FONCTIONNAIRES-LETTRÉS, Chine ancienne

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Stabilité des structures profondes »  : […] Pendant le demi-siècle qui sépare les guerres de l'opium et la guerre franco-chinoise, l'État et la société chinoise, dans leurs structures profondes, ne diffèrent pas fondamentalement de ce qu'ils étaient au xviii e  siècle. Les deux rapports essentiels de dépendance, celui du peuple par rapport aux lettrés fonctionnaires et celui des paysans par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21781

CHINOISE (CIVILISATION) - Bureaucratie, gouvernement, économie

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 11 003 mots

Dans le chapitre « Rapports de forces et vie politique »  : […] Quels sont les rapports entre la bureaucratie et le pouvoir dynastique ? La potentialité d'autonomie évoquée plus haut s'est réalisée différemment suivant les époques. C'est certainement sous les Song que la bureaucratie jouit du statut le plus élevé vis-à-vis de l'empereur : elle s'arroge alors un véritable pouvoir moral et le débat politique se déroule au grand jour, cristallisé autour de « par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-bureaucratie-gouvernement-economie/#i_21781

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Domaines de la sensibilité et exigences esthétiques »  : […] Désignant une élite, la classe dirigeante des fonctionnaires-lettrés, la notion d'amateur en Chine s'attache à tous les aspects de la création artistique et implique un éventail de sensibilité beaucoup plus large qu'en Occident. La jouissance esthétique ne vient pas de la vue seule, mais aussi du toucher et de l'ouïe. Une porcelaine, un jade offriront à l'amateur non seulement la perfection de le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_21781

CONFUCIUS & CONFUCIANISME

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 14 466 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le système des examens »  : […] Pour redresser la situation, il fallut attendre le vi e siècle et la dynastie des Sui. Les Tang, qui lui succédèrent en 618, achevèrent la restauration. Les Sui avaient déjà institué l' examen de « lettré accompli », et l'examen sur les classiques ; on les conserva sous les Tang en y ajoutant trois nouveaux examens : ceux de droit, de mathématiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confucius-et-confucianisme/#i_21781

ÉCRITURE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 598 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La calligraphie chinoise »  : […] Apanage de l’élite intellectuelle et sociale des lettrés fonctionnaires, la calligraphie est en Chine l’art majeur. Après la normalisation des sinogrammes par Li Si, ministre du « premier auguste empereur » Qin Shihuangdi, les deux formes standards – « écriture de chancellerie » (隶书 lishu) et « petite sigillaire » (小篆 xiaozhuan) – sont la source des styles postérieurs développés à partir de la dyn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture-notions-de-base/#i_21781

MANDARINS

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 3 741 mots
  •  • 1 média

Depuis qu'en 1954 Simone de Beauvoir publia Les Mandarins , le mot, qui ne s'employait en français qu'avec deux sens : le propre, pour désigner les fonctionnaires lettrés de la Chine, le figuré, pour stigmatiser certains abus d'autorité commis en médecine par plus d'un grand patron, a vu son extension croître démesurément. Depuis mai 1968, tout enseignant, et même quiconque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandarins/#i_21781

PÉKIN ou BEIJING

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Marie-Annick LANCELOT
  • , Universalis
  •  • 5 898 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La capitale de l'Empire de Chine »  : […] Pékin, capitale impériale, n'avait aucune fonction économique productive, à part l'artisanat de luxe destiné aux courtisans et aux fonctionnaires ; elle n'était qu'un gigantesque consommateur. Sa fonction urbaine (c'était le cas d'ailleurs de beaucoup d'autres villes de la Chine classique) est essentiellement alors de nature politique et culturelle. Résidence de l'empereur, de la famille impériale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pekin-beijing/#i_21781

RECRUTEMENT SUR CONCOURS (Chine)

  • Écrit par 
  • Marianne BUJARD
  •  • 212 mots

Pendant la dynastie des Han (— 206-220) fut créé, en 136 avant notre ère, un corps de « lettrés au vaste savoir spécialistes des Cinq Classiques » confucéens ( Wujing Boshi ). Il s'agissait de l'institutionnalisation d'une pratique déjà très ancienne consistant à faire appel à des sages et à des savants pour conseiller le souverain. Ces lettrés percevaient une rémunération co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recrutement-sur-concours/#i_21781

ROCHERS DE LETTRÉS. ITINÉRAIRES DE L'ART EN CHINE (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 1 043 mots
  •  • 1 média

L'amateur d'art connaît les œuvres splendides produites en Chine pendant des siècles, par le pinceau, qu'il s'agisse de calligraphies ou de peintures, de rouleaux parfois verticaux et suspendus, parfois horizontaux, ou de pièces plus petites. Parfois ces œuvres ne jouent que dans des gammes de noirs et de gris, parfois elles sont au contraire réalisées en couleurs. Mais l'exposition du musée Guim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rochers-de-lettres-itineraires-de-l-art-en-chine/#i_21781

WANG WEI (699 env.-env. 759)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Ching-lang HOU
  •  • 1 817 mots

Le génie de Wang Wei s'épanouit sous le règne de Xuanzong (712-756), qui, après un siècle de paix intérieure et avant la catastrophe de 755, marque l'apogée de la civilisation des Tang. Wang Wei est un représentant typique de cet âge d'or. Choyé par la noblesse, il est poète de cour. Lauréat des concours impériaux et haut fonctionnaire, il est poète lettré. Cependant, hors de la capitale, il amén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wang-wei-699-env-env-759/#i_21781


Affichage 

Rocher de lettré chinois

photographie

Rocher en forme de pierre musicale, qing Pierre Lingbi, bâti de suspension en bois de zitan Dynastie Ming Hauteur : 49 cm, largeur : 42,5 cm, profondeur : 15,5 cm Collection du studio Xiaogushan guan 

Crédits : Zeng Xiaojun

Afficher

Rocher de lettré chinois
Crédits : Zeng Xiaojun

photographie