FILICOPHYTES ou FOUGÈRES

Médias de l’article

Fougère

Fougère
Crédits : Tony Stone Images/ Getty

photographie

Crosse de fougère

Crosse de fougère
Crédits : Tony Stone Images/ Getty

photographie

Fougère mâle (organes reproducteurs)

Fougère mâle (organes reproducteurs)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sporanges

Sporanges
Crédits : Steve Taylor, Tony Stone Images/ Getty

photographie

Tous les médias


Évolution et phylogénie

L'embranchement des Filicophytes est un ensemble buissonnant de rameaux évolutifs datant du Dévonien, contenant des espèces qui se sont ultérieurement diversifiées avec les mêmes tendances évolutives et selon des modalités morphologiques de détail extrêmement variées.

Dans ses grandes lignes, l'évolution se traduit par un passage de l'homosporie à l'hétérosporie, de l'homoxylie à l'hétéroxylie, des types eusporangiés aux types leptosporangiés. Les Filicophytes actuelles sont homosporées, mis à part certaines Leptosporangiopsida de l'ordre des Hydroptéridales, et homoxylées, sauf de rares espèces hétéroxylées (Pteridium aquilinum, Marsilea).

La classification permet de passer de formes primitives à des formes nettement plus évoluées.

Filicophytes : classification

Filicophytes : classification

tableau

Classification des Filicophytes (les classes et les genres entièrement fossiles sont marqués d'un artérisque). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La souche de l'embranchement est difficile à préciser ; mais il faut noter que, dans une espèce très primitive comme le Protopteridium minutum du Dévonien moyen de Belgique et de Chine, on rencontre de nombreux traits morphologiques archaïques qui caractérisent les Psilophytes du Dévonien inférieur : les sporanges terminaux et les feuilles rudimentaires divisées dichotomiquement attestent qu'il s'agit d'une forme primitive.

Classe des Coenopteridopsida

Ce groupe, parfois désigné sous les noms de Palæoptéridales, Primofilices, Renaultifilicales, est entièrement fossile, s'étendant du Dévonien au Permien avec son apogée au Carbonifère supérieur. Ses représentants, particulièrement primitifs, sont sans liens directs avec les genres des fougères actuelles. Les axes sont ramifiés dans les trois dimensions de l'espace, et certaines familles (Zygoptéridacées) montrent un organe nouveau sans équivalent chez les autres plantes vasculaires, le phyllophore, organe qui s'intercale entre la tige et le pétiole ; sa symétrie est axiale comme celle de la tige, mais les faisceaux ont une structure toute particulière.

Classe des Cladoxylopsida


pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chef de département au Jardin botanique national de Belgique
  • : membre de l'Académie des sciences, professeur émérite à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  FILICOPHYTES ou FOUGÈRES  » est également traité dans :

ARBRE

  • Écrit par 
  • Gérard CUSSET
  •  • 4 246 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Anatomie du développement »  : […] Chez les Fougères, enfin (certaines Cyathéacées atteignent 20 mètres de hauteur), le tronc a une structure extrêmement confuse, édifiée à partir d'une anatomie dictyostélique. Les traces vasculaires descendant des frondes sont nombreuses et entremêlées. Il s'y ajoute un important réseau de faisceaux intramédullaires, faisceaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arbre/#i_765

FOUGÈRES AQUATIQUES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 258 mots

Au sens strict, ce qualificatif s'applique aux seules Hydroptéridales, dont l'adaptation au milieu aquatique est surprenante, compte tenu du caractère foncièrement terrestre du phylum ptéridophytique. La formation du gamétophyte a lieu selon des modalités très originales, à partir de sporanges enclos dans des organes globuleux, les sporocarpes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fougeres-aquatiques/#i_765

ISOSPORIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 138 mots

Chez les cryptogames vasculaires, la plupart des fougères (sauf les hydroptéridales, c'est-à-dire les fougères aquatiques avec leurs deux familles : les marsiliacées et les salviniacées), ainsi que les prêles produisent un seul type de spores. Celles-ci germent en produisant des gamétophytes bisexués où se côtoient des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isosporie/#i_765

OLÉORÉSINES

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 686 mots

Mélanges variés d'essences (ou huiles essentielles) et de résines, de consistance molle ou semi-liquide, partiellement volatils et entraînables par la vapeur d'eau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oleoresines/#i_765

POLAROTROPISME

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 306 mots

Le polarotropisme est un tropisme (réaction d'orientation d'un organe à une anisotropie du milieu) qui se rencontre chez certains Végétaux, comme les protonémas filamenteux de Fougères, très étudiés par Mohr depuis 1963 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polarotropisme/#i_765

PROTHALLE

  • Écrit par 
  • Monique GUERN
  •  • 422 mots

Végétaux, le prothalle apparaît chez les Ptéridophytes. Pour les Fougères, par exemple, l'aspect filamenteux des premiers stades de germination de la méiospore, quelle que soit la forme du prothalle adulte, permet un rapprochement avec le protonéma des Bryophytes. Dans les groupes apparus par la suite, le prothalle subit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prothalle/#i_765

PTÉRIDOPHYTES

  • Écrit par 
  • Édouard BOUREAU
  •  • 1 316 mots
  •  • 2 médias

celui des Trachéophytes. Ce super-embranchement se divise en cinq embranchements : Psilophytes, Lycophytes (les Lycopodes), Arthrophytes ou Sphénophytes (les Prêles), Noeggérathiophytes et Filicophytes (les Fougères), les Psilophytes représentant les formes les plus archaïques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pteridophytes/#i_765

Voir aussi

Pour citer l’article

André LAWALRÉE, Édouard BOUREAU, « FILICOPHYTES ou FOUGÈRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/filicophytes-fougeres/