FLYSCH

ACCUMULATIONS (géologie) - Accumulations marines

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 7 908 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Les abords des reliefs et du précontinent »  : […] Lorsque la pente est plus sensible, et que des apports continentaux sont possibles autrement que par flottation ou en suspension, les caractères du fond changent : grâce à la pente, des mouvements de sédiments, massifs et soudains, sont possibles ; ils sont souvent déclenchés par des séismes, ou par de grandes tempêtes, durent peu de temps, et sont séparés par des intervalles dont l'unité de durée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accumulations-geologie-accumulations-marines/#i_25892

ALPES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Paul OZENDA
  •  • 11 413 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Tectonique »  : […] A.  Les structures alpines a ) La zone dauphinoise qui, dans l'ensemble, est la partie la plus autochtone des Alpes, présente une tectonique relevant du style de socle ou du style de couverture. Le style de socle se rencontre dans les massifs cristallins externes où de puissantes failles inverses pincent la couverture secondaire ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alpes/#i_25892

ALPINES CHAÎNES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 4 536 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le modèle paléogéographique des chaînes alpines »  : […] Pour ce qui est de la période d'ouverture Trias-Jurassique , s'agissant des chaînes périméditerranéennes, leur modèle est celui de marges stables en blocs basculés, qui détermine les futures zones externes de ces chaînes : telle est la situation de la zone dauphinoise et de la zone briançonnaise, dans les Alpes occidentales ; ou des zones prébétique, subbétique et pénibétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaines-alpines/#i_25892

CALCAIRES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 5 194 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Calcaires composites »  : […] Parmi les principaux, on citera : – les calcaires marneux (Portlandien du Jura et du nord des Alpes) et les craies marneuses (Turonien du nord de la France) utilisés pour la fabrication des ciments ; – les craies et calcaires dolomitiques , consolidés, noduleux ou sableux ; – les craies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcaires/#i_25892

CARPATES

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Mircea SANDULESCU
  • , Universalis
  •  • 4 836 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Moldavides »  : […] Correspondant à la plus grande partie de la zone du flysch des Carpates, les Moldavides sont des nappes de couverture, structurées et charriées sur l'avant-pays pendant le Miocène inférieur et moyen. Elles sont issues d'un système complexe de sillons, allongé, fracturé et étiré sur le bord externe de la plaque continentale eurasienne, et séparé par des hauts-fonds et/ou des cordillères. Des série […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carpates/#i_25892

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Hellénides »  : […] Les Hellénides sont la partie la mieux connue des Dinarides. Elles forment une chaîne symétrique de l'Apennin par-delà la zone d' Apulie , qui sert d'avant-pays commun aux deux chaînes dont les structures se font face. Partant de l'avant-pays d'Apulie, plate-forme de calcaires récifaux pendant tout le Secondaire et le Tertiaire, et allant vers le nord-e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinarides/#i_25892

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Au Crétacé : répercussions de l'ouverture de l'Atlantique Nord »  : […] À la fin du Jurassique et au début du Crétacé, l'Atlantique Nord, avec sa digitation du golfe de Gascogne, commence à s'ouvrir par une phase de « rifting » qui s'accompagne de déformations, d'un léger soulèvement de l'Europe occidentale (régression « purbeckienne »), de fracturation et d'une recrudescence d'érosion (bassins continentaux « wealdiens » de Grande-Bretagne, du Hanovre, d'Espagne, ba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geologie/#i_25892

GRÈS

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL, 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 3 167 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Relations entre les formations gréseuses et la tectonique »  : […] Le plus souvent, le sable cimenté qui constitue les grès provient de la destruction de roches magmatiques ou métamorphiques, ou encore de la reprise de sables ou de grès préexistants. L'orogenèse est génératrice de formations gréseuses : on distingue ainsi le flysch, grès anté- ou syntectonique, de la molasse, grès postorogénique. La molasse (terme suisse : roche servant à f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gres/#i_25892

