FANTASY

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire

Enfants et adultes

Dès ses origines, dans l'Angleterre victorienne de la seconde moitié du xixe siècle, la fantasy se développe parallèlement en direction d'un double public, enfants et adultes. Le genre poursuit ainsi la tradition d'un rapport privilégié entre la littérature du merveilleux et le jeune public, en lui ouvrant l'accès à d'autres mondes, où la magie multiplie les possibles : « Wonderland » de Lewis Carroll (Alice au pays des merveilles, 1865), « Marvelous Land of Oz » de Franck L. Baum (titre du second volume de la série, commencée en 1900 avec Le Magicien d'Oz), « Neverland » du Peter Pan de James Barrie (1904 pour la première version théâtrale). On a ici autant de lieux rêvés, restés célèbres par les nombreuses adaptations, notamment au cinéma, qui les ont fait connaître. Plus familières aux jeunes anglophones, l'œuvre d'Edith Nesbit, The Story of the Amulet (1905), mérite également d'être mentionnée ainsi que le tendre bestiaire du Vent dans les saules de Kenneth Grahame (1908).

Des écrivains ont également cherché à utiliser les séductions de l'imaginaire pour transmettre un message spirituel. C'est le cas de Charles Kingsley (Waterbabies, 1863) ou de George McDonald (At the Back of the North Wind, 1871), qui écrit aussi pour les adultes (Lilith, 1895). Cette tradition se retrouve dans les œuvres majeures du genre en Angleterre, celles de J. R. R. Tolkien et de C. S. Lewis, qui furent collègues à Oxford et un temps proches amis : l'un catholique, l'autre protestant, tous deux voient dans le mythe une expression éternelle de la croyance et le moyen de la faire éprouver, plus ou moins directement, aux enfants (Bilbo le Hobbit de Tolkien, 1937 ; Narnia de Lewis, 1950-1956) comme aux plus grands (Le Seigneur des anneaux, 1954-1955 ; Till We Have Faces, 1956).

La fantasy se développe donc aussi à destination d'un public adulte. Elle emprunte alors davantage aux réécritures mythiques et aux motifs de la littérature médiévale, romanesque arthurien ou genre épi [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Conan le Barbare, de John Milius (1982)

Conan le Barbare, de John Milius (1982)
Crédits : Dino De Laurentiis/ Universal Pictures/ Sunset Boulevard/ Corbis/ Getty Images

photographie

Fantasy et jeux de rôle: Donjons et Dragons

Fantasy et jeux de rôle: Donjons et Dragons
Crédits : Wizards of the Coast Inc.2008

photographie

Fantasy et bande dessinée: Chroniques de la Lune noire

Fantasy et bande dessinée: Chroniques de la Lune noire
Crédits : Pontet, Froideval/ Editions Dargaud, 2012

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteure en littérature générale et comparée, maître de conférences à l'université d'Artois, UFR Lettres et arts

Classification

Autres références

«  FANTASY  » est également traité dans :

CYCLE ARTHURIEN DANS LA FANTASY

  • Écrit par 
  • Anne BESSON
  •  • 2 481 mots

Les aventures du roi Arthur et de ses chevaliers constituent un important champ d'expression du merveilleux littéraire et iconographique. Elles forment, à côté des mythes et des contes, une des sources principales de la fantasy, ce genre né à la fin du xix […] Lire la suite

ALEXANDER LLOYD (1924-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 515 mots

Nourri aux sources de la mythologie et des romans arthuriens, l'écrivain américain Lloyd Alexander transporta ses lecteurs dans un univers de fantasy avec cinq romans regroupés sous le titre de Prydain Chronicles ( Chroniques de Prydain ). La série débute avec The Book of Three (1964, Le Livre des trois ), récit de l'ascension d'un jeune héros du nom de Taran, garçon porcher qui prendra la tê […] Lire la suite

ANDERSON POUL (1926-2001)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 360 mots

