FERRO-ALLIAGES

CHROME

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL
  •  • 3 869 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Métallurgie »  : […] L' industrie prépare, outre le métal lui-même, les ferrochromes destinés à la sidérurgie. Des fontes contenant jusqu'à 70 p. 100 de chrome sont obtenues en réduisant la chromite par le charbon dans des fours électriques. Ces ferrochromes renferment de 0,02 à 10 p. 100 de carbone, suivant que le garnissage intérieur des fours est en chromite, en magnésite ou en graphite ; on consomme environ 4 000 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chrome/#i_2720

MANGANÈSE

  • Écrit par 
  • Bernard DUBOIS, 
  • Jacques FAUCHERRE, 
  • Gil MICHARD, 
  • Clotilde POLICAR, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 467 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Extraction du métal. Alliages »  : […] Environ 90 p. 100 de la production minière sont employés dans l'élaboration des aciers, les 10 p. 100 restants étant utilisés par l'industrie chimique sous forme de composés divers du manganèse : MnO 2 naturel ou synthétique comme dépolarisant des piles sèches salines ou alcalines, les permanganates, comme KMnO 4 utilisé comme oxydant dans le traitement des eaux et des odeurs, le sulfate MnSO 4 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manganese/#i_2720

TITANE

  • Écrit par 
  • Léon SÉRAPHIN
  •  • 1 507 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Élément d'addition aux alliages métalliques »  : […] Le titane est utilisé comme additif aux alliages métalliques tels que les aciers, les alliages légers et cuivreux, le molybdène, les superalliages à base de nickel, les aimants permanents, par exemple. Il agit soit comme désoxydant, décarburant et dénitrurant ou inoculant (faibles additions), soit comme élément d'alliage (fortes additions). Il est introduit dans les aciers sous forme de ferrotit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titane/#i_2720