LANDÉ FACTEUR DE

MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Damien GIGNOUX, 
  • Étienne de LACHEISSERIE, 
  • Louis NÉEL
  •  • 15 766 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le moment magnétique atomique ou ionique »  : […] La mécanique quantique nous apprend que, le plus souvent, le moment cinétique total d'un atome ou d'un ion libre est la somme vectorielle ℏ J du moment cinétique orbital ℏ L des électrons, provenant de leur mouvement autour du noyau, et de leur moment cinétique de spin ℏ S , provenant de leur rotation sur eux-mêmes : h  = 2π ℏ est la constante de Planck tandis que J , L et S sont caractéris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme/#i_37420

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Fermions

  • Écrit par 
  • Jean-Eudes AUGUSTIN, 
  • Michel PATY, 
  • Bernard PIRE
  •  • 16 242 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'équation de Dirac et le positron »  : […] Avec le développement de la mécanique quantique, la description de l'électron et de son spin a posé un problème nouveau. Il a d'abord été partiellement résolu par Pauli au moyen d'une fonction d'onde à deux composantes, ou spineur, sur laquelle agissait un ensemble de matrices deux par deux représentant l'opérateur de spin. Le facteur de Landé devait être introduit explicitement, de même que les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-fermions/#i_37420

PROTON

  • Écrit par 
  • Nicole d' HOSE
  •  • 4 575 mots

Dans le chapitre « Le moment magnétique »  : […] Toute particule de spin non nul se comporte comme un petit aimant caractérisé par un moment magnétique dont on peut donner la description classique suivante : lors de la rotation de la particule sur elle-même, il y a aussi rotation de l'ensemble des charges électriques, formant une boucle de courant, les vecteurs moment magnétique et moment cinétique sont alors colinéaires et portés par l'axe de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proton/#i_37420

ZEEMAN EFFET

  • Écrit par 
  • Jean MARGERIE
  •  • 5 760 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Atome sans spin nucléaire. Effet Zeeman linéaire »  : […] Quand B est assez faible pour que les décompositions Zeeman de chaque niveau soient très petites devant l'écart entre les niveaux en champ nul, il suffit d'utiliser la théorie des perturbations à l'ordre le plus bas. Un niveau de champ nul d'énergie E 0 , de moment cinétique total J(J + 1) , se décompose en 2J + 1 sous-niveaux Zeeman équidistants, caractérisés chacun par une valeur différente de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-zeeman/#i_37420