Écrivain américain de science-fiction et de fantasy né le 25 novembre 1926 à Bristol (Pennsylvanie), mort le 31 juillet 2001 à Orinda (Californie). Poul William Anderson publie son premier récit de science-fiction alors qu'il est étudiant à l'université du Minnesota. Après avoir obtenu d'un diplôme de physique en 1948, il devient journaliste indépendant. Écrivain prolifique, il publie plusieur […] Lire la suite

FRAZETTA FRANK (1928-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 343 mots

Le dessinateur américain Frank Frazetta a peuplé de guerriers sinistres, de jeunes filles court-vêtues et de paysages d'un autre monde les couvertures d'innombrables romans de science-fiction et de fantasy. Né en 1928 dans le quartier new-yorkais de Brooklyn, après des études à l'école d'art de son quartier, Frank Frazetta gagne sa vie dans les années 1940 et 1950 en illustrant des comic books de […] Lire la suite

GAIMAN NEIL (1960- )

  • Écrit par 
  • Michael RAY
  •  • 759 mots

L' écrivain britannique Neil Gaiman est connu pour ses ouvrages de fantasy très imaginatifs, à l'humour souvent sombre. Né le 10 novembre 1960, à Porchester (Hampshire), Neil Richard Gaiman grandit dans le Sussex et fréquente la Whitgift School de Croydon, dans la banlieue de Londres. Après avoir quitté ce lycée, il travaille comme journaliste free-lance avant de publier un livre sur le groupe de […] Lire la suite

GEE MAURICE (1931- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 427 mots

Écrivain néo-zélandais peu versé dans l'innovation technique, Maurice Gee est l'auteur de romans réalistes, de conception traditionnelle. En faisant apparaître sans aucune concession les travers de la culture néo-zélandaise, il offre à ses compatriotes une vision plus complète de leur identité et de leur société que ne l'avaient fait la plupart des autres ouvrages de fiction. Maurice Gee naît le 2 […] Lire la suite

HOWARD ROBERT E. (1906-1936)

  • Écrit par 
  • Patrice LOUINET
  •  • 887 mots

Robert Ervin Howard est né le 22 janvier 1906 à Peaster (Texas). Il passe la majeure partie de son existence à Cross Plains, une petite bourgade semi-rurale du Texas. Lecteur vorace, il sait très tôt qu'il sera écrivain et fait rapidement figure de paria dans le désert intellectuel qui l'entoure. Rejetant le métier de comptable auquel ses études le destinent, il se donne un an pour gagner sa vie […] Lire la suite

LE GUIN URSULA K. (1929-2018)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 664 mots

Écrivaine américaine, Ursula K. Le Guin est surtout connue pour ses récits de science-fiction et de fantasy, qui s'intéressent de près au développement de la personnalité et au langage. Née le 21 octobre 1929 à Berkeley, en Californie, Ursula Le Guin est la fille de l'anthropologue Alfred Louis Kroeber et de l'écrivaine Theodora Kroeber. Elle étudie au Radcliffe College, où elle obtient une lic […] Lire la suite

LEWIS C. S. (1898-1963)

  • Écrit par 
  • Anne Isabelle FRANÇOIS
  •  • 1 128 mots

C. S.  Lewis est avant tout connu en France comme l'auteur des Chroniques de Narnia et comme l' ami de J. R. R. Tolkien. La fantasy moderne est directement issue d'un pari littéraire entre les deux amis : Tolkien se chargerait d'un voyage dans le temps, Lewis d'un voyage dans l'espace. Mais Lewis n'est pas l'homme d'un seul livre. Chercheur érudit dont les ouvrages font encore partie du curricul […] Lire la suite

MARTIN GEORGE (1948- )

  • Écrit par 
  • Richard PALLARDY
  •  • 845 mots

Auteur de fantasy américain, George R. R. Martin est surtout connu pour le cycle A Song of Ice and Fire (écrit à partir de 1996, traduit en français sous le titre Le Trône de fer ), une sanglante saga qui oppose plusieurs factions en lutte pour le contrôle d'un royaume imaginaire. George Raymond Richard Martin (de son vrai nom George Raymond Martin) naît le 20 septembre 1948, à Bayonne (New Jerse […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Anne BESSON, « FANTASY », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fantasy/