FONDERIE

ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • Robert GADEAU, 
  • Robert GUILLOT
  •  • 9 640 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Mise en œuvre de l'aluminium et de ses alliages »  : […] Seules les techniques de mise en œuvre propres à l'aluminium seront étudiées ici. En fonderie de pièces, les creusets doivent être en plombagine ou mieux en carborundum, à l'exclusion des creusets en fonte, qui souilleraient le métal. Le moulage en sable se fait toujours en sable humide (sable vert) poreux contenant 12 à 15 p. 100 d'argile. Le moulage en coquille exige une bonne protection des no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aluminium/#i_854

BÉRYLLIUM

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Robert GADEAU, 
  • Jean PERROTEY
  •  • 5 432 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Fonderie »  : […] La fonderie est délicate parce que le béryllium fondu est très réactif vis-à-vis de l'oxygène et de l'azote et qu'il attaque tous les réfractaires. On le fond dans des creusets de glucine agglomérée placés dans un four à induction. La fonte a lieu sous vide ou sous une faible pression d'argon pour dégazer et purifier le métal. On coule en lingotières de graphite, placées dans l'enceinte à vide. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beryllium/#i_854

CUIVRE

  • Écrit par 
  • C.I.C.L.A., 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 8 199 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Produits laminés »  : […] Les plateaux réchauffés au four sont tout d'abord dégrossis à chaud. Les ébauches obtenues sont écroûtées à la fraiseuse, puis laminées à froid. Les laminoirs de finition sont le plus souvent des quartos . Les bandes sont recuites en cours de laminage, et décapées lorsque le recuit n'a pas été conduit sous atmosphère protectrice. Les bandes sont ensuite soit coupées à longueu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuivre/#i_854

DINANDERIE

  • Écrit par 
  • Marie-Cécile FOREST
  •  • 642 mots

Le mot dinanderie vient du nom de la ville de Dinant en Belgique qui fut, avec Liège, Namur, Huy et l'ensemble de la vallée de la Meuse au Moyen Âge un centre florissant du travail du cuivre et du laiton. La dinanderie désignait alors la fonte du laiton alors qu'aujourd'hui ce mot désigne l'art de battre le métal, essentiellement le cuivre mais aussi l'étain, le maillechort, le laiton et de lui d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinanderie/#i_854

MÉTAL ARTS DU

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 11 119 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mise en forme »  : […] Certains métaux furent trouvés à l'état natif dès la préhistoire ; le fer météorique en est un exemple. Au Néolithique, l'or, l'argent et le cuivre, qui étaient connus, ont été exploités simultanément et travaillés dans l'état dans lequel le minerai se présentait : les grandes transformations ont été réalisées ensuite grâce au traitement des métaux et à leurs différents alliages. Ce sont ces étap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-du-metal/#i_854

MINES, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Claude DOMERGUE
  •  • 12 790 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les techniques de la métallurgie extractive »  : […] Un certain nombre d'opérations s'insèrent entre la sortie du minerai de la mine et la phase chimique de l'extraction même. À sa sortie de la mine, le minerai est dans son état brut, mêlé le plus souvent à la gangue filonienne. Il faut l'en séparer par concassage, broyage et lavage. Pour le concassage, des enclumes en pierre ont été utilisées, comme aux époques précédentes : on en trouve au Laurio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mines-antiquite-greco-romaine/#i_854

VISCHER LES

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 515 mots

Famille de sculpteurs et de fondeurs allemands établis à Nuremberg. De l'atelier des Vischer sont sorties quelques œuvres maîtresses de la sculpture allemande, les premières à incarner pleinement au nord des Alpes l'esprit de la Renaissance italienne. Le plus important de ces fondeurs est Peter Vischer l'Ancien (1460 env.-1529). Formé auprès de son père Hermann (établi à Nuremberg en 1453, mort en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-vischer/#i_854