FLÛTE TRAVERSIÈRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire

La flûte traversière, qui est probablement née en Asie, vers le ixe siècle avant J.-C., serait apparue dans les sociétés européennes au iie siècle avant J.-C. Sa présence en Europe n'est cependant vraiment attestée, par l'iconographie et la littérature, qu'à partir de la seconde moitié du xiie siècle.

Son histoire peut être divisée en trois périodes, qui correspondent à des modifications fondamentales de la structure de l'instrument. Ces mutations ont donné naissance à trois types de flûtes, qualifiés de « Renaissance », de « baroque » et de « moderne ». La facture de l'instrument sera considérablement améliorée par la dynastie française des Hotteterre aux xviie et xviiie siècles, puis fondamentalement modifiée par le compositeur et facteur allemand Theobald Boehm, qui, en 1832, lui adjoint un ingénieux système mécanique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Flûte traversière

Flûte traversière
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Flûte traversière : exemple sonore (4)

Flûte traversière : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Flûte traversière : exemple sonore (1)

Flûte traversière : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Flûte traversière : exemple sonore (2)

Flûte traversière : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Autres références

«  FLÛTE TRAVERSIÈRE  » est également traité dans :

FLÛTE

  • Écrit par 
  • Robert LEURIDAN
  •  • 2 384 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Baroque et classicisme »  : […] Le début du xvii e  siècle indique une tendance accentuée vers une expression plus marquée des sentiments. Cela incite les compositeurs, en particulier Claudio Monteverdi, à considérer les instruments notamment sous l'angle de leurs possibilités interprétatives, d'où l'éclipse momentanée des flûtes, cromornes, etc., en faveur des cordes, cornet, orgue, clavecin, et ce jusqu'au milieu du siècle. À […] Lire la suite

FLÛTE À BEC

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 933 mots

Dans le chapitre « Styles musicaux »  : […] La période glorieuse de la flûte à bec s'étend de la Renaissance à la première moitié du xviii e  siècle. Son répertoire est extrêmement varié : on la trouve dans des suites pour orchestre, des concertos grosso, des cantates, des messes, des magnificat, dans lesquels elle a des parties de soliste. Cependant, certaines partitions posent des problèmes en raison des incertitudes sur la reconstitution […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « FLÛTE TRAVERSIÈRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/flute-traversiere/