FAUNE

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Forêt sèche et savane »  : […] La zone tropicale à saisons sèches et humides alternées est le domaine des savanes et des forêts sèches. Le climax paraît bien être ici la forêt sèche aux arbres à feuilles caduques : forêt claire, miombo au Katanga, forêt dense sèche. En Afrique australe et à Madagascar, de nombreuses espèces d'euphorbes arborées ajoutent à la diversité floristique. Les arbres de forêt sèc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_23490

AFRIQUE (Structure et milieu) - Biogéographie

  • Écrit par 
  • Théodore MONOD
  •  • 5 800 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Peuplement animal »  : […] Un genre de Limnoméduse, Limnocnida , est connu de l'Afrique tropicale et du Sahara. Les Crustacés Décapodes d'eau douce appartiennent à des familles à vaste répartition, qu'il s'agisse des crabes (Potamonidés) ou des crevettes (Palaemonidés, Atyidés) ; on constate l'absence à peu près totale d'Amphipodes d'eau douce, à part les Gammarides de Berbérie, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-biogeographie/#i_23490

ALASKA

  • Écrit par 
  • Claire ALIX, 
  • Yvon CSONKA
  •  • 6 018 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Centre-Sud »  : […] La région du Centre-Sud est circonscrite par l'arc que forme la chaîne d'Alaska, qui relie les montagnes du Sud-Est à la chaîne des Aléoutiennes. C'est vers le milieu de cet arc que s'élève le mont McKinley que les Alaskiens préfèrent désigner par son nom indien, Denali, point culminant de l'Amérique du Nord, à 6 194 m. Le golfe d'Alaska est bordé par les monts Chugach et Kenai, qui sont recouver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alaska/#i_23490

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Biogéographie

  • Écrit par 
  • Marston BATES
  •  • 4 974 mots
  •  • 13 médias

La répartition des animaux et des plantes peut être envisagée sous deux angles différents : l'un écologique, l'autre historique. La surface de la Terre présente une série de zones climatiques, symétriques de part et d'autre de l'équateur. Cette régularité zonale est cependant modifiée par les reliefs montagneux qui perturbent les courants atmosphériques à la surface du sol, et par l'influence d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-biogeographie/#i_23490

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 430 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les écosystèmes »  : […] En Antarctique, la faune est principalement restreinte aux zones côtières. On y trouve en abondance diverses espèces de manchots, pétrels et phoques qui se nourrissent en mer et viennent à terre pour leur reproduction. Les seuls animaux véritablement terrestres sont des invertébrés, parmi lesquels une seule espèce de diptère, Belgica antarctica (famille des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antarctique/#i_23490

ARCTIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL, 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 2 830 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Biologie »  : […] La faune benthique des plateaux continentaux est assez riche, constituée de mollusques et de foraminifères calcaires, là où les eaux sont moins froides : mer de Barents et de Kara, mer des Tchouktches, partie externe du plateau continental de l'archipel arctique canadien. Elle est plus pauvre, faite de crustacés et de foraminifères arénacés, dans les eaux les plus froides : mers sibériennes, lit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-arctique/#i_23490

ATLANTIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 8 380 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Biologie »  : […] Dans l'Atlantique, les éléments nutritifs sont abondants, en surface, le long des côtes africaines, à cause des remontées d'eau profonde. Corrélativement, le phytoplancton y abonde, les plus fortes densités étant atteintes entre 10 0 et 30 0 de latitude, tant au nord qu'au sud. Mais le phytoplancton, parmi lequel les Diatomées jouent le rôle le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-atlantique/#i_23490

AUSTRAL OCÉAN ou OCÉAN GLACIAL ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 3 791 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Biologie »  : […] L'eau de l'océan Austral est particulièrement riche en éléments nutritifs (phosphates, nitrates, silice) dans la région de la convergence antarctique et un peu plus au sud, grâce à la remontée de l'eau antarctique circumpolaire. Aussi le phytoplancton y est-il très abondant en été austral, quand l'insolation est suffisante, tandis que le zooplancton est moins sensible aux variations saisonnières. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/austral-ocean-glacial-antarctique/#i_23490

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La flore et la faune »  : […] L'Australie, atteignant au nord les tropiques, au sud les régions tempérées froides, offre des milieux très variés bien que ses caractères physiographiques soient peu tranchés : à peu près plat, le continent australien n'a pas de montagnes dépassant 2 200 m d'altitude. C'est pourquoi rien ne commande aussi nettement la répartition des plantes et des animaux que la pluviosité : un tiers du continen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australie/#i_23490

BAÏKAL LAC

  • Écrit par 
  • Laure ARJAKOVSKY, 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 4 056 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les organismes vivants »  : […] Les organismes végétaux et animaux qui peuplent le lac se classent en espèces dites paléarctiques, réparties traditionnellement dans les réserves d'eau douce de l'hémisphère Nord, et les autres, dites endémiques, qui n'existent pratiquement que dans le Baïkal et représentent l'essentiel de la faune et de la flore (de 80 à 90 p. 100 des populations). Plus de deux cent cinquante espèces de mousses, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lac-baikal/#i_23490

BIOCÉNOSES

  • Écrit par 
  • Paul DUVIGNEAUD, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 9 782 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Composition spécifique »  : […] Pour traduire la composition d'une biocénose, on s'est d'abord contenté d'en énumérer les espèces, végétales et animales. Les formes microscopiques, Bactéries et Protozoaires notamment, en étaient toutefois à peu près généralement exclues. On a ensuite introduit, pour chaque espèce, une indication concernant son abondance (espèce très commune, commune, rare, très rare). De telles indications n'on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biocenoses/#i_23490

CITES (Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora)

  • Écrit par 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 1 296 mots

La CITES (Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora), convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, constitue l'un des accords multilatéraux les plus importants pour la biodiversité. Avec 161 pays contractants en avril 2003, elle réglemente les échanges interétatiques de faune et de flore sauvages do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cites/#i_23490

DÉSERTS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Huguette GENEST, 
  • Francis PETTER
  •  • 20 848 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre «  La vie animale »  : […] La faune des zones arides est dans l'ensemble pauvre en espèces. La plupart des groupes zoologiques terrestres et d'eau douce y sont représentés, mais seulement par des familles, des genres ou des espèces qui ont acquis les moyens de subsister dans ces milieux extrêmes. Leurs adaptations anatomiques sont généralement peu importantes : dimensions relatives des membres chez les gerboises ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deserts/#i_23490

ENDÉMISME

  • Écrit par 
  • Fabienne PETIT
  •  • 546 mots

On désigne par ce terme le caractère propre à une unité systématique de se confiner dans une région plus ou moins étendue mais toujours bien déterminée du globe, autrement dit d'avoir une aire de distribution bien délimitée et réduite dans le monde. La dimension des aires des unités systématiques endémiques est souvent fonction de leur importance dans la hiérarchie systématique : une famille aur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endemisme/#i_23490

EURASIE, biogéographie

  • Écrit par 
  • Pierre PFEFFER
  •  • 6 502 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Données paléogéographiques »  : […] L'Eurasie résulte de la fusion de plusieurs unités paléogéographiques très anciennes (boucliers scandinave, sibérien, mongol, indochinois et indien) individualisées dès le Précambrien et séparées par une immense mer, la Téthys, dont la Méditerranée actuelle n'est qu'un vestige. De vastes mouvements orogéniques ont affecté cet ensemble érigeant des barrières naturelles dont les chaînes alpines, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eurasie-biogeographie/#i_23490

FAUNE DES GRANDES PROFONDEURS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 1 177 mots

Février 1977 Campagne de géologie et de géochimie du submersible américain Alvin sur la ride des Galápagos : premières observations, par 2 500 mètres de profondeur, de la faune associée à l'hydrothermalisme. Février-mars 1978 Campagne de géologie du submersible français Cyana sur la dorsale du Pacif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-des-grandes-profondeurs-reperes-chronologiques/#i_23490

