FÊTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La fête ou les fêtes

La fête idéale

La recherche d'un type idéal de la fête est caractéristique de ceux qui ont emprunté la voie phénoménologique, tels G. Van der Leeuw, G. Dumézil, M. Eliade, R. Caillois... On peut trouver chez des auteurs de la génération précédente les éléments de base de la théorie dont Caillois semble avoir donné la formule définitive.

Durkheim, dans Les Formes élémentaires de la vie religieuse (1912), fait du rassemblement massif, générateur d'exaltation, le trait caractéristique de la fête. Le corrobori australien semble en donner l'exemple le plus frappant : assises d'une tribu tout entière, avec danses, chants et cris, tumulte, ivresse, unions incestueuses, rixes et combats. La fonction récréative et libératoire de telles manifestations est notée par l'auteur, mais c'est Freud, qui, dans Totem et tabou (1913), donne la formule reprise par Caillois : « Une fête est un excès permis, voire ordonné, une violation solennelle d'une prohibition. » La fête ressortirait ainsi au «  sacré de transgression ». Elle manifesterait la sacralité des normes de la vie sociale courante par leur violation rituelle. Elle serait nécessairement désordre, renversement des interdits et des barrières sociales, fusion dans une immense fraternité, par opposition à la vie sociale commune qui classe et qui sépare.

À cette composante vient s'en ajouter une autre en raison de l'articulation du mythe et du rite. Or, comme l'avaient montré H. Hubert et M. Mauss, il y a un temps mythique, en quelque sorte intemporel, qui vient s'incarner dans la fête. Le temps de celle-ci est d'une certaine manière extra-temporel, caractère que vient confirmer la périodicité des fêtes. Contrairement au temps du devenir qui est celui du changement, la fête, en se répétant, simulerait l'éternité. De plus, le temps du mythe est originel ou eschatologique, souvent les deux à la fois et il n'est pas difficile de supposer un temps mythique unique fondamental, donc logiquement antérieur au temps où l'on vit, ce que désigne le terme de Urzeit.

Ce temps primordia [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  • : maître assistant de sociologie à l'université de Paris-VIII, professeur de sociologie (unité pédagogique d'architecture numéro 4), Paris

Classification

Autres références

«  FÊTE  » est également traité dans :

FÊTE DE LA BIÈRE ou OKTOBERFEST

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 320 mots

La fête de la bière, Oktoberfest, célébrée tous les ans à Munich, dure deux semaines et se termine le premier dimanche d’octobre. Elle est apparue le 12 octobre 1810, à l’occasion du mariage du prince héritier de Bavière, le futur roi Louis I er , et de la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen. Les festivités en l’honneur du jeune couple prirent fin cinq jours plus tard par une course de chevau […] Lire la suite

DĪVĀLĪ ou FÊTE DES LUMIÈRES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 465 mots
  •  • 1 média

La fête des lumières, Dīvalī (du sanskrit dīp a vali , « rangée de lumières »), est l’une des plus importantes dans la religion hindoue. Les jaïna et les sikhs l’ont aussi reprise à leur propre compte. La fête dure cinq jours, du treizième jour de la quinzaine sombre du mois d’ āśvina au deuxième jour de la quinzaine claire du mois de k ā rtika (habituellement vers la fin du mois d’octobre ou e […] Lire la suite

HOLI ou FÊTE DES COULEURS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 422 mots

La fête des couleurs, Holi, est une journée fériée en Inde ; elle est célébrée massivement par les hindouistes dans l’Inde du Nord au printemps, le jour de la pleine lune du mois de ph ā lguna (en février-mars). Elle partage de nombreuses caractéristiques avec l’antique fête romaine des saturnales, à l’instar du carnaval dans certains pays chrétiens. Les participants se jettent de l’eau et des po […] Lire la suite

PONGAL ou FÊTE DU SOLSTICE D'HIVER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 267 mots

Fête hindoue du solstice d’hiver, Pongal est célébrée durant trois jours par les hindouistes de toute l’Inde du Sud, particulièrement dans l’État du Tamil Nadu. D’après le calendrier hindou, le solstice d’hiver correspond au moment où le Soleil, après avoir atteint le point le plus méridional de sa course, repart vers le nord pour entrer dans le signe zodiacal du Capricorne (en hindi : makara , d […] Lire la suite

JANMASHTAMĪ ou FÊTE DE LA NAISSANCE DE KRISHNA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 342 mots

La fête hindoue de Janmashtamī célèbre la naissance ( janma en sanskrit) du dieu Kṛṣṇa (Krishna), le huitième ( a ś tami ) jour de la quinzaine sombre du mois de b hadrapada (août-septembre). Ce chiffre est symbolique dans la légende du dieu Kṛṣṇa, huitième des dix avatars du dieu Viṣṇu énumérés par la tradition, et huitième enfant de la princesse Devaki. Cette fête revêt un éclat particulier da […] Lire la suite

