FACTEUR DE PRODUCTION

AUTOFINANCEMENT

  • Écrit par 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 5 233 mots

Dans le chapitre « Le bien-fondé de l'autofinancement »  : […] ont contribué à remettre en cause l'hypothèse traditionnelle selon laquelle tous les facteurs de production contribuant à la création de valeur de l'entreprise – à l'exception des actionnaires – sont rémunérés à leur coût d'opportunité, c'est-à-dire au prix de marché des facteurs. Selon la « théorie des parties prenantes » ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autofinancement/#i_92498

CHANGE - Les régimes de change

  • Écrit par 
  • Patrick ARTUS
  •  • 6 880 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Unions monétaires »  : […] – Une forte mobilité des facteurs de production et plus particulièrement du facteur travail. Si un des pays de l'union monétaire souffre d'un choc défavorable spécifique (ou asymétrique), lorsqu'il y a monnaie unique, il ne peut, d'après cette théorie, stabiliser son taux de chômage que si la main-d'œuvre peut s'expatrier vers les pays de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-les-regimes-de-change/#i_92498

CHANGE, notion de

  • Écrit par 
  • Marc POURROY, 
  • Séverine VANDELANOITE
  •  • 1 780 mots

Dans le chapitre « Les différents régimes de change »  : […] de la région qui le satisfait une zone monétaire optimale : les facteurs de production (en particulier le travail) doivent être suffisamment mobiles dans la zone pour que leur transfert soit un substitut à la flexibilité du taux de change. Autre critère, pour Ronald McKinnon, en 1963, seuls des pays qui sont très ouverts commercialement les uns […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-notion-de/#i_92498

COMMERCE INTERNATIONAL - Théories

  • Écrit par 
  • Lionel FONTAGNÉ
  •  • 7 201 mots

Dans le chapitre « Un nouveau programme de recherche »  : […] comporte, en creux, une intuition dont la portée va rapidement s'avérer décisive : si l'on substitue à la mobilité des biens celle du facteur de production, et si les deux pays sont initialement de taille identique, l'équilibre initial de localisation (la moitié des firmes dans chaque pays) est stable. Par contre, si l'un des deux pays est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-theories/#i_92498

COMMERCE INTERNATIONAL - Avantages comparatifs

  • Écrit par 
  • Matthieu CROZET
  •  • 5 799 mots

Dans le chapitre « Le gain au commerce et sa répartition »  : […] désigné pour étudier les impacts de l'ouverture au commerce sur les marchés des facteurs de production. Le théorème Stolper-Samuelson énoncé par ces deux auteurs en 1941 (Wolfgang Stolper et Paul Samuelson) montre que l'ouverture commerciale est bien plus profitable aux détenteurs du facteur relativement abondant dont la demande s'accroît avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-avantages-comparatifs/#i_92498

COÛTS DE PRODUCTION

  • Écrit par 
  • Nicolas COUDERC
  •  • 1 496 mots

Pour produire, une entreprise utilise ce que les économistes appellent des facteurs de production : main-d'œuvre (facteur travail), équipements, machines, etc. (facteur capital). La relation existant entre la production et les quantités de facteurs de production utilisées peut être exprimée sous la forme d'une fonction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couts-de-production/#i_92498

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Théorie néo-classique

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 2 837 mots
  •  • 2 médias

une double contestation. Celle des milieux conservateurs d'abord qui accusent les théories de Ricardo, en ayant associé à chaque facteur de production une classe sociale – la terre à la noblesse, le capital à la bourgeoisie, le travail au prolétariat – d'avoir nourri les théories sur la lutte des classes et les excès révolutionnaires. Celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-theorie-neo-classique/#i_92498

ÉCONOMIE INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Bruno JULLIEN
  •  • 9 068 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'entreprise comme processus de production »  : […] fonction de production qui détermine les niveaux de production accessibles pour différentes combinaisons des facteurs de production. Étant donné les coûts des facteurs de production, il est possible de déterminer le coût total d'une combinaison de facteurs. Pour un objectif de production donné, le choix de la combinaison de facteurs la moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-industrielle/#i_92498

ENTREPRISE - Théories et représentations

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 6 342 mots

Dans le chapitre « La théorie de l'équipe de production »  : […] qu'ils proposent fait référence directement au caractère collectif du projet productif : la production s'appuie sur une équipe composée des différents facteurs de production dirigée par un acteur central qui contracte avec l'ensemble des partenaires. C'est la coopération, le travail en équipe qui, en permettant de mieux exploiter les capacités […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-theories-et-representations/#i_92498

MACROÉCONOMIE - Croissance économique

  • Écrit par 
  • Jean-Olivier HAIRAULT
  •  • 9 668 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Croissance et accumulation »  : […] processus productif) en d'autres biens (le produit final), en créant au passage de la valeur. Cette valeur ajoutée est obtenue grâce à la combinaison technique de facteurs de production, travail et outils de production. À l'inverse du travail, ces derniers font eux-mêmes l'objet d'une production, et sont donc accumulables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-croissance-economique/#i_92498

PAUVRETÉ ET REVENUS MINIMA

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 6 588 mots

Dans le chapitre « Une réponse à la diminution de l'emploi »  : […] – seront de plus en plus pauvres. C'est le point de vue de Jean-Marc Ferry (1995) : « Aujourd'hui, le travail conditionnel cesse d'être un facteur de production de premier plan, du fait, surtout, de l'automation rampante, et la puissance de l'appareil de production devient de plus en plus indépendante de la force et de la quantité de travail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauvrete-et-revenus-minima/#i_92498

PRINCIPES D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Alfred Marshall - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Sébastien LENFANT
  •  • 1 054 mots

Dans le chapitre « Une théorie de la valeur en équilibre partiel »  : […] Le livre IV, sans doute l'un des plus originaux des Principes, présente les facteurs de la production. Aux facteurs traditionnels que sont la terre, le travail et le capital, Marshall ajoute les connaissances et l'organisation de ces connaissances à tous les niveaux de la vie économique : „l'organisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principes-d-economie-politique/#i_92498

RÉPARTITION DES REVENUS

  • Écrit par 
  • Ozgur GUN
  •  • 1 213 mots

Dans le chapitre « Deux visions radicalement opposées »  : […] ci, la production de biens et services est le fruit de l'action conjointe de multiples facteurs de production, dont le travail, le capital et la terre – chacun étant rémunéré selon sa contribution. Concevoir ainsi le produit national comme une somme de contributions et invoquer ces mêmes contributions pour expliquer la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/repartition-des-revenus/#i_92498

SMITH ADAM (1723-1790)

  • Écrit par 
  • Jacques WOLFF
  •  • 1 446 mots

Dans le chapitre « L'homme et l'œuvre »  : […] abord l'exposé du mécanisme de la croissance d'une nation. En premier lieu, il présente un certain nombre de notions. Ainsi distingue-t-il trois facteurs de production : le travail, rémunéré par le salaire, dont la division est synonyme de spécialisation et de productivité accrue ; le capital, qui fournit un profit et provient de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-smith/#i_92498

TRAVAIL - La fin du travail ?

  • Écrit par 
  • Dominique MEDA
  •  • 7 657 mots

Dans le chapitre « L'invention du travail »  : […] valorisé », « glorifié ». Il reste chez Smith et ses contemporains synonyme de peine, d'effort, de sacrifice, comme Karl Marx le reprochera plus tard à Smith. Le xviiie siècle voit donc l'invention du concept de travail comme « ce qui produit de la richesse » ou, comme on le dirait aujourd'hui, un « facteur de production […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/travail-la-fin-du-travail/#i_92498