FAUNE SAUVAGE

  • Écrit par 
  • Romain JULLIARD, 
  • Pierre PFEFFER, 
  • Jean-Marc PONS, 
  • Dominique RICHARD, 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 14 135 mots
  •  • 6 médias

Essentiellement connue dans les pays développés par les médias, la télévision notamment, ou par sa présentation dans les musées et les parcs zoologiques, la faune sauvage a encore, dans certaines régions du globe, de plus en plus restreintes il est vrai, une signification qui est loin d'être négligeable et qui, bien gérée, pourrait même devenir un facteur de développement important. Encore faudrai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-sauvage/#i_23490

FLEUVES

  • Écrit par 
  • Lazare BOTOSANEANU, 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 9 686 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Classification et zonation des écosystèmes »  : […] L'écosystème des eaux courantes présente une extrême diversité d'aspects. Malgré la difficulté de l'entreprise, de nombreux essais de classification ont été proposés, qui, considérant chaque cours d'eau comme une entité, utilisent un critère d'ordre physique ou chimique. Il ne sera pas question ici de ces classifications mais des essais qui tiennent compte des variations enregistrées dans les comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fleuves/#i_23490

KALAHARI

  • Écrit par 
  • Richard F. LOGAN, 
  • GEORGE BERTRAND SILBERBAUER
  •  • 3 524 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Faune »  : […] La faune du Kalahari est elle aussi bien plus riche et variée dans le Nord que dans le Sud. Néanmoins, de nombreux individus de plusieurs espèces parviennent à vivre dans le Sud aride pendant de longues périodes de l'année malgré l'absence d'eau superficielle. Les principales espèces représentées dans cette partie du désert sont le springbok, le gnou, le bubale – tous trois formant parfois de gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalahari/#i_23490

MANGROVES

  • Écrit par 
  • Frédéric BALTZER, 
  • Georges MANGENOT, 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 3 133 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Écologie et paléoécologie »  : […] Il paraît difficile de parler de mangroves anciennes avant l'apparition des plantes qui les composent aujourd'hui et qui les caractérisent, à savoir des Myrtales, les Rhizophoracées qui semblent être apparues dans le Crétacé supérieur d'Égypte, et les Sonneratiacées connues dans le Tertiaire de l'Inde ; on peut y ajouter une Verbénacée, Avicennia . Ces végétaux constituent un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mangroves/#i_23490

MÉDITERRANÉE MER

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • François DOUMENGE, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • Universalis
  •  • 4 808 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Biologie »  : […] Particulièrement pauvre en éléments nutritifs (notamment le phosphore), la Méditerranée a une productivité plus basse que celle des eaux océaniques. La croissance des organismes y est souvent ralentie et le cycle reproducteur moins actif. De plus, la biosphère y est menacée par des pollutions diverses, en progression constante depuis la dernière guerre mondiale. Le peuplement est formé en majorité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-mediterranee/#i_23490

MÉDITERRANÉENNE AIRE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Henri GAUSSEN, 
  • Hervé HARANT
  • , Universalis
  •  • 8 277 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Esquisse faunistique »  : […] Le peuplement animal actuel résulte des influences nordiques eurosibériennes, des influences aralocaspiennes et des influences éthiopiennes. Des exemples pris dans les divers groupes animaux en portent témoignage ; la chorologie du passé s'enrichit encore de quelques conquêtes du présent. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aire-mediterraneenne/#i_23490

MONTAGNES - Le milieu montagnard

  • Écrit par 
  • Pierre BARRERE
  •  • 2 856 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les étages biogéographiques en montagne »  : […] L'étagement des paysages montagnards correspond à la zonation climatique altitudinale, comme le montre, par exemple, la montagne alpine . L'homme a installé les cultures dans les vallées et sur les premières pentes (étage collinéen) ; il a défriché une forêt de feuillus, assez voisine de celle des plaines, mais où les espèces mieux adaptées aux fortes précipitations comme divers chênes l'emporten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-le-milieu-montagnard/#i_23490

NAMIB

  • Écrit par 
  • Richard F. LOGAN
  •  • 2 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Flore et faune »  : […] On distingue dans le Namib six zones végétales. La région côtière est le règne des plantes succulentes, qui captent l'humidité du brouillard. Le Namib occidental est en revanche pratiquement dépourvu de végétation. Les steppes du Namib oriental restent nues pendant de nombreuses années, mais se couvrent d'herbes courtes, annuelles et vivaces, les années où la pluie abonde. Les dunes du Namib orie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/namib/#i_23490

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie benthique

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 5 290 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Faune épigée »  : […] Une part importante de la faune marine benthique vit à la surface du substrat ; les espèces qui mènent ainsi une vie « épigée » constituent ce qu'on appelle l'épifaune. Ces animaux, dits épibiontes , se répartissent en formes à mobilité élevée, ou vagiles, en formes sédentaires, de mobilité plus réduite (de quelques mètres à quelques dizaines de mètres), et en formes fixes. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-benthique/#i_23490

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie dans les grandes profondeurs

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 3 865 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Particularités, adaptations et origine des faunes des profondeurs »  : […] L'absence de lumière d'origine solaire et le développement de la bioluminescence chez de nombreuses espèces de céphalopodes, de crustacés et de poissons ont pour conséquence une modification des organes de la vision : les yeux deviennent énormes, plus ou moins télescopiques, avec une densité très élevée de cellules rétiniennes photosensibles ou, au contraire, s'atrophient et disparaissent complèt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-dans-les-grandes-profondeurs/#i_23490

PALÉOHISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Delphine ANGST
  •  • 3 439 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Définition et histoire »  : […] De façon générale, les études paléohistologiques sont fondées, comme toutes les autres branches de la paléontologie, sur des comparaisons entre les groupes fossiles et les groupes actuels dont ils sont les plus proches. Ainsi, les connaissances acquises grâce à la faune actuelle sont transposées chez les animaux fossiles, permettant l’interprétation des structures observées. La paléohistologie, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleohistologie/#i_23490

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Denis VIALOU
  •  • 27 698 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La méthode culturelle »  : […] Les présupposés évolutionnistes . Bien que depuis plus d'un siècle, de nombreux auteurs aient réfuté la doctrine évolutionniste voulant faire partout passer l'humanité de l'étage des « chasseurs » à celui des « pasteurs » et bien qu'une théorie aussi obsolète soit abandonnée par la plupart des anthropologues, il est curieux de constater qu'elle est touj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-prehistorique/#i_23490

SAHARA

  • Écrit par 
  • Ali BENSAÂD, 
  • Jeffrey Allman GRITZNER
  •  • 7 605 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Faune »  : […] Parmi la faune relique tropicale du nord du Sahara, on trouve des poissons-chats tropicaux et des Etroplus à Biskra, en Algérie, et dans des oasis isolées du Sahara. Des cobras et des crocodiles nains africains subsistent peut-être encore dans des bassins hydrographiques éloignés du Tibesti. Des espèces bien adaptées, plus mobiles ont disparu de façon plus progressive à la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahara/#i_23490

SOLS - Biodynamique

  • Écrit par 
  • François TOUTAIN
  •  • 4 644 mots

Dans le chapitre « Organismes transformateurs »  : […] Il s'agit des bactéries, des champignons et de la faune du sol. La plupart de ces organismes sont capables de transformer les produits simples, sucres par exemple, présents dans les feuilles mortes ; seuls quelques organismes peuvent, par leur système enzymatique, dégrader des produits comme la lignine ou les pigments bruns. Cela permet de distinguer les organismes que l'on peut qualifier d'“effic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-biodynamique/#i_23490

TELLURIQUE MILIEU

  • Écrit par 
  • Roger DAJOZ
  •  • 4 881 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'origine de la faune aquatique souterraine »  : […] Trois origines possibles de la faune aquatique souterraine sont actuellement reconnues. Certaines espèces correspondent à des formes marines qui peuplaient les sables littoraux et qui se sont peu à peu adaptées aux eaux saumâtres puis aux eaux douces. Citons dans ce groupe les Harpacticides du genre Nitocrella voisins du genre marin Nitocra , et des Amp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-tellurique/#i_23490