LESSEPS FERDINAND vicomte de (1805-1894)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Diplomate, Ferdinand de Lesseps occupa des postes successifs en Égypte, où il devint l'ami du prince héritier Sa‘īd. Ministre à Madrid, puis à Rome en 1849, au moment de l'intervention des troupes françaises, il y signa un accord qui dépassait ses pouvoirs et fut désavoué. Il quitta alors la diplomatie. Après l'accession au trône de son ami Sa‘īd pacha (1854), il conçut le projet d'un percement de l'isthme de Suez ; l'idée provenait des saint-simoniens au nombre desquels était Lesseps. Il obtint un acte de concession et fonda la Compagnie du canal de Suez. Bénéficiant de l'appui de Napoléon III, il sut mener à bien l'achèvement du canal qui fut inauguré par l'impératrice Eugénie le 17 novembre 1869. L'admiration qu'il inspirait aux Français résista même au scandale de Panamá qui mit fin, en février 1889, à la Compagnie du canal interocéanique de Panamá qu'il avait fondée en mars 1881 et qui engloutit dans sa faillite l'épargne de bon nombre de Français. Ferdinand de Lesseps et son fils Charles furent condamnés à cinq ans de prison après une interminable instruction. Mais la raison du grand homme avait sombré avec la faillite de son œuvre et il mourut en ignorant sans doute ce suprême opprobre. Il avait été élu à l'Académie des sciences en 1873 et à l'Académie française en 1884.

—  Armel MARIN

Écrit par :

  • : metteur en scène, conseiller en éducation populaire et techniques d'expression

Classification

Pour citer l’article

Armel MARIN, « LESSEPS FERDINAND vicomte de (1805-1894) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-lesseps/