FACTEUR DE RISQUE, épidémiologie

AMIANTE ou ASBESTE

  • Écrit par 
  • Laurence FOLLÉA, 
  • Henri PÉZERAT
  • , Universalis
  •  • 3 473 mots

Dans le chapitre « Cancers »  : […] L'exposition à l'amiante entraîne, par ordre de fréquence décroissante, des cancers broncho-pulmonaires, des mésothéliomes et d'autres tumeurs primitives de la plèvre et, avec une moins grande certitude, des cancers gastro-intestinaux, en particulier des cancers de l'estomac. Les premières publications sur la relation amiante-cancer broncho-pulmonaire datent des années 1930 puis des années 1940. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amiante-asbeste/#i_4887

ASTHME

  • Écrit par 
  • Philippe GODARD, 
  • François-Bernard MICHEL
  •  • 5 848 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Épidémiologie de l'asthme »  : […] En France, environ 1 500 à 2 000 personnes meurent d'asthme chaque année. Ce chiffre est stable depuis plusieurs années. Le taux de prévalence est d'environ 6 à 8 p. 100 si l'on considère les symptômes et de plus de 15 p. 100 si l'on prend en compte l'H.R.B. Ces chiffres doivent être comparés à ceux de la rhinite allergique (environ 30 p. 100) et au pourcentage de tests cutanés positifs à des all […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asthme/#i_4887

ASTHME ET IMMUNITÉ INNÉE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 487 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Asthme des villes et asthme des champs »  : […] Les phénomènes physiopathologiques à l’origine de l’asthme sont assez bien connus. La maladie appartient à la grande famille des troubles allergiques. De manière générale, la reconnaissance d’un allergène par des anticorps spécifiques de cet allergène entraîne une réaction immunitaire exacerbée, dangereuse et parfois mortelle (choc anaphylactique, œdème de Quincke, asthme, etc.). Logiquement, l’a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asthme-et-immunite-innee/#i_4887

ATHÉROSCLÉROSE

  • Écrit par 
  • Loïc CAPRON
  •  • 5 336 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Causes et prévention de l'athérosclérose »  : […] À un degré supérieur de compréhension et d'intégration, un enjeu capital est de comprendre le génie évolutif de l'athérosclérose. Pour les tenants de la théorie inflammatoire, cela consiste à identifier les agressions qui allument et entretiennent la réaction de défense pervertie qui aboutit à l'édification d'une plaque, puis à son entrée dans le cycle des complications. Là gisent les véritables c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atherosclerose/#i_4887

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Facteurs de risques »  : […] Ces rappels aident à comprendre les facteurs de risques, qu'il faut bien identifier pour mettre en œuvre une prévention efficace. Quelques-uns sont bien connus : – dans un pays comme la France, le tabac est à l'origine d'environ 30 p. 100 des cancers chez l'homme et d'environ 10 p. 100 chez la femme. Le tabagisme passif est moins cancérogène (environ 200 cancers du poumon par an, mais il induit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_4887

CANCER ET ENVIRONNEMENT

  • Écrit par 
  • Dominique BELPOMME
  •  • 1 544 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Position du problème »  : […] De façon certaine ou supposée, différents facteurs de notre mode de vie sont à l'origine de cancers (tabl. 1 ). Le tabagisme est indiscutablement l'un de ces facteurs, car la fumée de tabac ou les goudrons résiduels contiennent des substances cancérigènes mutagènes, tels les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). En France, où l'on enregistre 280 000 nouveaux cas de cancers par an, ces ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-et-environnement/#i_4887

CONTRACEPTION HORMONALE

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 6 129 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Vingt décès annuels pour quatre millions d'utilisatrices »  : […] Dès le début des années 1990, des chercheurs avaient émis des réserves sur les pilules de troisième génération. En 1995, quatre études épidémiologiques indépendantes concluaient à un risque de phlébites et d'embolies veineuses plus élevé avec ces pilules qu'avec celles de deuxième génération. Ces données ont été confirmées depuis lors, notamment par une grande étude danoise publiée récemment dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contraception-hormonale/#i_4887

ÉPIDÉMIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Catherine DUPUIS, 
  • Pierre SALIOU
  •  • 1 834 mots

Dans le chapitre « L'épidémiologie descriptive et l'épidémiologie analytique »  : […] La définition proposée regroupe les deux aspects maintenant classiques de l'épidémiologie : – la description des phénomènes de santé correspond à l' épidémiologie descriptive  ; – l'analyse causale correspond à l' épidémiologie analytique . Ces deux aspects sont complémentaires. En effet, si l'épidémiologie analytique tire sa finalité dans la recherche é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidemiologie/#i_4887

HÉPATITE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL
  •  • 5 421 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Facteurs prédisposant à la cirrhose et au carcinome hépatocellulaire »  : […] Le risque de l'hépatite chronique C est l'évolution vers la cirrhose dans 20 p. 100 des cas. La cirrhose elle-même expose à ses propres complications d'hypertension portale (hémorragie par rupture de varices œsophagiennes, ascite) et d'insuffisance hépatocellulaire (astérixis correspondant à des chutes brutale du tonus musculaire, ascite, ictère, sensibilité aux infections), ainsi qu'à la survenue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hepatite-c/#i_4887

HYPERTENSION

  • Écrit par 
  • Xavier JEUNEMAITRE, 
  • Jacques JULIEN, 
  • Jean-Baptiste MICHEL
  •  • 6 793 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'appréciation du risque cardio-vasculaire individuel »  : […] La notion de risque cardio-vasculaire, établie depuis plusieurs décennies, permet d'évaluer la probabilité que survienne chez un sujet donné un accident vasculaire cérébral ou un accident coronarien (angine de poitrine ou infarctus du myocarde). Cette probabilité est calculée sur la base des paramètres non modifiables, tels que l'âge, le sexe, la notion familiale d'accidents cardio-vasculaires pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypertension/#i_4887

LEUCÉMIES

  • Écrit par 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 5 011 mots

Dans le chapitre « Quels sont les facteurs connus provoquant ces altérations des gènes des cellules ? »  : […] Les facteurs intervenant dans le processus de leucémogenèse sont mieux connus chez l'animal que chez l'homme. Alors que les virus sont à l'origine de nombreuses leucémies animales, en particulier chez les félidés, les rongeurs, les gallinacés, la recherche de foyers de leucémie humaine évoquant une possible contagiosité a été longtemps infructueuse. Cependant deux rétrovirus, le HTLV 1 et le HT […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucemies/#i_4887

MÉDECINE - Médecine préventive

  • Écrit par 
  • Maurice CLOAREC
  •  • 3 414 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Seuils d'intervention »  : […] En ayant démontré qu'il existait des facteurs de risque et que les interventions sur ces facteurs diminuaient nettement le risque de la maladie, on a tenté de codifier les techniques permettant de repérer les facteurs de risque afin de vérifier si le pourcentage de la population menacée est particulièrement important. Lorsque existent, en grand nombre, des sujets soumis à un ou plusieurs facteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medecine-preventive/#i_4887

MÉDECINE - Médecine prédictive

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  • , Universalis
  •  • 4 072 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Méthodologie »  : […] Il faut d'abord s'intéresser au possible rôle des gènes dans les maladies. On distingue traditionnellement, rappelons-le ici (voir hérédité ), les maladies monogéniques de celles qui ne le sont pas. Les maladies monogéniques sont dues à des modifications structurelles siégeant au niveau d'un seul gène. Elles peuvent correspondre à des mutations autosomiques, c'est-à-dir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medecine-predictive/#i_4887

MÉNOPAUSE

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 1 323 mots

La ménopause est un processus touchant les femmes entre quarante-huit et cinquante-cinq ans ; les ovaires cessent, de manière plus ou moins progressive, de produire des hormones féminines : estradiol et progestérone. Tout d'abord, les ovaires perdent la possibilité d'ovuler régulièrement et, en conséquence, ne fabriquent plus la progestérone, également appelée l'hormone lutéale, sécrétée par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menopause/#i_4887

OBÉSITÉ

  • Écrit par 
  • Arnaud BASDEVANT, 
  • Cécile CIANGURA
  •  • 5 939 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Risques encourus »  : […] Le tableau 1 résume les principales complications de l'obésité. Le diabète, l'insulinorésistance, les hyperlipidémies, l'hypertension artérielle, l'insuffisance respiratoire, l'asthme, le syndrome d'apnée du sommeil, l'insuffisance cardiaque et les maladies cardio-vasculaires en général, la stéatose hépatique, la lithiase biliaire, les cancers (endomètre, côlon, prostate, rein, sein après la mén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obesite/#i_4887

ONCOGENÈSE ou CANCÉROGENÈSE ou CARCINOGENÈSE

  • Écrit par 
  • Roger MONIER
  •  • 7 285 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Activation de proto-oncogènes en oncogènes dans les tumeurs »  : […] L' étude épidémiologique des cancers humains a conduit à la conclusion que, dans 60 à 80 p. 100 des cas, l'apparition d'un cancer est favorisée, ou provoquée, par un facteur de l'environnement. Dès la fin du xviii e  siècle, le médecin anglais sir Percival Pott avait pu établir une corrélation entre l'exposition aux goudrons produits par la combu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oncogenese-cancerogenese-carcinogenese/#i_4887

PAPILLOMAVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 3 081 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Diagnostic de l'infection à papillomavirus »  : […] Le diagnostic des verrues, papillomes et condylomes exophytiques est avant tout clinique, et porte sur l'aspect des lésions. Les lésions génitales planes, sont de diagnostic plus difficile et ne sont visibles qu'après adjonction d'acide acétique en colposcopie. Le dépistage actuel repose sur le frottis (examen cytologique des cellules) pratiqué au niveau du col utérin, à la recherche de cellules […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papillomavirus/#i_4887

PEAU ET ULTRAVIOLET

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 889 mots
  •  • 1 média

Les rayons ultraviolets (UVA pour les longueurs d'onde comprises entre 320 et 400 nanomètres, UVB pour celles comprises entre 280 et 320 nm) sont utilisés en médecine depuis une centaine d'années, que ce soit par une exposition naturelle au soleil (héliothérapie), indiquée pendant une partie du xx e  siècle pour lutter contre le rachitisme, ou au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peau-et-ultraviolet/#i_4887

POLYMORPHISME, biologie

  • Écrit par 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Étienne PATIN, 
  • Lluis QUINTANA-MURCI
  •  • 11 326 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Variants communs, maladies communes »  : […] Plus d'un millier de gènes ont été identifiés comme responsables de maladies rares à hérédité mendélienne, une mutation dans un seul gène étant nécessaire et suffisante pour expliquer la transmission de la maladie. À l'inverse, l'étiologie des maladies communes telles que l'hypertension ou l'arthrite semble beaucoup plus difficile à comprendre, parce qu'elles sont souvent dues aux effets combinés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polymorphisme-biologie/#i_4887

PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ

  • Écrit par 
  • Marilou BRUCHON-SCHWEITZER
  •  • 3 926 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La personnalité comme facteur de vulnérabilité  »  : […] Différentes sciences de la santé ont recherché les éventuelles associations entre profils psychologiques et développement des maladies. Dans les années 1970, le type A, décrit par Meyer Friedman et Ray Rosenman (agressivité, impatience, compétitivité), était considéré comme facteur de risque cardio-vasculaire. Puis Steven Greer et Tina Morris popularisèrent l’idée selon laquelle le type C (façade […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-sante/#i_4887

SOLEIL ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Florence COURTEAUX
  •  • 2 720 mots

Dans le chapitre « Danger, soleil »  : […] Le soleil, lorsqu'il est « consommé » sans modération, devient un ennemi de la peau. Ainsi, les infrarouges sont responsables de l'apparition de « coups de chaleur » qui s'accompagnent d'une déshydratation. Ce phénomène est souvent très dangereux pour les nourrissons. On sait par ailleurs depuis longtemps que les U.V.B. – dont la concentration est particulièrement élevée en milieu de journée, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil-et-sante/#i_4887

STRESS POST-TRAUMATIQUE

  • Écrit par 
  • Grazia CESCHI
  •  • 1 160 mots

Dans le chapitre « Facteur de risque et de résilience »  : […] Contrairement au modèle soutenu par le D.S.M., il est reconnu que les caractéristiques de l'événement stressant ne rendent compte que d'une proportion relativement faible de la variance observée au niveau de la symptomatologie post-traumatique. De nombreux facteurs de risque (ou, a contrario, de résilience) ont été identifiés. Dans l'ensemble, ces modulateurs de la réponse post-traumatique ont tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stress-post-traumatique/#i_4887

TÉLÉPHONIE MOBILE ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 2 208 mots

Dans le chapitre « Que peut nous dire la science épidémiologique ?  »  : […] La science épidémiologique ne nous apporte, à dire vrai, que bien peu d'informations ; ou, plus précisément, des choses difficilement interprétables. Le principal travail en cours dans ce domaine est une étude internationale dénommée « Interphone ». Elle a été lancée en 2000 et elle est coordonnée par le Centre international de recherches sur le cancer (C.I.R.C.), basé à Lyon. En pratique, il s'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telephonie-mobile-et-sante/#i_4887

TRISOMIE 21 ou SYNDROME DE DOWN ou MONGOLISME

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 035 mots
  •  • 6 médias

La trisomie 21 (mot formé sur le grec tri- , « trois » et sôma , « corps », par extension « chromosomes »), ou syndrome de Down, est une anomalie chromosomique caractérisée par la présence de trois chromosomes 21 au lieu de deux normalement. Ce chromosome supplémentaire perturbe certains aspects du développement fœtal et celui des fonctions cognitives. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trisomie-21-ou-syndrome-de-down-ou-mongolisme/#i_4887


Affichage 

Cancers : incidence relative des facteurs de risque

tableau

Incidence relative des différents facteurs de risque sur la mortalité par cancer en France (adapté d'après R Doll et R Peto) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La cancérogenèse

tableau

Facteurs de la cancérogenèse liés au mode de vie À l'exclusion du tabagisme, aucun de ces facteurs n'est en lui-même mutagène ; tous agissent sur la promotion cancéreuse 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cancers : incidence relative des facteurs de risque
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

La cancérogenèse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau