FLOTTABILITÉ

CYANA, sous-marin

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  • , Universalis
  •  • 737 mots
  •  • 1 média

Cyana est un sous-marin habité d'exploration et d'intervention pesant 9 tonnes et pouvant descendre à 3 000 mètres de profondeur . Entré en service en 1969, il a été opérationnel jusqu'en 2003. Il a été construit en 1966 par l'équipe du commandant Cousteau. En 1969, il devient la propriété du Cnexo (Centre national pour l'exploitation des océans, devenu depuis 1984 l'Ifreme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyana-sous-marin/#i_42753

ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La remontée du magma dans le conduit volcanique et les différents dynamismes éruptifs »  : […] La remontée d'un magma dans un conduit volcanique , qui relit la chambre magmatique à la surface, représente une très forte chute de pression (de la dizaine de kilobars jusqu'à la pression atmosphérique). Cette chute de pression produit d'importantes modifications chimiques et physiques du magma, et, en fonction de ses propriétés, détermine le type d'éruption observée (fig. 2) . La première évolu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruptions-volcaniques/#i_42753

NAVIRES - Navires de guerre

  • Écrit par 
  • Régis BEAUGRAND, 
  • André BERNARDINI, 
  • Jean LE TALLEC, 
  • Marc MENEZ, 
  • Jean TOUFFAIT
  •  • 12 476 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Équilibre du bâtiment »  : […] Un sous-marin navigue à la surface en maintenant vides des capacités appelées « ballasts ». Pour plonger, il s'alourdit en y admettant de l'eau de mer. Le retour en surface s'obtient en effectuant l'opération inverse. Un certain nombre de « déplacements » de sous-marins ont été définis. Les définitions en usage en France sont les suivantes : – déplacement réglementaire en plongée : on appelle dép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navires-navires-de-guerre/#i_42753

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie pélagique

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 7 198 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Flottabilité »  : […] La densité de la matière vivante étant de 1,02 à 1,06, presque tous les êtres planctoniques devraient donc s'enfoncer graduellement dans l'eau de mer (densité de 1,027 pour une salinité de 36). La résistance à l'enfoncement peut être réalisée de trois façons : accroissement des forces de frottement ; allégement du corps ; mouvement ascensionnel. L'accroissement des forces de frottement est obtenu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-pelagique/#i_42753

TÉLÉOSTÉENS ET HOLOSTÉENS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 7 304 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Vessie gazeuse et flottabilité »  : […] La présence d'un diverticule œsophagien (ou pharyngoœsophagien) est un des traits les plus caractéristiques des poissons osseux (classe des Ostéichthyens). Il est très vraisemblable que, chez les formes primitives, ce diverticule ait eu un rôle respiratoire et qu'il fonctionnait comme un poumon grâce auquel le poisson pouvait respirer l'air atmosphérique à la surface de l'eau, lorsque le taux d'ox […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teleosteens-et-holosteens/#i_42753