FONCTIONNALISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le paradigme de l'analyse fonctionnelle

Robert K. Merton (1910-2003), qui fut l'élève de Parsons, amende le point de vue fonctionnaliste pour le diriger vers une voie plus modeste mais aussi plus opérationnelle. Dans le recueil d'articles parus sous l'intitulé Social Theory and Social Structure (1949), Merton propose d'abord de clarifier une sémantique bien incertaine. Derrière le mot « fonction » se tiennent en effet des concepts fort différents (une profession, une relation entre variables mathématiques, un processus de maintien d'un organisme...). À l'inverse, nombre d'expressions (usage, utilité, dessein, motif, intention, but, conséquences) pourraient convenir pour désigner ce qu'habituellement les chercheurs en sciences sociales nomment fonction.

Merton avance d'un pas supplémentaire dans la critique pour noter les défauts multiples dont souffre le fonctionnalisme, tel du moins qu'il a été poli par les anthropologues. N'est-il pas contestable d'affirmer en premier lieu que les institutions qui composent une société s'articulent nécessairement de façon harmonieuse (postulat d'unité fonctionnelle) ? L'on sait que, dans une même société, plusieurs religions peuvent coexister et susciter des conflits entre groupes rivaux. En ce cas, difficile d'affirmer que le rôle intégrateur habituellement dévolu à l'institution religieuse fonctionne au mieux. Ne faut-il pas contester pareillement l'idée que toute institution remplit nécessairement une fonction positive (postulat du fonctionnalisme universel) et vitale (postulat de nécessité) ? Ici encore Merton répond par l'affirmative. Les formes culturelles peuvent avoir des effets variables d'un groupe social à l'autre, positifs pour les uns, négatifs pour les autres. Les sociologues français de l'éducation le démontreront à l'envi lorsque, dans les années 1960 et 1970, ils mettront en évidence le rôle bénéfique du système éducatif au profit exclusif des classes sociales dominantes. Quant au postulat de nécessité, qui associe de façon [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : professeur de sociologie au Conservatoire national des arts et métiers

Classification

Autres références

«  FONCTIONNALISME  » est également traité dans :

CAUSALITÉ

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Marie GAUTIER, 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 13 000 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Causes, fonctions, raisons »  : […] L'idée de cause n'est-elle pas inapplicable, sachant que l'objet observé par la sociologie est une totalité et que ses composantes ne peuvent être expliquées que par référence à cette totalité ? Si oui, il faut expliquer ces composantes non par leurs causes, mais par leurs fonctions . En fait, c'est seulement sous sa forme radicale que le fonctionnalisme permet de fournir une explication des phéno […] Lire la suite

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 242 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le connexionnisme »  : […] Le connexionnisme se présente quant à lui comme un ensemble de méthodes de modélisation et de simulation de toute une variété de processus cognitifs ; et c'est en cherchant à dégager les traits communs à ces méthodes, et les avantages qu'elles présentent sur les méthodes classiques, que les connexionnistes ont commencé à élaborer une doctrine. À cet égard, leur parcours n'est pas sans rappeler c […] Lire la suite

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 394 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La charge affective »  : […] Le conflit social n'est pas aussi affectivement chargé qu'une situation de dépendance, mais il l'est plus qu'une situation de concurrence. C'est ce qui limite l'intérêt d'une distinction à laquelle Simmel et Coser attachent la plus grande importance, celle des conflits « réalistes » et des conflits « non réalistes ». Les premiers sont des conflits d'intérêts ; les seconds sont la décharge des tens […] Lire la suite

DESIGN

  • Écrit par 
  • Christine COLIN
  •  • 8 020 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Contre la théorie, les manifestes »  : […] Les designers, observateurs privilégiés du monde de la production, du fait même qu'ils y occupent une position marginale, transmettent plus que tous autres des clés pour regarder les objets. C'est vraisemblablement parce que l'observation des intentions est inhérente au design que les designers ont peut-être à voir avec ceux que les Grecs envoyaient « en groupe assister à un spectacle religieux ou […] Lire la suite

LASSWELL HAROLD DWIGHT (1902-1978)

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 322 mots

Ses travaux sur la politique et la structure de la personnalité dans une optique fonctionnaliste et béhavioriste font de Lasswell une figure très représentative de l'école sociologique américaine et un des fondateurs de la psychologie politique. Il attribue notamment aux sciences de la politique la fonction de « combattre les grandes crises de notre époque ». Sorti de l'université de Chicago, il a […] Lire la suite

MUSÉE ET MÉDIATION NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Geneviève VIDAL
  •  • 3 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Qu’est-ce qu’une médiation ? »  : […] Une disposition à l’innovation généralisée fournit un cadre propice aux expérimentations avec les médiations numériques culturelles. Prêts à dépasser les difficultés ergonomiques et la déstabilisation des usages, les publics de musées s’en montrent friands, qu’il s’agisse de tester un casque de « réalité augmentée », un jeu avec une tablette ou un téléphone mobile. Sur Internet, les publics de co […] Lire la suite

ORGANICISME

  • Écrit par 
  • Pierre BIRNBAUM
  •  • 2 867 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les applications contemporaines »  : […] Les recherches contemporaines se caractérisent par une application plus structurelle de l'organicisme. Reprenant l'image de l'interdépendance des parties, les fonctionnalistes l'appliquent à présent aux divers genres d'institutions sociales qui constituent, elles aussi, les parties d'un tout social. On abandonne l'analogie psychosociologique pour chercher dans l'organisme biologique un modèle du […] Lire la suite

PARSONS TALCOTT (1902-1979)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 755 mots

Professeur à l'université Harvard, Talcott Parsons fut l'un des plus grands théoriciens de la sociologie contemporaine. Sa démarche scientifique fut initialement influencée par les travaux de l'économiste anglais Alfred Marshall, à qui il doit l'idée fondamentale selon laquelle l'action sociale ne peut être analysée sans référence aux valeurs. Ainsi Parsons en est-il venu à élaborer un système de […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 965 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une diversification des approches : l’émergence de nouveaux courants  »  : […] Le tournant du xx e  siècle est une période charnière. Le mouvement psychologique s’internationalise et de nouvelles figures de la psychologie apparaissent qui vont marquer une époque. En Allemagne, la psychologie est dominée par l’école de Wundt qui considère que les processus mentaux sont complexes par nature. Désignant par les termes « éléments psychiques » les composés de ces complexes, il con […] Lire la suite

ACQUISITION DE LA SYNTAXE

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 1 217 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’explication fonctionnelle de l’acquisition syntaxique »  : […] L’autre courant, fonctionnaliste ou émergentiste, s’inspire des grammaires cognitives et soutient qu’en dépit de sa complexité la grammaire peut être apprise. Dans cette acquisition, les divers composants du langage (phonologie, lexique, sémantique, pragmatique) œuvrent de manière interactive. Ce courant intègre les apports des sciences cognitives, de la modélisation connexionniste et de la théori […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel LALLEMENT, « FONCTIONNALISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fonctionnalisme/