FLEXIBILITÉ DU TRAVAIL

CHÔMAGE - Politiques de l'emploi

  • Écrit par 
  • Christine ERHEL
  •  • 7 266 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Régulation du temps de travail »  : […] La régulation de la durée du travail a constitué un outil de politique de l’emploi fortement débattu dans les années 1990 et 2000. Outre le cas de la France qui est passée à une durée légale du temps de travail de 35 heures (lois Robien puis Aubry), plusieurs exemples manifestent l'existence d'une politique volontariste de régulation du temps de travail à la fin des années 1990, dans un objectif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chomage-politiques-de-l-emploi/#i_99543

CHÔMAGE (NOTION DE)

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 1 690 mots

Dans le chapitre « Les politiques de lutte contre le chômage »  : […] Dans la perspective classique évoquée plus haut, la lutte contre le chômage passe principalement par une « flexibilité » accrue : moins de protection pour les salariés en place (qui dissuade les employeurs d'embaucher), un salaire minimum moins élevé, des cotisations sociales moins lourdes, etc. Dans la perspective keynésienne, au contraire, l'accent est mis sur les « politiques de soutien de l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chomage-notion-de/#i_99543

CLASSES SOCIALES - Classe ouvrière

  • Écrit par 
  • Julian MISCHI, 
  • Nicolas RENAHY
  •  • 4 407 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'éclatement du groupe ouvrier »  : […] Les conditions d'existence d'une classe ouvrière homogène ne sont ensuite plus réunies. Après les secteurs du textile et des mines, touchés dès les années 1950, les grandes restructurations s'accélèrent dans les années 1970 avec la désindustrialisation des vieux bassins d'emploi industriels, en particulier du Nord et de l'Est de la France. Ce sont les places fortes du monde ouvrier organisé, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-classe-ouvriere/#i_99543

ENTREPRISE - Théories et représentations

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 6 342 mots

Dans le chapitre « La théorie des coûts de transaction »  : […] La théorie des coûts de transaction voit dans la firme un mode de réduction des coûts de coordination et de lutte contre l'opportunisme. Elle trouve son origine dans les travaux de Ronald Coase (1937) qui pose la question suivante : pourquoi, dans le monde réel, contrairement au modèle néo-classique, les marchés n'assurent-ils pas la coordination de l'ensemble des activités économiques ? Autremen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-theories-et-representations/#i_99543

EXCLUSION

  • Écrit par 
  • Delphine DULONG
  •  • 3 098 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la pauvreté à l'exclusion »  : […] La pauvreté d'hier et celle d'aujourd'hui n'ont en effet que la misère en commun. Hier, elle était circonscrite au monde rural, à une frange du groupe ouvrier et aux personnes âgées. Et si elle était pensée comme un état qui se transmet de génération en génération, avec la croissance des Trente Glorieuses et la diminution consécutive des inégalités socio-économiques, les pays du Nord en étaient ve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exclusion/#i_99543

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 044 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les réformes du marché du travail »  : […] Si de nombreuses études macroéconomiques imputent le haut niveau du chômage à la rechute de l’activité consécutive à la généralisation des plans d’ajustement budgétaire, une autre lecture est mise en avant par les services de la Commission européenne et les gouvernements successifs : le taux de chômage élevé serait causé par une régulation excessive de l’emploi et de la protection sociale. Le quin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-un-siecle-de-politique-economique/#i_99543

MACROÉCONOMIE - Emploi

  • Écrit par 
  • Bernard GAZIER
  •  • 9 587 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des espaces stratégiques « sociétaux » à la variété des trajectoires nationales »  : […] Les relations d'emploi peuvent enfin être considérées d'un point de vue « sociétal », c'est-à-dire dans la variété des combinatoires collectives (institutions, règles, regroupements) qui isolent des caractéristiques nationales durables. Tout oppose la détermination des salaires telle qu'elle se fait aux États-Unis, où la négociation, lorsqu'elle existe, a lieu par entreprise avec des syndicats lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-emploi/#i_99543

PAUVRETÉ ET REVENUS MINIMA

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 6 588 mots

Dans le chapitre « Une mesure controversée »  : […] Ces expériences de revenu social de complément en faveur des travailleurs à faible revenu se heurtent en réalité à plusieurs difficultés. Techniquement, d'abord, le complément est calculé par ménage, et non par travailleur, de manière à éviter d'aider des personnes dont le conjoint disposerait lui-même d'un revenu d'activité élevé. Mais cela induit une complexité relative des dispositifs, puisqu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauvrete-et-revenus-minima/#i_99543

ROYAUME-UNI - Économie

  • Écrit par 
  • Emmanuel HACHE
  •  • 7 959 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La contrainte sociale : réduire les inégalités »  : […] Même si le revenu moyen disponible ajusté net des ménages britanniques est supérieur à la moyenne des pays de l’O.C.D.E. (26 904 dollars en 2012), le Royaume-Uni se distingue toujours par son retard en matière sociale, malgré des progrès sensibles depuis 1997. En 2011, selon Eurostat, plus de 22 p. 100 de la population britannique est en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale, soit environ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-economie/#i_99543

SALARIAT

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 8 712 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un monde qui se transforme »  : […] Ce n'est pas seulement à la périphérie de l'emploi que le salariat se transforme, c'est en son sein même. Sous la pression d'un taux de chômage élevé, le droit du travail est de plus en plus regardé comme un obstacle à l'emploi : dans le droit fil de la théorie néoclassique, tout ce qui contribue à rigidifier la relation de travail est analysé comme un frein au fonctionnement optimal du marché, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salariat/#i_99543

SERVICES ÉCONOMIE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 12 731 mots

Dans le chapitre « Économie de services et dualisme social »  : […] Les perspectives sociales de l'économie de services font l'objet de jugements et de pronostics contradictoires. Selon la vision optimiste, la tertiarisation de l'emploi s'inscrit dans un processus d'élévation générale des niveaux de formation, et l'essor de l'économie informationnelle tend à multiplier les emplois les plus qualifiés. La thèse opposée fait état d'une bipolarisation croissante, ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-de-services/#i_99543

TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 1 619 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le travail de plus en plus immatériel et flexible »  : […] Principalement agricole il y a deux siècles, puis industriel, le travail est désormais de plus en plus tertiaire, grâce aux gains de productivité qui libèrent du temps pour d'autres activités : conseil, publicité, vente, soins, formation, transport, loisirs, etc. Le travail n'est plus majoritairement destiné à transformer la matière, mais à répondre aux attentes de clients ou d'usagers : la rela […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/travail/#i_99543

TRAVAIL - La fin du travail ?

  • Écrit par 
  • Dominique MEDA
  •  • 7 657 mots

Dans le chapitre « Le temps de travail, un temps résiduel ? »  : […] Moins médiatisées que les thèses relatives à la fin du travail – dont il faut malgré tout signaler qu'elles n'annoncent pas la fin du travail en soi mais seulement la fin du travail instrumentalisé par la logique du profit –, les analyses concernant la place de plus en plus réduite occupée par le travail, notamment par rapport au xix e  siècle, on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/travail-la-fin-du-travail/#i_99543