MATRILINÉAIRE FILIATION

BACHOFEN JOHANN JAKOB (1815-1887)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 710 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Influence de l’œuvre »  : […] Après sa mort, la critique allait s'amplifier. Edvard Westermark (1891) puis Heinrich Schurtz (1902) ont rejeté sa thèse de la promiscuité originelle ; Robert Ranulph Marett (1936) et surtout Robert Löwie (1937) ont dénoncé son « évolutionnisme ». Nul doute, à cet égard, que la référence de Engels ainsi que les rapports ambigus qu'entretiennent évolutionnisme et marxisme ont beaucoup nui au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-jakob-bachofen/#i_19476

BANTOU

  • Écrit par 
  • Luc de HEUSCH
  •  • 8 088 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sociétés acéphales lignagères ou claniques »  : […] En marge de ces formations centralisées, le système lignager segmentaire est l'armature de l'organisation dans les sociétés bantoues, qui ont opté pour la filiation patrilinéaire. Le modèle le plus achevé d'une telle organisation est fourni par les Boa de la forêt zaïroise, où les lignages minimaux s'emboîtent dans des unités plus vastes (lignages mineurs) qui à leur tour composent les subdivisio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bantou/#i_19476

BAOULÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHAUVEAU
  •  • 3 390 mots

Dans le chapitre « L'organisation sociale »  : […] Le village ( klo ), dont les plus importants comptaient au début du xx e  siècle deux milliers d'habitants, est composé de différents quartiers ( akpaswa ) regroupant, autour d'une famille prééminente, des unités de résidence restreintes ( awlo ) et de niveau supérieur ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baoule/#i_19476

CLAN

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 066 mots

Dans le chapitre « Descendance unilinéaire »  : […] Dans les langues gaéliques, la consonne latine p se transforme en k  ; c'est ainsi que le mot latin planta donna naissance à clann , d'où procède notre clan. Cette étymologie indique très clairement en quel sens les premiers utilisateurs du mot clan le comprenaient : les rejetons, les bour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clan/#i_19476

DOBU

  • Écrit par 
  • Joël DUSUZEAU
  •  • 524 mots

Peuple mélanésien habitant quelques îles volcaniques de l'archipel d'Entrecasteaux, situé au large de la pointe sud-est de la Nouvelle-Guinée et au sud de la région connue sous le nom de Massim. Les familles conjugales, appartenant à des unités villageoises exogames et pratiquant la culture des ignames sur brûlis forestier, résident habituellement un an dans le village de la femme et, l'année suiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dobu/#i_19476

DOUGLAS MARY (1921-2007)

  • Écrit par 
  • Éric SORIANO
  •  • 977 mots

Mary Douglas est une anthropologue britannique dont les travaux comparatistes sont reconnus parmi les plus novateurs. Fille d’un administrateur colonial de l’Indian Civil Service en poste en Birmanie, elle part en Angleterre dès 1926 pour y réaliser une scolarité au sein de prestigieuses institutions catholiques. L’originalité de sa trajectoire intellectuelle tire sans doute sa source d’une format […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-douglas/#i_19476

ETHNOLOGIE - Ethnologie générale

  • Écrit par 
  • Raymond William FIRTH
  •  • 9 525 mots

Dans le chapitre « Famille nucléaire et famille étendue »  : […] Considérée comme unité élémentaire, la famille nucléaire se distingue nettement de l'unité domestique qu'est la maisonnée, même si ces unités se recouvrent en fait. Selon les statistiques, la famille élémentaire est fréquemment l'unité de base pour la résidence ; elle dispose d'un logement distinct. Dans de nombreuses sociétés, cependant, comme en Malaisie, le jeune couple commence sa vie matrimo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-generale/#i_19476

FAMILLE - Les sociétés humaines et la famille

  • Écrit par 
  • Françoise HÉRITIER
  •  • 7 468 mots

Dans le chapitre « Le problème de la paternité »  : […] Le déni de l'importance de la paternité physiologique se trouve aussi chez les Tibétains, qui pratiquent le mariage polyandrique. Lorsque l'aîné de plusieurs frères a pris légalement une femme, celle-ci épouse successivement, à des intervalles réguliers – au bout d'une année –, chacun des frères de son mari. Les hommes pratiquent le commerce au long cours et s'arrangent pour qu'il n'y ait jamais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-les-societes-humaines-et-la-famille/#i_19476

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les rapports de filiation »  : […] De ces rapports de parenté, si déterminants dans la composition ou la définition des groupes sociaux primaires, il faut différencier les relations établies selon la filiation  ; celles qui impliquent la référence à un ancêtre paternel ou maternel plus ou moins éloigné dans l'échelle des générations. Cette différenciation conserve encore toute sa pertinence : le principe de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/#i_19476

