FONCTION GRAMMATICALE ou FONCTION SYNTAXIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nature et fonction

La notion de fonction doit être distinguée de celle de partie du discours (ou catégorie morphosyntaxique) qui, elle, caractérise la nature d'un constituant. Or nature et fonction ne coïncident pas nécessairement. Une même catégorie peut assurer une pluralité de fonctions : ainsi, en français, un substantif peut être sujet (« Le soleil brille ») ou complément d'objet (« Je crains le soleil »). À l'inverse, une même fonction peut être assurée par plusieurs catégories : un substantif et une proposition peuvent tous deux, par exemple, être compléments d'objet (« Je crains le froid » et « Je crains qu'il ne soit en retard »).

La fonction d'un constituant est distincte de la place qu'occupe ce constituant dans la phrase. Il peut en effet conserver la même fonction dans des constructions où sa place varie ; ainsi le constituant « à son arrivée » est-il toujours complément circonstanciel dans des phrases telles que « À son arrivée, le président a salué la foule » ou « Le président a, à son arrivée, salué la foule ».

L'analyse des fonctions syntaxiques se heurte à de nombreux cas d'ambiguïté (pour une typologie raisonnée de telles ambiguïtés syntaxiques, voir Catherine Fuchs, Les Ambiguïtés du français, 1996). Une même fonction peut être marquée de plusieurs façons : en français, un complément circonstanciel est souvent introduit par une préposition (« À midi, il fait chaud »), mais pas toujours (« La nuit, tous les chats sont gris »). D'où certaines ambiguïtés concernant l'identification de la fonction d'un constituant : par exemple, dans « Il attend la nuit », le constituant « la nuit » est-il complément d'objet ou complément circonstanciel ? Par ailleurs, le point de rattachement d'un constituant est souvent difficile à déterminer : dans « un marchand de drap anglais », l'adjectif « anglais » est-il épithète de « drap » ou de « marchand » ?

Le travail du syntacticien consiste, pour une langue donnée, à établir la liste finie des fo [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  FONCTION GRAMMATICALE ou FONCTION SYNTAXIQUE  » est également traité dans :

GÉNITIF, grammaire

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 229 mots

Cas de la flexion dont le nom provient du fait qu'il permet d'identifier de façon certaine ( casus genitivus , cas qui engendre) la base morphologique du thème. Le génitif est donc le seul cas à ne pas englober sous sa dénomination l'indication des fonctions syntaxiques qu'il assume par rapport au reste de la phrase. Celles-ci dépendent d'ailleurs beaucoup de la totalité du système flexionnel et […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DU LANGAGE ORAL

  • Écrit par 
  • Elsa SPINELLI
  •  • 4 379 mots

Dans le chapitre « Sémantique et syntaxe  »  : […] Il ne suffit pas de comprendre tous les mots d’une phrase pour en saisir le sens, il faut aussi examiner leur agencement : « la fille mord le chien », n’a pas le même sens que « le chien mord la fille ». Les modèles de compréhension de phrases supposent l’existence d’un analyseur syntaxique (parseur) qui assigne à chaque mot reconnu une fonction grammaticale. Il s’agit de déterminer « qui fait qu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Catherine FUCHS, « FONCTION GRAMMATICALE ou FONCTION SYNTAXIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fonction-grammaticale-fonction-syntaxique/