitaux »  : […] Malgré la perfusion financière de la B.C.E., la circulation du crédit ne retrouve pas son niveau d’avant la crise. La récession a provoqué une fuite des capitaux vers les places étrangères. Cependant, les entreprises qui le pouvaient se sont tournées vers l'Europe, qui absorbe 65 p. 100 des exportations, ainsi que vers les marchés émergents (Amérique du Sud, mais aussi États-Unis, Maghreb et pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-economie/#i_98506

INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS

  • Écrit par 
  • Najat EL MEKKAOUI DE FREITAS
  •  • 1 364 mots

Depuis le milieu des années 1980, on assiste à une « institutionnalisation » croissante de l'épargne des ménages. Cette dernière est, en effet, dans une proportion de plus en plus grande, collectée et gérée par des investisseurs institutionnels, c'est-à-dire des intermédiaires financiers non bancaires : O.P.C.V.M. (organismes de placement collectif en valeurs mobilières, regroupant les sociétés d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/investisseurs-institutionnels/#i_98506

RETRAITE

  • Écrit par 
  • Lucy apRoberts, 
  • Anne-Marie GUILLEMARD
  •  • 9 844 mots

Dans le chapitre « La nécessité de réserves pour les régimes à couverture restreinte »  : […] Contrairement aux grands régimes obligatoires, les régimes professionnels couvrant des groupes restreints, tels les salariés d'une seule entreprise, sont obligés d'accumuler des réserves placées en dehors de l'entreprise elle-même. Sinon, une faillite de l'entreprise entraînerait la cessation de paiement des pensions en cours et la perte de toute pension future pour les salariés non encore retrait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retraite/#i_98506

Voir aussi

Pour citer l’article

Najat EL MEKKAOUI DE FREITAS, « FONDS DE PENSION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonds-de-pension/