VAIŚĀKHA ou FÊTE DE LA NAISSANCE DU BOUDDHA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 126 mots

Vaiśākha est la fête la plus importante du bouddhisme Theravāda (ou Petit Véhicule). Son nom sanskrit est également transcrit vixakha, visakah, waisak ou vesak selon les pays. Elle commémore la naissance, l’éveil et la mort du Bouddha. Cette journée est fériée dans de nombreux pays d’Asie du Sud-Est, ainsi qu’en Chine – notamment à Hong Kong et Macao – et en Corée du Sud. La fête est fixée le jour […] Lire la suite

CARNAVAL

  • Écrit par 
  • Annie SIDRO
  •  • 6 181 mots
  •  • 1 média

Le carnaval fait partie de ces manifestations festives qui reviennent chaque année aux côtés des fêtes calendaires religieuses telles que Noël ou Pâques. Reliée aux rythmes de la nature et de ses cycles, cette fête aux caractères archaïques tient un rôle important dans l'organisation symbolique du temps social. Le carnaval remonterait à la nuit des temps, et les peintures rupestres représentant d […] Lire la suite

ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 5 977 mots
  •  • 1 média

L' architecture éphémère n'est apparue que récemment dans le champ de l'histoire de l'art. Les historiens ne se préoccupaient autrefois que des réalisations durables. Ils étaient tributaires en cela des théoriciens classiques pour lesquels l'art de l'architecte a, par excellence, vocation à l'éternité, son but premier étant de faire passer à la postérité la gloire du mécène. Bâtir pour un jour a d […] Lire la suite

PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS

  • Écrit par 
  • Alphonse DUPRONT
  •  • 22 742 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Une société de fête »  : […] Un autre aspect caractérise la société pèlerine : celui d'une société de fête. Quand les dieux de l'Égypte ancienne partaient visiter les dieux voisins, tout un peuple pèlerin se pressait pour être présent à cette dramaturgie sacrée : Hérodote, non sans quelque malice, rapporte que le vin de raisin y coulait abondamment. Les trois pèlerinages prescrits pour la venue à Jérusalem par l'Exode et le D […] Lire la suite

PERFORMANCE, art

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 19 226 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La performance comme fête »  : […] La performance, Hans-Georg Gadamer nous en parle chaque fois qu'il analyse la « représentation » – théâtrale, ou scénique, ou muséale – d'une œuvre quelconque. Et, de cette représentation, il commence par énoncer qu'elle « a, d'une manière imprescriptible et ineffaçable, le caractère d'une répétition du même  ». Mais abstenons-nous de comprendre cette formule de manière trop nietzschéenne. « Répét […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Entretien télévisé du chef de l’État. 14 juillet 2020

Le président Emmanuel Macron donne un entretien télévisé à l’occasion de la fête nationale, à l’issue d’une cérémonie réduite en raison de la crise sanitaire. À ce sujet, il annonce que le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics clos à compter du 1er août […] Lire la suite

France. Démission du gouvernement d’Édouard Philippe et nomination de Jean Castex. 3-15 juillet 2020

féministes lors de ses déplacements. Le 14, lors de son entretien télévisé à l’occasion de la fête nationale, le président Emmanuel Macron défend la nomination de Gérald Darmanin, évoquant « une relation de confiance d’homme à homme ». Le 15, Jean Castex prononce son discours de politique générale devant […] Lire la suite

Algérie. Reprise des manifestations et poursuite de la répression. 7-28 mai 2020

’« experts » désignés par l’exécutif. L’opposition dénonce la « continuité » avec la Constitution en vigueur. Les partisans du Hirak réclament une nouvelle Constitution. Le 18, les autorités imposent le port du masque dans l’espace public, à l’approche de la fête musulmane de l’a […] Lire la suite

Belgique. Mise en place d’un déconfinement progressif. 4-30 mai 2020

les personnels de santé. Le 10, jour de la fête des mères, l’autorisation des visites à domicile est élargie à quatre personnes extérieures au foyer – mais toujours les mêmes. Le 11, tous les commerces rouvrent leurs portes. Le 11 également, de nombreux chauffeurs de bus et de tram de la Société […] Lire la suite

Chine. Développement rapide d’une épidémie causée par un nouveau coronavirus. 9-30 janvier 2020

de cas d’infection dans d’autres villes du pays. L’inquiétude se répand, alors que des millions de personnes s’apprêtent à se déplacer à l’occasion du Nouvel An lunaire fêté le 25. Les mesures de prévention se multiplient dans le reste du monde. Le 23, les autorités décident de placer en quarantaine […] Lire la suite

Pour citer l’article

François-André ISAMBERT, Jean-Pierre MARTINON, « FÊTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fete/