MAGHREB - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 083 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les flyschs allochtones rifo-kabyles »  : […] Les flyschs allochtones rifo-kabyles se sont déposés à hauteur d'un hiatus océanique (ou d'une croûte continentale amincie) d'âge jurassique, reliant obliquement les océans néoformés, Atlantique médian et domaine liguro-piémontais. Ce hiatus séparait la plaque Europe de la plaque Afrique. Les flyschs, sédimentés depuis le Crétacé inférieur jusqu'au début du Miocène, constituent de grandes nappes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-structure-et-milieu/#i_25892

PÉLITES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 1 495 mots

Dans le chapitre « Pélites détritiques »  : […] Les pélites quartzeuses, ou microquartzites , sont des roches très dures à cassure esquilleuse ou conchoïdale ; elles sont parfois colorées en noir par de la matière organique et ont alors l'aspect de lydiennes (cf. roches biochimiques et chimiques siliceuses ). Le ciment des microquartzites peut, comme celui de leurs équivalents gréseux, être contem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelites/#i_25892

ROCHES (Formation) - Érosion et sédimentation

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • André JAUZEIN
  •  • 7 038 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Facteurs sédimentologiques »  : […] Certains types de sédiments peuvent être soumis à des causes rythmiques indépendantes des facteurs précédents. Les flyschs et les sédiments deltaïques sont significatifs à cet égard. Les flyschs sont des formations marines détritiques qui se présentent sous forme d'alternances régulières de bancs gréseux et de bancs silteux ou argilo-calcaires. Les grès sont généralement gran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-formation-erosion-et-sedimentation/#i_25892

ROCHES (Déformations) - Charriages et chevauchements

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 198 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Classification des nappes »  : […] On peut classer les nappes selon leur géométrie ou leur constitution . Sur le plan géométrique, on distingue, en suivant Pierre Termier : – Des nappes du premier genre , en forme de vastes plis couchés, à flancs inverses plus ou moins étirés ; de telles nappes sont rares ; les plus connues sont les nappes helvétiques, les plus éto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-charriages-et-chevauchements/#i_25892

TURBIDITÉ COURANTS DE

  • Écrit par 
  • Marcel LANTEAUME
  •  • 2 216 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le flysch »  : […] Bernhard Studer, en 1827, employa pour la première fois le terme Flysch , emprunté au patois local des Alpes suisses du Simmental, pour caractériser un ensemble de formations gréseuses, schisteuses et calcaires qui, ultérieurement, se révéla correspondre à un ensemble hétérogène de séries d'origine différente en superposition tectonique. La notion de flysch connut un grand s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courants-de-turbidite/#i_25892


Affichage 

Crête de Chabreyrel dans le vallon du Couleau, parc national des Écrins

photographie

Crête de Chabreyrel dans le vallon du Couleau, sur le rebord sud-est du parc national des Écrins, vers 2 400 mètres d'altitude Ces schistes du Briançonnais sont disloqués par des failles ; ils affleurent en parois ruiniformes attaquées par l'eau, le gel et la neige qui alimentent en débris... 

Crédits : P. Pech

Afficher

Érosion d'une cordillère et sédimentation

dessin

Érosion d'une cordillère (ride) et sédimentation corrélative dans un sillon eugéosynclinal avec classement latéral des dépôts (d'après J Aubouin, modifié) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Faciès des grès d'Annot

dessin

Exemple de série à faciès flysch typique La série du complexe des grès d'Annot dans le synclinal de Peïra-Cava (Alpes-Maritimes) Ce flysch bien rythmé comporte des séquences grossières puissantes, isolées ou en faisceaux, alternant avec des faisceaux de séquences relativement peu... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Crête de Chabreyrel dans le vallon du Couleau, parc national des Écrins
Crédits : P. Pech

photographie

Érosion d'une cordillère et sédimentation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Faciès des grès d'Annot
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin