FAILLE DE SAN ANDREAS

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 182 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les Amériques et les modèles d'orogenèses »  : […] coulissages longitudinaux du sud vers le nord, crédités de translations de plusieurs milliers de kilomètres. L'attention avait été attirée sur ces possibles phénomènes par le système de faille de San Andreas, dont l'extrapolation dans le temps permettait de considérer qu'il représentait des translations de plusieurs centaines de kilomètres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_24676

CATASTROPHES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 7 340 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La prise de risque »  : […] (plus de 7 millions d'habitants pour la métropole formée avec Oakland et San José) est établie sur la faille de San Andreas, la plus surveillée au monde. Imaginons que les scientifiques parviennent à prévoir la survenue d'un séisme avec une fourchette de ± 3 jours. On évalue (cf. C. Allègre, Les Fureurs de la Terre, 1987) le coût d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes/#i_24676

LOS ANGELES

  • Écrit par 
  • Cynthia GHORRA-GOBIN
  •  • 3 643 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le cadre naturel »  : […] principalement de l'usage de la voiture comme mode de transport presque exclusif. Los Angeles, située sur l'une des zones géologiques les plus instables du globe, traversée par la faille San Andreas, enregistre des séismes qui font non seulement des dégâts matériels mais également des victimes (cependant, le nombre de celles-ci diminue en raison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/los-angeles/#i_24676

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 712 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Mouvement instantané »  : […] entre deux ensembles rigides à la surface d'une sphère. L'azimut de la faille de San Andreas entre Parkfield et San Francisco et le vecteur mouvement moyen de toutes les répliques dans la région de l'île Kodiak consécutives au grand tremblement de terre de l'Alaska de 1964 (magnitude 8,4-8,5 sur l'échelle de Richter) permirent, par construction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-pacifique/#i_24676

ROCHES (Déformations) - Failles

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Roger COQUE, 
  • Universalis
  •  • 4 494 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les champs de failles des aires continentales et océaniques »  : […] continental, avec un rejet horizontal latéral (strike-slip) prépondérant : la faille de San Andreas, sans doute la plus célèbre du monde, qui traverse San Francisco, a connu des rejets horizontaux latéraux (dextres) de 10 et 7 mètres lors des tremblements de terre de 1857 et 1906 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-failles/#i_24676

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Ondes sismiques

  • Écrit par 
  • Michel CARA
  •  • 4 882 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Faille et séisme »  : […] » On ne pouvait énoncer plus clairement ce que l'on sait aujourd'hui du mouvement de la faille de San Andreas qui marque la frontière entre la plaque lithosphérique nord-américaine qui dérive lentement, à environ 6 centimètres par an, par rapport à la plaque Pacifique, accumulant progressivement une déformation élastique de part et d'autre de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-ondes-sismiques/#i_24676

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Sismicité et tectonique des plaques

  • Écrit par 
  • Roland GAULON, 
  • Jean-Pierre ROTHÉ
  •  • 5 555 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Failles transformantes »  : […] parallèlement à la frontière commune. Des exemples caractéristiques sont fournis par la faille de San Andreas en Californie ou les failles d'El Pilar et de Boconó au Venezuela. La sismicité y est superficielle, ne dépassant pas une profondeur de 15 à 20 kilomètres, et elle indique bien que les surfaces de rupture sont plutôt verticales. Néanmoins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-sismicite-et-tectonique-des-plaques/#i_24676

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Effets des séismes

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ROTHÉ, 
  • Haroun TAZIEFF
  •  • 2 899 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Effets géomorphologiques »  : […] 11 mètres. En 1899, la côte de la baie du Désenchantement, en Alaska, se trouva, en quelques dizaines de secondes à peine, soulevée de 14 mètres. En 1906, lorsque la faille de San Andreas détruisit San Francisco, le coulissage horizontal entre les lèvres atteignit 7 mètres. En 1920, les survivants du séisme du Kan-Sou, qui fit plus de 200 000 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-effets-des-seismes/#i_24676

TECTONOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 688 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Tectonophysique et géodésie spatiale »  : […] même ordre de grandeur : l‘ouverture du golfe de Californie (mer de Cortés) par coulissement le long du système de la faille de San Andreas s‘est faite à une vitesse moyenne de 5 centimètres par an, calculée sur les cinq derniers millions d‘années ; or les mesures spatiales donnent aussi une vitesse actuelle de 5 centimètres par an ! Tout se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonophysique/#i_24676


Affichage 

La faille de San Andreas

vidéo

Sept plaques majeures recouvrent la surface terrestre Aux États-Unis, la faille de San Andreas est un témoin primordial du déplacement de ces plaquesRectiligne sur près de 1 000 kilomètres, elle coupe la Californie du nord de San Francisco au golfe de Californie en passant par Los Angeles Zone... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La faille de San Andreas
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo