LESSEPS FERDINAND vicomte de (1805-1894)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Diplomate, Ferdinand de Lesseps occupa des postes successifs en Égypte, où il devint l'ami du prince héritier Sa‘īd. Ministre à Madrid, puis à Rome en 1849, au moment de l'intervention des troupes françaises, il y signa un accord qui dépassait ses pouvoirs et fut désavoué. Il quitta alors la diplomatie. Après l'accession au trône de son ami Sa‘īd pacha (1854), il conçut le projet d'un percement de l'isthme de Suez ; l'idée provenait des saint-simoniens au nombre desquels était Lesseps. Il obtint un acte de concession et fonda la Compagnie du canal de Suez. Bénéficiant de l'appui de Napoléon III, il sut mener à bien l'achèvement du canal qui fut inauguré par l'impératrice Eugénie le 17 novembre 1869. L'admiration qu'il inspirait aux Français résista même au scandale de Panamá qui mit fin, en février 1889, à la Compagnie du canal interocéanique de Panamá qu'il avait fondée en mars 1881 et qui engloutit dans sa faillite l'épargne de bon nombre de Français. Ferdinand de Lesseps et son fils Charles furent condamnés à cinq ans de prison après une interminable instruction. Mais la raison du grand homme avait sombré avec la faillite de son œuvre et il mourut en ignorant sans doute ce suprême opprobre. Il avait été élu à l'Académie des sciences en 1873 et à l'Académie française en 1884.

—  Armel MARIN

Écrit par :

  • : metteur en scène, conseiller en éducation populaire et techniques d'expression

Classification


Autres références

«  LESSEPS FERDINAND vicomte de (1805-1894)  » est également traité dans :

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Marc BASCOU, 
  • Adrien DANSETTE, 
  • Universalis
  •  • 21 002 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Extrême-Orient et Afrique »  : […] Les possessions lointaines sont encore soumises au régime du pacte colonial qui les oblige à n'exporter qu'en France et à n'importer que de France, régime inconciliable avec les nouveaux traités de commerce. L'abaissement des droits d'entrée consenti aux produits anglais entraîne la suppression de la garantie de préférence reconnue aux produits coloniaux. La liberté d'exportation est progressiveme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/second-empire/#i_22480

OUVERTURE DU CANAL DE SUEZ

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 177 mots
  •  • 1 média

Le 17 novembre 1869, l'impératrice Eugénie, à bord du yacht Aigle , inaugurait le canal qui relie la mer Méditerranée à la mer Rouge. Le projet était certes ancien (l'Égypte pharaonique avait percé un premier canal, disparu depuis le viii e  siècle après J.-C.). Il avait été relancé, en particulier, par les conséquences de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouverture-du-canal-de-suez/#i_22480

PANAMÁ

  • Écrit par 
  • David GARIBAY, 
  • Lucile MÉDINA-NICOLAS, 
  • Alain VIEILLARD-BARON
  •  • 9 887 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les sociétés françaises du canal (1875-1903) »  : […] En 1875 est fondée à Paris la Société civile du canal interocéanique du Darién, dont l'âme est le lieutenant Louis Napoléon Bonaparte Wyse ; celui-ci effectue, en compagnie d'Armand Reclus et de l'ingénieur colombien (panaméen) Pedro J. Sosa, deux expéditions en Amérique centrale et obtient de Bogotá l'autorisation de construire le canal. Mais c'est le congrès de Paris d'août 1879 qui marque vrai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panama/#i_22480

PANAMÁ AFFAIRE DE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 659 mots

Le plus grand scandale financier et politique de la III e République fut provoqué par la liquidation judiciaire de la Compagnie universelle du canal interocéanique en février 1889. Ferdinand de Lesseps, qui jouissait d'une popularité immense à la suite du percement du canal de Suez, était à la tête de l'entreprise de Panamá. Contre l'avis des techniciens, il prétendit pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-de-panama/#i_22480

PANAMÁ CANAL DE

  • Écrit par 
  • Wayne D. BRAY, 
  • Burton L. GORDON, 
  • Norman J. PADELFORD, 
  • William E. WORTHINGTON Jr.
  • , Universalis
  •  • 2 895 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Construction et exploitation du canal »  : […] Dès le xvi e  siècle, les Espagnols, conscients de l'intérêt d'un canal percé dans l'isthme de l'Amérique centrale, envisagent deux tracés, l'un au Panamá, l'autre au Nicaragua. Le choix du Panamá s'impose avec la construction d'une ligne de chemin de fer dans le pays au milieu du xix e  siècle. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canal-de-panama/#i_22480

SUEZ CANAL DE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Universalis
  •  • 3 032 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La réalisation du canal actuel »  : […] En 1498, Vasco de Gama doublait le cap de Bonne-Espérance et ouvrait une nouvelle route maritime des Indes. Les négociants de Venise et de Marseille n'en conçurent pas moins, dès le xvi e  siècle, le projet de restaurer la route de Suez, afin de ramener en Méditerranée, et par conséquent dans leurs ports, la plus grande partie des navires qui les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canal-de-suez/#i_22480

Pour citer l’article

Armel MARIN, « LESSEPS FERDINAND vicomte de (1805-1894) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-lesseps/