FELDSPATHOÏDES

ANALCIME

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 386 mots

Du grec analkis (faible), allusion au fait que l'analcime (ou analcite) s'électrise peu par friction. De formule brute [Si 2 AlO 6 ]Na,H 2 O, l'analcime est une des zéolites les plus communes. Elle peut être assimilée à un feldspathoïde dans les laves alcalines sous-saturées et, moins fréquemment, dans les roches grenues, dans lesquelles elle remplace la néphéline, la sodali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/analcime/#i_38763

BASALTES ET GABBROS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • René MAURY
  • , Universalis
  •  • 3 665 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grands types de basaltes »  : […] Depuis les travaux de H. S. Yoder et C. E. Tilley (1962), on distingue classiquement les basaltes tholéitiques , saturés ou sursaturés en silice, des basaltes alcalins , sous-saturés en silice (cf. tableau ). Les premiers sont de loin les plus abondants et ils apparaissent dans des contextes géologiques très variés. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basaltes-et-gabbros/#i_38763

FELDSPATHS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON
  •  • 4 840 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Feldspathoïdes »  : […] Les feldspathoïdes sont des tectosilicates, surtout sodiques ou potassiques, plus pauvres en silice que leurs homologues feldspathiques. Ce sont des minéraux peu fréquents, limités aux roches éruptives alcalines sous-saturées et à quelques formations sédimentaires exceptionnelles. La symétrie est plus élevée que dans les feldspaths ; la densité est plus faible, comprise entre 2,3 et 2,5 ; les ind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feldspaths/#i_38763

GRANITES ET RHYOLITES

  • Écrit par 
  • Bernard BONIN, 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Georges PÉDRO, 
  • Michel ROBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  Composition et nomenclature »  : […] Les granites forment, selon la fraîcheur des affleurements, des roches de couleur claire, grise ou noire, jaune ou rose selon la teneur en quartz (incolore ou blanc), en micas (muscovite grise, biotite noire), en feldspaths (blancs ou roses) et en oxydes plus ou moins foncés. Les échantillons se caractérisent par la taille des minéraux (roche grenue), toujours visibles à l'œil nu et pouvant attein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granites-et-rhyolites/#i_38763

LAZURITE ET LAPIS-LAZULI

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 1 485 mots
  •  • 1 média

Tectosilicate de calcium et de sodium, la lazurite (de l'arabe lazavard , ciel) est un feldspathoïde, c'est-à-dire un minéral voisin du feldspath (minéral essentiel des roches magmatiques) mais moins riche en silice. Elle se caractérise par une couleur bleu azur foncé à bleu-violet et par son association fréquente avec la pyrite et la calcite. Avec ces deux derniers minéraux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lazurite-et-lapis-lazuli/#i_38763

MÉLILITES

  • Écrit par 
  • Claude SALZE
  •  • 287 mots

Minéraux du groupe des sorosilicates, qui cristallisent dans le système quadratique et se présentent sous forme de prismes carrés (couleur de miel, d'où leur dénomination), octogonaux ou en tablettes quadratiques. Ils possèdent des clivages nets, et parfois maclés en sablier. En lame mince, ils sont transparents, de forme carrée ou rectangulaire. Ce sont des minéraux généralement uniaxes de relief […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melilites/#i_38763

SCAPOLITES ou WERNÉRITES

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 408 mots

Du grec « scapos », tige, et « lithos », pierre, car elles se présentent sous la forme de prismes allongés, les scapolites ou wernérites forment une famille de minéraux dont la trame cristalline possède une structure de tectosilicate, semblable à celle des feldspaths. La structure cristalline est caractérisée par la présence d'anneaux complexes, formés de quatre tétraèdres, se disposant en colonne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scapolites-wernerites/#i_38763

SILICATES

  • Écrit par 
  • Jean WYART
  •  • 8 500 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les feldspathoïdes »  : […] Les feldspathoïdes sont des tectosilicates des roches éruptives et des roches volcaniques moins riches en silice que les feldspaths. Citons la néphéline NaAlSiO 4 , la kalsilite et la kaliophilite , de formule voisine, la leucite KAlSi 2 O 6 , que l'on trouve dans les roches volcaniques en trapézoèdres parfa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silicates/#i_38763

TÉPHRITES

  • Écrit par 
  • Claude SALZE
  •  • 376 mots

Roches volcaniques, contenant à la fois des plagioclases, des feldspaths alcalins et des feldspathoïdes, les téphrites sont trop pauvres en silices (sous-saturées) pour que les alcalins qu'elles contiennent puissent entièrement s'intégrer dans les feldspaths. Aussi la néphéline remplace partiellement l'albite, et la leucite remplace le feldspath potassique. D'autres feldspathoïdes peuvent aussi cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tephrites/#i_38763

TRACHYTES ET SYÉNITES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Maurice LELUBRE, 
  • Pierre Edouard NATIVEL
  • , Universalis
  •  • 4 708 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Syénites »  : […] Le mot « syénite » désignait, du temps de Pline l'Ancien, les roches de Syène (Assouan), en Haute-Égypte. Il fut appliqué par A. G. Werner (1788) à des roches à amphibole (hornblende) de la région de Dresde, qui se sont révélées plus tard pratiquement dépourvues de quartz, donc différentes de celles de Syène (qui sont en fait des granites à hornblende). Le sens donné par Werner a cependant persis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trachytes-et-syenites/#i_38763