KAMILAROI ou GAMILARAAY

  • Écrit par 
  • François ZACOT
  •  • 460 mots

Le terme kamilaroi ou gamilaraay (qui vient de kami , ou gamil , non et araay , ayant), désignerait le langage utilisé par les tribus du nord-est de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie dont les Kamilaroi font partie. Partageant le même mode de vie que la plupart des aborigènes australiens (nomadisme, cueillette et chasse), leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kamilaroi-gamilaraay/#i_19476

KHASI

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 457 mots

Population du district unifié des montagnes Khasi et Jaintia de l'État autonome de Meghalaya dans le nord-est de l'Inde (quelques-uns sont dans l'Assam, ou dans d'autres États de l'Inde). Chez les Khasi ou Khassia, qui s'appellent eux-mêmes Hynniewtrep (« Sept Hutter », ou « Sept Clans ») – ce nom regroupe les Khasi, les Jaintia, les Bhoi et les War –, la transmission des biens et l'héritage du p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khasi/#i_19476

LIGNAGE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 2 483 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'apport de l'anthropologie sociale »  : […] En anthropologie sociale, le lignage est un ensemble d'individus se réclamant d'un même ancêtre, en vertu d'une règle de filiation. Le lignage est reconnu comme entité distincte par la société et peut avoir le caractère de groupe solidaire. Ainsi, le lignage est dit patrilinéaire chaque fois que seule la ligne agnatique est prise en considération, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lignage/#i_19476

MURDOCK GEORGE PETER (1897-1985)

  • Écrit par 
  • Jean CUISENIER
  •  • 1 994 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Vers une théorie empirique de la structure sociale »  : […] Les principaux résultats obtenus par ces techniques se présentent sous deux formes. Les uns manifestent comment sont distribués, par régions et par aires, les traits culturels donnés sur un échantillon. C'est ainsi que le tableau montre que la monogamie s'observe de manière caractéristique dans 135 sociétés sur les 565 composant l'échantillon représentatif de l'univers étudié (le tableau n'en co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-peter-murdock/#i_19476

NĀYĀR ou NAÏR

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 564 mots

Également appelés Naïr, les Nāyār sont une caste hindoue de la côte de Malabar dans l'État de Kerala (sud-ouest de l'Inde). Sous l'administration britannique, les Nāyār, qui comprenaient les familles nobles et royales de petits royaumes féodaux de la région, occupèrent des postes importants dans divers domaines professionnels : fonction publique, médecine, enseignement et droit. Beaucoup furent in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nayar-nair/#i_19476

OCÉANIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 9 551 mots

Dans le chapitre « Les systèmes sociaux, politiques et religieux »  : […] Sur un milieu physique le plus souvent ingrat et aride, les Micronésiens ont développé des systèmes d'organisation sociale et politique très élaborés, avec, semble-t-il, une tendance à une plus grande complexité sur les îles « hautes » que sur les îles « basses », sans que l'on puisse établir une corrélation nette. Un des faits les plus remarquables, bien étudiés par les ethnologues, est l'existen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-ethnographie/#i_19476

ORGANISATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Jean CUISENIER
  •  • 5 282 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'organisation familiale »  : […] Les dyades constituant la famille nucléaire, la famille polygamique ou la famille étendue déterminent le système des interactions possibles entre les membres du groupe familial. Ces interactions sont variées, mais toujours marquées affectivement. C'est de leur jeu que dépend le fonctionnement de l'organisation familiale. F. Cancian a pu ainsi montrer, sur un échantillon d'Indiens mexicains, que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-sociale/#i_19476

PARENTÉ SYSTÈMES DE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 8 724 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les structures complexes »  : […] Les structures complexes rassemblent les systèmes de parenté qui ne déterminent pas par des règles positives le choix du conjoint, mais se contentent d'édicter des règles négatives qui précisent les limites des impossibilités de mariage, c'est-à-dire les degrés où l'union serait considérée comme incestueuse. Les critères positifs sont laissés à la disposition des individus et relèvent de facteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-de-parente/#i_19476

RHADÉ ou RADAN

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 683 mots

Étudiés en particulier par l'ethnologue français Georges Condominas et objets de différentes monographies dans le bulletin de l'École française d'Extrême-Orient, les Rhadé se répartissent sur un territoire qui va des hauts plateaux du Darlac, dans le sud du Vietnam, jusqu'à l'intérieur du Cambodge. Leur groupe linguistique est malayo-polynésien. Le village rhadé, situé le plus souvent sur des somm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhade-radan/#i_19476

SENOUFO ou SENUFO

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 559 mots

Les populations de langue senoufo (rattachées au groupe voltaïque) comptent environ 1 500 000 personnes au début du xxi e siècle et occupent un vaste territoire qui couvre le sud du Mali et du Burkina Faso, et le nord de la Côte-d'Ivoire. Bien que n'étant guère connues que par les travaux incomplets de B. Holas, elles sont devenues très tôt célè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senoufo-senufo/#i_19476


Affichage 

Relations entre mariage préférentiel et règles de filiation

tableau

Relations entre mariage préférentiel et règles de filiation (d'après G P Murdock, « World Ethnograpic Sample ») 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Relations entre mariage préférentiel et règles de filiation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau