FINANCIAL INTERMEDIATION AND DELEGATED MONITORING, Douglas DiamondFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une économie mécanique de coûts de contrôle plutôt qu'un savoir-faire

La banque est ici légitimée en tant qu'elle évite la duplication des coûts de contrôle. C'est donc d'une économie mécanique de coûts de contrôle qu'il est question et non d'un savoir-faire en matière de contrôle des emprunteurs. L'avantage comparatif de l'intermédiaire en matière de gestion des coûts de contrôle, qui peut notamment résulter des relations de long terme qu'il entretient avec ses clients et de la gestion parallèle des dépôts et des crédits, est supposé par Diamond mais n'est pas endogène à son modèle.

Au niveau de la relation intermédiaire-déposants, l'intérêt du modèle de Diamond est de montrer qu'il y a sur celle-ci un report du problème d'asymétrie d'information qui se pose initialement entre prêteurs et emprunteurs. La délégation du contrôle est de ce fait coûteuse et sa viabilité réside dans la diversification, quel que soit d'ailleurs le comportement des agents face au risque. Mais, dans cette relation, rien n'est dit sur le service de liquidité procuré par les banques. À cet égard, les contrats de dette conclus entre l'intermédiaire et les prêteurs ultimes ne sont pas véritablement assimilables à des contrats de dépôts. C'est avec Philip Dybvig, en 1983, que Diamond étudie cet aspect fondamental qui nécessite un modèle à plusieurs périodes.

Enfin, le réalisme de la pénalité non pécuniaire associé aux contrats de dépôts peut être sujet à caution. Pourquoi la mise en œuvre de cette pénalité échapperait-elle aux problèmes de compétences dont souffrent les petits déposants en matière de contrôle ? La capitalisation (fonds propres), qui n'est pas prise en compte dans le modèle, peut constituer une solution alternative plus réaliste au problème d'aléa moral subi par les déposants.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Jézabel COUPPEY, « FINANCIAL INTERMEDIATION AND DELEGATED MONITORING, Douglas Diamond - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/financial-intermediation-and-delegated-monitoring/