FERRO-ÉLECTRICITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Propriétés optiques

Les cristaux ferro-électriques, n'étant pas centrosymétriques, sont biréfringents. Leur biréfringence dépend beaucoup de la température et présente une anomalie en passant par la température de transition. Cette propriété permet de déceler optiquement l'hétérogénéité des températures.

Les phénomènes de dispersion et d'absorption, lorsque la fréquence varie, sont liés, comme pour la constante diélectrique, à la polarisation du cristal. Seule la polarisation électronique est ici en cause. On constate néanmoins une anomalie au passage par la température de transition.

L'ellipsoïde des indices du matériau ferro-électrique est modifié en présence d'un champ électrique E ou d'un champ de contraintes extérieures →→X, en raison de la non-linéarité de la caractéristique P = (E) sans ou avec contrainte. Ces effets sont dits électro-optiques et piézo-optiques. Ils ne sont pas faciles à distinguer, car ces matériaux sont aussi piézo-électriques. Pour atteindre l'effet électro-optique seul, il faut « bloquer » le cristal, c'est-à-dire l'empêcher de se dilater quand on le soumet à un champ. La valeur du coefficient électro-optique dépend du champ continu appliqué (phénomène non linéaire) et subit aussi une forte anomalie à la température de transition.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Titanate de baryum

Titanate de baryum
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Phosphate diacide de potassium

Phosphate diacide de potassium
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Variation de1/e avec T

Variation de1/e avec T
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama





Écrit par :

Classification


Autres références

«  FERRO-ÉLECTRICITÉ  » est également traité dans :

PÉROVSKITES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER, 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 774 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Propriétés physiques et applications actuelles des pérovskites »  : […] La structure très particulière des pérovskites est à l’origine de nombreuses recherches dans des domaines variés de la physique et leurs applications. On a découvert par exemple dès les années 1940 que des céramiques de synthèse de structure pérovskite comme le titanate de baryum (BaTiO 3 ) avaient de remarquables propriétés piézo-électriques, c’est-à-dire qu’elles se polarisaient électriquement a […] Lire la suite

RÉMANENCE, physique

  • Écrit par 
  • Viorel SERGIESCO
  •  • 480 mots

Phénomène lié à l'hystérésis de la réponse A d'un système par rapport au champ appliqué extérieur B. Si A dépend non seulement de la valeur actuelle de B, mais aussi de son « histoire » (systèmes à mémoire, phénomènes héréditaires), il y a hystérésis au sens suivant : en augmentant lentement B de zéro à B m et en le réduisant ensuite de nouveau à zéro, la fonction A(B) n'a pas les mêmes valeurs à […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Lucien GODEFROY, « FERRO-ÉLECTRICITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferro-electricite/