FIRME

COASE RONALD HARRY (1910-2013)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 306 mots

Dans le chapitre « La nature de la firme »  : […] Né le 29 décembre 1910 à Middlesex (Grande-Bretagne), Ronald Coase est diplômé de la London School of Economics où il enseigne de 1932 à 1951 en même temps qu'il rédige ses premiers articles, souvent à la frontière du droit et de l'économie. Dans les années 1930, il traverse une première fois l'Atlantique pour interroger les dirigeants de grandes entreprises (Ford, General Motors, Union Carbide) e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ronald-harry-coase/#i_18854

COÛTS DE TRANSACTION

  • Écrit par 
  • Claude MÉNARD
  •  • 5 298 mots

Dans le chapitre «  Historique »  : […] L'article de Ronald Coase (1937) constitue la pièce fondatrice de l'économie des coûts de transaction, bien qu'un autre auteur, l'économiste américain John Commons, ait presque simultanément mis au centre de sa réflexion le concept de transaction, mais dans un tout autre contexte, celui d'une analyse systémique. L'analyse initiale de Coase porte sur « la nature de la firme » et, plus précisément, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couts-de-transaction/#i_18854

DROIT - Économie du droit

  • Écrit par 
  • Bruno DEFFAINS
  •  • 3 736 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Performances macro-économiques des systèmes juridiques »  : […] Les bénéfices pour les économistes ne sont pas moins significatifs. Une théorie économique robuste doit tenir compte des institutions et des règles juridiques. La valeur des produits échangés sur le marché dépend essentiellement des droits qui sont transférés. Les théoriciens des droits de propriété étudient comment les changements dans la définition des droits influencent les prix et l'allocatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-economie-du-droit/#i_18854

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Néo-institutionnalisme

  • Écrit par 
  • Claude MÉNARD
  •  • 1 809 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un programme de recherche foisonnant »  : […] L'importance accordée aux droits de propriété et aux modalités de transfert de ces droits a fait du néo-institutionnalisme un cadre privilégié de l'étude des relations entre droit et économie, sous l'inspiration de Coase, éditeur du Journal of Law and Economics pendant plus de vingt ans. L'insistance sur l'incomplétude des contrats a aussi attiré l'att […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-neo-institutionnalisme/#i_18854

ÉCONOMIE INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Bruno JULLIEN
  •  • 9 068 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'entreprise comme organisation »  : […] L'entreprise remplit deux fonctions. Tout d'abord, elle est une instance de coordination du processus de production. Dans La Richesse des nations (1776), Adam Smith présente la firme moderne comme une réponse à la complexité croissante des activités, en particulier à la division du travail. En second lieu, elle repartit la valeur créée entre les parties impliquées dans le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-industrielle/#i_18854

ENTREPRISE - Théories et représentations

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 6 342 mots

Au-delà de l'interrogation première sur la nature de la firme, une théorie de la firme doit répondre à deux grandes catégories de questions. Elles sont soit internes et portent sur l'architecture et le fonctionnement de l'entreprise, soit externes et concernent la place et le rôle de l'entreprise dans l'organisation économique et sociale. Selon une définition courante, l'entreprise – la firme – co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-theories-et-representations/#i_18854

ENTREPRISE - Gouvernance d'entreprise

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 4 747 mots

Dans le chapitre «  L'approche financière de la gouvernance »  : […] Dans la représentation dominante, la firme se réduit à un « nœud de contrats » incluant les dirigeants et les investisseurs financiers. Les conflits opposent soit les actionnaires aux dirigeants, soit les actionnaires entre eux (minoritaires contre majoritaires), soit encore les créanciers financiers (banques et obligataires notamment) aux actionnaires. L'efficacité du système de gouvernance se m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-gouvernance-d-entreprise/#i_18854

INNOVATION

  • Écrit par 
  • Abdelillah HAMDOUCH
  •  • 8 852 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'« innovation en grand » »  : […] Cependant, cette vision, pour pertinente qu’elle soit dans certains secteurs (cf.  supra ) et dans certains contextes (institutionnels, économiques, sociaux, culturels) reste quelque peu « romantique ». L’innovation naissant dans un garage ou une chambre d’étudiant ne reflète pas les réalités industrielles observables au sein du capitalisme contemporain. En effet, depuis la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/innovation/#i_18854

MARKET AND HIERARCHIES. ANALYSIS AND ANTITRUST IMPLICATIONS, Oliver E. Williamson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Carine STAROPOLI
  •  • 1 177 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le développement de l'approche en termes de coûts de transaction »  : […] Au plan théorique, Williamson s'applique à rendre opérationnel le concept de coût de transaction, introduit par Coase dans son article The Nature of the Firm de 1937. Pour cela, il élabore le cadre d'analyse des défaillances organisationnelles ( Organizational Failures Framework ), aujourd'hui reconnu comme celui de la théorie des coûts de transaction. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/market-and-hierarchies-analysis-and-antitrust-implications/#i_18854

MULTINATIONALES ENTREPRISES

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MUCCHIELLI
  •  • 7 006 mots
  •  • 1 média

Nombreuses sont les questions qui se rapportent à la multinationalisation des entreprises. Sur la base de quel(s) critère(s) identifie-t-on, tout d'abord, les firmes multinationales ? Il en existe plusieurs, le chiffre d'affaires mondial, la part des actifs possédés à l'étranger, celle des ventes réalisées à l'étranger, etc., qui n'aboutissent pas tous au même classement. Une fois ces critères id […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprises-multinationales/#i_18854

LA NATURE DE LA FIRME, Ronald Harry Coase - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Samuel FEREY
  •  • 986 mots

Le destin de The Nature of The Firm ( La Nature de la firme ) est assez singulier dans l'histoire de la pensée économique. Écrit en 1937 par Ronald Harry Coase, dans un style littéraire, sans mathématique, cet article court ne fut pleinement exploité qu'au cours des années 1970. Il justifiera de plus l'attribution à Coase du prix Nobel d'économie 1991. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-nature-de-la-firme/#i_18854