FAMILLE RADIOACTIVE

CURIE LES

  • Écrit par 
  • Marcel FRILLEY
  •  • 4 829 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Identification des radioéléments naturels »  : […] Ainsi s'est poursuivi, dans une première voie, le développement de la radioactivité. Cette voie est celle de la recherche d'éléments radioactifs naturels. Les collaborateurs de Pierre et Marie Curie y contribuèrent : Gustave Bémont, associé au travail sur le radium ; André Debierne, qui, en 1899, découvrit l'actinium ; Marguerite Perey, la dernière, qui identifia le francium, en 1937. De nombreux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-curie/#i_27289

MÉTÉORITES

  • Écrit par 
  • Mireille CHRISTOPHE MICHEL-LEVY, 
  • Paul PELLAS
  •  • 14 743 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Âges absolus »  : […] Comme dans le cas des roches terrestres ignées, on utilise des nucléides radioactifs de longue période . Les filiations 238 U- 206 Pb, 235 U- 207 Pb, 232 Th- 208 Pb, 87 Rb- 87 Sr et 40 K- 40 Ar sont le plus souvent utilisées, ainsi que le rapport des isotopes radiogéniques 207 Pb/ 206 Pb qui évolue avec le temps. Deux nouveaux couples père-fils sont aussi employés dans le cas des météorites : 147 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteorites/#i_27289

RADIOACTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 5 422 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  La radioactivité autour de nous »  : […] Qu'elle soit naturelle ou artificielle, qu'elle provienne du Soleil, du cosmos ou des activités humaines, la radioactivité est présente autour de nous, en tous lieux, en tout temps. Les réactions thermonucléaires produites au cœur du Soleil fusionnent, par des phénomènes de catalyse variés, 4 protons en un noyau d'hélium. Cela n'est possible que grâce à la radioactivité β qui permet de muer un (p) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioactivite/#i_27289

SODDY FREDERICK (1877-1956)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 464 mots

Chimiste anglais né à Eastbourne et mort à Brighton (Angleterre). Après des études à Oxford, Soddy part pour le Canada. Il travaille à Montréal avec Ernest Rutherford qui étudie les propriétés radioactives de l'uranium, du thorium et du radium. Le premier résultat de leur collaboration est la théorie de la désintégration atomique : ils suggèrent que chaque atome radioactif se brise en formant un a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-soddy/#i_27289